Les hédoniens ardents

Echanges pour promouvoir l'épanouissement, la bienveillance, l'expression des sentiments, le plaisir, le bien être dans le respect des autres et de la vie.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Essais d'annonces avec images...
Cliquez sur les images pour les voir en grand... - - - - - - - - - - -
-

Partagez | 
 

 La sagesse, l'intelligence et les connaissances

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ln_neva_unique
Vitesse de croisière


Féminin
Nombre de messages : 795
Date d'inscription : 31/03/2005

MessageSujet: La sagesse, l'intelligence et les connaissances   Mer 31 Aoû 2005 - 11:14

MiVé a écrit:

Et le reste de l'argumentation fait plus penser à un universitaire qui cherche à analyser en détails un problème pour trouver la faille
je pense, perso, qu'un universitaire a de grandes connaissances théoriques.
A la fin de sa vie, comme toute autre personne, il aura de l'expérience.
Mais l'intelligence ?

_________________
Ln_neva_unique
Revenir en haut Aller en bas
Léon
Vitesse de croisière


Masculin
Nombre de messages : 1128
Age : 41
Localisation : Région Liégeoise, région du Centre, entre les deux, parfois ailleurs...
Loisirs : Créer, écouter, observer, sentir, goûter, comprendre, m'exprimer, ...
Date d'inscription : 26/06/2005

MessageSujet: Re: La sagesse, l'intelligence et les connaissances   Mer 31 Aoû 2005 - 11:22

Il faut assurément être intéligent pour faire l'université, par contre, on n'y apprend certainement pas la sagesse. Quand à l'expériance, elle est toute relative et particulièrement relative à la théorie enseignée.


Dernière édition par le Mer 31 Aoû 2005 - 12:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ln_neva_unique
Vitesse de croisière


Féminin
Nombre de messages : 795
Date d'inscription : 31/03/2005

MessageSujet: Re: La sagesse, l'intelligence et les connaissances   Mer 31 Aoû 2005 - 11:31

désolée, mais moi, je m'y perds dans certains trucs préimprimés !
Mon but était plutôt de mettre l'accent sur les universitaires.
Désolée, mais je ne pense pas qu'il soit nécessaire d'être intelligent pour être universitaire !
Je connais des personnes qui, a force de travail et d'acharnement, ont obtenu des diplômes, et d'autres personnes intelligentes qui ne sont pas universitaires, ni diplômées.
L'intelligence fera ses preuves dans l'utilisations faite des acquis universitaires ou non.

_________________
Ln_neva_unique
Revenir en haut Aller en bas
Léon
Vitesse de croisière


Masculin
Nombre de messages : 1128
Age : 41
Localisation : Région Liégeoise, région du Centre, entre les deux, parfois ailleurs...
Loisirs : Créer, écouter, observer, sentir, goûter, comprendre, m'exprimer, ...
Date d'inscription : 26/06/2005

MessageSujet: Re: La sagesse, l'intelligence et les connaissances   Mer 31 Aoû 2005 - 11:45

Oui, certain réussisse à force de travail, ça ne veut pas dire qu'ils n'ont aucune intéligence.

Par exemple, mon frère, il a réussi ces étude d'une traite (à l'exeption d'une année sabatique due à des problèmes personnelle et étant passé par cette même épreuve, je suis certain qu'il à fait le bon choix, continuer les études dans de tel conditions c'était tout simplement une perte de temps). Après ces études secondaire, il à fait un graduat en informatique suivit d'une licence en informatique à l'université de liège, si son parcoure à été une tel ligne droite (sans prendre en conciédration cette année sabbatique emplemant justifiée), c'est parceque c'est un besogneux, c'est à force de travail qu'il a réussi si vite et si bien, mais, ça n'empèche que c'est quelqu'un d'intelligent, sont QI (qui ne représente qu'une partie insignifiante de l'intéligence certe) est au dessus de la moyenne. Bref, l'un n'empèche pas l'autre, et quelqu'un qui manque d'intéligence, même besogneux n'arrivera jamais au bout.

Quelqu'un qui ne comprend pas une théorie aura beaut travailler énormément, si il ne comprends pas, il ne réussira jamais à passer son année (à moins de tricher, mais c'est un autre débat). Pour comprendre ce qui est enseigné dans les universitées, il faut une certaine intéligence.

A part ça, bien sûr, qu'on peut être intéligent sans passer par l'université.
Revenir en haut Aller en bas
MiVé
Rang: Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 60
Localisation : Liège
Loisirs : Massage, photographie, informatique
Souhaits : De nouvelles personnes sympathiques avec qui dialoguer et plus si affinités...
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Re: La sagesse, l'intelligence et les connaissances   Mer 31 Aoû 2005 - 12:11

Une connaissance légèrement au-dessus de la moyenne n'est-elle pas suffisante ?

Pourrions-nous être d'accord là-dessus ?


Vous connaissez l'histoire du bonhomme qui vient une fois à un cours universitaire et puis plus du tout le reste de l'année et qui pourtant réussi l'année avec un haut pourcentage de réussite à l'examen ?
Vous savez ce qu'il répond à son professeur qui s'étonne que, malgré son absence aux cours, il a si brillament réussi ?

_________________
On peut mieux, mais cela prendrait plus de temps...
Revenir en haut Aller en bas
Léon
Vitesse de croisière


Masculin
Nombre de messages : 1128
Age : 41
Localisation : Région Liégeoise, région du Centre, entre les deux, parfois ailleurs...
Loisirs : Créer, écouter, observer, sentir, goûter, comprendre, m'exprimer, ...
Date d'inscription : 26/06/2005

MessageSujet: Re: La sagesse, l'intelligence et les connaissances   Mer 31 Aoû 2005 - 12:52

MiVé a écrit:
Une connaissance légèrement au-dessus de la moyenne n'est-elle pas suffisante ?

L'université est un moyen d'aquérir des connaissance, et, il me semble qu'il faut un minimum d'intéligence pour comprendre ces connaissance, or, il me semble indispensable de comprendre ou d'apréander une connaissance pour l'aquérire.

J'ajoute que quelqu'un qui à déjà une connaissance au dessus de la moyenne aura plus facile qu'un autre pour réussir ces étude.

MiVé a écrit:
Vous connaissez l'histoire du bonhomme qui vient une fois à un cours universitaire et puis plus du tout le reste de l'année et qui pourtant réussi l'année avec un haut pourcentage de réussite à l'examen ?
Vous savez ce qu'il répond à son professeur qui s'étonne que, malgré son absence aux cours, il a si brillament réussi ?

A tout hazard, je dirais qu'il n'avait pas besoin d'apprendre ce qu'il savait déjà.
Revenir en haut Aller en bas
MiVé
Rang: Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 60
Localisation : Liège
Loisirs : Massage, photographie, informatique
Souhaits : De nouvelles personnes sympathiques avec qui dialoguer et plus si affinités...
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Re: La sagesse, l'intelligence et les connaissances   Mer 31 Aoû 2005 - 21:38

C'est MBR qui en a parlé à sa conférence sur l'éducation sans punition ni récompense :

"Si j'étais pas venu a votre premier cours, j'aurais eu 100%"

_________________
On peut mieux, mais cela prendrait plus de temps...
Revenir en haut Aller en bas
Léon
Vitesse de croisière


Masculin
Nombre de messages : 1128
Age : 41
Localisation : Région Liégeoise, région du Centre, entre les deux, parfois ailleurs...
Loisirs : Créer, écouter, observer, sentir, goûter, comprendre, m'exprimer, ...
Date d'inscription : 26/06/2005

MessageSujet: Re: La sagesse, l'intelligence et les connaissances   Mer 31 Aoû 2005 - 22:38

MBR ? Tu veux dire Marshal Rosenberg.

Je me rappelle, il a raconté la même histoire lors de la conférance où je l'ai vu, mais, je l'avais déjà oublié. :-/
Revenir en haut Aller en bas
Béa
Vitesse de croisière
avatar

Nombre de messages : 150
Localisation : Liège
Loisirs : vivre des rencontres, ballades, voyages, lecture,...
Date d'inscription : 27/06/2005

MessageSujet: Re: La sagesse, l'intelligence et les connaissances   Jeu 1 Sep 2005 - 0:21

Intelligence?
Il faudrait peut-être se mettre d'acccord de quelle intelligence on parle ici...

Il faut certainement quelques capacités intellectuelles (raisonnement logique, maîtrise du langage, mémorisation, ...) pour pouvoir aborder des études supérieures (univ, notamment).
Les études permettent probablement aussi de développer ces capacités.
Néanmoins, j'ai déjà rencontré pas mal d'universitaires (des toubibs notamment, vu que je travaille avec eux), très "érudits", maîtrisant fort bien toutes les connaissances acquises durant leurs études, mais incapables de faire preuve de créativité, d'appliquer efficacement leurs connaissances dans le concret...

_________________
Il vaut mieux allumer une bougie que de maudire l'obscurité.


Dernière édition par le Jeu 1 Sep 2005 - 9:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MiVé
Rang: Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 60
Localisation : Liège
Loisirs : Massage, photographie, informatique
Souhaits : De nouvelles personnes sympathiques avec qui dialoguer et plus si affinités...
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Re: La sagesse, l'intelligence et les connaissances   Jeu 1 Sep 2005 - 5:32

Vous pouvez parler de la mienne, si vous le faites en bien ! Rirep1

Si vous le faites en mal, on vas pas être d'accord et ce ne sera pas propice à une bonne entente, ce serait peut-être se montrer malin mais pas très intelligent, ni très sage comme attitude...

Parfois, de trop grandes capacités intellectuelles empêchent une intégration normale et peuvent se transformer (ou se "camoufler) en leur contraire. C'est particulièrement visible en milieu scolaire.

L'exemple que donne Béa montre assez bien que des personnes peuvent parvenir, avec une intelligence sans doute à peine un peu supérieure à la moyenne, à devenir médecins, a accumuler de nombreuses connaissances, mais restent pourtant bornés, cons et on aurait même envie de parfois les qualifier de stupides tellement elles manquent parfois de compréhension et de psychologie.

Oui, il serait bon de se mettre d'accord ici sur ce que nous entendons par intelligence et il n'est sans doute guère facile de bien définir l'intelligence, les chercheurs tout comme les psychologues et, bien sûr, les simples citoyens, sont rarement d'accord sur une définition et probablement jamais pleinement d'accord...
Le terme et pourtant souvent bien compris... A part pour quelques imbéciles qui confondent l'intelligence avec l'instruction et les personnes stupides qui ne distinguent pas la différence entre des individus malins et rusés et des individus réellement intelligents. Soyez pas trop surpris, j'ai souvent volontairement choisi d'avoir un discours assez provocateur pour voir qui va y réagir avec intelligence et qui va tomber dans le panneau, mais je l'ai généralement fait sans méchanceté, sauf avec les méchants, na ! Wink

Ben oui, je suis assez sélectif, je supporte rarement longtemps la compagnie des gens cons et bornés et je n'ai pas toujours suffisament de sagesse et de diplomatie que pour parvenir à éviter de leur faire sentir. Oui, je sais c'est un peu con... Quoi que...
Cela n'a pas que des inconvénients...

D'après certain chercheurs, l'intelligence atteint son maximum, et cesse donc de se développer, autour de la puberté. A partir de cette âge, il devient donc impossible de mesurer le QI de la même façon. On a constaté que l'âge mental stagne et puis régresse. Et je me souvient avoir été surpris, pendant u cours instant, par une personne intelligente qui avait ajouté que l'âge réel continue à augmenter... Puis j'ai éclater de rire...

Pardon ?

Ah oui, je suis un peu trop long...
Vous avez raison, j'avais pourtant encore envie de dire plein de choses au sujet de l'intelligence que j'ai même pas encore pris le temps de tenter de définir...

Ben, ce sera pour une autre fois alors...

_________________
On peut mieux, mais cela prendrait plus de temps...


Dernière édition par le Ven 2 Sep 2005 - 11:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
cornebelle
Prend de la hauteur


Nombre de messages : 41
Localisation : luxembourg
Loisirs : marche, amitiés
Date d'inscription : 23/08/2005

MessageSujet: Re: La sagesse, l'intelligence et les connaissances   Jeu 1 Sep 2005 - 9:05

on a démontré , je crois , que le réseau neuronal n'arrête jamais de se complexifier . On devrait donc devenir de plus en plus intelligent , en avançant en âge ... sauf sclérose, due à la paresse , à la rigidité mentale , etc ...

Comme les muscles ou la santé corporelle , l'intelligence peut se cultiver, s'améliorer . Du moins l'intelligence intellectuelle . L'intelligence émotionnelle , c'est une autre histoire qui n'a rien à voir avec le savoir ou l'accumulation des connaissances , et sans elle , on est instruit, pas intelligent .
Revenir en haut Aller en bas
Masty
Vitesse de croisière
avatar

Nombre de messages : 202
Localisation : Mons
Loisirs : guide nature, herboristerie, danse de salon, lecture, chant
Date d'inscription : 25/07/2005

MessageSujet: Re: La sagesse, l'intelligence et les connaissances   Jeu 1 Sep 2005 - 9:46

Bonjour à chacun,

J'ai travaillé pendant plus de 25 ans avec des "cadres supérieurs". J'ai rencontré des gens d'une intelligence remarquable et d'autres d'une inintelligence tout aussi spectaculaire.
Généralement, les premiers étaient le plus souvent respectueux des autres, notamment de ce que ceux-ci pouvaient leur apprendre qqchose alors que les autres étaient des despotes, imbus de leur personne, fermés à toute idée venant d'un "inférieur".
Je ne comprenais pas comment ces derniers pouvaient être si peu intelligents alors qu'ils étaient universitaires.

Et voilà que tu me donnes la réponse Cornebelle : l'intelligence émotionnelle qui ne s'apprend, à mon avis, qu'en se remettant en question, en étant ouvert, ... en aimant, ...

_________________
Aujourd'hui est le premier jour du reste de ma vie !
Revenir en haut Aller en bas
Léon
Vitesse de croisière


Masculin
Nombre de messages : 1128
Age : 41
Localisation : Région Liégeoise, région du Centre, entre les deux, parfois ailleurs...
Loisirs : Créer, écouter, observer, sentir, goûter, comprendre, m'exprimer, ...
Date d'inscription : 26/06/2005

MessageSujet: Re: La sagesse, l'intelligence et les connaissances   Ven 2 Sep 2005 - 0:08

En ce qui me concerne Michel, je ne te trouve pas trop long.

Ca m'attriste même un peu que des gens n'aime pas les long discour, un discour cours et percutant est souvant trop simple et ne reflette pas assez la réalité qui nous entoure. En plus, ces discours volontérement simple ont tendance à nous enfermer dans des slogants tout fait, ce qui à pour concéquance que nos facultée intelectuelle ne sont pas assez stimulée, ainsi, nous régressons plus vite.

Ceci-dis, un discours long n'est pas forcément intéligent et court le risque d'être inintélégible, il faudrait donc un juste millieux, ce qui n'est jamais facile.

J'ai personnellement l'impression que beaucoup de choses sont faite, particulièrement dans le domaine de la communication, pour faire en sorte que les gens pensent moins par eux-même, mais, c'est un autre débat...
Revenir en haut Aller en bas
MiVé
Rang: Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 60
Localisation : Liège
Loisirs : Massage, photographie, informatique
Souhaits : De nouvelles personnes sympathiques avec qui dialoguer et plus si affinités...
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Re: La sagesse, l'intelligence et les connaissances   Ven 2 Sep 2005 - 11:53

Effectivement le problème est fort complexe...
Des nouvelles découvertes scientifiques entraînent souvent des interprétations et des conclusions fausses ou abusives.  
Voyons un peu les caractéristiques des neurones : ils ne se divisent pas, ne se reproduisent pas comme les autres cellules.
Il paraît que nous en perdons de 100 000 à 300 000 chaque jour et donc sans que d'autres ne viennent les remplacer.
De plus d'autres peuvent être victimes de dégénérescence.
Un minimum d'intelligence permet de comprendre les interprétations et les conclusions que l'on peut tirer de cette simple constatation.

Pourtant, un autre caractère remarquable du neurone est la richesse de ses connexions. Un seul neurone peut avoir des contact avec près de 50 000 autres neurones.
Et comme le dit cornebelle, ou aurait démontré que le réseau neuronal à la possibilité de se complexifier (en créant de nouvelles connexions entre les neurones).
Il est possible d'entretenir son intelligence en faisant une sorte de gymnastique cérébrale (un livre à même été écrit sur le sujet "Gym Cerveau" de    ) tout comme nous pouvons la laisser se dégrader ou dégénérer...
Je vous laisse aussi imaginer les interprétations et les conclusions que l'on peut tirer de cette autre constatation.  

Et la neurobiologie n'est est qu'à ses débuts, nous ignorons encore beaucoup de choses...

Nous pourrions parler de l'intelligence émotionnelle, il me semble que nous pourrions en faire un sujet à part et qu'il serait utile d'également la définir.
Veux-tu le faire Cornebelle ?

Merci Masty pour ce témoignage. J'ai constaté la même chose que toi et c'est pourquoi j'avais insisté sur l'importance de la différence entre l'intelligence avec l'instruction et que je l'avais fait d'une manière provocante pour tester l'intelligence émotionnelle. Personne ne semble s'être mis en colère ici, c'est un très bon point pour vous mes ami(e)s ! Wink 

Si des recherches ont bien démontrés que l'intelligence et la vivacité de l'intelligence diminue à partir de la puberté, nous continuons à acquérir des connaissances nouvelles, à faire des expériences et à en tirer un meilleur parti... Si notre intelligence diminue, nos connaissances peuvent augmenter et notre sagesse également. Nous pouvons apprendre à mieux utiliser notre intelligence brute et à mieux utiliser nos connaissances.    

Φιλонцовъ vient de bien illustrer le phénomène, son intelligence vient de lui permettre de mieux comprendre que l'importance n'est pas seulement d'évaluer la quantité (la longueur du discours) mais aussi la qualité (la clarté, la pertinence, ...). Comme il le dit, ce n'est pas facile, surtout quand on est jeune et plein de fougue, d'énergie, d'ardeur, de vivacité... Avec le temps, on apprends à plus se tempérer et cela devient donc de plus en plus facile... On acquiert se que communément ou appelle la sagesse.

Là encore j'ai simplifié et malgré tout, j'ai été long.
J'espère avoir été compréhensible et ne pas vous avoir ni ennuyé ni irrité.

_________________
On peut mieux, mais cela prendrait plus de temps...
Revenir en haut Aller en bas
Ln_neva_unique
Vitesse de croisière


Féminin
Nombre de messages : 795
Date d'inscription : 31/03/2005

MessageSujet: Re: La sagesse, l'intelligence et les connaissances   Ven 2 Sep 2005 - 12:53

MiVé a écrit:
Si des recherches ont bien démontrés que l'intelligence et la vivacité de l'intelligence diminue à partir de la puberté, nous continuons à acquérir des connaissances nouvelles, à faire des expériences et à en tirer un meilleur parti... Si notre intelligence diminue, nos connaissances peuvent augmenter et notre sagesse également. Nous pouvons apprendre à mieux utiliser notre intelligence brute et à mieux utiliser nos connaissances. .

Bon, je résume : mon intelligence diminue (j'avais constaté !!!!!)
Mes connaissances augmentent (oui oui! !!! j'ai de plus en plus à raconter !!!!!)
Mais la sagesse, dis, Mivé, c'est quand qu'elle vient ?

MiVé a écrit:
Là encore j'ai simplifié et malgré tout, j'ai été long.
J'espère avoir été compréhensible et ne pas vous avoir ni ennuyé ni irrité.
Ouf !!! qu'est-ce que c'est quand c'est complet !!!!! Big Kiss
Mais tu es en général assez clair et compréhensible !
Et rarement ennuyeux (dans ce cas-là, tu sais bien ce que je te dis, hein ? Mais je suis trop polie pour le dire ici !)
Merci !

_________________
Ln_neva_unique
Revenir en haut Aller en bas
MiVé
Rang: Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 60
Localisation : Liège
Loisirs : Massage, photographie, informatique
Souhaits : De nouvelles personnes sympathiques avec qui dialoguer et plus si affinités...
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Re: La sagesse, l'intelligence et les connaissances   Ven 2 Sep 2005 - 13:09

affraid
Very Happy Very Happy Very Happy
La sagesse Hélène ?
Tu en es encore au stade de la crise d'adolescence
Tu comprendras quand tu seras plus jeune... Wink

Big Kiss

_________________
On peut mieux, mais cela prendrait plus de temps...
Revenir en haut Aller en bas
Masty
Vitesse de croisière
avatar

Nombre de messages : 202
Localisation : Mons
Loisirs : guide nature, herboristerie, danse de salon, lecture, chant
Date d'inscription : 25/07/2005

MessageSujet: Re: La sagesse, l'intelligence et les connaissances   Ven 2 Sep 2005 - 13:19

Bonjour à chacun,

Je suis de l'avis d'LN en ce qui concerne tes commentaires, MiVé. C'est toujours intéressant, accessible et agréable à lire.

Je suis cette fois étonnée que notre intelligence diminue avec l'âge et surtout si tôt.

Larousse (sorry, Robert est chez ma fille à Arlon) définit l'intelligence de la manière suivante :
- faculté de comprendre, de saisir par la pensée.
- aptitude à s'adapter à une situation, à choisir en fonction des circonstances
- capacité de comprendre, de donner un sens à telle ou telle chose

Moi, j'ai l'impression que les connaissances (et peut-être la sagesse) acquises favorisent l'intelligence selon les sens donnés par Larousse.
Par contre, j'ai l'impression que le manque de repos physique et mental diminue la faculté de mémoriser.

Il s'agit juste de perceptions personnelles

_________________
Aujourd'hui est le premier jour du reste de ma vie !
Revenir en haut Aller en bas
Ln_neva_unique
Vitesse de croisière


Féminin
Nombre de messages : 795
Date d'inscription : 31/03/2005

MessageSujet: Re: La sagesse, l'intelligence et les connaissances   Ven 2 Sep 2005 - 13:23

Masty,
je pense que l'intelligence en tant que faculté d'adaptation à des situations données diminue en effet avec l'âge.
Une certaine sclérose du cerveau, imperceptible au début, bien sûr, se manifeste surtout chez les personnes très âgées.
Il n'en est pas moins vrai que l'intelligence peut dans ce cas, se cultiver, et une grande concentration, un travail cérabral constant permet d'en retarder la régression.

_________________
Ln_neva_unique
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La sagesse, l'intelligence et les connaissances   

Revenir en haut Aller en bas
 
La sagesse, l'intelligence et les connaissances
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Proverbes et sagesse
» Dents de sagesse
» besoin de conseils: opération dent de sagesse
» dent de sagesse
» Sans jouer au poète, je crois que la nature nous parle de la Sagesse de notre Dieu.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les hédoniens ardents :: Salles de réunions & forums sérieux :: Propos et échanges philosophiques-
Sauter vers: