Les hédoniens ardents

Echanges pour promouvoir l'épanouissement, la bienveillance, l'expression des sentiments, le plaisir, le bien être dans le respect des autres et de la vie.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Essais d'annonces avec images...
Cliquez sur les images pour les voir en grand... - - - - - - - - - - -
-

Partagez | 
 

 L'homme aux 200 euros qui se moque de celui aux 2 euros

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Léon
Vitesse de croisière


Masculin
Nombre de messages : 1128
Age : 40
Localisation : Région Liégeoise, région du Centre, entre les deux, parfois ailleurs...
Loisirs : Créer, écouter, observer, sentir, goûter, comprendre, m'exprimer, ...
Date d'inscription : 26/06/2005

MessageSujet: L'homme aux 200 euros qui se moque de celui aux 2 euros   Ven 2 Sep 2005 - 0:41

Je vais vous raconter une petite histoire :

Un jour, un jeune chômeur (qui doit souvent se serrer la ceinture en fin de mois, parce que, en plus de son état financier déjà très moyen, il se paie une formation qui lui coûte la peau des fesses) veut absolument voir un film parce que, c'est la fin du mois, qu'après, ce film n'est plus diffusé et qu'avant, il n'a pas eu l'occasion d'aller le voir. Le ticket de cinéma coûte 5 euros, il n'en à que 3 et quelques centime en poche. Il sais qu'il ne lui reste à peine plus de 2 euros dans son compte en banque, c'est bon, il peut voir le film.

Il va donc à ça banque et demande pour retirer ces deux euros, arrivé au guichet, un type vient de demander 200 euros à l'autre guichetier et entend ce jeune homme demander ce qu'il lui restait sur son compte, ce à quoi le banquier à répondu 2 euros 70 cent, après un rapide calcule, le jeune homme se dis qu'il à de quoi s'acheter une baguette en plus du ticket, ce qui lui permettra d'un peu plus varier son menu et décide de retirer tout ce qui lui reste et demande donc ces 2 euros 70 cent, le guichetier le regarde un drôle d'air, mais s'exécute, c'est son métier, par contre, le type qui vient de retirer ces 200 euros se met à glousser, à baragouiner quelques mots moqueurs, terminant par "on aura tout vu".

C'est sûr que quand il est banal de retirer 200 euro à la fin du mois de son compte, on ne peut pas se rendre compte de ce que c'est que de devoir se serrer la ceinture... Et c'est si facile de ce moquer...

Bien sûr, ce jeune homme, c'est moi, il n'y a pas si longtemps.

Je me suis rappeler de cette histoire, suite à mon coup de gueule au sujet d'un livre qui n'est disponible que dans une belle édition à 18 euro, et surtout aux réactions à ce coup de gueule. Pour moi, un livre, ça coûte environs 5 euros et que passé 10 euros, c'est superflu, c'est payer l'emballage plus que le contenu, si j'ai 18 euros à dépenser (rassurez-vous, ce n'est pas rare), j'ai mes priorités, étant grand amateur de musique, je préfère m'acheter un CD, parce que 18 euros, c'est un prix relativement raisonnable pour un CD (il peut même me rester de quoi m'acheter un pain complet ;-)).

Quand on a des fin de mois difficile, on se rend mieux compte de la valeur des choses on évite le gaspillage et pas uniquement pour ne pas polluer, pour moi, payer 18 euros pour un livre, c'est gaspiller son argent, simplement parce que c'est presque quatre fois plus que le prix moyen d'un livre de poche.

J'aimerais qu'on ne se moque pas de moi parce que j'ai une certaine notion du gaspillage lié à mon état financier. C'est le moindre des respects il me semble.
Revenir en haut Aller en bas
Béa
Vitesse de croisière
avatar

Nombre de messages : 150
Localisation : Liège
Loisirs : vivre des rencontres, ballades, voyages, lecture,...
Date d'inscription : 27/06/2005

MessageSujet: Re: L'homme aux 200 euros qui se moque de celui aux 2 euros   Ven 2 Sep 2005 - 1:12

Quand as-tu eu senti qu'on se moquait de toi, ici ?
Je ne me rappelle pas avoir lu un commentaire à ce sujet...

Pour ce qui est des livres, c'est un choix...
Perso, j'essaie aussi d'acheter, si possible, des livres de poche, mais tout ce que j'ai envie de lire n'est pas toujours edité en l. de p.! Je trouve parfois mon bonheur aussi à la biblio.

Mais il m'arrive de m'offrir des bouquins à 18 euros, et je savoure alors aussi la beauté du livre; mais par contre, je ne m'achète quasiment jamais de cd...

On fait chacun comme on peut, avec les moyens du bord, et il me semble qu'il n'y a pas à juger.

_________________
Il vaut mieux allumer une bougie que de maudire l'obscurité.
Revenir en haut Aller en bas
Léon
Vitesse de croisière


Masculin
Nombre de messages : 1128
Age : 40
Localisation : Région Liégeoise, région du Centre, entre les deux, parfois ailleurs...
Loisirs : Créer, écouter, observer, sentir, goûter, comprendre, m'exprimer, ...
Date d'inscription : 26/06/2005

MessageSujet: Re: L'homme aux 200 euros qui se moque de celui aux 2 euros   Ven 2 Sep 2005 - 1:18

Je ne suis pas sûr que l'on se soi moqué de moi ici.

Peu importe où on s'est moquer de moi, et, peu importe même que l'on se soit effectivement moqué de moi ou pas, j'ai le sentiment qu'on c'est moquer de moi (ou que, tout du moins, on m'a jugé de façon négative parceque j'ai affirmer ici que 18 euro, c'est cher pour un livre) et je voulais mettre les choses au point, donner la possibilité de relativiser et, quelque part, extériorisé ma collère relative à ce que je ressens comme une moquerie.
Revenir en haut Aller en bas
MiVé
Rang: Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 60
Localisation : Liège
Loisirs : Massage, photographie, informatique
Souhaits : De nouvelles personnes sympathiques avec qui dialoguer et plus si affinités...
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Re: L'homme aux 200 euros qui se moque de celui aux 2 euros   Ven 2 Sep 2005 - 6:12

Il me semble qu'il s'agit un peu d'un malentendus...
Comme tu l'exprime bien Φιλонцовъ, nous avons chacun des vécus différents...
Il y a des moqueries méprisantes et d'autres qui ne sont que des taquinerie amicales...
Et puis il y a parfois aussi la surprise, qui peu créé un malaise et donner envie de rire...
La personne qui ne s'est pas bien rendu compte d'une situation...
A cela peuvent venir s'ajouter des frustrations, d'autres irritations, et l'on peut soudainement réagir à un détail qui nous surprend (un mec qui retire quelques euros de son compte, peu irriter un bonhomme pressé, dérangé d'attendre pour si peu et qui crois avoir affaire à un emmerdeur ou autre chose et qui ne peut s'empêcher d'exprimer, sans doute maladroitement et irrespectueusement son impression et sa frustration...      

Il me semble qu'il s'agissait d'un livre de Michel Onfray.
Il en a écrit dans la collection "Livre de poche" à environ 7 ou 8 €...  

Φιλонцовъ, merci pour ce sujet et ces explications...

_________________
On peut mieux, mais cela prendrait plus de temps...
Revenir en haut Aller en bas
Ln_neva_unique
Vitesse de croisière


Féminin
Nombre de messages : 795
Date d'inscription : 31/03/2005

MessageSujet: Re: L'homme aux 200 euros qui se moque de celui aux 2 euros   Ven 2 Sep 2005 - 9:39

Φιλо a écrit:
Je ne suis pas sûr que l'on se soi moqué de moi ici.

Peu importe où on s'est moquer de moi, et, peu importe même que l'on se soit effectivement moqué de moi ou pas, j'ai le sentiment qu'on c'est moquer de moi .

c'est donc un sentiment perso, que tu as exprimé.
Mais il ne faut pas garder rancune à d'autres pour un sentiment que tu as en toi, surtout quand une explication est venue t'apporter des éclaircissements.

_________________
Ln_neva_unique
Revenir en haut Aller en bas
moniquelunique
Vitesse de croisière


Féminin
Nombre de messages : 403
Date d'inscription : 06/04/2005

MessageSujet: Re: L'homme aux 200 euros qui se moque de celui aux 2 euros   Ven 2 Sep 2005 - 10:07

Bonne journée à tous,

Kikou Φιλонцовъ,
Je viens de lire ton vécu , Rassures-toi , c'est une Postière , qui te le certifie ...
j'ai déjà vu mieux que cela, en 2000, je travaillais au guichet de la Poste à Charlerois , près de la gare , je faisais la fermeture (horaire 11h45/20h30) , mon guichet fermait à 20h.
En fin de journée , il y avait toujours affluence, et vers 19h55, à la fin de la journée , un Monsieur BCBG (costard , chemise, cravate, avec de grand air) est venu me déposer une lettre à affranchir à 17 francs à l'époque , et m' a faire faire un chèques-guichet pour retirer cette somme de son compte postal, un transaction qui prenait encore assez de temps à l'époque.
Je l'ai servi tout comme les autres clients.
Par contre, ce n'est pas normal , que les autres personnes  se trouvant dans la banque, entendent ce que tu dis au guichetier
Où en est la discrétion dans ton agence bancaire ? C'est plutôt là qu'il faut se poser la question...
Bien à toi, Monique

_________________
envie de gros calins ....
Revenir en haut Aller en bas
Ln_neva_unique
Vitesse de croisière


Féminin
Nombre de messages : 795
Date d'inscription : 31/03/2005

MessageSujet: Re: L'homme aux 200 euros qui se moque de celui aux 2 euros   Ven 2 Sep 2005 - 10:21

autre anecdote du mm genre qui m'a été racontée par un employé de banque.
On peut retirer de l'argent dans toutes les agences de sa banque mais uniquement au-dessus de 20 €.
En fin de mois, un monsieur entre dans une agence de sa banque, mais pas l'agence qui gère son compte. Il demande pour retirer les 15 derniers euros qui sont sur son compte. Refus de l'employé qui l'oblige alors à faire des km à pied pour retirer cette somme de son agence habituelle, car il n'a évidemment ni voiture, ni argent pour payer le bus !

_________________
Ln_neva_unique
Revenir en haut Aller en bas
Léon
Vitesse de croisière


Masculin
Nombre de messages : 1128
Age : 40
Localisation : Région Liégeoise, région du Centre, entre les deux, parfois ailleurs...
Loisirs : Créer, écouter, observer, sentir, goûter, comprendre, m'exprimer, ...
Date d'inscription : 26/06/2005

MessageSujet: Re: L'homme aux 200 euros qui se moque de celui aux 2 euros   Ven 2 Sep 2005 - 10:59

Ln_neva_unique, la situation que tu décris, je l'ai vécue aussi, sauf que j'avais un abonnement de bus, par contre, le temps d'aller à ma banque, elle était fermée. Après cette histoire, j'ai tout simplement changé de banque.

MiVé a écrit:
un mec qui retire quelques euros de son compte, peu irriter un bonhomme pressé, dérangé d'attendre pour si peu et qui crois avoir affaire à un emmerdeur ou autre chose et qui ne peut s'empêcher d'exprimer, sans doute maladroitement et irrespectueusement son impression et sa frustration...

Là, la personne en question était à l'autre guichet, je ne l'ai donc nulement "retardée"

MiVé a écrit:
Il me semble qu'il s'agisait d'un livre de Michel Onfray.
Il en a écrit dans la collection "Livre de poche" à environ 7 ou 8 €...

Oui, mais, j'ai même été voir sur internet, ça à peut-être changer maintenant, mais, il y a un ou deux mois, son traité d'athéologie n'existait pas en livre de poche. Ce que j'espère, c'est qu'il sortira un jour en livre de poche, ce serait d'ailleurs étonnant que ça n'arrive pas. Je ne connais pas le monde de l'édition, mais, ça m'étonne vraiment que l'on ne sorte pas les livre de poche en même temps pour les gens qui ont moins à dépenser pour leurs livres.

moniquelunique a écrit:
Par contre, ce n'est pas normal , que les autres personnes  se trouvant dans la banque, entendent ce que tu dis au guichetier
Où en est la discrétion dans ton agence bancaire ??? C'est plutôt là qu'il faut se poser la question...

Heu, en fait, c'est moi qui ai répéter "2 euros 70, c'est ça ? Ok, je les retire" (ou quelque chose comme ça) telement le guichetier parlais bas (et donc n'aurais vraiment pas pu être entendu par quelqu'un d'autre.
Revenir en haut Aller en bas
MiVé
Rang: Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 60
Localisation : Liège
Loisirs : Massage, photographie, informatique
Souhaits : De nouvelles personnes sympathiques avec qui dialoguer et plus si affinités...
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Re: L'homme aux 200 euros qui se moque de celui aux 2 euros   Ven 2 Sep 2005 - 12:50

Ok, pas grave... J'étais pas là de toute façon et sans vouloir me moquer, je trouve la situation assez risible ...
Note aussi que les opérations bancaires ou un coût et si c'est différent suivant les banques, je pense que passé un certains nombre d'opération (paquet de base) elles sont payantes...

Si les banques sont utiles, il me semble également important d'apprendre à bien gérer l'argent que l'on possède... Et plus encore quand on en a pas beaucoup...

Il me semble que pour les petites sommes, on ne devrait pas utiliser les banques.
Je me souviens avoir été rétardé par une personne pour une somme dérisoire, j'avais très envie de dire à la personne "Voilà les quelques francs qui vous manque, merci, aurevoir." Mais je me rendais bien compte que la personne se serait vexée... J'ai perdu plus d'argent à attendre derrière elle... Je vais pas entrer dans les détails, c'est juste une anecdocte en passant...

Monique, dans les bureaux de poste il y a une ligne rouge à pas dépasser... Pour la discrétion, qu'ils disent. Je pense pas avoir une ouïe particulièrement bonne mais la plupart du temps, j'entends ce que ce disent l'employé et le client... Ce qui est parfois risible... ou navrant...

Je me suis parfois dit que l'on devrait ouvrir un bureau avec une assistante sociale, un psychanalyste ou un psychologue dans les bureaux de poste... Je me moque pas, je constate une grande misère et une grande solitude...

_________________
On peut mieux, mais cela prendrait plus de temps...
Revenir en haut Aller en bas
Léon
Vitesse de croisière


Masculin
Nombre de messages : 1128
Age : 40
Localisation : Région Liégeoise, région du Centre, entre les deux, parfois ailleurs...
Loisirs : Créer, écouter, observer, sentir, goûter, comprendre, m'exprimer, ...
Date d'inscription : 26/06/2005

MessageSujet: Re: L'homme aux 200 euros qui se moque de celui aux 2 euros   Lun 5 Sep 2005 - 11:26

Je sais gérer mon argent, je suis souvant à la limite, mais, je suis loin d'être endetté.

J'ai reçu plusieurs messages personnelle de l'ordre de l'apitoiment, je n'ai pas écrit ce message pour que l'on s'apitois sur mon sort, je m'en sort bien, j'ai un certain confort et je n'ai besoin de rien, parfois, j'aimerais un peu plus de confort, mais, le confort, c'est de toute façon du superflut, donc, je m'en passe aisément.

Dans l'histoire que j'ai raconté, il s'agit de confort, aucun besoin fondamental n'était comblée par cette scéance de cinéma, par contre, je n'aurais peut-être jamais vu ce film étant donné que c'est le genre de film qu'on trouve difficilement en vidéo-club, mais, il y a de toute façon un bon nombre de film intéressant que je ne verrais jamais.

Mes besoin matériels fondamentaux ont toujours été comblé et je n'ai besoin de personne pour ça, inutile de s'apitoyer sur mon sort, ça me dérange, je me sents même un peu vexé, tout ce que je voulais, c'était que l'on puisse relativiser, tout le monde n'a pas les mêmes prioritées, c'est tout ce que je voulais faire comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'homme aux 200 euros qui se moque de celui aux 2 euros   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'homme aux 200 euros qui se moque de celui aux 2 euros
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Malheur à l'homme par qui le scandale arrive
» "Qui s'élève sera abaissé, qui s'abaisse sera élevé", Luc 14, 11 !
» Connaissez-vous cet homme, un illuminé ?
» Le "salam" entre homme et femme
» L homme qui créa la vie artificiellement avec simplement de l' eau et de l' électricité .

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les hédoniens ardents :: Salons & forums d'échanges amicaux... :: Bavardages hédoniens, anniversaires, fêtes et événements hédoniens-
Sauter vers: