Les hédoniens ardents

Echanges pour promouvoir l'épanouissement, la bienveillance, l'expression des sentiments, le plaisir, le bien être dans le respect des autres et de la vie.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Essais d'annonces avec images...
Cliquez sur les images pour les voir en grand... - - - - - - - - - - -
-

Partagez | 
 

 Et si nous parlions de 'Ces femmes qui aiment trop' ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MiVé
Rang: Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 60
Localisation : Liège
Loisirs : Massage, photographie, informatique
Souhaits : De nouvelles personnes sympathiques avec qui dialoguer et plus si affinités...
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Et si nous parlions de 'Ces femmes qui aiment trop' ?   Mar 7 Fév 2006 - 12:03

C'est le titre d'un bouquin !
Dont le sous-titre est :
"Peuvent-elles être heureuse en amour et comprendre l'origine des passions ?"

L'auteur est une psychothérapeuthe :
Robin Norwood

Titre original "Women who love too much"

Et de quel bois anglais se chauffe la Robin (e) du Nor(d) ?

Pour moi on n'aime jamais trop
mais parfois on aime mal ou inopinément.
Et il est illusoire de chercher à avoir une relation amoureuse, il est préférable d'être dans une relation harmonieuse.

Il y a eu de nombreux 'ateliers' de part le monde suite au bouquin.

_________________
On peut mieux, mais cela prendrait plus de temps...
Revenir en haut Aller en bas
chupa36
Vitesse de croisière
avatar

Féminin
Nombre de messages : 220
Age : 35
Localisation : couvin belgique
Date d'inscription : 21/09/2006

MessageSujet: Re: Et si nous parlions de 'Ces femmes qui aiment trop' ?   Jeu 28 Sep 2006 - 14:14

je suis assez ok pour dire que l'on aime jamais trop, chacune aime à sa manière certaines en laissant la liberté à l'homme, d'autres en les "emprisonnant" d'autres en les surveillant....
il y a tant de manière d'aimer

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://chupa36.skyblog.com
Ln_neva_unique
Vitesse de croisière


Féminin
Nombre de messages : 795
Date d'inscription : 31/03/2005

MessageSujet: Re: Et si nous parlions de 'Ces femmes qui aiment trop' ?   Jeu 28 Sep 2006 - 18:37

Le livre : 'Ces femmes qui aiment trop' a connu son heure de gloire, et encore actuellement fait beaucoup ergoter.

Pour celles qui l'ont lu et qui en général se reconnaissent dans ce titre, l'auteur donne une explication sur le comportement des femmes qui aiment surtout "mal" tout autant que "trop"

_________________
Ln_neva_unique
Revenir en haut Aller en bas
chupa36
Vitesse de croisière
avatar

Féminin
Nombre de messages : 220
Age : 35
Localisation : couvin belgique
Date d'inscription : 21/09/2006

MessageSujet: Re: Et si nous parlions de 'Ces femmes qui aiment trop' ?   Jeu 28 Sep 2006 - 20:27

je ne connais pas ce ivre donc ne peut émettre d'opinion !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://chupa36.skyblog.com
Léon
Vitesse de croisière


Masculin
Nombre de messages : 1128
Age : 41
Localisation : Région Liégeoise, région du Centre, entre les deux, parfois ailleurs...
Loisirs : Créer, écouter, observer, sentir, goûter, comprendre, m'exprimer, ...
Date d'inscription : 26/06/2005

MessageSujet: Re: Et si nous parlions de 'Ces femmes qui aiment trop' ?   Lun 2 Oct 2006 - 19:54

Je n'ai pas lu le livre non plus, ce que je peux dire, c'est que quand on a été élevé par une "mère poule", après, les femmes étouffante (qui aime trop), c'est absolument insupportable, mais en général, on les sent très vite venir.

P.S. : Je devrais dire je, mais, je sais que je ne suis pas le seul, d'où le "on".
Revenir en haut Aller en bas
MiVé
Rang: Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 60
Localisation : Liège
Loisirs : Massage, photographie, informatique
Souhaits : De nouvelles personnes sympathiques avec qui dialoguer et plus si affinités...
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Re: Et si nous parlions de 'Ces femmes qui aiment trop' ?   Mar 3 Oct 2006 - 5:35

Bien que j'ai lu ce bouquin, je ne pense pas que ce soit indispensable et même si je le conseille à ceux qui se sentirais fortement concerné par le problème, sa lecture reste facultative...
Il m'a inspirer le titre de ce sujet et je ne voulais pas en parler sans nommer la source de mon inspiration de départ. Par respect pour l'auteur et ses droits. Ceci ne nous interdits pas d'en parler et de nous laisser inspirer par son livre. Et aussi d'en parler sans être obliger de le lire... Vous pouvez donc évidement continuer d'en parler sans vous sentir pour autant obliger de lire ou de faire référence à se livre... Je me devais juste de le signaler...

Mais finalement, je me dis aujourd'hui que j'aurais peut-être du nommer ce sujet "Et si nous parlions de ces femmes étouffantes ?"... ;-)

_________________
On peut mieux, mais cela prendrait plus de temps...
Revenir en haut Aller en bas
chupa36
Vitesse de croisière
avatar

Féminin
Nombre de messages : 220
Age : 35
Localisation : couvin belgique
Date d'inscription : 21/09/2006

MessageSujet: Re: Et si nous parlions de 'Ces femmes qui aiment trop' ?   Mar 3 Oct 2006 - 11:36

Léon a écrit:
Je n'ai pas lu le livre non plus, ce que je peux dire, c'est que quand on a été élevé par une "mère poule", après, les femmes étouffante (qui aime trop), c'est absolument insupportable, mais en général, on les sent très vite venir.

P.S. : Je devrais dire je, mais, je sais que je ne suis pas le seul, d'où le "on".

tu es en couple ? (sans indiscrétion bien sur)  Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://chupa36.skyblog.com
Léon
Vitesse de croisière


Masculin
Nombre de messages : 1128
Age : 41
Localisation : Région Liégeoise, région du Centre, entre les deux, parfois ailleurs...
Loisirs : Créer, écouter, observer, sentir, goûter, comprendre, m'exprimer, ...
Date d'inscription : 26/06/2005

MessageSujet: Re: Et si nous parlions de 'Ces femmes qui aiment trop' ?   Mar 3 Oct 2006 - 17:17

Non. Avis au amatrices ! Wink

Beau, intéligent et doux jeune artiste (voulant à nouveau être barbu envers et contre toutes Wink) presque trentenaire libre attend nouveau coup de foudre pour exprimer sensuellement son amour. Wink


Dernière édition par le Mar 3 Oct 2006 - 18:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
zen
Vitesse de croisière
avatar

Féminin
Nombre de messages : 213
Age : 37
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 13/06/2006

MessageSujet: Re: Et si nous parlions de 'Ces femmes qui aiment trop' ?   Mar 3 Oct 2006 - 18:32

lol! lol! lol!

Ouahou tout ça....et barbu en plus la classe lol! lol!

Big Kiss
Revenir en haut Aller en bas
Léon
Vitesse de croisière


Masculin
Nombre de messages : 1128
Age : 41
Localisation : Région Liégeoise, région du Centre, entre les deux, parfois ailleurs...
Loisirs : Créer, écouter, observer, sentir, goûter, comprendre, m'exprimer, ...
Date d'inscription : 26/06/2005

MessageSujet: Re: Et si nous parlions de 'Ces femmes qui aiment trop' ?   Mar 3 Oct 2006 - 18:39

Beau, c'est pas à moi à le dire en fait, intelligent, tout est relatif, mais il semble que je le sois un peu plus que la moyene, pour le reste, je persiste et signe!


Dernière édition par Φιλо le Mer 4 Juil 2012 - 23:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MiVé
Rang: Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 60
Localisation : Liège
Loisirs : Massage, photographie, informatique
Souhaits : De nouvelles personnes sympathiques avec qui dialoguer et plus si affinités...
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Re: Et si nous parlions de 'Ces femmes qui aiment trop' ?   Mar 3 Oct 2006 - 20:26

Oui, nettement plus que la moyenne...
Du moins pour l'intelligence pure...
Pour ce qui est de l'intelligence émotionnelle ou de l'intelligence affective, là, c'est une autre question... Wink

Pour moi aussi d'ailleurs ! Sif

Et maintenant si, après cette courte page de publicité opportuniste et bienvenue Banane, on en revenait au sujet ?

_________________
On peut mieux, mais cela prendrait plus de temps...
Revenir en haut Aller en bas
chupa36
Vitesse de croisière
avatar

Féminin
Nombre de messages : 220
Age : 35
Localisation : couvin belgique
Date d'inscription : 21/09/2006

MessageSujet: Re: Et si nous parlions de 'Ces femmes qui aiment trop' ?   Mar 3 Oct 2006 - 21:51

c'est ma faute Mivé désolée Timide

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://chupa36.skyblog.com
Léon
Vitesse de croisière


Masculin
Nombre de messages : 1128
Age : 41
Localisation : Région Liégeoise, région du Centre, entre les deux, parfois ailleurs...
Loisirs : Créer, écouter, observer, sentir, goûter, comprendre, m'exprimer, ...
Date d'inscription : 26/06/2005

MessageSujet: Re: Et si nous parlions de 'Ces femmes qui aiment trop' ?   Dim 8 Oct 2006 - 23:01

Je ne vends pas mes corps et âmes, je les prêtes pour une durée indéterminée, ce n'est donc pas de la publicité puisque ce n'est pas commercial. Wink

Chupa, ne te sens pas responsable, c'est moi qui est pris la balle au bon et qui ai dévié du sujet.

Pour en revenir au sujet de départ on peut se demander comment ces femmes étouffantes en arrive là. Est-ce un manque affectif qui les pousse à être si présente et étouffante ?
Revenir en haut Aller en bas
chupa36
Vitesse de croisière
avatar

Féminin
Nombre de messages : 220
Age : 35
Localisation : couvin belgique
Date d'inscription : 21/09/2006

MessageSujet: Re: Et si nous parlions de 'Ces femmes qui aiment trop' ?   Lun 9 Oct 2006 - 6:36

un manque affectif qu'elle refoule de leur jeune âge peut être mal aimée dans leur enfance ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://chupa36.skyblog.com
Léon
Vitesse de croisière


Masculin
Nombre de messages : 1128
Age : 41
Localisation : Région Liégeoise, région du Centre, entre les deux, parfois ailleurs...
Loisirs : Créer, écouter, observer, sentir, goûter, comprendre, m'exprimer, ...
Date d'inscription : 26/06/2005

MessageSujet: Re: Et si nous parlions de 'Ces femmes qui aiment trop' ?   Lun 9 Oct 2006 - 10:35

Oui, le fait d'étouffer son partenaire d'amour, ça doit venir d'une peur, certainement la peur de ne plus être aimer.

Ça peut aussi être dû à une cassure affective, par exemple un divorce des parents ou un des parents qui déserte de son rôle de parent pour quelque raison que ce soit.
Revenir en haut Aller en bas
Ln_neva_unique
Vitesse de croisière


Féminin
Nombre de messages : 795
Date d'inscription : 31/03/2005

MessageSujet: Re: Et si nous parlions de 'Ces femmes qui aiment trop' ?   Lun 9 Oct 2006 - 10:48

Léon a écrit:
Oui, le fait d'étouffer son partenaire d'amour, ça doit venir d'une peur, certainement la peur de ne plus être aimer.
Ça peut aussi être dû à une cassure affective, par exemple un divorce des parents ou un des parents qui déserte de son rôle de parent pour quelque raison que ce soit.
Et si étouffer son partenaire était précisément parce qu'on étouffe soi-même de besoin de donner son amour. Cela est trop simple ?
Pourquoi toujours vouloir mettre sur le dos du divorce des parents un comportement adulte ? Il y a des cassures affectives dans une vie d'enfant de couple uni souvent bien plus graves parce que plus invisibles au dehors.
Et des cassures affectives dans une vie d'aulte qui marquent à jamais.
Il ne faut pas trop projeter son cas personnel dans la généralité des choses et des gens.

_________________
Ln_neva_unique
Revenir en haut Aller en bas
chupa36
Vitesse de croisière
avatar

Féminin
Nombre de messages : 220
Age : 35
Localisation : couvin belgique
Date d'inscription : 21/09/2006

MessageSujet: Re: Et si nous parlions de 'Ces femmes qui aiment trop' ?   Lun 9 Oct 2006 - 12:47

et puis un jour ou l'autre on a tous un doute, aime t on assz ? aime t on trop ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://chupa36.skyblog.com
Léon
Vitesse de croisière


Masculin
Nombre de messages : 1128
Age : 41
Localisation : Région Liégeoise, région du Centre, entre les deux, parfois ailleurs...
Loisirs : Créer, écouter, observer, sentir, goûter, comprendre, m'exprimer, ...
Date d'inscription : 26/06/2005

MessageSujet: Re: Et si nous parlions de 'Ces femmes qui aiment trop' ?   Lun 9 Oct 2006 - 13:51

Ln_neva_unique a écrit:
Et si étouffer son partenaire était précisément parce qu'on étouffe soi-même de besoin de donner son amour. Cela est trop simple ?

Oui, ça peu aussi être ça.

Ln_neva_unique a écrit:
Pourquoi toujours vouloir mettre sur le dos du divorce des parents un comportement adulte ?

Si j'ai donné cette exemple, c'est parcequ'il est évidant, facile à comprendre, bien sûr que dans la réalité, les choses sont plus complexe.

Ln_neva_unique a écrit:
Il ne faut pas trop projeter son cas personnel dans la généralité des choses et des gens.

Je ne projetait pas dutout mon cas personnel.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Et si nous parlions de 'Ces femmes qui aiment trop' ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Et si nous parlions de 'Ces femmes qui aiment trop' ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « Nous parlions d'amour! » dit Jésus.
» Les Saintes Femmes sont un exemple pour nous tous
» Les femmes ont-elles une âme?
» Les religions et les femmes
» Comment nous prémunir de la tentation des femmes ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les hédoniens ardents :: Salons & forums d'échanges amicaux... :: A propos de l'amitié, des relations humaines, de l'amour et de ses défis...-
Sauter vers: