Les hédoniens ardents

Echanges pour promouvoir l'épanouissement, la bienveillance, l'expression des sentiments, le plaisir, le bien être dans le respect des autres et de la vie.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Essais d'annonces avec images...
Cliquez sur les images pour les voir en grand... - - - - - - - - - - -
-

Partagez | 
 

 Et si nous parlions de nos difficultées...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MiVé
Rang: Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 60
Localisation : Liège
Loisirs : Massage, photographie, informatique
Souhaits : De nouvelles personnes sympathiques avec qui dialoguer et plus si affinités...
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Et si nous parlions de nos difficultées...   Sam 16 Juil 2005 - 15:40

...ne seraient-elles pas plus facile à surmonter ?

_________________
On peut mieux, mais cela prendrait plus de temps...
Revenir en haut Aller en bas
Ln_neva_unique
Vitesse de croisière


Féminin
Nombre de messages : 795
Date d'inscription : 31/03/2005

MessageSujet: Re: Et si nous parlions de nos difficultées...   Sam 16 Juil 2005 - 16:18

je n'en suis pas certaine !
Nous avons tous des difficultés, certains plus que d'autres.
Certains ont les mm difficultés que d'autres. Celles-là, en en discutant, on peut éventuellement échanger des idées sur la façon de s'en sortir.
Mais toutes les difficultés ne sont pas les mm et souvent en parler consiste pour certains auditeurs à entendre des plaintes qu'ils ne comprennent pas et ne peuvent surtout pas résoudre.
Très souvent la bonne volonté, le degré de connaissances, la compassion sont insuffisants, et justement peuvent engendrer des solutions peu appropriées.
Enfin, je sais par expérience que parler sur Internet de certaines choses trop persos amène immanquablement des conflits.

_________________
Ln_neva_unique
Revenir en haut Aller en bas
Léon
Vitesse de croisière


Masculin
Nombre de messages : 1128
Age : 41
Localisation : Région Liégeoise, région du Centre, entre les deux, parfois ailleurs...
Loisirs : Créer, écouter, observer, sentir, goûter, comprendre, m'exprimer, ...
Date d'inscription : 26/06/2005

MessageSujet: Re: Et si nous parlions de nos difficultées...   Sam 16 Juil 2005 - 19:14

Le problème principale (sur internet), c'est que tout le monde n'est pas apte à entendre, d'où les conflits et d'où l'impressions pour certains de n'entendre que des plaintes.
Revenir en haut Aller en bas
MiVé
Rang: Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 60
Localisation : Liège
Loisirs : Massage, photographie, informatique
Souhaits : De nouvelles personnes sympathiques avec qui dialoguer et plus si affinités...
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Re: Et si nous parlions de nos difficultées...   Dim 17 Juil 2005 - 6:54

Nous devrions peut-être alors parler de l'art d'écouter... et d'entendre ?

_________________
On peut mieux, mais cela prendrait plus de temps...
Revenir en haut Aller en bas
Ln_neva_unique
Vitesse de croisière


Féminin
Nombre de messages : 795
Date d'inscription : 31/03/2005

MessageSujet: Re: Et si nous parlions de nos difficultées...   Dim 17 Juil 2005 - 9:09

bien rare en effet !!!!
la meilleure preuve est la demande habituelle que je reçois quand je décroche le phone ou Messenger :
"bonjour, ! tu vas bien ?"
Immanquablement, je réponds : "Bonjour ! çà va, et toi ?"
J'ai ainsi droit à la vie, aux ennuis du moment, ou à toute autre demande d'aide de mon interlocuteur !!!!
Parce que je sais que si ma question, à moi, était sincère, celle de l'appelant était simplement polie et n'attendait pas de réponse.
J'ai toujours envie de dire dans ce cas, comme les Anglais : "Hello, how do you do." c'est à dire point/barre, sans point d'interrogation.

_________________
Ln_neva_unique
Revenir en haut Aller en bas
Léon
Vitesse de croisière


Masculin
Nombre de messages : 1128
Age : 41
Localisation : Région Liégeoise, région du Centre, entre les deux, parfois ailleurs...
Loisirs : Créer, écouter, observer, sentir, goûter, comprendre, m'exprimer, ...
Date d'inscription : 26/06/2005

MessageSujet: Re: Et si nous parlions de nos difficultées...   Dim 17 Juil 2005 - 13:12

Il me semble queles anglais dise : "Hello, how do you do ?".
Revenir en haut Aller en bas
Ln_neva_unique
Vitesse de croisière


Féminin
Nombre de messages : 795
Date d'inscription : 31/03/2005

MessageSujet: Re: Et si nous parlions de nos difficultées...   Dim 17 Juil 2005 - 15:45

avec ou sans point d'interrogation, "how do you do" ne demande pas de réponse.

_________________
Ln_neva_unique
Revenir en haut Aller en bas
Léon
Vitesse de croisière


Masculin
Nombre de messages : 1128
Age : 41
Localisation : Région Liégeoise, région du Centre, entre les deux, parfois ailleurs...
Loisirs : Créer, écouter, observer, sentir, goûter, comprendre, m'exprimer, ...
Date d'inscription : 26/06/2005

MessageSujet: Re: Et si nous parlions de nos difficultées...   Dim 17 Juil 2005 - 20:09

Je n'en suis pas sûr.
Revenir en haut Aller en bas
MiVé
Rang: Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 60
Localisation : Liège
Loisirs : Massage, photographie, informatique
Souhaits : De nouvelles personnes sympathiques avec qui dialoguer et plus si affinités...
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Re: Et si nous parlions de nos difficultées...   Lun 18 Juil 2005 - 2:10

Ben oui et c'est bien connu, les égoistes sont ceux qui ne s'accupe pas de moi et n'écoute pas mes problèmes...

Dois-je comprendre que tu as l'impression d'être sincère et que les autres ne le sont pas ? Sur quoi ce basse cette impression ? Est-elle toujours fondée ?
Ta principale difficulté est-elle d'être entendue ?
Et la principale difficulté de ces autres qui ne seraient peut-être pas sincères, qu'elle est-elle ?

Que faut-il faire pour donner à l'autre l'impression qu'il a bien été entendu ?
Combien de temps faut-il l'écouter et de quelle manière ?

Vous en pensez- ce que vous voulez, mais il me semble que ce n'est pas là le problème principal ou du moins qu'il manque quelque chose d'important...

J'ai entendu tellement souvent des personnes parler de leur problèmes et sembler même y trouver un certain soulagement, je m'étais dis plain d'espoir "ils vont maintenant aller mieux" et je m'appercevais que cela recommencais le lendemain, qu'il n'y avaient pas grand chose de changer, pour ne pas dire rien de fondamental, c'était parfois des nouveaux problèmes mais rarement quelque chose de nouveau venant embellir leur vie...

_________________
On peut mieux, mais cela prendrait plus de temps...
Revenir en haut Aller en bas
Ln_neva_unique
Vitesse de croisière


Féminin
Nombre de messages : 795
Date d'inscription : 31/03/2005

MessageSujet: Re: Et si nous parlions de nos difficultées...   Lun 18 Juil 2005 - 9:42

le fait n'est pas de chercher à être écouté ou entendu, mais de se rendre compte que les gens préfèrent parler d'eux que de chercher à écouter ou entendre les autres.
La solution n'est pas là.
Parler, oui.
Expliquer, oui !
Mais comprendre ?
Ecouter, oui !
Entendre oui !
Mais comprendre ?

Ce n'est pas parler ou expliquer qui est important, ce n'est pas écouter ou entendre qui l'est.
Ce qui est important pour celui qui écoute, qui comprend, c'est de poser la ou les bonne(s) questions, celle(s) qui fera (feront) réfléchir celui qui parle et qui l'aidera (aideront) à trouver la solution, ou en tout cas, comment changer son comportement.

Et çà ce n'est pas facile.

_________________
Ln_neva_unique
Revenir en haut Aller en bas
MiVé
Rang: Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 60
Localisation : Liège
Loisirs : Massage, photographie, informatique
Souhaits : De nouvelles personnes sympathiques avec qui dialoguer et plus si affinités...
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Re: Et si nous parlions de nos difficultées...   Lun 18 Juil 2005 - 11:00

Oui, là nous sont bien d'accord...
Du moins, je le pense et l'espère et c'est ce que j'ai essayé de faire...
Un peu en vitesse puisque je devais me préparer pour aller en France...

_________________
On peut mieux, mais cela prendrait plus de temps...
Revenir en haut Aller en bas
Ln_neva_unique
Vitesse de croisière


Féminin
Nombre de messages : 795
Date d'inscription : 31/03/2005

MessageSujet: Re: Et si nous parlions de nos difficultées...   Lun 18 Juil 2005 - 11:42

pas de difficultés sur la route ?????
Bonjour

_________________
Ln_neva_unique
Revenir en haut Aller en bas
MiVé
Rang: Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 60
Localisation : Liège
Loisirs : Massage, photographie, informatique
Souhaits : De nouvelles personnes sympathiques avec qui dialoguer et plus si affinités...
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Re: Et si nous parlions de nos difficultées...   Lun 18 Juil 2005 - 12:09

De celle que j'ai, il me semble pas très utile d'en parler, des petites et les désagréments habituels...
Par exemple, les vociférations du voisin et l'aboiement de ses chiens...
Là, j'ai finit par adopter une nouvelle tactique qui semble porter ses fruits...

_________________
On peut mieux, mais cela prendrait plus de temps...
Revenir en haut Aller en bas
MiVé
Rang: Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 60
Localisation : Liège
Loisirs : Massage, photographie, informatique
Souhaits : De nouvelles personnes sympathiques avec qui dialoguer et plus si affinités...
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Re: Et si nous parlions de nos difficultées...   Lun 18 Juil 2005 - 22:47

Tiens, c'est marrant j'avais compris le "sur la route" dans un sens figuratif, dans le sens de sur la voie de notre épanouissement et tu parlais de la route dans le sens de l'itinéraire que nous avons parcouru pour aller en France...

Non, pas de difficultées particulière, juste quelques ralentissement sur l'autoroute entre Liège et Bastogne en raison de travaux...

_________________
On peut mieux, mais cela prendrait plus de temps...
Revenir en haut Aller en bas
moniquelunique
Vitesse de croisière


Féminin
Nombre de messages : 403
Date d'inscription : 06/04/2005

MessageSujet: Re: Et si nous parlions de nos difficultées...   Sam 23 Juil 2005 - 5:57

Pourquoi en parler , puis que ça ne fait que raviver le problème....
(remettre de l'huile sur le feu comme on dit)
Papillon

_________________
envie de gros calins ....
Revenir en haut Aller en bas
MiVé
Rang: Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 60
Localisation : Liège
Loisirs : Massage, photographie, informatique
Souhaits : De nouvelles personnes sympathiques avec qui dialoguer et plus si affinités...
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Re: Et si nous parlions de nos difficultées...   Sam 23 Juil 2005 - 7:36

Parler de ses difficultés, souvent cela soulage (un peu ou beaucoup, selon les cas) et parfois cela permet de trouver d'autres alternatives ou des solutions auxquelles on n'avait pas penser. Et il me semble que la plupart d'entre nous le faisons.
Il me semble que j'entends souvent l'expression "jetter de l'huile sur le fezu" dans le sens de ranimer ou d'envenimer un conflit...

_________________
On peut mieux, mais cela prendrait plus de temps...
Revenir en haut Aller en bas
Masty
Vitesse de croisière
avatar

Nombre de messages : 202
Localisation : Mons
Loisirs : guide nature, herboristerie, danse de salon, lecture, chant
Date d'inscription : 25/07/2005

MessageSujet: Re: Et si nous parlions de nos difficultées...   Mar 26 Juil 2005 - 16:35

Pour moi, parler de mes difficultés, c'est les mettre en mots et donc déjà les réduire d'un volume qui peut paraître énorme, abstrait à quelque chose de plus petit déjà beaucoup plus concret : des mots. Cela réduit, simplifie, ....

Je suis aussi du même avis que toi, MiVé, si je suis dans le noir absolu, l'avis des autres peut m'ouvrir des routes qui en ouvriront d'autres en moi.

Quant à comprendre l'autre, je me demande si c'est toujours nécessaire. La simple empathie ne suffit-elle pas à soulager ? "je partage un moment ton fardeau et cela te permet de repartir un peu plus dispos ... " si en plus des chemins se sont ouverts ou si le fardeau s'est déjà allégé parce qu'on l'a exprimé, quel soulagement !!!

Dans son livre Guérir, David Servan-Schreiber dit qu'il enseigne aux médecins généralistes une pratique efficace : la Question de l'ELFE
Question : explique la situation
E: quelle émotion ressens-tu ?
L: qu'est-ce qui est Le plus difficile dans cette situation
F: faire face : quelles sont les forces en toi auxquelles tu peux faire appel (potentialités)
E: empathie "je perçois que c'est difficile pour toi, ou autre formule SINCERE ...

A tenter ?
Enfin, peut-être sur ce site car je suis d'accord avec toi LN quand tu dis que ce n'est pas nécessairement ce qu'attendent les gens (ne vivons-nous pas dans un monde d'assistés ?)

_________________
Aujourd'hui est le premier jour du reste de ma vie !
Revenir en haut Aller en bas
moniquelunique
Vitesse de croisière


Féminin
Nombre de messages : 403
Date d'inscription : 06/04/2005

MessageSujet: Re: Et si nous parlions de nos difficultées...   Dim 31 Juil 2005 - 20:38

Oui c'est vrai parfois cela fait du bien de parler de ses difficultés mais pas avec n'importe qui .
Parfois celà ne fait que raviver le problème , qui prend encore plus d'ampleur .
En effet, j'avais un ami , qui a beaucoup compàté pour moi , un vrai confident , c'est en lui parlant que je trouvais mes solutions , mais c'est rarement le cas .
beaucoup de gens ne savent pas écouter sans émettre un jugement, ou vous reprocher votre comportement .
Alors que les difficultés sont là , c'est déjà pas facile d'y faire face , alors si c'est encore pour recevoir une leçon de morale .
Merci bien

_________________
envie de gros calins ....
Revenir en haut Aller en bas
christineM
Sobre ou nouveau venu
avatar

Nombre de messages : 5
Localisation : auderghem
Loisirs : écriture - ballades
Date d'inscription : 20/09/2005

MessageSujet: et si nous parlions de nos difficultés   Mar 20 Sep 2005 - 13:01

"Mais toutes les difficultés ne sont pas les mm et souvent en parler consiste pour certains auditeurs à entendre des plaintes qu'ils ne comprennent pas et ne peuvent surtout pas résoudre."

Voilà un des gros problèmes de notre société, nous avons, de par le net et autres médias connaissance des souffrances de la terre entière.

C'est inhumain pour certaines personnes, car, même si elles ne s'investissent pas, elles savent, et c'est lourd à porter pour une seule épaule.

Il y a encore peu de temps, l'homme n'était au courant que des problèmes de son propre village, à la rigueur, en partie des villages voisins, c'était humainement supportable, car il ne ressentait pas une telle impuisance qu'aujourd'hui, il pouvait aider, à la mesure de ses capacités.
Je suis convaincue que l'augmentation des suicides dans les pays industrialisés vient de cette mondialisation de la connaissance de la misère et de la souffrance.

Ceci dit, il est vrai que le simple fait d'exprimer ses problèmes oblige à les résumer, prendre du recul, et, personnellement, cela me suffit dans la plupart des cas à les résoudre.
C'est encore et toujours une question de dosage...
Revenir en haut Aller en bas
Léon
Vitesse de croisière


Masculin
Nombre de messages : 1128
Age : 41
Localisation : Région Liégeoise, région du Centre, entre les deux, parfois ailleurs...
Loisirs : Créer, écouter, observer, sentir, goûter, comprendre, m'exprimer, ...
Date d'inscription : 26/06/2005

MessageSujet: Re: Et si nous parlions de nos difficultées...   Sam 24 Sep 2005 - 17:33

Quand j'ai un problème, je n'aime pas garder les choses pour moi, en moi. Il faut que ça sorte, d'une manière ou d'une autre. On m'a souvant reprocher de trop en dire sur le net.

Ayant une certaine facilité à écoutter les gens et arrivant de mieux en mieux à avoir un certain recule nécessaire par rapport à ce que j'entends, j'ai du mal, à intégrer que ça peut être difficile pour certaines personnes. Je le comprends, mais, ne l'ayant jamais vécu, je ne sais pas ce que ça fait.

J'essaye maintenant de faire attention à mon auditoire, mais, sur internet, on ne sai s jamais par qui on va être lu... C'est difficile à gérer. J'aurais envie d'inviter les personnes pour la souffrance des autres est difficile à accepter d'apprendre par elle même à avoir plus de recule, à ne pas porter toute la misère du monde sur leurs épaule, mais, ne serait-ce pas trop en demander ?

Le sujet abordé est assez épineux, chacun à sa manière d'agir et ce qui peut convenir à l'un ne conviendra pas à l'autre, or, sur internet, il y a une très large palette d'individut, ce qui rend les relations difficile...

Je n'ai jamais aimer la diplomatie et j'ai toujours estimer la franchise, je fonctionne donc avec mon système de valeur et parfois, je me heurte aux difficulter des autres à entendre ce que je dis. Les tentions ainsi générée ne sont pas facile à vivre...
Revenir en haut Aller en bas
moniquelunique
Vitesse de croisière


Féminin
Nombre de messages : 403
Date d'inscription : 06/04/2005

MessageSujet: Re: Et si nous parlions de nos difficultées...   Mer 28 Sep 2005 - 16:37

Bonne journée à tous et à toutes

effectivement Chritine , je suis également de ton avis.

Mais parfois , je résouds des problèmes la nuit ...
Je n'arrive pas à dormir, et je suis tracassée , je pense , je réfléchi ...
et plus j'y pense , je retourne le problème dans tous les sens
et puis comme une lueur , la solution s'offre à moi.
J'ai déjà déjà réglé pas mal de problèmes ainsi , parfois je me réveillais en pleine nuit et écrire une lettre , l'nspiration me venait comme cela ...
Quand je travaillais dans le financier, je retrouvais mes erreurs de caisse , pendant mon sommeil.
c'est bizare , mais c'est ainsi .
ne dit-on pas que la nuit porte conseil.
bien à vous
Monique

_________________
envie de gros calins ....
Revenir en haut Aller en bas
Ln_neva_unique
Vitesse de croisière


Féminin
Nombre de messages : 795
Date d'inscription : 31/03/2005

MessageSujet: Re: Et si nous parlions de nos difficultées...   Mer 28 Sep 2005 - 20:41

il m'arrive très souvent d'avoir des prob plus ou moins importants. Je n'y pense pas volontairement en m'endormant, mais je pense que mon inconscient travaille certainement pendant mon sommeil, car la plupart du temps, une solution me vient à l'esprit sans que j'y pense, à mon réveil.

Le sommeil est, contrairement à ce que l'on croit généralement, une période de travail intense de l'esprit et de l'inconscient. Il suffit aussi de se dire fermement, quelques minutes avant l'endormissement que l'on souhaite se rappeler de ses rêves.
Car tout le monde rêve, mais notre inconscient qui en profite pour nous communiquer des infos, sans doute pudiquement, ou sachant qu'il ne sera pas compris, refuse de dévoiler à notre mémoire les infos communiquées. Au réveil, il faut consacrer qq minutes à chercher à se rappeler ses rêves, se raccrocher à des points qui viennent à l'esprit, de refaire le trajet en sens inverse, comme on rebobinerait un film vu. Quelquefois, il est bon de noter ses rêves particulièrement qd ils semblent importants. Peu importe l'illogisme qu'on croit y voir. Rien n'est logique ds le rêve, mais il suit toujours un fil conducteur !

En décodant ses rêves, en s'appuyant sur leur symbolisme, en essayant de comprendre ce qu'ils indiquent, nous apprenons beaucoup sur nous, sur nos pensées, sur notre comportement et.... sur notre futur !

_________________
Ln_neva_unique
Revenir en haut Aller en bas
MiVé
Rang: Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 60
Localisation : Liège
Loisirs : Massage, photographie, informatique
Souhaits : De nouvelles personnes sympathiques avec qui dialoguer et plus si affinités...
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Re: Et si nous parlions de nos difficultées...   Mer 11 Avr 2007 - 2:16

Peut-être, sûrement même, mais cela nous éloigne du sujet initial et j'aimerais y revenir...

Actuellement je me sens assez irritable et je supporte assez mal la connerie humaine, les jacasseries et les moqueries...

J'avais juste envie de le dire en passant...

Pendant un certains temps, j'ai vu s'exprimer ici assez souvent une certaines sagesse populaire...

Puis, qu'est c'est-il passé ? Il semblerait que la connerie et l'intolérance est venue à nouveau supplanter cette sagesse et je trouve cela décevant et bien dommage...

_________________
On peut mieux, mais cela prendrait plus de temps...
Revenir en haut Aller en bas
zen
Vitesse de croisière
avatar

Féminin
Nombre de messages : 213
Age : 37
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 13/06/2006

MessageSujet: Re: Et si nous parlions de nos difficultées...   Mer 11 Avr 2007 - 15:58

Je suis également assez irritable et bien moins tolérante ces temps ci...

Je ne sais pas ce qui m arrive sans doute un grand ras le bol général

Mais qu'avez vous fait avec mon sourire et ma légendaire bonne humeur????

Rendez les moi je vous en prie!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
MiVé
Rang: Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 60
Localisation : Liège
Loisirs : Massage, photographie, informatique
Souhaits : De nouvelles personnes sympathiques avec qui dialoguer et plus si affinités...
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Re: Et si nous parlions de nos difficultées...   Mer 11 Avr 2007 - 21:59

Je ne suis donc pas le seul et c'est peut-être aussi lié aux changement de climat...

Pour ma part,j'ai été déçu par certaines personnes, surtout sur le net...
Pas toi, je te rassure tout de suite... Pas accord en tout cas, on ne sait jamais cela m'étonnerais quand même...

Penses-tu que nous soyons un peu pour quelque dans la perte de ton sourire et de ta bonne humeur ?

Et comme penses-tu que nous pourrions te rendre ces choses ?

_________________
On peut mieux, mais cela prendrait plus de temps...
Revenir en haut Aller en bas
zen
Vitesse de croisière
avatar

Féminin
Nombre de messages : 213
Age : 37
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 13/06/2006

MessageSujet: Re: Et si nous parlions de nos difficultées...   Mer 11 Avr 2007 - 23:23

Merci Mivé Bis1

non ne t inquiete pas vous n y êtes pour rien... Gros calin

ca va aller


gros bisous a tousssss




Bis1 Bis1
Revenir en haut Aller en bas
Léon
Vitesse de croisière


Masculin
Nombre de messages : 1128
Age : 41
Localisation : Région Liégeoise, région du Centre, entre les deux, parfois ailleurs...
Loisirs : Créer, écouter, observer, sentir, goûter, comprendre, m'exprimer, ...
Date d'inscription : 26/06/2005

MessageSujet: Re: Et si nous parlions de nos difficultées...   Mer 11 Avr 2007 - 23:31

Pour moi, c'est un peu le contraire, ces derniers temps, j'ai vu beaucoup d'amis et de copains, nous avons partagé beaucoup de choses et je me sens bien entouré (il ne me manque qu'une relation amoureuse pour être parfaitement comblé Wink).

Je vous souhaite de vous sentir mieux et vous invite à oublier ces gens qui vous ont déçu. Moi aussi des personnes m'ont déçue, je n'y pense plus maintenant, j'ai même parfois pardonné (quand je ne parviens pas à pardonner, j'essaye d'oublier et à part pour des faits très grave, j'y arrive très bien).

J'espère contribuer à vous rendre le sourire à tout les deux. Smile
Revenir en haut Aller en bas
zen
Vitesse de croisière
avatar

Féminin
Nombre de messages : 213
Age : 37
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 13/06/2006

MessageSujet: Re: Et si nous parlions de nos difficultées...   Ven 13 Avr 2007 - 8:17

Tant mieux pour toi Φιλонцовъ profite bien de ces moments

pour ma part ce ne sont pas forcément que des gens qui m ont déçu a la limite ç passe encore mais beaucoup de soucis voila

ça s'arrangera bien un jour

je vous souhaite un bon week-end  Bis1
Revenir en haut Aller en bas
Léon
Vitesse de croisière


Masculin
Nombre de messages : 1128
Age : 41
Localisation : Région Liégeoise, région du Centre, entre les deux, parfois ailleurs...
Loisirs : Créer, écouter, observer, sentir, goûter, comprendre, m'exprimer, ...
Date d'inscription : 26/06/2005

MessageSujet: Re: Et si nous parlions de nos difficultées...   Sam 14 Avr 2007 - 0:01

La plupart du temps, les soucis ne durent pas, mais ils sont remplacé par d'autres soucis... Neutral

Je te souhaite de sortir de ces tracas pour mieux te concentrer sur l'essentiel. Smile
Revenir en haut Aller en bas
zen
Vitesse de croisière
avatar

Féminin
Nombre de messages : 213
Age : 37
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 13/06/2006

MessageSujet: Re: Et si nous parlions de nos difficultées...   Sam 14 Avr 2007 - 7:52

Merci beaucoup Φιλонцовъ, c est très gentil de ta part.

Il est vrai que des soucis on en a en permanence, c'est juste une accumulation et je pense que certain j'ai du mal a les assimiler mais ça ira.

Je vous souhaite un merveilleux week-end ensoleillé. Gros calin
Revenir en haut Aller en bas
Mouchette
Prend de la hauteur


Nombre de messages : 57
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: Et si nous parlions de nos difficultées...   Dim 15 Avr 2007 - 23:45

Vu que je débarque, j'ai relu le sujet depuis le bédut ! (comme dit Magdane)

J'ai tenté quelques fois l'expérience en croisant une connaissance (voisin ou copain)

...A la sempiternelle question "Salut ! ça va ? ", j'ai répondu "Non, pas du tout !" (J'ai du me forcer ! parcque que d'habitude, on répond, "ça va, et toi ?" ou bien "quand ça va pas, on fait aller !)

Deux résultats : - soit la personne a quand même entendu "ça va et toi ?" et répond "oui, merci!" en traversant la rue...

-soit elle se retourne, l'air hagard, comme si elle venait de croiser un martien, une vénusienne ou une atlante...et elle reste sans voix pendant que je traverse la rue en souriant dans mon col !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Et si nous parlions de nos difficultées...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Et si nous parlions de nos difficultées...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « Nous parlions d'amour! » dit Jésus.
» Difficulté à prier
» Prière de demande au Sacré-Coeur de Jésus dans les difficultés.
» Une réflexion sur la difficulté de croire en DIEU à cause du mal qui nous entoure.
» difficultés d'endormissement et insomnie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les hédoniens ardents :: Salles de réunions & forums sérieux :: Interrogations et problèmes de la vie quotidienne-
Sauter vers: