Les hédoniens ardents

Echanges pour promouvoir l'épanouissement, la bienveillance, l'expression des sentiments, le plaisir, le bien être dans le respect des autres et de la vie.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Essais d'annonces avec images...
Cliquez sur les images pour les voir en grand... - - - - - - - - - - -
-

Partagez | 
 

 L'amour maternel, naturel ou provoqué ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Ln_neva_unique
Vitesse de croisière


Féminin
Nombre de messages : 795
Date d'inscription : 31/03/2005

MessageSujet: L'amour maternel, naturel ou provoqué ?   Jeu 22 Déc 2005 - 15:51

Un chaton vient au monde.
Sa mère veille sur lui, l'allaite, se dévoue pour lui, lui apprend à survivre dans ce monde très dur.

Comment est-il possible que des mères de petits hommes n'arrivent pas à faire de même ?
Pourquoi l'amour maternel ne vient-il pas à toutes les femmes qui donnent la vie ?

_________________
Ln_neva_unique


Dernière édition par Φιλо le Ven 9 Juil 2010 - 17:17, édité 1 fois (Raison : Plus de lisibilité)
Revenir en haut Aller en bas
MiVé
Rang: Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 60
Localisation : Liège
Loisirs : Massage, photographie, informatique
Souhaits : De nouvelles personnes sympathiques avec qui dialoguer et plus si affinités...
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Re: L'amour maternel, naturel ou provoqué ?   Ven 23 Déc 2005 - 21:38

C'est tout de même rare, mais quand on a lu "Le livre du ça" de Georg Groddeck, c'est certain que l'on se pose de nombreuses questions !

_________________
On peut mieux, mais cela prendrait plus de temps...
Revenir en haut Aller en bas
Léon
Vitesse de croisière


Masculin
Nombre de messages : 1128
Age : 41
Localisation : Région Liégeoise, région du Centre, entre les deux, parfois ailleurs...
Loisirs : Créer, écouter, observer, sentir, goûter, comprendre, m'exprimer, ...
Date d'inscription : 26/06/2005

MessageSujet: Re: L'amour maternel, naturel ou provoqué ?   Sam 24 Déc 2005 - 11:14

Sans avoir rien lu sur le sujet, j'aurais tendance à pensé que l'instinct maternel est parasité par l'environnement social.

C'est très vrai dans la société dans laquelle nous vivons, plus pour certaines personnes que pour d'autres bien sûr.

L'environnement affectif de la mère à bien sûr beaucoup d'importance, plus la mère à manquer d'affection, moins cette instinct à des chances d'arriver à maturité.

Je crois d'ailleurs que si cet instinct maternel est inné.
Revenir en haut Aller en bas
marc
Vitesse de croisière
avatar

Masculin
Nombre de messages : 526
Localisation : flandre occidentale
Loisirs : voyage
Date d'inscription : 19/04/2005

MessageSujet: Re: L'amour maternel, naturel ou provoqué ?   Dim 25 Déc 2005 - 12:56

tout à fait d'accord, mais vois comment les femmes des tribus dites primitives sans tout le confort?? de notre civilisation , je pense ici aux tribus amazoniennes ou d'autres tribus en Asie ou en Afrique ou tout est naturel et sans interférence du monde moderne. A bientôt

_________________
pousse pas la rivière,elle coule toute seule...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.boomp.com/board/posting.php?mforum=marc
Ln_neva_unique
Vitesse de croisière


Féminin
Nombre de messages : 795
Date d'inscription : 31/03/2005

MessageSujet: Re: L'amour maternel, naturel ou provoqué ?   Dim 25 Déc 2005 - 14:04

Merci de vos réponses.
Cependant, je pense à une femme aimée dans sa jeunesse, vivant en dehors du confort qui est le lot de beaucoup de jeunes actuellement, suffisamment mature pour savoir ce qu'est la vie, suffisamment sociable, qui a refusé l'enfant qu'elle portait, et après sa naissance lui a porté une sorte de haine assez bizarre.
Une sorte de Folcoche, bien décrite par Hervé Bazin dans "Vipère au poing".

_________________
Ln_neva_unique
Revenir en haut Aller en bas
moniquelunique
Vitesse de croisière


Féminin
Nombre de messages : 403
Date d'inscription : 06/04/2005

MessageSujet: Re: L'amour maternel, naturel ou provoqué ?   Dim 25 Déc 2005 - 18:12

Léon a écrit:
Sans avoir rien lu sur le sujet, j'aurais tendance à pensé que l'instinct maternel est parasité par l'environnement social.

C'est très vrai dans la société dans laquelle nous vivons, plus pour certaines personnes que pour d'autres bien sûr.

L'environnement affectif de la mère à bien sûr beaucoup d'importance, plus la mère à manquer d'affection, moins cette instinct à des chances d'arriver à maturité.

Je crois d'ailleurs que si cet instinct maternel est inné.

En effet , Léon, la société dans laquelle nous vivons y est pour quelque chose...
Je ne comprends pas non plus comment certaines femmes n'ont plus l'instinct maternel.
Mais crois-moi , ce n'est pas une question d'âge , ni de confort.
cela j'en suis certaine , je pense que cela serait plutôt dû à l'éducation.
A bientôt

_________________
envie de gros calins ....
Revenir en haut Aller en bas
Ln_neva_unique
Vitesse de croisière


Féminin
Nombre de messages : 795
Date d'inscription : 31/03/2005

MessageSujet: Re: L'amour maternel, naturel ou provoqué ?   Dim 25 Déc 2005 - 19:50

moniquelunique a écrit:
En effet , Léon, la société dans laquelle nous vivons y est pour quelque chose...
Je ne comprends pas non plus comment certaines femmes n'ont plus l'instinct maternel.
Mais crois-moi , ce n'est pas une question d'âge , ni de confort.
cela j'en suis certaine , je pense que cela serait plutôt dû à l'éducation.
A bientôt
Je pense que la société actuelle a des torts, soit, mais ne prend quand même pas à sa charge tous les maux de l'humanité actuellement. Pas plus, bien sûr que ce n'est une question d'âge ou de confort.
Quant à l'éducation, je ne vois pas comment elle peut influer contre la naissance d'un instinct.
La Folcoche dont il est question dans le livre d'Hervé Bazin vivait il y a pas mal d'années, donc sortait du contexte des réponses proposées

Je dois avouer que je n'y ai pas encore trouvé une seule valable dans le cas de la question posée et surtout de la situation qui l'a provoquée.

_________________
Ln_neva_unique
Revenir en haut Aller en bas
moniquelunique
Vitesse de croisière


Féminin
Nombre de messages : 403
Date d'inscription : 06/04/2005

MessageSujet: Re: L'amour maternel, naturel ou provoqué ?   Dim 25 Déc 2005 - 22:49

Bonjour

Je trouve que justement l'éducation y est pour quelque chose.
effectivement , les personnes qui ont été rejetées dés le plus jeune âge, souvent reproduisent le même schéma, et ne prennent pas en considération la souffrance qu'elles ont endurées et la transmettent à leur descendance.
C'est aussi , une question de milieu dans lequel on évolue.
Moi , je pense que c'est un peu héréditaire. A bientôt



_________________
envie de gros calins ....
Revenir en haut Aller en bas
Ln_neva_unique
Vitesse de croisière


Féminin
Nombre de messages : 795
Date d'inscription : 31/03/2005

MessageSujet: Re: L'amour maternel, naturel ou provoqué ?   Dim 25 Déc 2005 - 23:39

j'ai connu des femmes dont l'éducation avait été déplorable et qui s'étaient montrées d'excellentes mères.
Et une femme dont l'éducation a été la même que celle de ses soeurs, empreinte d'amour, de tendresse, et qui s'est révélée une mère on ne peu plus déplorable, alors que ses soeurs étaient des mères admirables.
De plus, je pense que l'éducation que l'on donne (ou que l'on reçoit) n'a rien à voir avec un instinct, qui lui est parfaitement génétique, et pas forcément héréditaire.
Dans le cas cité, on devrait donc penser que la fille de cette femme sans instinct maternel, serait devenue une mauvaise mère ????
Je ne pense pas que cela ait été le cas !
Alors ?

_________________
Ln_neva_unique
Revenir en haut Aller en bas
Ln_neva_unique
Vitesse de croisière


Féminin
Nombre de messages : 795
Date d'inscription : 31/03/2005

MessageSujet: Re: L'amour maternel, naturel ou provoqué ?   Lun 26 Déc 2005 - 0:22

Il y a une chose qui m'irrite profondément dans toutes les réponses qui ont été données.
La bouche en coeur, tout le monde a cherché dans le passé de la femme ce qui avait motivé son absence d'instinct maternel....
On a voulu y voir des comportements parentaux, une éducation, des refoulements etc....
On a voulu chercher dans les grandes théories, dans les livres écrits par des grands savants, une réponse......
On a accusé la vie moderne, le confort, la matérialisme.....
Mais personne n'a décelé la vérité qui se cachait dans ce cas !
Et c'est grave sur un site où on n'arrête pas de parler de l'amour qui, de l'amour que, de l'amour où..... etc.....
Cette femme avait été violée......
Alors ?
Peut-être reverrez-vous vos idées, votre mode de pensée, de fonctionner ?
Peut-être comprendrez-vous que des idées préconçues détruisent une certaine faculté de penser clairement ?

_________________
Ln_neva_unique
Revenir en haut Aller en bas
MiVé
Rang: Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 60
Localisation : Liège
Loisirs : Massage, photographie, informatique
Souhaits : De nouvelles personnes sympathiques avec qui dialoguer et plus si affinités...
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Re: L'amour maternel, naturel ou provoqué ?   Lun 26 Déc 2005 - 10:35

Je parlerais plutôt de réactions que de réponses...
L'amour de la chatte est certes naturel mais signalons que, même si c'est rare toutes les chattes domestiques ne sont pas de bonnes mères...
Je n'ai pas cherché dans le passé de la femme que je ne connais pas...
Léon, Marc et Monique sont venue données des opinions, des information en rapport avec le sujet que tu as soulevé…
Me semble pas avoir vu une recherche dans le passé de cette femme...

Ce que tu as dis cette nuit peut conduire à plus de réflexions sur la question...    

Tout d'abord, l'éducation ne fait pas tout et on ne peut tout connaître de ce qui détermine le comportement d'une personne.
Il me semble donc prudent d'éviter des conclusions hâtives...  

L'instinct n'est pas tout non plus, mais je ne pense pas que l'on puisse dire qu'il soit absent chez l'humain.
Il est juste diminué, relativisé, confronté à d'autres problèmes, à sa raison, à son influence culturelle...  

Je ne pense donc pas que instinct maternel était absent chez cette femme mais qu'il a été inhibé par son viol.  

Ne pas avoir envisagé l'hypothèse d'un viol (en seulement quelques jours) ne me semble pas si grave !
Et bien sûr qu'une telle révélation est susceptible d'engendrer des idées nouvelles, le contraire serait étonnant.

Que faut-il revoir dans nos idées, notre mode de pensée et de fonctionner à la suite de ce sujet ?    
Je savais déjà que des idées préconçues détruisent une certaine faculté de penser clairement et ici il ne me semble pas que j'avais d'idées préconçues bien établies...
Je me suis demandé de qui ou de quoi tu voulais parler...
D'un fait divers, d'un événement récent ou d'une personne de ta famille etc.
Je me suis dit : nous verrons bien...
Et j'ai posté un message sur l'association d'idée que la lecture de ton commentaire avait suscité…

Voilà…  
Alors ?

_________________
On peut mieux, mais cela prendrait plus de temps...
Revenir en haut Aller en bas
Léon
Vitesse de croisière


Masculin
Nombre de messages : 1128
Age : 41
Localisation : Région Liégeoise, région du Centre, entre les deux, parfois ailleurs...
Loisirs : Créer, écouter, observer, sentir, goûter, comprendre, m'exprimer, ...
Date d'inscription : 26/06/2005

MessageSujet: Re: L'amour maternel, naturel ou provoqué ?   Lun 26 Déc 2005 - 11:12

LN, je trouve que tu as équarté un peu vite nos idées. Si tu as déjà la réponce à la question que tu pose, je comprends que tu les ai équarter de la sorte, mais, nos réponces ne sont pas pour autant dénué de sens et ne témoigne pas d'un manque de clarté dans notre réflexion.

Une histoire comme celle que tu racontes pourrait s'expliquer autrement... L'éducation parental n'est pas toute l'éducation. Cette femme aurait pu être sensible à un discours destructeur de la part d'un de ces proffesseurs, ou de la part d'une amie ou d'un groupe d'amis, ... Une soeur peut subire une pression social que ne subira pas une autre soeur, même dans un millieux aisé. Il a bien sûr des tas d'autres facteurs qui peuvent entrer en compte. Parmi eux le viol qui est une forme de violance que l'on retrouve particulièrement dans nos société occidantal, le millieux social englobe donc quelque part ce viol qu'a subi cette femme.

Bref, je pense un peu la même chose que Michel et je regrette que tu ai équarter si vite nos réponces qui sont loin d'être dénué de fondement.
Revenir en haut Aller en bas
Ln_neva_unique
Vitesse de croisière


Féminin
Nombre de messages : 795
Date d'inscription : 31/03/2005

MessageSujet: Re: L'amour maternel, naturel ou provoqué ?   Lun 26 Déc 2005 - 11:53

Léon,
J'écarte ces réponses tout simplement parce que chacun voit, ou croit voir quelque chose au travers d'un cas qui devrait sembler général !
Trop des réponses données étaient affirmatives de ce qui aurait pu motiver ce comportement de la femme.
Ce que je regrette, c'est qu'aucune réponse n'est donnée dans le fait que l'instinct maternel est aussi dans le fait d 'enfanter ! Or un viol ne permet pas un grossesse heureuse, un enfantement normal.
On ne voit toujours que l'enfantement est le seul fait de la femme !
On oublie trop souvent que la conception fait déjà partie de l'enfantement, et que la conception est aussi le fait de l'homme.
L'amour donné dans l'acte qui provoquera une naissance est important, et c'est aussi cela que je voulais souligner en parlant de cet amour dont on parle beaucoup !
On a trop cherché ds le comportement de la femme, des généralités, des causes qui lui incombaient ! (éducation,amour familial, milieu social, hérédité…. etc). J'ai chaque fois réfuté ces causes, mais on en est chaque fois revenu à l'idée préconçue : la faute (inavouée) de la femme qui a enfanté !

Dans le cas présent, cette haine de son enfant a été provoquée par la façon dont elle a reçu ce don d'un homme ! par le manque d'amour de cet homme, ou du moins, l'a-t-elle cru.
Ce que je regrette, c'est que sur un cas présenté, on sur jette immédiatement sur des idées préconçues, sans chercher la particularité qui existe aussi !

_________________
Ln_neva_unique
Revenir en haut Aller en bas
Léon
Vitesse de croisière


Masculin
Nombre de messages : 1128
Age : 41
Localisation : Région Liégeoise, région du Centre, entre les deux, parfois ailleurs...
Loisirs : Créer, écouter, observer, sentir, goûter, comprendre, m'exprimer, ...
Date d'inscription : 26/06/2005

MessageSujet: Re: L'amour maternel, naturel ou provoqué ?   Lun 26 Déc 2005 - 14:25

Je crois que le fait que tu parlais uniquement d'un cas particulier n'était pas très clair.

Tu as tout à fait raison quand tu dis que l'homme à aussi de l'importance et tu as raison de le souligner car c'est vrai que l'on a pas parler du géniteur qui à son importance quelque soit le cas, tout comme le fait que le géniteur reconnaisse ou pas l'enfant, accepte ou pas sa paternité peut avoir de l'importance.
Revenir en haut Aller en bas
Ln_neva_unique
Vitesse de croisière


Féminin
Nombre de messages : 795
Date d'inscription : 31/03/2005

MessageSujet: Re: L'amour maternel, naturel ou provoqué ?   Lun 26 Déc 2005 - 15:05

en effet, je parlais d'un cas bien particulier. Mais qui peut être celui de beaucoup de personnes !
Et c'est là, le danger! On ne cherche pas à voir la particularité d'un cas, on le voit comme un cas général.
Et pourtant au travers de mes réfutations, j'ai bien donné des particularités de ce cas cité.
Mais j'ai vu que chacun s'accrochait à ses idées préconcues !

_________________
Ln_neva_unique
Revenir en haut Aller en bas
moniquelunique
Vitesse de croisière


Féminin
Nombre de messages : 403
Date d'inscription : 06/04/2005

MessageSujet: Re: L'amour maternel, naturel ou provoqué ?   Mer 28 Déc 2005 - 5:42

Bonne journée à tous,
Je pense qu'à l'heure actuelle , et tous les moyen qui sont mis à diposition des futures mamans , il n'est plus concevable de vivre une grossesse non désirée, surtout en cas de viol , des suivis thérapeuthiques sont mis en place.


_________________
envie de gros calins ....
Revenir en haut Aller en bas
Ln_neva_unique
Vitesse de croisière


Féminin
Nombre de messages : 795
Date d'inscription : 31/03/2005

MessageSujet: Re: L'amour maternel, naturel ou provoqué ?   Mer 28 Déc 2005 - 9:20

moniquelunique a écrit:

Je pense qu'à l'heure actuelle , et tous les moyen qui sont mis à diposition des futures mamans , il n'est plus concevable de vivre une grossesse non désirée, surtout en cas de viol , des suivis thérapeuthiques sont mis en place.

Et que fais-tu des femmes violées il y a plus de 40 ans ?
Penses-tu que c'est aussi simple, même actuellement ?
On est enceinte, hop, on tue l'enfant !....
Dans un couple, on est deux, aussi, .....
Mais il est vrai qu'il est souvent dur de se mettre à la place des autres pour comprendre leurs probs !
Comme je le disais précédemment : les idées préconçues sont tellement ancrées qu'on préfère les donner plutôt qu'essayer de réfléchir un peu pour comprendre un exemple qui s'est précisé au cours de la discussion !

_________________
Ln_neva_unique
Revenir en haut Aller en bas
Ln_neva_unique
Vitesse de croisière


Féminin
Nombre de messages : 795
Date d'inscription : 31/03/2005

MessageSujet: Re: L'amour maternel, naturel ou provoqué ?   Mer 28 Déc 2005 - 9:38

un autre exemple que je connais, et tout aussi précis :
une jeune femme est enceinte, complètement paniquée. Elle arrive à cacher pendant toute sa grossesse son état ! Personne, absolument personne ne comprendra sa situation, jusqu'au jour de son accouchement.............
Pour elle aussi, je pose la question : amour maternel ? Naturel ou provoqué ?

Non, la vie actuelle n'est pas aussi simple que écrit dans les manuels !
Non les décisions à prendre ou à vivre ne sont pas aussi simples que certains le pensent.

_________________
Ln_neva_unique
Revenir en haut Aller en bas
MiVé
Rang: Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 60
Localisation : Liège
Loisirs : Massage, photographie, informatique
Souhaits : De nouvelles personnes sympathiques avec qui dialoguer et plus si affinités...
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Re: L'amour maternel, naturel ou provoqué ?   Mer 28 Déc 2005 - 11:36

Ln_neva_unique a écrit:
en effet, je parlais d'un cas bien particulier. Mais qui peut être celui de beaucoup de personnes !
Et c'est là, le danger! On ne cherche pas à voir la particularité d'un cas, on le voit comme un cas général.
Et pourtant au travers de mes réfutations, j'ai bien donné des particularités de ce cas cité.
Mais j'ai vu que chacun s'accrochait à ses idées préconçues !
Les questions que tu pose au début de ce sujet sont bien des questions d'ordre générale
Ln_neva_unique a écrit:
Comment est-il possible que des mères de petits hommes n'arrivent pas à faire de mm ?
Pourquoi l'amour maternel ne vient-il pas à toutes les femmes qui donnent la vie ?
Il me semble donc assez normal que l'on n'a pas cherché à voir la particularité de ce cas.
Dans ton deuxième commentaires tu pense à "une femme aimée dans sa jeunesse, etc. "
Monique à répondu à Léon et tu es revenu reconnaissant les torts de la société actuelle puis tu es revenu sur la La Folcoche dont il est question dans le livre d'Hervé Bazin (pas lu ce livre).

Et déjà là, tu viens dire :
Ln_neva_unique a écrit:
Je dois avouer que je n'y ai pas encore trouvé une seule valable dans le cas de la question posée et surtout de la situation qui l'a provoquée.
Cet "aveu" m'a surpris ! et même un peu irrité !
Des réponses que j'estime "valables", je pense qu'il y en a assurément dans "Le livre du ça" de Georg Groddeck et cela indépendamment de la particularité de ce cas !
Est-ce la une idée préconçue ? Préconçue sur quoi en fait ?
Quelle idées préconçues plus précisément ?
La rareté du manque d'amour maternel ?
Le parasitage de l'environnement social ?
Il me semble que ce sont des réalités plus que des idées !

Je vais lire la suite...

_________________
On peut mieux, mais cela prendrait plus de temps...
Revenir en haut Aller en bas
MiVé
Rang: Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 60
Localisation : Liège
Loisirs : Massage, photographie, informatique
Souhaits : De nouvelles personnes sympathiques avec qui dialoguer et plus si affinités...
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Re: L'amour maternel, naturel ou provoqué ?   Mer 28 Déc 2005 - 11:50

moniquelunique a écrit:
Bonne journée à tous,
Je pense qu'à l'heure actuelle, et tous les moyen qui sont mis à disposition des futures mamans, il n'est plus concevable de vivre une grossesse non désirée, surtout en cas de viol , des suivis thérapeutiques sont mis en place.

Bonne journée Monique et bonne journée aux autres aussi...

Tu as eu bien raison de précisé "à l'heure actuelle" et si bien des moyens sont aujourd'hui mis à la dispositions des femmes pour ne pas conduire une grossesse à son terme, je vois que le droit de la femme de disposer de son ventre est encore considéré comme le meurtre d'un enfant. N'est-ce pas là le "parasitage" dont parlait Léon? Il n'est pas que social alors, mais aussi religieux!
Et c'est un problème bien délicat...
J'aurais tout de même envie de faire les remarques suivantes :
- Dans le cas d'un viol, il me semble que l'avis du père compte bien peu ! Et je comprendrais parfaitement que la mère n'en tienne pas compte!
- Ce que j'ai dis ou pourrait dire ici ne sera pas seulement en fonction du cas cité, mais aussi en fonction du titre du sujet et des autres interventions...

Peut-être faudrait-il divisé ce sujet pour parler d'une part du cas cité et d'autre part des questions plus générales qu'il soulève?

_________________
On peut mieux, mais cela prendrait plus de temps...
Revenir en haut Aller en bas
Flora
Prends de la vitesse


Nombre de messages : 66
Date d'inscription : 13/05/2005

MessageSujet: Re: L'amour maternel, naturel ou provoqué ?   Mer 28 Déc 2005 - 12:24

Ln_neva_unique a écrit:
un autre exemple que je connais, et tout aussi précis :
une jeune femme est enceinte, complètement paniquée. Elle arrive à cacher pendant toute sa grossesse son état ! Personne, absolument personne ne comprendra sa situation, jusqu'au jour de son accouchement.............
Pour elle aussi, je pose la question : amour maternel ? Naturel ou provoqué ?



Elle a mené sa grossesse à terme, mais qu'est-il advenu de l'enfant par la suite?

l'a t'elle gardé?

Maintenant, il peut y a voir plusieurs raisons au fait de vouloir cacher son état.
- la peur du regard et du jugement des ses proches.
- la non reconnaissance de l'enfant par le père
- la peur panique de prendre une décision
- les convictions religieuses ou autres
- cet enfant est le résultat d'un viol (comme dans ton autre exemple)
- la situation de chacun.

Si cette personne est passée au-delà de tous ces obstacles et a gardé son enfant, je pense qu'il doit s'agir d'amour maternel.
Revenir en haut Aller en bas
MiVé
Rang: Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 60
Localisation : Liège
Loisirs : Massage, photographie, informatique
Souhaits : De nouvelles personnes sympathiques avec qui dialoguer et plus si affinités...
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Re: L'amour maternel, naturel ou provoqué ?   Mer 28 Déc 2005 - 12:59

Bonne question Flora...
J'apprécie les raisons que tu évoque, il me semble qu'il ne manque pas grand chose...

Pourquoi elle est paniquée et elle n'en parle pas à ses proches ? Pourquoi elle cache sa grossesse ? De la réponse à ses questions pourraient et découller d'autres...

Pas facile de comprendre une situation qui est cachée...
Et je m'étonne que l'on puisse cacher aussi longtemps un tel état...

Et avant d'avoir une réponse à ces questions, je pense que je peux déjà répondre qu'à cet amour maternel, assumé ou non, se mélange des "pulsions" naturelles, des parasitages socio-culturels (et peut-être religieux) et certainement aussi des inhibitions en raison de son véçu (puisqu'elle a caché son état)...

_________________
On peut mieux, mais cela prendrait plus de temps...
Revenir en haut Aller en bas
Ln_neva_unique
Vitesse de croisière


Féminin
Nombre de messages : 795
Date d'inscription : 31/03/2005

MessageSujet: Re: L'amour maternel, naturel ou provoqué ?   Mer 28 Déc 2005 - 13:08

la réponse à la question posée par Flora dans le cas de la jeune femme :
les convictions religieuses !
Pour son enfant, l'amour maternel n'est pas encore prouvé....
Je voulais simplement dire dans la remarque de Monique, que l'on ne peut pas affirmer que l'avortement soit vraiment la solution miracle dans tous les cas. Et qu'un avortement ajoute un traumatisme à ceux déjà endurés.
Mais ce"a est aussi une autre question !

_________________
Ln_neva_unique
Revenir en haut Aller en bas
Ln_neva_unique
Vitesse de croisière


Féminin
Nombre de messages : 795
Date d'inscription : 31/03/2005

MessageSujet: Re: L'amour maternel, naturel ou provoqué ?   Mer 28 Déc 2005 - 13:14

MiVé a écrit:
......Des réponses que j'estime "valables", je pense qu'il y en a assurément dans "Le livre du ça" de Georg Groddeck et cela indépendament de la particularité de ce cas !
........
Je ne peux pas te répondre là-dessus car je n'ai jamais entendu parler ni de cet auteur, ni de ce livre.

Je sais que je suis venue avec un sujet vague, mais j'ai bien précisé (et je le rappelle encore !) tout au long de mes interventions le cas précis qui avait motivé mon sujet.
J'ai bien réfuté en précisant le pourquoi, toutes les remarques données.
Je ne pense pas que toi, tu dises exactement le fond de ta pensée lorsque tu ouvres un sujet ? Sif

_________________
Ln_neva_unique
Revenir en haut Aller en bas
Léon
Vitesse de croisière


Masculin
Nombre de messages : 1128
Age : 41
Localisation : Région Liégeoise, région du Centre, entre les deux, parfois ailleurs...
Loisirs : Créer, écouter, observer, sentir, goûter, comprendre, m'exprimer, ...
Date d'inscription : 26/06/2005

MessageSujet: Re: L'amour maternel, naturel ou provoqué ?   Mer 28 Déc 2005 - 14:11

MiVé a écrit:
je vois que le droit de la femme de disposer de son ventre est encore considéré comme le meurtre d'un enfant. N'est-ce pas là le "parasitage" dont parlait Léon? Il n'est pas que social alors, mais aussi religieux!

Ah non, je ne parlait pas de ça, d'ailleurs, je ne vois pas ça comme un des parasitage social dont je parlais.

MiVé a écrit:
Peut-être faudrait-il divisé ce sujet pour parler d'une part du cas cité et d'autre part des questions plus générales qu'il soulève?

Oui, ça me semble être une bonne idée.


Dernière édition par Léon le Jeu 26 Mai 2016 - 19:25, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ln_neva_unique
Vitesse de croisière


Féminin
Nombre de messages : 795
Date d'inscription : 31/03/2005

MessageSujet: Re: L'amour maternel, naturel ou provoqué ?   Mer 28 Déc 2005 - 14:14

je vais reprendre le cas premier qui a motivé ce sujet avec les détails rassemblés au cours des débats, ceci af!in de préciser les choses, car on reste chacun sur des positions peu compatibles.
Une femme de bonne éducation, profondément croyante, aimée, chérie pendant sa jeunesse, fille cadette de plusieurs enfants se marie, et les années passant, ne souhaite plus avoir d'enfants.
Elle est violée par son mari (eh ! oui! çà aussi c'est possible), qui, lui, souhaite avoir un enfant....
A cette époque, l'avortement était non seulement rare, mais surtout très dangereux pour la vie même de la femme et réalisé dans des conditions inimaginables pour la santé mentale de celle qui y avait recours.
Cet enfant, une fille, sera aimée par son père, mais pas par sa mère, sans pour cela manquer d'amour pour ses propres enfants.

_________________
Ln_neva_unique
Revenir en haut Aller en bas
MiVé
Rang: Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 60
Localisation : Liège
Loisirs : Massage, photographie, informatique
Souhaits : De nouvelles personnes sympathiques avec qui dialoguer et plus si affinités...
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Re: L'amour maternel, naturel ou provoqué ?   Mer 28 Déc 2005 - 16:15

?

La question de Flora: l'a-t-elle gardé?
Réponse de Ln: les convictions religieuses!

Je trouve pas que cela répond à sa question...
Je devine que cela répond à une des raisons qu'elle a invoqué…

Cela étant dit, d'accord l'avortement n'est certainement pas la solution miracle dans tous les cas!
Précisons donc clairement pour ceux qui aurait pu mal me comprendre que je ne suis pas "pro" avortement (ni "anti" d'ailleurs).

Ok Léon, ce n'était qu'une question, bien lu ton commentaire mais pour moi c'est aussi un 'parasitage' social. Le terme meurtre au lieu de "avortement" ou "interruption volontaire de grossesse me semble tendancieux et manipulatoire.
Je veux dire que je pense que l'on peut dire:  "Je considère que c'est comme un meurtre" mais je ne pense pas que l'on puisse dire : "C'est un meurtre".

Pour ce qui est de la division du sujet...
Difficile... je le ferais peut-être plus tard...  

Il n'est effectivement pas facile de faire bien comprendre le fond de sa pensée quand on ouvre un sujet.
Et je ne saisi pas très bien le cas précis qui a motivé ton sujet, il me semble même que tu as évoqué plusieurs cas différents...
Même si je comprends bien qu'il y a un cas principal...
Pas grand chose de neuf à ajouter à propos de ce cas...
Mon opinion sur la question n'a guère variée...  

Je n'ai pas trouvé spécialement bonnes les 'réfutations' que tu as données...

_________________
On peut mieux, mais cela prendrait plus de temps...
Revenir en haut Aller en bas
Ln_neva_unique
Vitesse de croisière


Féminin
Nombre de messages : 795
Date d'inscription : 31/03/2005

MessageSujet: Re: L'amour maternel, naturel ou provoqué ?   Mer 28 Déc 2005 - 16:31

j'ai évoqué deux cas bien précis : le premier d'une femme violée par son mari (détail voir plus haut !)
Le second, celui d'une jeune femme qui a réussi contre toute évidence à cacher son état de grossesse à son entourage par panique de ce que la situation lui apportait. L'une comme l'autre n'ont guère manifesté d'amour maternel (mais la seconde étant un cas plus récent, difficile de préciser la portée de cet amour ou non !).

_________________
Ln_neva_unique
Revenir en haut Aller en bas
Léon
Vitesse de croisière


Masculin
Nombre de messages : 1128
Age : 41
Localisation : Région Liégeoise, région du Centre, entre les deux, parfois ailleurs...
Loisirs : Créer, écouter, observer, sentir, goûter, comprendre, m'exprimer, ...
Date d'inscription : 26/06/2005

MessageSujet: Re: L'amour maternel, naturel ou provoqué ?   Mer 28 Déc 2005 - 16:33

Je préfère parler de cas généraux car les cas particuliers entraînent un affecte de nature à parasiter la réflexion.


Dernière édition par Léon le Jeu 26 Mai 2016 - 20:07, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
MiVé
Rang: Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 60
Localisation : Liège
Loisirs : Massage, photographie, informatique
Souhaits : De nouvelles personnes sympathiques avec qui dialoguer et plus si affinités...
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Re: L'amour maternel, naturel ou provoqué ?   Mer 28 Déc 2005 - 17:03

Ln_neva_unique a écrit:
j'ai évoqué deux cas bien précis (…)

 L'une comme l'autre n'ont guère manifesté d'amour maternel (…)
Oui, mais je vois toujours pas trop où tu veux en venir et ce que tu aimerais nous faire admettre...

Le peu d'amour maternel chez certaines personnes ? Ou autre chose ?

Les discours tendancieux précédemment évoqué sont rare et heureusement, mais elles n'hésite pas à créer des sites pour affirmer leur opinion, un exemple : http://www.fatima.be/fr/bebes/

Et pour ce qui est de l'évolution des pratiques d'avortement, voilà un autre site qui me semble donner une vision assez objective et détaillée de la question :

http://www.hemes.be/esas/mapage/euxaussi/famille/faisange.html

_________________
On peut mieux, mais cela prendrait plus de temps...


Dernière édition par le Mer 28 Déc 2005 - 17:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Taki
Vitesse de croisière
avatar

Nombre de messages : 149
Localisation : Liège
Loisirs : Taquiner
Souhaits : Echanger des opinions, dialoguer.
Date d'inscription : 13/04/2005

MessageSujet: Re: L'amour maternel, naturel ou provoqué ?   Mer 28 Déc 2005 - 17:33

Grrrrrrr !!!
J’ai été une militante pour que les femmes puissent disposer librement de leur corps
Certains discours m’ont parfois fait rugir :
Un avortement est très dur à assumer physiquement et peut-être encore plus psychologiquement mais le garder ?
Les conseilleurs, dans ce domaine encore bien plus que dans d’autres ne sont pas ceux qui devront assumer la conséquence du choix et ça, faut surtout pas l’oublier et je tenais déjà à le dire, disons préventivement.
Une grossesse non désirée, c’est dur à assumer physiquement, financièrement et psychologiquement !!!
Il y a sûrement des femmes qui ne regrettent pas d'avoir gardé leur enfant, mais sûrement aussi d’autres qui regrettent de l'avoir fait.
Que penser des drames que cela engendre parfois, des mômes qui finissent dans une famille d'accueil ou qui ont été mal accepté et dont la vie est gâchée par ce rejet ressenti ?
Chaque cas est particulier mais il n'y a que la personne concernée qui peut savoir ce qu'elle doit faire. On n’a sûrement pas à lui dicter sa décision et lui faire en plus porté le poids d’une culpabilité, surtout si la grossesse résulte d’un viol, conjugal ou non.

_________________
Taquineuse par moments, ne me prenez pas trop au sérieux quand même... mdrrrr
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.dial.be
Ln_neva_unique
Vitesse de croisière


Féminin
Nombre de messages : 795
Date d'inscription : 31/03/2005

MessageSujet: Re: L'amour maternel, naturel ou provoqué ?   Mer 28 Déc 2005 - 17:40

MiVé a écrit:
Ln_neva_unique a écrit:
j'ai évoqué deux cas bien précis (...)

L'une comme l'autre n'ont guère manifesté d'amour maternel (...)
Oui, mais je vois toujours pas trop où tu veux en venir et ce que tu aimerais nous faire admettre...

Le peu d'amour maternel chez certaines personnes ? Ou autre chose ?

La question est posée dans le titre du forum : l'amour maternel est-il inné ? Ou bien un événement le produit-il ?
Si oui, lequel ?

J'ai donné un exemple d'absence d'amour maternel et ce que je n'admets pas, ce sont les réponses trop générales, trop théoriques, puisqu'un exemple bien précis contredit toutes les assertions données.
Je n'ai toujours pas de réponses à ma question : qu'est-ce qui provoque l'amour maternel ?
L'avortement étant un tout autre domaine, je trouve que sa place n'est pas du tout ds ce forum.

_________________
Ln_neva_unique
Revenir en haut Aller en bas
moniquelunique
Vitesse de croisière


Féminin
Nombre de messages : 403
Date d'inscription : 06/04/2005

MessageSujet: Re: L'amour maternel, naturel ou provoqué ?   Mer 28 Déc 2005 - 18:07

Bonjour

Je pense que chez l'être humain , le désir d'avoir un enfant suscite l'amour maternelle.
L'enfant est attendu avec joie et la naissance rempli le foyer de bonheur....
cet enfant sera choyé et bien soigné.
Par contre , une grosesse non désirée, surtout suite à un viol , ne fait que ravivé , un instant douloureux, véçu par la maman.
Dans ce cas , je comprends aisément que si la grosesse arrive à terme , la mère le vivra comme une libération, et l'enfant sera toujours là pour lui rapeler ce qu'elle aura enduré.
Il arrive que ces femmes cachent leur état, enfantent en cachette et se débarrasse de l'enfant....dans des toilettes publiques ou poubelle (dernièrement un nouveau né , à été jeté par la fenêtre juste après sa naissance à Bruxelles)Est-ce mieux qu'un avortement , je ne pense pas.
Bien à vous

_________________
envie de gros calins ....
Revenir en haut Aller en bas
Taki
Vitesse de croisière
avatar

Nombre de messages : 149
Localisation : Liège
Loisirs : Taquiner
Souhaits : Echanger des opinions, dialoguer.
Date d'inscription : 13/04/2005

MessageSujet: Re: L'amour maternel, naturel ou provoqué ?   Mer 28 Déc 2005 - 18:07

Qu'est-ce qui te fait affirmer qu'il est absent cet amour maternel ?
Désolé en ce qui concerne l'avortement mais n'es-tu pas la première à en avoir parlé ?

_________________
Taquineuse par moments, ne me prenez pas trop au sérieux quand même... mdrrrr
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.dial.be
MiVé
Rang: Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 60
Localisation : Liège
Loisirs : Massage, photographie, informatique
Souhaits : De nouvelles personnes sympathiques avec qui dialoguer et plus si affinités...
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Re: L'amour maternel, naturel ou provoqué ?   Mer 28 Déc 2005 - 18:08

L'amour maternel est selon moi un mélange d'instinct (inné) et de 'parasitages' culturels et religieux (acquis).
Il est donc à la fois naturel ET provoqué !
Ce n'est pas parce que l'amour maternel n'est pas visible dans ton exemple qu'il est pour autant absent !
Ne connaissant pas les cas que tu évoque, je continuerais de donner que des réponses générales et théoriques et je ne pense pas que ton exemple bien précis viennent les contredire.

_________________
On peut mieux, mais cela prendrait plus de temps...
Revenir en haut Aller en bas
MiVé
Rang: Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 60
Localisation : Liège
Loisirs : Massage, photographie, informatique
Souhaits : De nouvelles personnes sympathiques avec qui dialoguer et plus si affinités...
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Re: L'amour maternel, naturel ou provoqué ?   Mer 28 Déc 2005 - 18:10

Pfffffff !
3 en même temps !!!

_________________
On peut mieux, mais cela prendrait plus de temps...
Revenir en haut Aller en bas
Ln_neva_unique
Vitesse de croisière


Féminin
Nombre de messages : 795
Date d'inscription : 31/03/2005

MessageSujet: Re: L'amour maternel, naturel ou provoqué ?   Mer 28 Déc 2005 - 18:30

Taki a écrit:
Qu'est-ce qui te fait affirmer qu'il est absent cet amour maternel ?
Désolé en ce qui concerne l'avortement mais n'es-tu pas la première à en avoir parlé ?
il est exact que j'ai cité l'avortement dans ce forum, mais pas comme sujet de discussion, (on a cité la religion , un livre, l'hérédité, l'éducation, le viol, en fait-on objet de discussion ?) et encore une fois, je trouve que les comments qui y ont trait auraient meilleure place dans un forum réservé à ce sujet. On a déplace des comments pour moins que cela, je pense.

Monique me semble avoir parfaitement résumé ce que je pensais de l'amour maternel.
Merci.

_________________
Ln_neva_unique
Revenir en haut Aller en bas
Ln_neva_unique
Vitesse de croisière


Féminin
Nombre de messages : 795
Date d'inscription : 31/03/2005

MessageSujet: Re: L'amour maternel, naturel ou provoqué ?   Mer 28 Déc 2005 - 18:31

MiVé a écrit:
Pfffffff !
3 en même temps !!!
un forum qui appelle à des commentaires !......

_________________
Ln_neva_unique
Revenir en haut Aller en bas
Ln_neva_unique
Vitesse de croisière


Féminin
Nombre de messages : 795
Date d'inscription : 31/03/2005

MessageSujet: Re: L'amour maternel, naturel ou provoqué ?   Mer 28 Déc 2005 - 18:36

je peux affirmer que cette mère a détesté sa fille toutes les années qu'elle a encore vécu, a fait payer chèrement au père l'acte qui en a été la cause, et a en grande partie détruit la vie affective de sa fille (qui pourtant n'a pas reporté sur ses propres enfants cette haine).
Elle lui a encore reproché son existence quelques jours avant sa mort à 91 ans.

_________________
Ln_neva_unique
Revenir en haut Aller en bas
Flora
Prends de la vitesse


Nombre de messages : 66
Date d'inscription : 13/05/2005

MessageSujet: Re: L'amour maternel, naturel ou provoqué ?   Mer 28 Déc 2005 - 19:40

Citation :
J'ai donné un exemple d'absence d'amour maternel et ce que je n'admets pas, ce sont les réponses trop générales, trop théoriques, puisqu'un exemple bien précis contredit toutes les assertions données

Il est vrai que les réponses sont générales.
Mais ton premier post dans ce forum est je trouve aussi général, et ne fait aucune référence à un cas particulier.
Les réponses sont donc restées dans la "généralité".

Je n'avais pas compris la nuance dès le départ.

Pour moi l'amour maternel est inné, mais peut être influencé par des facteurs extérieurs, déjà cités plus haut.
Et de ttes façons chaque a ses particularités, ses raisons, et est tributaire de tellement de choses qu'il est difficile de se mettre à la place des personnes concernées.

Il arrive même chez les animaux que la mère rejette un de ses petits.
Pourquoi?
Difficile de répondre je trouve
Revenir en haut Aller en bas
Ln_neva_unique
Vitesse de croisière


Féminin
Nombre de messages : 795
Date d'inscription : 31/03/2005

MessageSujet: Re: L'amour maternel, naturel ou provoqué ?   Mer 28 Déc 2005 - 19:57

je suis vraiment étonnée que l'on n'ait pas compris mes propos.
Dans ce forum le cinquième comment, le deuxième que faisais, et en réponse aux premières remarques générales, je disais ce qui, je pense, précisais quand mm l'orientation plus spéciale de la question :
Ln_neva_unique a écrit:
Merci de vos réponses.
Cependant, je pense à une femme aimée dans sa jeunesse, vivant en dehors du confort qui est le lot de beaucoup de jeunes actuellement, suffisamment mature pour savoir ce qu'est la vie, suffisamment sociable, qui a refusé l'enfant qu'elle portait, et après sa naissance lui a porté une sorte de haine assez bizarre.
Une sorte de Folcoche, bien décrite par Hervé Bazin dans "Vipère au poing".

_________________
Ln_neva_unique
Revenir en haut Aller en bas
Ln_neva_unique
Vitesse de croisière


Féminin
Nombre de messages : 795
Date d'inscription : 31/03/2005

MessageSujet: Re: L'amour maternel, naturel ou provoqué ?   Mer 28 Déc 2005 - 20:02

Flora a écrit:
...Il arrive même chez les animaux que la mère rejette un de ses petits.
Pourquoi?
Difficile de répondre je trouve

Souvent dans la nature quand une mère refuse de nourrir un de ses petits, il s'agit d'un animal plus faible, dont la charge sera telle qu'elle diminuera ce qu'elle pourra donner aux autres.
Des renardes vivants sur un territoire de chasse où la nourriture abonde, mettent au monde des portées de 7 à 8 petits, alors que normalement, elles ne mettent au monde que 4 petits maximum.

_________________
Ln_neva_unique
Revenir en haut Aller en bas
Flora
Prends de la vitesse


Nombre de messages : 66
Date d'inscription : 13/05/2005

MessageSujet: Re: L'amour maternel, naturel ou provoqué ?   Jeu 29 Déc 2005 - 10:56

En ce qui me concerne, j'ai seulement compris que tu parlais d'un cas bien précis au 5éme post je pense.
Il est vrai qu'au début je suis partie dans un sujet général, comme ton sujet le laissais entendre au primer comment, enfin ceci n'est pas trop grave quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Léon
Vitesse de croisière


Masculin
Nombre de messages : 1128
Age : 41
Localisation : Région Liégeoise, région du Centre, entre les deux, parfois ailleurs...
Loisirs : Créer, écouter, observer, sentir, goûter, comprendre, m'exprimer, ...
Date d'inscription : 26/06/2005

MessageSujet: Re: L'amour maternel, naturel ou provoqué ?   Ven 30 Déc 2005 - 11:50

moniquelunique a écrit:
Je pense que chez l'être humain , le désir d'avoir un enfant suscite l'amour maternelle.
L'enfant est attendu avec joie et la naissance rempli le foyer de bonheur....
cet enfant sera choyé et bien soigné.
Par contre , une grosesse non désirée, surtout suite à un viol , ne fait que ravivé , un instant douloureux, véçu par la maman.
Dans ce cas , je comprends aisément que si la grosesse arrive à terme , la mère le vivra comme une libération, et l'enfant sera toujours là pour lui rapeler ce qu'elle aura enduré.
Il arrive que ces femmes cachent leur état, enfantent en cachette et se débarrasse de l'enfant....dans des toilettes publiques ou poubelle (dernièrement un nouveau né , à été jeté par la fenêtre juste après sa naissance à Bruxelles)Est-ce mieux qu'un avortement , je ne pense pas.
Bien à vous

J'ai vraiment pas envie de parler de cas particulier, mais, je peux te jurer que je connais plusieurs cas qui contredisent ce que tu dis, c'est rarement aussi simple. Un enfant désiré peut être maltraité et un enfant non désiré peut être très bien traité avec beaucoup d'amour.

Je prends ton commentaire, mais, ce n'est pas le seul dont la réponce est trop simple ou trop catégorique. Pour moi, il n'y a qu'une seul réponce à la question du forum et je ne vois pas en quoi un quelconque exemple donné (ou même les exemple que je ne donne pas) contredise cette réponce qui à déjà été donnée plusieurs fois :

L'amour maternel est inné et peut être parasité par l'environement.

Je terminerais en disant qu'il me parrait impossible de ne pas répondre de manière théorique à la question posé au tout début du forum. Après, on peut confronter des cas particulier, pour confirmer ou infirmer ou continuer à discuter. Pour moi, aucun exemple n'infirme la phrase qui précède ce paragraphe-ci et je ne vois pas trop l'intéret de continuer à confronter des cas particulier, si ce n'est de parler indirectement de soi ou de personne qui nous entoure (ce que, encore une fois, je ne veut pas faire dans ce sujet-ci).
Revenir en haut Aller en bas
marc
Vitesse de croisière
avatar

Masculin
Nombre de messages : 526
Localisation : flandre occidentale
Loisirs : voyage
Date d'inscription : 19/04/2005

MessageSujet: Re: L'amour maternel, naturel ou provoqué ?   Ven 30 Déc 2005 - 12:35

je ne peux que confirmer ce que dit Phillipe ; ayant travaillé dans le secteur social, j'ai vu et entendu des témoignages de parents et d'enfants ou l'un comme l'autre se nient mutuellement.
J'ai été témoin de l'effondrement de gamines ou de gamins se réfugiant dans un univers absurde pour échapper à un autre, l'environnement est la pour initier ce genre de comportement mais il y quand même aussi le choix des deux parties pour jouer tel ou tel rôle.

_________________
pousse pas la rivière,elle coule toute seule...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.boomp.com/board/posting.php?mforum=marc
Ln_neva_unique
Vitesse de croisière


Féminin
Nombre de messages : 795
Date d'inscription : 31/03/2005

MessageSujet: Re: L'amour maternel, naturel ou provoqué ?   Ven 30 Déc 2005 - 13:54

Léon a écrit:
….J'ai vraiment pas envie de parler de cas particulier, …..
Après, on peut confronter des cas particulier, pour confirmer ou infirmer ou continuer à discuter.
Je me permets de sourire gentiment à ce commentaire de Léon … qui pourtant aime parler des cas particuliers qui entourent sa propre expérience de vie!
Facile de réfuter un cas particulier quand il n'est pas annoncé comme "perso "!

Tout comme je souris tout aussi gentiment de lire les commentaires des hommes qui savent mieux que personne ce qu'est l'amour maternel, et comment il se développe !...surtout quand ils n'ont pas connu les joies de la paternité.
La leur, pas celle de leur copain, de leur frère... etc... Sif

_________________
Ln_neva_unique
Revenir en haut Aller en bas
MiVé
Rang: Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 60
Localisation : Liège
Loisirs : Massage, photographie, informatique
Souhaits : De nouvelles personnes sympathiques avec qui dialoguer et plus si affinités...
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Re: L'amour maternel, naturel ou provoqué ?   Ven 30 Déc 2005 - 14:03

Heureusement que c'est gentiment ! Twisted Evil

_________________
On peut mieux, mais cela prendrait plus de temps...
Revenir en haut Aller en bas
Ln_neva_unique
Vitesse de croisière


Féminin
Nombre de messages : 795
Date d'inscription : 31/03/2005

MessageSujet: Re: L'amour maternel, naturel ou provoqué ?   Ven 30 Déc 2005 - 14:21

voyons, voyons, vais pas me fâcher avec vous, messieurs, pour si peu, en cette veille de nouvel an, où tout le monde, la bouche en coeur, souhaite à tous (et à soi mm !!!!) tout le bonheur et la paix du monde ...... Bonjour

_________________
Ln_neva_unique
Revenir en haut Aller en bas
moniquelunique
Vitesse de croisière


Féminin
Nombre de messages : 403
Date d'inscription : 06/04/2005

MessageSujet: Re: L'amour maternel, naturel ou provoqué ?   Ven 30 Déc 2005 - 18:57

Timide

_________________
envie de gros calins ....
Revenir en haut Aller en bas
marc
Vitesse de croisière
avatar

Masculin
Nombre de messages : 526
Localisation : flandre occidentale
Loisirs : voyage
Date d'inscription : 19/04/2005

MessageSujet: Re: L'amour maternel, naturel ou provoqué ?   Mer 4 Jan 2006 - 19:49

Gros calin LOL

_________________
pousse pas la rivière,elle coule toute seule...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.boomp.com/board/posting.php?mforum=marc
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'amour maternel, naturel ou provoqué ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'amour maternel, naturel ou provoqué ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» définition de l'amour ?
» Les plantes magiques en relation avec l'amour .
» Reçois la Bénédiction de la Très Sainte Vierge, au Nom de son Amour maternel dans l'Esprit Saint
» L'amour maternel de Dieu.
» substitut au lait maternel 100% naturel!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les hédoniens ardents :: Salles de réunions & forums sérieux :: Interrogations et problèmes de la vie quotidienne-
Sauter vers: