Les hédoniens ardents

Echanges pour promouvoir l'épanouissement, la bienveillance, l'expression des sentiments, le plaisir, le bien être dans le respect des autres et de la vie.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Essais d'annonces avec images...
Cliquez sur les images pour les voir en grand... - - - - - - - - - - -
-

Partagez | 
 

 A l'écoute de la vie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MiVé
Rang: Administrateur


Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 59
Localisation : Liège
Loisirs : Massage, photographie, informatique
Souhaits : De nouvelles personnes sympathiques avec qui dialoguer et plus si affinités...
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: A l'écoute de la vie   Ven 17 Nov 2006 - 11:26

...
..
.
Le silence conventionnel des hommes permet d'écouter le chant des sens de l'homme.
Je veux dire que, à l'écoute de la vie, je n'entend jamais le moindre silence.


Dans le processus de l'écoute intérieure,
malgré le vacarme quasi incessant de la ventilation pulmonaire
et les bruits assourdissants des déluges abdominaux,
j'entends dans mon corps le sang qui ruisselle
et dans ma tête les neurones qui grésillent

Si vous tournez votre écoute vers le son, vers le verbe intérieur,
ce que j'entends, vous l'entendrez aussi.


Dans le processus de l'écoute extérieure,
j'entends de la terre monter des langages
dont les plantes et les bêtes sont les interprètes
et j'entends descendre des cieux une subtile musique.

Si vous réglez votre radio intérieure sur le programme des ondes cosmiques,
si vous accordez votre fréquence sur le rythme sidéral,
ce que j'entends vous l'entendrez aussi.

Et vous entendrez qu'à l'intérieur et à l'extérieur
c'est le même rythme, la même musique…
pour la vie et contre la mort.

_________________
On peut mieux, mais cela prendrait plus de temps...


Dernière édition par MiVé le Jeu 17 Juil 2008 - 3:45, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ln_neva_unique
Vitesse de croisière


Féminin
Nombre de messages : 795
Date d'inscription : 31/03/2005

MessageSujet: Re: A l'écoute de la vie   Ven 17 Nov 2006 - 16:10

Je suis entièrement d'accord avec Mivé.
Entièrement ? non !!!! Un seul mot me gêne :
MiVé a écrit:
...... pour la vie et contre la mort.
Car moi, je dirais, au risque d'un choquer plus d'un :
..... pour la vie et vers la mort....
L'écoute de la vie, sous tous ses aspects, l'observation de ce qui vit autour de moi, m'ont permis de comprendre que la mort, suite inéluctable de le vie n'en est pas la fin.
Il suffit de regarder autour de soi : le jour succède à la nuit, le soleil succède à la pluie, les saisons succèdent aux saisons, les fleurs renaissent chaque année, les oiseaux ont toujours été dans nos cieux, les animaux ne craignent pas la mort...
La nature dans sa grande générosité à toujours prévu tout ce qui devait vivre. Alors pourquoi la nature mettrait-elle une fin brusque à l'un de ses plus belles créations ?

_________________
Ln_neva_unique
Revenir en haut Aller en bas
MiVé
Rang: Administrateur


Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 59
Localisation : Liège
Loisirs : Massage, photographie, informatique
Souhaits : De nouvelles personnes sympathiques avec qui dialoguer et plus si affinités...
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Re: A l'écoute de la vie   Ven 17 Nov 2006 - 17:54

.
C'est parce que le 'poète' que je suis n'aime pas la mort et ses mystères et rêve souvent d'éternité... ;-)

_________________
On peut mieux, mais cela prendrait plus de temps...


Dernière édition par MiVé le Jeu 17 Juil 2008 - 3:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ln_neva_unique
Vitesse de croisière


Féminin
Nombre de messages : 795
Date d'inscription : 31/03/2005

MessageSujet: Re: A l'écoute de la vie   Ven 17 Nov 2006 - 18:49

Je le sais ! Bis1
Mais que l'on aime ou pas la mort, elle est là, bien présente, inéluctable !
La craindre ne la reportera pas...
N'est-il pas plus facile, si elle est vue comme un ennemi, d'être affrontée, regardée face à face ? La littérature sur ce sujet est vaste, souvent bien documentée.

_________________
Ln_neva_unique
Revenir en haut Aller en bas
MiVé
Rang: Administrateur


Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 59
Localisation : Liège
Loisirs : Massage, photographie, informatique
Souhaits : De nouvelles personnes sympathiques avec qui dialoguer et plus si affinités...
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Re: A l'écoute de la vie   Sam 18 Nov 2006 - 0:30

.
Mais alors, ne sais-tu pas aussi que ce que tu préconise est ce que je fais ?
Je ne crains pas la mort mais je ne l'aime pas...
Peut-être parce que je suis encore trop jeune, trop vivant et trop plein de vigeur.
Et quand je dis pour la vie et contre la mort, il faut bien comprendre que dans une poésie, c'est une déclaration d'amour à la vie et un refus du rien...
Ce n'est pas la mort en tant que passage vers quelque chose d'autres
mais la mort en tant que la fin de quelque chose que l'on aime...

Et si je ne crains pas ma mort, je redoute souvent celle de ceux et celles que j'aime,
je redoute cette privation et cette idée qu'un jour je pourrais ne plus les revoir qu'en photo.
C'est donc aussi en partie parce que je vous aime que je n'aime pas la mort...

Et je pense que j'ai déjà lu quelques livres de cette littérature que tu me semble évoquer...

_________________
On peut mieux, mais cela prendrait plus de temps...


Dernière édition par MiVé le Jeu 17 Juil 2008 - 3:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mariabasta
Prends de la vitesse


Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 15/06/2008

MessageSujet: Re: A l'écoute de la vie   Ven 27 Juin 2008 - 11:53

Papillon bonjour Mivé,
j'aimais bien tes mots cités là plus haut dans l'espace
et plus loin dans le temps.
grace à internet nous franchissons une barrière illusoire de l'espce temps!
c'est merveilleux, non?
pour un qui aime la vie!
Revenir en haut Aller en bas
MiVé
Rang: Administrateur


Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 59
Localisation : Liège
Loisirs : Massage, photographie, informatique
Souhaits : De nouvelles personnes sympathiques avec qui dialoguer et plus si affinités...
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Re: A l'écoute de la vie   Sam 28 Juin 2008 - 11:15

Bonjour Mariabasta et merci...

Je vois parfois Internet comme une tentative de l'humanité à se constituer un immense cerveau...

Mais il reste encore bien des barrières pour arriver à l’état d’Adam Kadmon auquel fait référence différentes religions et traditions philosophiques…

Il est symbolisé par un hermaphrodite et je pense qu’il s’agirait donc d’un état où nous sommes conscient ayant de toutes nos capacités (féminines et masculines).

L'Adam Kadmon est l'une des «Clefs d'Enoch» (connaissances essentielles à notre « retour vers la lumière » autrement dit à une pleine conscience de ce que nous sommes)...

Il permet aussi de « faire les deux être un », de contrôler les dualités…

Et je pense que le but est l'amour inconditionnel, la sagesse et la beauté infinie émanant de la connexion et de la communion avec l’univers.
C'est transformer la vie en actes d’amour pour que le bien le plus élevé se manifestent chez les autres et en toutes choses avec une utilisation harmonieuse de l'abondance…

L’espace et le temps, l’esprit et la matière ne sont finalement que des concepts et forme qu’une seule réalité indissociable.
C’est l’esprit de l’homme qui les distingue mais elles ne sont que des états différents d’une seule chose…

_________________
On peut mieux, mais cela prendrait plus de temps...


Dernière édition par MiVé le Jeu 17 Juil 2008 - 3:52, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mariabasta
Prends de la vitesse


Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 15/06/2008

MessageSujet: Re: A l'écoute de la vie   Lun 7 Juil 2008 - 10:28

oui, cet immense cerveau dont tu parles, je le conçois très bien en effet.
Et si l'humanité n'était qu'un seul individu quel serait-il à l'heure actuelle..?
A nous, petites cellules, de faire monter l'état de conscience de ce quidam "terrien".
A nous petites fourmis de nous retrousser les manches du coeur et de l'esprit pour favoriser l'émergence d'un monde équilibré où les dualité sont pleinement dépassées. Où nous sommes un et humble devant la vie.
je trouve ressourçant de me plonger dans les religions, les connaissances ancestrales et actuelles et de les prendre avec moi sur le vaste chemin de l'existence.
Le dialogue vibratoire avec l'univers est fort (dé) concertant.

tiens, au fait où as-tu entendu parler des clefs d'Enoch?
Clap
Revenir en haut Aller en bas
Taki
Vitesse de croisière


Nombre de messages : 149
Localisation : Liège
Loisirs : Taquiner
Souhaits : Echanger des opinions, dialoguer.
Date d'inscription : 13/04/2005

MessageSujet: Re: A l'écoute de la vie   Mar 8 Juil 2008 - 15:49

Mariabasta a écrit:
Et si l'humanité n'était qu'un seul individu quel serait-il à l'heure actuelle..?

Un bébé ? Un enfant ?
Ou peut-être un vieillard sénile ! ;-)

J'ai en tout cas l'impression que l'on est bien loin de nos potentialités !

_________________
Taquineuse par moments, ne me prenez pas trop au sérieux quand même... mdrrrr
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.dial.be
MiVé
Rang: Administrateur


Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 59
Localisation : Liège
Loisirs : Massage, photographie, informatique
Souhaits : De nouvelles personnes sympathiques avec qui dialoguer et plus si affinités...
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Re: A l'écoute de la vie   Mar 8 Juil 2008 - 16:29

.
Oui, j'ai aussi cette impression... J'aurais presque envie de dire un foetus tellement il me semble que l'on est plus au stade d'emmagaziner des information de toutes sortes mais il en ressort apparement aucune réflexion intelligente, aucune construction digne de cette humanité.

Mariabasta a écrit:

je trouve ressourçant de me plonger dans les religions, les connaissances ancestrales et actuelles et de les prendre avec moi sur le vaste chemin de l'existence.

Je me suis lassé de plonger dans ces vieilles connaissances... Sans doute parce qu'il y a tellement d'interprétations différentes qui ne débouchent souvent sur rien ou pas grand chose de concret... Cela reste souvent que des mots, de bonnes intentions... Enfin voilà, je suis un peu désabusé, j'aurais sans doute besoin d'être restimulé...

Mariabasta a écrit:

Le dialogue vibratoire avec l'univers est fort (dé) concertant.

Ah ! Là j'aimerais que tu développe...

Mariabasta a écrit:

tiens, au fait où as-tu entendu parler des clefs d'Enoch?

Oups ! Je ne sais plus...
Je ne suis même pas sûr d'en avoir beaucoup entendu parler,

Peut-être chez les gnostiques, peut-être lors des conférences de Laurent d'Ales... Ou encore ailleurs... Je ne sais plus...

C'est sans doute plutôt dans des lectures... Je vais essayer de retrouver ça...

_________________
On peut mieux, mais cela prendrait plus de temps...


Dernière édition par MiVé le Jeu 17 Juil 2008 - 3:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mariabasta
Prends de la vitesse


Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 15/06/2008

MessageSujet: Re: A l'écoute de la vie   Mar 8 Juil 2008 - 22:16

si la Terre-Mère avait un age, moi je taperais dans les 55 ans.
Dieu le père a été assassiné, lui... (et je crois en la résurrection, donc patience)
et l'Humanité, leur bébé tangui, commence à s'émoustiller de ses horizons neptuniens...
faudrait plus trop répondre à ses caprices d'ailleurs :-)
Revenir en haut Aller en bas
Mariabasta
Prends de la vitesse


Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 15/06/2008

MessageSujet: Re: A l'écoute de la vie   Mar 8 Juil 2008 - 22:20

le dialogue vibratoire:

un exemple dont tout un chacun a déjà fait l'expérience:
tu penses à quelque chose et paf, en allumant la radio, tu entends parler de ce dont tu étais justement préoccupé.
ou alors tu entends dans la rue, quelqu'un qui lache une réponse que tu attendais..
ces fameux hasards nécessaires (Jean-François Vézina)
Revenir en haut Aller en bas
Mariabasta
Prends de la vitesse


Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 15/06/2008

MessageSujet: Re: A l'écoute de la vie   Mar 8 Juil 2008 - 22:25

si la pensée ne reste qu'à l'état de pensée elle s'auto-détruit car elle ne se nourrit pas du vivant.
à quoi bon de vieilles connaissances (ancestrales ou autres) si ce n'est pour en faire l'expérience concrète dans le quotidien?
La foi se nourrit de l'expérience.
le mot pensée d'ailleurs me semble bien trop cérébral (c'est pour ça que je mets foi)... et cérébral gauche en plus, alors non merci.
vive la droite (cérébrale!!) et ses connexions nerveuses avec la gauche, biensur!!
vive l'intuition et la rationalisation!

et...;-) dire: vive le féminin et le masculin
il n'y a qu'un pas
Revenir en haut Aller en bas
MiVé
Rang: Administrateur


Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 59
Localisation : Liège
Loisirs : Massage, photographie, informatique
Souhaits : De nouvelles personnes sympathiques avec qui dialoguer et plus si affinités...
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Re: A l'écoute de la vie   Mer 9 Juil 2008 - 11:45

.

Oui, la pensée c'est trop 'cérébrale' et le mot foi est souvent mal compris, confondu avec la croyance...

Je préfère donc plutôt la formule 'La gnose se nourrit de l'expérience...'

Et on peut aussi dire qu'avec la gnose l'expérience est plus riche... elle se renforcent l'une l'autre... Sans la connaissance, l'expérience est souvent vécu sans conscience et l'on passe à côté de la perception de l'essentiel (l'essence ciel ?)...

Et n'oublions pas que s'il est utile d'installer une bonne communication entre la droite et la gauche, il est aussi nécessaire d'établir une bonne communication entre le haut et le bas, entre le cerveau qui est dans la tête et celui que nous avons dans le ventre...

_________________
On peut mieux, mais cela prendrait plus de temps...


Dernière édition par MiVé le Jeu 17 Juil 2008 - 3:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Mariabasta
Prends de la vitesse


Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 15/06/2008

MessageSujet: Re: A l'écoute de la vie   Jeu 10 Juil 2008 - 11:41

une connaissance qui ne serait pas une mise en mots, mais
une mise en chair en quelque sorte.
Un acquis cellulaire.

Le reste n'est que blabla, illusion, enchantement.
et c'est là que nous nous cognons à nos limites, à nos chaines.
Parfois, on a beau le vouloir on n'en a pas le pouvoir, on n'en a pas la Clef!

Et c'est là que la quête commence...
Surtout, ne pas se perdre en chemin, persévérer.
Garder le fil qui nous conduit jusqu'à l'obtention de cette clef
en toute état de conscience,
en toute humilité,
et en toute grandeur de son devenir.
Revenir en haut Aller en bas
Taki
Vitesse de croisière


Nombre de messages : 149
Localisation : Liège
Loisirs : Taquiner
Souhaits : Echanger des opinions, dialoguer.
Date d'inscription : 13/04/2005

MessageSujet: Re: A l'écoute de la vie   Jeu 10 Juil 2008 - 17:27

Waouu... C'est bien dit !
J'en reste bouche bé...
Je me sens même un peu jalouse…

Sans vouloir jouer les troubles fête, je me demande comment nous pourrions parvenir à nous harmoniser avec l’humanité alors que nous parvenons déjà bien difficilement à nous entendre dans notre pays, notre famille ou même notre couple !
Si nous n’y parvenons déjà si peu à 2 comment pourrions-nous y parvenir à un niveau plus élevé ?

Et je me méfie des clés, elles ferment trop de portes…
J’avoue pourtant qu’aujourd’hui, j’imagine mal laisser ma porte ouverte.
Je voulais juste souligner cette contradiction…

_________________
Taquineuse par moments, ne me prenez pas trop au sérieux quand même... mdrrrr
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.dial.be
Mariabasta
Prends de la vitesse


Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 15/06/2008

MessageSujet: Re: A l'écoute de la vie   Jeu 10 Juil 2008 - 17:44

Est-ce qu'on s'entend déjà bien avec soi-même?
Une première clef est de s'aimer EPERDUMENT soi-même...
et déjà rien que là, c'est tout un travail :-)
Revenir en haut Aller en bas
MiVé
Rang: Administrateur


Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 59
Localisation : Liège
Loisirs : Massage, photographie, informatique
Souhaits : De nouvelles personnes sympathiques avec qui dialoguer et plus si affinités...
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Re: A l'écoute de la vie   Jeu 10 Juil 2008 - 18:13

Oui, c’est bien dit et cela me fait rêvasser à d’autres possibles…
Une mise en chair… Je n’avais pas pensé à cette formule…
Et je l’aurais peut-être pas osée…

Et puisque nous en arrivons à nous cogner à nos limites, que nous sentons l’entrave de nos chaînes il serait sans doute bon que nous approfondissions ce problème…

Pour ma part, je ne pense pas que c’est les clefs qui nous manquent…
Je dirais plutôt que c’est l’illusion paradoxale, à la fois confortable, inconfortable et rassurante, que nous n’en avons pas le pouvoir…
La porte est probablement ouverte mais nous n’osons pas la pousser suffisamment fort…
On a peur de ce qu’il pourrait y avoir derrière…
Ou encore d’entrer dans une propriété privée…

Moi aussi je me méfie des clés et aussi des quêtes…
Surtout après avoir lu l’alchimiste ;-)
Bien des quêtes ne sont que des égarements et des détours
Bien sûr, il en résulte un certain enrichissement et bien saisir le sens symbolique…
Mais trop souvent on s’égare et l’on oublie l’objectif, on cherche le graal mais sans plus savoir finalement de quoi il s’agit…

Ou, une fois la clé obtenue, on s’aperçoit que l’on n’ose pas l’introduire dans la porte, la tourner et l’ouvrir…

Un peu jalouse de quoi Taki, des mots utilisés ou d’un vécu que t’imagine ?

D’où te viens cette idée que tu pourrais venir jouer les troubles fête ?
Il me semble que c’est révélateur et que tu pourrais t’y attarder…
Je trouve ta remarque utile, intéressante…
Nos pays, notre famille, notre couple, n’est-ce pas justement là des frontières, des limites assez artificielles qui nous enchaînent ? Et pourtant, c’est nous qui tenons ces chaînes, je ne vois aucun cadenas fermé par une clé… ;-)

Vouloir réaliser à 2 ce qui n’est possible qu’à plusieurs n’est pas là une erreur dans laquelle on persévère trop souvent en raison de croyances et de conditionnements millénaires ?
Ne sommes nous pas collectivement et lentement occupé à nous en libérer ?

Pourtant, je conçois bien qu’il y a un manque, une difficulté…
Ce qui ne veux pourtant pas dire qu’il faudrait faire marche arrière…
Tu sais cependant Taki, que je comprends et respecte tes choix, je voulais pourtant clarifier ce point. Autrement dit, l’union parfaite au sein de la sainte folie du couple, je n’y crois pas…

Et je te renvois amicalement à la femme solaire… ;-)

_________________
On peut mieux, mais cela prendrait plus de temps...
Revenir en haut Aller en bas
MiVé
Rang: Administrateur


Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 59
Localisation : Liège
Loisirs : Massage, photographie, informatique
Souhaits : De nouvelles personnes sympathiques avec qui dialoguer et plus si affinités...
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Re: A l'écoute de la vie   Jeu 10 Juil 2008 - 18:22

Oufti !

Il y avait longtemps qu'un nouveau message n'était plus ajouté pendant que j'écrivais le mien... Cela réveille bien des souvenirs et émotions ! Lol !

Et je vois que le forum.actif s'est amélioré et que l'on est maintenant prévenu quand cela se produit !

Je referme cette petite parenthèse et je me réjouis de vous lire...

C'est vrai que parfois je me dispute avec moi même et me désaprouve mais comme je m'aime énormément, je pardonne très rapidement et je me console... J'ai donc pas perdu cette clé et j'ai donc pas besoin de la chercher ! ;-)

Et j'ai souvent oeuvrer pour permettre cette bonne entente...
J'aurais tellement à dire la-dessus et il me semble que cela mériterait un sujet à part...

_________________
On peut mieux, mais cela prendrait plus de temps...
Revenir en haut Aller en bas
Mariabasta
Prends de la vitesse


Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 15/06/2008

MessageSujet: Re: A l'écoute de la vie   Ven 11 Juil 2008 - 13:24

sur le site de Patience et Mérite, voici que je lisais justement un article sur la jalousie.
Je le transmets en entier.
cette émotion identifiée est je crois un premier pas pour l'extirper -du moins en partie!
La démystifier est un moyen pour l'apprivoiser!
alors avouons notre jalousie et faisons-lui un pied de nez!
La jalousie - Un enseignement d'Ani Seunam Wangmo


Après qu'Ani Seunam eût fuit, de nuit et sans prévenir, le monastère où elle demeura quelque trente années, je la rejoignis, en compagnie de ma femme et de notre fils, dans le lieu où elle se mît en retraite avec son compagnon.

Nous discutions des problèmes majeurs dans les sanghas, problèmes se résumant pour la plupart à des conflits entre les personnes. Chacun racontait un peu ses propres expériences, et ce dont il avait été témoin.

J'avais déjà été effaré de voir, dans ma courte expérience des communautés bouddhistes, à quel point il était fréquent que des membres, apparemment bien intégrés, disparaissent du jour au lendemain, la plupart du temps sans laisser de nouvelles.

Au fur et à mesure de notre discussion, se dévoilait un univers sourd, caché, mais pourtant bien commun, une dimension où régnaient des pulsions meurtrières sercrètes. Le mot jalousie revenait souvent.

Après un silence dans nos échanges, Ani Seunam eut l'air de rassembler ses pensées, puis prit la parole, en disant à peu près, et en résumé, ce qui suit :

"Dans cette vie de pratiquants, l'émotion la plus importante à reconnaître en nous-même est la jalousie. Parce qu'après la mort, dans les expériences du Bardo, des cinq lumières qui se présentent successivement à nous, la lumière verte est la plus difficile à reconnaître. Donc si nous n'avons pas reconnu la jalousie pendant notre vie, il nous sera impossible de la reconnaître après la mort."

C'est dire donc à quel point elle est difficile à reconnaître en soi-même en cette vie. En me souvenant de cet enseignement en plein monde du travail, j'ai pu réaliser à quel point la jalousie dépasse l'idée qu'on peut s'en faire habituellement, justement parce qu'elle ne peut se regarder elle-même, et donc tout le monde garde le secret.
On aime dire qu'on a du désir, qu'on est amoureux, qu'on aime ou qu'on est attaché. Nous pouvons ressentir quelque fierté ou affirmation de nous-même à dire que nous sommes en colère. Il peut nous être indifférent d'avouer notre ignorance, hébétitude, ou abrutissement. Il peut être difficile de démasquer son propre orgueil, ou de se l'entendre reprocher, mais ça passe encore.

La jalousie est comme une irritation plus fine, à la vibration plus rapide que l'énergie de la colère, et elle est bien plus diffuse que cette dernière. La jalousie est très difficile à décrire, mais c'est elle qui est à l'origine de la frénésie à réaliser, accomplir des projets, à travailler, à aller vite, à se préparer une armée, puissante, nombreuse et bien ordonnée.
La jalousie est une affaire de coulisses, une affaire de prise de pouvoir par les messes basses.

La jalousie est ce qui nous fait rechercher et parler dequi est plus fort, plus grand, plus intelligent, qui est sublime et qui est insignifiant, qui est brillant et eclatant, capable des exploits les plus extraordinaires, et qui est terne, moyen et capable tout juste de l'habituel ordinaire. C'est elle qui nous pousse constament à comparer, et nous enferme dans la paranoïa qui peut tout envahir, si d'autres énergies ne prennent pas le relai.
Plus particulièrement, on peut observer une guerre latente et larvée, une guerre femmes/hommes entre les deux sexes en général, qui a existé depuis longtemps sans doute, mais qui est tout de même un des signes inquiétant de l'évolution de nos sociétés.

Les cinq émotions ont toutes leur aspects confus et leur aspects de sagesse, selon qu'on est soi-même confus ou quelque peu sage. Au cours du cheminement dans la méditation, nous observons des contrastes, des changements dans les formes que prennent nos émotions, et il n'est pas difficile de voir pour chacune son aspect positif. Mais s'il est vraiment ardu de démasquer les aspects confus, samsariques de la jalousie, c'est un exploit encore plus extraordinaire que d'en révéler les aspects de sagesse, les aspects éveillés.

Si la jalousie est le pire des poisons, c'est bien qu'elle est aveugle d'elle même. Essayez de suggérer à quelqu'un qu'il ou elle ressent de la jalousie, et vous verrez à la réaction de la personne comment la jalousie ne se laisse pas regarder. Faire face à sa propre jalousie est une expérience intensément horrible qu'aucun autre réflexe ne nous vient que de fuir par tous les moyens, et c'est exactement ce qui se passera dans le bardo, après notre mort, si dès aujourd'hui nous ne nous entraînons pas.

Ayant offert la victoire d'avance aux ennemis de nos querelles jalouses,
Plongeons dans l'univers de nos fautes cachées
Plongeons, amies, amis, dans notre enfer personnel secret,
et ramenons-en le plus rare trophée de libération !
Revenir en haut Aller en bas
MiVé
Rang: Administrateur


Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 59
Localisation : Liège
Loisirs : Massage, photographie, informatique
Souhaits : De nouvelles personnes sympathiques avec qui dialoguer et plus si affinités...
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Re: A l'écoute de la vie   Dim 13 Juil 2008 - 13:16

Ah, il y aurait tellement à dire sur la jalousie…
Je relirais plus attentivement un peu plus tard l’article que tu proposes…

_________________
On peut mieux, mais cela prendrait plus de temps...
Revenir en haut Aller en bas
Taki
Vitesse de croisière


Nombre de messages : 149
Localisation : Liège
Loisirs : Taquiner
Souhaits : Echanger des opinions, dialoguer.
Date d'inscription : 13/04/2005

MessageSujet: Re: A l'écoute de la vie   Dim 13 Juil 2008 - 13:18

Les deux Mivé, ce que j’imagine mais la mise en mots également.
J’ai bien dit un peu car je ne sais pas si le mot « jalousie » convient bien.
Ce n’est pas la jalousie d’une personne concurrente, au contraire, je dirais plutôt qu’il me donne envie, qu’il réveille un désir et que je me sens plutôt complice même si je n’ose ni n’espère vraiment encore revivre ses émotions de ma jeunesse, sans doute parce que je suis aujourd’hui plus attachée à mes proches, à mes acquis, à mon confort et que je peur de venir remettre tout ça en question. Un compagnon trop jaloux, trop possessif et moi trop entière, ne sachant guère mentir, achève aussi d’expliquer mon vécu. Je voudrais donc vous souhaiter bien du plaisir, autant que possible mais je me sens un peu distancée car je préfère me contenter de ce que j’ai. Ce qui est parfois suffisant et agréable, mais pas toujours.
Ma remarque ne concernait cependant pas que moi, je pensais d’une manière plus générale, quand on voit le nombre de couples qui se déchirent, le nombre de personnes qui souffrent de solitude, qui se disputent, etc.

Je me sens en accord avec le fait qu’avouer un sentiment, une émotion, permet souvent d’aller plus loin, de le dépasser, de le surmonter, cela fait du bien de se confier et c’est de là que vient aussi le succès d’internet.

Mais trop de gens ne sont-ils pas justement hypocrites, y compris dans les milieux spirituels, et n’avouent pas leurs vrais sentiment en cherchant à paraître ce qu’il ne sont pas. C’est facile de parler d’amour, de faire la morale sur internet, d’y jouer les gourous ou de faire des confessions anonymes. Comprenez bien que je ne suis pas contre, cela soulage, aide à vivre mais cela ne conduit généralement pas très loin et c’est pas ça qui va ‘changer’ le monde.
Et j’ai l’impression d’utiliser beaucoup de mots pour dire moins bien ce qu’avait exprimé Mariabasta plus poétiquement.

Par contre, je ne saisi pas bien et n’accroche pas à tous les propos de Ani Seunam.
Je bute sur certains mots : sanghas, samsariques

_________________
Taquineuse par moments, ne me prenez pas trop au sérieux quand même... mdrrrr
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.dial.be
MiVé
Rang: Administrateur


Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 59
Localisation : Liège
Loisirs : Massage, photographie, informatique
Souhaits : De nouvelles personnes sympathiques avec qui dialoguer et plus si affinités...
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Re: A l'écoute de la vie   Dim 13 Juil 2008 - 13:30

Les sanghas sont les communautés bouddhiques...
Samsariques est en rapport avec le cycle des renaissances, avec le karma, la réincarnation... C'est aussi un concept bouddhiste... Pas trop envie d'entrer dans les détails de crainte de ne pas bien traduire cette conception...

Et merci d'avoir répondu à mon interrogation et clarifié ton ressenti...

_________________
On peut mieux, mais cela prendrait plus de temps...
Revenir en haut Aller en bas
Taki
Vitesse de croisière


Nombre de messages : 149
Localisation : Liège
Loisirs : Taquiner
Souhaits : Echanger des opinions, dialoguer.
Date d'inscription : 13/04/2005

MessageSujet: Re: A l'écoute de la vie   Dim 13 Juil 2008 - 13:41

Je comprends mieux ce que tu voulais dire plus, haut.
Je viens également d'avoir un message d'avertissement qu'un nouveau message était arrivé alors que j'écrivais le mien. Et j'avoue que je ne savais pas trop comment réagir. C'est bien d'être prévenu, mais c'est assez perturbant ! Dommage que l’on ne voit pas le message, on ne sait pas trop comment on peut y réagir. Je n’avais pas envie de perdre ce que je venais d’écrire, j’ai donc envoyé mon message comme d’habitude et puis je suis allée lire le nouveau message…

_________________
Taquineuse par moments, ne me prenez pas trop au sérieux quand même... mdrrrr
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.dial.be
Taki
Vitesse de croisière


Nombre de messages : 149
Localisation : Liège
Loisirs : Taquiner
Souhaits : Echanger des opinions, dialoguer.
Date d'inscription : 13/04/2005

MessageSujet: Re: A l'écoute de la vie   Dim 13 Juil 2008 - 13:48

:-D

De rien, et merci pour tes explications...

Je connaissais déjà 'Karma' et 'Nirvana' et quelques autres mots mais je finis pas m'y perdre et déconnecté quand il y a trop de mots et de conceptions nouvelles...

J'ai toujours difficille à comprendre ce que sont les " les aspects confus, samsariques de la jalousie"...

Mais bon, c'est pas trop grave...

J'ai sans doute un mauvais karma ! Mdrrr

_________________
Taquineuse par moments, ne me prenez pas trop au sérieux quand même... mdrrrr
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.dial.be
Mariabasta
Prends de la vitesse


Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 15/06/2008

MessageSujet: Re: A l'écoute de la vie   Lun 14 Juil 2008 - 0:14

hihi, moi aussi, je bute sur tous ces mots faut pas croire!
le texte envoyé plus haut est un peu long, mais j'avais pas envie de le synthétiser de peur de ne pas y mettre les bons mots.
ce que je trouve amusant c'est:"La jalousie est comme une irritation plus fine, à la vibration plus rapide que l'énergie de la colère, et elle est bien plus diffuse que cette dernière. La jalousie est très difficile à décrire, mais c'est elle qui est à l'origine de la frénésie à réaliser, accomplir des projets, à travailler, à aller vite, à se préparer une armée, puissante, nombreuse et bien ordonnée."
En somme chaque défaut a son versant positif!

lors des passages vers la mort (Bardo), il semblerait qu'on ne reconnaisse pas bien sa jalousie. on retournerait dans sa vie suivante avec tout ce qui n'a pas été reconnu et dépassé (=>karma). Donc on accumulerait son paquet de jalousie plus que d'autres défauts et ce, de vie en vie.

Mais bon, soit
à chacun son lot...

Merci taki pour tes compliments sur ma manière poétique ;-)
Revenir en haut Aller en bas
Taki
Vitesse de croisière


Nombre de messages : 149
Localisation : Liège
Loisirs : Taquiner
Souhaits : Echanger des opinions, dialoguer.
Date d'inscription : 13/04/2005

MessageSujet: Re: A l'écoute de la vie   Mar 15 Juil 2008 - 20:26

De rien Mariabasta, c'était spontané...
A la première lecture, j'étais sous le charme des mots, je me sentais en accord...
Puis après relecture et analyse...
Je me dis que l'on raisonne trop...
Et c'est aussi ce que favorise le net...
Bref, il faudrait peut-être plus de poésie et moins de blabla...

Sinon, je ne vois pas grand chose de positif dans l'extrait que tu cite !
Heureusement, il n'y a pas que la jalousie pour générer les mêmes éléments et d'une manière plus positive...
Plus j'y repense et plus je me dis que j'ai mal choisi le mot pour décrire mon envie...

Mais on s'éloigne de la poésie avec nos analyses raisonnées...

_________________
Taquineuse par moments, ne me prenez pas trop au sérieux quand même... mdrrrr
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.dial.be
Mariabasta
Prends de la vitesse


Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 15/06/2008

MessageSujet: Re: A l'écoute de la vie   Mer 16 Juil 2008 - 15:48

l'envie
le désir qui porte
d'aller plus loin sur son chemin

l'envie
le désir qui guide
vers le meilleur de soi-même
quelle que soit la manière de le dire
on en revient toujours à ça:
révéler sa Lumière
(et pas chercher à combattre les ténèbres, extrait du "dialogue avec l'Ange")
Revenir en haut Aller en bas
MiVé
Rang: Administrateur


Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 59
Localisation : Liège
Loisirs : Massage, photographie, informatique
Souhaits : De nouvelles personnes sympathiques avec qui dialoguer et plus si affinités...
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Re: A l'écoute de la vie   Jeu 17 Juil 2008 - 3:26

.

L'AMOUR N'EST RIEN SANS LA LUMIERE.
LA LUMIERE N'EST RIEN SANS L'AMOUR.
Le comprends-tu ?

_________________
On peut mieux, mais cela prendrait plus de temps...
Revenir en haut Aller en bas
Mariabasta
Prends de la vitesse


Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 15/06/2008

MessageSujet: Re: A l'écoute de la vie   Ven 18 Juil 2008 - 10:20

une erreur serait de croire qu'on a intégré les choses
alors qu'on les survole simplement.
C'est une belle illusion qu'on affectionne tout particulièrement, nous, êtres du genre humain.
Et cette illusion nous empêche d'avancer encore,
repu d'une connaissance factice.
Revenir en haut Aller en bas
MiVé
Rang: Administrateur


Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 59
Localisation : Liège
Loisirs : Massage, photographie, informatique
Souhaits : De nouvelles personnes sympathiques avec qui dialoguer et plus si affinités...
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Re: A l'écoute de la vie   Ven 18 Juil 2008 - 17:14

Oui, il s'agit de comprendre...
Et de voir ça plutôt que savoir
cad de croire que l'on sait...

Et comme tu avais parlé du "dialogue avec l'Ange"
j'avais cité hier un extrait de l'entretien 4 avec Gitta du 16 juillet 1943...

J'ai trouvé des paroles de sagesse dans ces dialogues qui m'ont plus d'une fois fait pensé à l'enseignement ancien de Ieschoua...

_________________
On peut mieux, mais cela prendrait plus de temps...
Revenir en haut Aller en bas
Mariabasta
Prends de la vitesse


Nombre de messages : 70
Date d'inscription : 15/06/2008

MessageSujet: Re: A l'écoute de la vie   Ven 18 Juil 2008 - 20:58

je n'ai que survolé ce livre,
(à lire très certainement, un de + :-))
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A l'écoute de la vie   Aujourd'hui à 13:55

Revenir en haut Aller en bas
 
A l'écoute de la vie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le respect et l'écoute de l'autre dans le droit.
» Nouveaux programmes écoute d''oeuvres musicales
» le commentaire d'écoute ?
» Écoute et Partage la Parole avec ton coeur
» Dépanneur électricien: Combien ça coute?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les hédoniens ardents :: Salons & forums d'échanges amicaux... :: Nos poésies-
Sauter vers: