Les hédoniens ardents

Echanges pour promouvoir l'épanouissement, la bienveillance, l'expression des sentiments, le plaisir, le bien être dans le respect des autres et de la vie.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Essais d'annonces avec images...
Cliquez sur les images pour les voir en grand... - - - - - - - - - - -
-

Partagez | 
 

 La liberté d'expression sur Internet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MiVé
Rang: Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 59
Localisation : Liège
Loisirs : Massage, photographie, informatique
Souhaits : De nouvelles personnes sympathiques avec qui dialoguer et plus si affinités...
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: La liberté d'expression sur Internet   Jeu 11 Jan 2007 - 12:35

Pas de liberté d'expression possible en l'absence de respect.
La loi du plus fort ne permet pas la liberté d'expression des plus faibles.

Mais malheureusement sur certains site Internet c'est encore souvent la loi du plus fort et le respect de l'autre est très souvent bafoué.

Pendant longtemps, j'ai bien apprécié le site rendez-vous.be et je trouvais que l'on y disposait d'une liberté d'expression suffisament appréciable et que souvent le critiques contre ce site était exagérées.

Je vais probablement changer d'opinion.

Je vous en dirais sans doute plus dans les jours qui vont suivre.

_________________
On peut mieux, mais cela prendrait plus de temps...


Dernière édition par le Sam 20 Jan 2007 - 9:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ghislaine
Vitesse de croisière
avatar

Féminin
Nombre de messages : 83
Age : 52
Date d'inscription : 10/01/2007

MessageSujet: Re: La liberté d'expression sur Internet   Jeu 11 Jan 2007 - 16:47

N'en oublie pas de vivre et de profiter de la vie
Être incompris de certains n'est pas être incompris de tous
C'est aussi l'occasion, parfois, lors de ce genre de "débacle" de se remettre en question, de se repositionner par rapport à sa propre vie et se recentrer.
Pas facile à faire mais indispensable si on veut avancer et évoluer, pour le bien être de sa propre existence.
Je tenterai tout à l'heure de m'exprimer un peu plus à ce sujet dans le forum concernant l'utilité d'une psychothérapie.

Respire ! Big Kiss
Revenir en haut Aller en bas
Ln_neva_unique
Vitesse de croisière


Féminin
Nombre de messages : 795
Date d'inscription : 31/03/2005

MessageSujet: Re: La liberté d'expression sur Internet   Jeu 11 Jan 2007 - 23:17

Chaque site a ses adeptes,.... et ses détracteurs.
J'en ai fréquenté plusieurs depuis les années que je m'accroche au fils du Web.
Toutefois, ce que je n'apprécie pas du tout, c'est qu'on discute d'un site .... sur un autre !
Si on en quitte un, et qu'on en pense du mal, ce n'est pas une raison pour venir faire son procès ici.
Pour faire le procès de qqun ou de qqch, il faut avoir tous les atouts en mains, et quoi qu'on fasse, en discutant entre nous d'un sujet, nous n'aurons jamais que notre point de vue à défendre.
Quant aux habitués du site d'en face, il est de notoriété publique qu'ils lisent avec avidité nos commentaires, qu'ils les reproduisent (même et surtout partiellement) de façon à nous ridiculiser plus encore.
Ne leur donnez pas cette joie !

_________________
Ln_neva_unique
Revenir en haut Aller en bas
Ghislaine
Vitesse de croisière
avatar

Féminin
Nombre de messages : 83
Age : 52
Date d'inscription : 10/01/2007

MessageSujet: Re: La liberté d'expression sur Internet   Jeu 11 Jan 2007 - 23:52

Je ne savais pas qu'on pouvait lire les commentaires sans être inscrit sur ce site.
"Notre point de vue à défendre" Que veux tu dire, le point de vue de Mivé?
Pfffff, j'aurais bien répondu plus, mais comme apparement on peut nous lire, je vais m'abstenir.
C'est une peu frustrant ça, non?

Sad
Revenir en haut Aller en bas
Ln_neva_unique
Vitesse de croisière


Féminin
Nombre de messages : 795
Date d'inscription : 31/03/2005

MessageSujet: Re: La liberté d'expression sur Internet   Ven 12 Jan 2007 - 9:52

Chacun ici, a le droit de défendre son propre point de vue, sans être traité de tous les noms !
Et ce n'est pas la première fois que nous ayons des points de vue différents, mais nous savons nous expliquer et discuter.
Hélas, il est possible d'être lu par des personnes qui ne sont pas membres des Hédoniens Ardents ! Mais bien sûr, il leur est impossible d'insérer un comment.

Tu peux toujours envoyer des msg perso, qui eux, resteront discrets !
Et personne ne t'empêche de t'exprimer, mais perso (c'est mon unique point de vue !) je trouve triste de faire sur ce site le procès d'un autre.
Quels qu'en soient ses défauts.

_________________
Ln_neva_unique
Revenir en haut Aller en bas
MiVé
Rang: Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 59
Localisation : Liège
Loisirs : Massage, photographie, informatique
Souhaits : De nouvelles personnes sympathiques avec qui dialoguer et plus si affinités...
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Re: La liberté d'expression sur Internet   Ven 12 Jan 2007 - 11:24

On pourrait rendre les commentaires invisible pour les non inscrit, et c'est déjà le cas pour certains sujets privés.
Mais il y a longtemps que je n'ai plus constaté que l'on lisait et recopiait des commentaires écris ici. Cela n'as été le cas que pendant d'asser courtes périodes.

Un site n'est pas une personne et comme certains se permettent de faire mon procès et dire des choses fausses sur mon compte, je vois pas pourquoi je devrais me gêner de dire des choses vraies sur le leur !

Ce que je n'ai pas du tout apprécier dernièrement, c'est que sur rendez-vous, les personnes qui créent un sujet en deviennent les modérateurs. Certains modère et d'autres non. De nombreux sujet sont envahit pas des commentaires impertinents et parfois pire et fatalement à la longue les personnes qui ont envie de discuter sérieusement d'un sujet finissent par partir. Beaucoup de personnes qui discutent encore dans certains sujets viennent juste pour se défouler et certains même ne font quasiment que chercher à se moquer ou à offenser. Vu cette situation, il me semble qu'il était normal et naturel de laisser les personnes qui modère les sujets le faire en gommant les commentaires qu'ils jugent impertinent et en mettant le liste noire les personnes peu respectueuses avec qui ils n'ont plus envie de discuter. Cela me semblait juste et naturel et si tout le monde dispose des même droit, il me semble que le système est juste et équitable.

La liberté d'expresion étant cependant limité par la loi. Il y a évidement des propos qui ne sont pas admissibles (racistes etc.) mais ne devrait t'on pas poouvoir soulever des problèmes bien réel sans pourtant autant être accusé de racisme parce que l'on ose aborder ces problèmes ? Nous en avions parler librement sans problème, jusqu'à ce que bizarrement on retire la modération d'un sujet à Murat parce qu'il aurait bloqué Micha, un individus particulièrement désagréable, pour ne pas en dire plus. Pourquoi une discrimination pour cet individu ? Non seulement il faisait des sujet doublon d'autres (exactement le même titre) mais aussi des sujet incitant à se moquer des autres comme "perles et délires" où lui et d'autres utilisateurs recopie des extrait de texte hors de leurs contexte en ajoutant souvent des commentaires offensants.

Se sont des faits, c'est la vérité, je ne vois pas pourquoi je ne pourrais pas la dire !

Je ne dis pas du mal de rendez-vous, c'est un site très bien fait. Par contre, je ne peux que m'étonner de voir comment sont régler certains problèmes !

Les doublons ne devraient t'il pas logiquement interdit ?
La posibilité de s'exprimer librement sans être inquiété pour ses opinions et sans subir un harcellement moral, des dénigrements et calomnies ne devrait-elle pas être assurée pour tous sans discrimination ?

_________________
On peut mieux, mais cela prendrait plus de temps...
Revenir en haut Aller en bas
Ln_neva_unique
Vitesse de croisière


Féminin
Nombre de messages : 795
Date d'inscription : 31/03/2005

MessageSujet: Re: La liberté d'expression sur Internet   Ven 12 Jan 2007 - 12:55

Mivé,
tu es au courant, Iroise, également, et moi de même, d'une partie de courrier privé qui a été échangé entre certaines personnes.
Cela n'est pas le cas pour tous ceux qui lisent ces commentaires.
Et contrairement à ce que tu peux penser, je connais, moi des gens qui lisent nos interventions. Ceux-là (beaucoup plus corrects) n'en font pas mention sur un autre site. Mais cela signifie simplement que cela existe. Et qu'en reparlant de RDV, on risque de ranimer une vieille querelle qui ne peut qu'être néfaste à tout le monde.
Et que tu pourrais t'attirer des ennuis en mentionannt des faits, des situations qui sortent du cadre de notre site que je souhaite voir continuer dans la convivialité que tu souhaites.

_________________
Ln_neva_unique
Revenir en haut Aller en bas
Ghislaine
Vitesse de croisière
avatar

Féminin
Nombre de messages : 83
Age : 52
Date d'inscription : 10/01/2007

MessageSujet: Re: La liberté d'expression sur Internet   Ven 12 Jan 2007 - 18:12

Ce sont des choses qu'on a en travers de la gorge en fait, car il y a une certaine frustration.
Mais je suis assez d'accord avec Ln quand au fait d'en parler aussi ouvertement. Non pas pour t'empêcher de parler, mais au contraire pour te protéger de ce qui pourrait arriver. Quoique faut pas exsagérer non plus, tu risques pas le goulag! Lol
Mais effectivement, en parler en privé est probablement une meilleure chose, ou alors, maintenir le sujet, mais le faire évoluer d'une autre manière et sans citer qui que ce soit.
Je viens lire, tenter de comprendre, découvrir des sujets nouveaux , et même la pratique du forum car c'est nouveaux pour moi, je n'y suis pas habituée. Echanger des idées et suciter la reflexion me parraît bien plus agréable. Un truc reste en travers de la gorge?, gardons cela pour le message privé.
Je vais te dire, franchement, je préfère. Ce qui s'est produit d'un autre côté, si on le reproduit ici, je ne resterai pas. Je ne viens pas pour cela.

Smile
Revenir en haut Aller en bas
Léon
Vitesse de croisière


Masculin
Nombre de messages : 1128
Age : 40
Localisation : Région Liégeoise, région du Centre, entre les deux, parfois ailleurs...
Loisirs : Créer, écouter, observer, sentir, goûter, comprendre, m'exprimer, ...
Date d'inscription : 26/06/2005

MessageSujet: Re: La liberté d'expression sur Internet   Ven 12 Jan 2007 - 18:30

Tout d'abord, j'aimerais dire que je trouve normal que tout le monde puisse lire un forum, inscrit ou pas, je déteste devoir m'inscrire pour simplement pouvoir avoir accès à quelque chose susseptible de m'interresser. Pour moi, on devrait même pouvoir poster des messages sans être inscrit, l'inscription ne faisant que garantir que personne ne prendra notre pseudonyme.

Je pense aussi que la liberté d'expression est déjà assez mise à mal pour qu'en plus il faille s'auto-censurer. Pour moi, il s'agit d'une erreur regretable d'interdire les propos raciste, je ne suis absolument pas raciste, mais je ne crois pas que c'est en interdisant à quelqu'un d'exprimer ces mauvaises idée qu'il en changera, par contre, si il peut dialoguer et exprimer ces idées, ont peut dialoguer avec lui et exposer nos idées et il est fort possible qu'il change.

Ca peut vous étonner, mais j'ai déjà eu un échange très enrichissant avec deux personnes qui sont xénophobe à tendance raciste (sans être franchement raciste). Je ne sais pas si ce dialogue leur à permis d'évoluer vers moins de xénophobie, mais une chose est sûr, je les comprends maintenant bien mieux et, je pense qu'a force de discution, j'apprendrais à mieux leur répondre, à savoir ce qui les touches au point d'être succeptible de leur donner un espris critique sur cette peur qui les habite.

Alors, ça fait longtemps que je le dis et je ne me priverais pas de le redire* (vive la liberté d'expression et peu importe ce qu'on dira de moi, peu importe qu'on reproduise parciellement mes propos pour me discrédité**) : rendez-vous est un site commercial qui à depuis longtemps instauré un climat de discorde dans le but de rendre leurs utilisateurs plus dépendant de leur site. De plus, les fauteurs de troubles de ce site rendent la lecture des sujet intéressant insuportable et en plus il faut payer pour s'engueuller avec ces dernier, autrement dis, c'est du temps et de l'argent perdu pour être sur les nerfs, ça n'en vaut vraiment pas la peine.

* : Et non seulement je ne m'en prive pas, mais en plus, je ne le fait pas en message privé ou en forum privé, car se serait aussi me priver de quelque chose : le plaisir de m'exprimer librement en publique (ce qui est un droit fondamental).

** : D'ailleurs, c'est très facile, il suffit de ne cité que ça : "Pour moi, il s'agit d'une erreur regretable d'interdire les propos raciste", je passerais pour un raciste alors que je ne le suis pas et je me fout bien qu'on le fasse.
Revenir en haut Aller en bas
Ghislaine
Vitesse de croisière
avatar

Féminin
Nombre de messages : 83
Age : 52
Date d'inscription : 10/01/2007

MessageSujet: Re: La liberté d'expression sur Internet   Ven 12 Jan 2007 - 18:40

Moi c'est plus la manière de s'exprimer qui me touche. J'ai aussi discuter avec des personne racistes, et effectivement, il y a moyen de mieux comprendre certaines choses, certains comportement, même si on ne les approuves pas.
Par contre, ce que je n'aime pas c'est quand il n'y a aucune courtoisie.
Ou quand le modérateur change aussi, c'est une pratique que je ne comprends pas. Un forum créé par une personne sur un autre site a changé 3 fois de modérateur en moins de 24h. A quoi cela sert-il d'abord et ensuite, c'est pour moi totalement incohérent. C'est comme ci je commencais a écrire un livre et qu'on me retirait le droit d'en écrire la fin, laissant cela à une autre personne.
Je m'imagine commencer une peinture et qu'on fasse de même. Me retirer "mon bébé", ah non! Ca, jamais !
Mais gardons le sourire!
Smile
Revenir en haut Aller en bas
Léon
Vitesse de croisière


Masculin
Nombre de messages : 1128
Age : 40
Localisation : Région Liégeoise, région du Centre, entre les deux, parfois ailleurs...
Loisirs : Créer, écouter, observer, sentir, goûter, comprendre, m'exprimer, ...
Date d'inscription : 26/06/2005

MessageSujet: Re: La liberté d'expression sur Internet   Ven 12 Jan 2007 - 19:02

La modération sur RDV particippe à ce que je disais : l'exaspération qui pousse à revenir. Quel idée idiote que de donner les droit de modération au créateur d'un sujet. En quoi le créateur d'un sujet est-il plus à même qu'un autre de le modérer ? En fait, c'est de la fénéantise bien sentie étant donné la façon dont les admins de RDV gère ce site. Plutôt que de prendre le temps de modérer convenablement le site, ils ont eu cette idée qui les a totalement déresponsabilisé et qui permet au créateurs de forum de se sentir petit chef et de modéré à tout va, ce qui entraine de la frustration, de l'exaspération, ce qui est le moteur de la stratégie commercial de RDV.

Et je ne suis pas d'accord avec toi, un sujet créé sur un forum n'a rien à voir avec une peinture que l'on crée ou récit que l'on écrit (je suis auteur), créer un sujet sur un forum, c'est vouloir discuter sur un sujet et laisser les gens libre de dire ce qu'ils ont à dire.

Maintenant, il y a des forums qui peuvent s'avéré violant (je pense par exemple au concil de Nicée où St. Nicolat s'en est pris physiquement à un des participant à ce forum publique qui avait osé remettre en cause l'imaculée conception et donc la trinité, l'histoire veut qu'il ne s'agisse que d'une baffe, mais vu le nez tordu de St. Nicolat, on peut supposé qu'ils s'agisse en fait de coup de point, le Nicolat en question devant être un baguarreur). Tous ça pour dire que le forum de RDV est violant (dans les mots et les attitudes) et que c'est ce qui légitimise cette modération du créateur de forum, mais ça ne change pas le fait que fondamentalement donner des droit de modération au créateur d'un forum est illégitime et encore moins au fait que le forum de RDV soit violant (notament depart l'humiliation que l'on y subit si on ose avoir un avis divergent).
Revenir en haut Aller en bas
Ghislaine
Vitesse de croisière
avatar

Féminin
Nombre de messages : 83
Age : 52
Date d'inscription : 10/01/2007

MessageSujet: Re: La liberté d'expression sur Internet   Ven 12 Jan 2007 - 19:46

les modérateurs ont des perceptions peut-être différentes sur un sujet, ils onvt donc le modérer le forum d'une toute autre manière que celui qui l'a créé et' peut-être ainsi dénaturer l'idée de base que l'auteur du forum se faisait.
En plus, qui décide de c'est telle ou telle personne qui prend le relais d'un forum, pour qu'elle(s) raison(s) et sous quel(s) critère(s)
Non décidement non, il ne me semble pas que la liberté d'expression consiste à emmerder le monde Philippe, parce que dans ce cas, elle a bon dos la liberté d'expression. Par contre, cela démontre que la liberté d'expression et la démocratie ont leurs faiblesses.

créer un sujet sur un forum, c'est vouloir discuter sur un sujet et laisser les gens libre de dire ce qu'ils ont à dire.

Que fais tu quand tu es envahi de propos "hors sujets" et paysans ?
Revenir en haut Aller en bas
MiVé
Rang: Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 59
Localisation : Liège
Loisirs : Massage, photographie, informatique
Souhaits : De nouvelles personnes sympathiques avec qui dialoguer et plus si affinités...
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Re: La liberté d'expression sur Internet   Ven 12 Jan 2007 - 22:15

Mais Ln, qu'importe le courrier privé, il n'est pas utile d'en parler. En tout cas pas pour l'instant !
La question est la liberté d'expression et j'ai un témoigagne personnel à exprimer.
Personne n'est obligé de le lire s'il n'a pas envie de l'entendre. Mais je n'ai pas non plus envie de laisser ça en travers de ma gorge de de ravaler mes sentiment et émotions, je préfère les exprimer et utiliser librement ma liberté d'expression.
Je ne sais pas à qui tu fais allusion mais je n'ai guère envie de refouler ce que j'ai a dire que ce ne soit néfaste que pour moi. Et puis d'abord, pourquoi dire la vérité serait néfaste ? C'est une autre vérité qui dérange ? Qui et pourquoi ?
J'ai pour l'instant pas encore dit grand chose d'important il me semble. Si ?
Aurais-tu peur de ce que tu sais et/ou de ce que je pourrais dire ?
Notre site est sur Internet, est-il interdit (et par quoi ?) de parler de ce que l'on a véçu ailleurs ?
En quoi cela pourrait nuire à la convivialité que nous souhaitons ? Je ne te suis pas très bien...
Je sais à quoi je renonce.

Oui, Iroise il a effectivement bien des choses qui me reste en travers de la gorge. Oui, une certaines frustration aussi.
Qu'est-ce qui pourrait arriver si nous en parlons librement et ouvertement ? En parler en privé entre nous ?
Ce serait possible, je vais y réfléchir prochainement.
Je n'ai en fait citer personne, seulement le nom de profil, ce ne sont que des pseudos ! Lol !
Mais tu as raison, échanger des idées et susciter la reflexion me parraît bien plus agréable.
Je vais aussi y penser et tenter d'en tenir compte...
J'ai beaucoup apprécié ton dernier commentaire, c'est bien aisni que je ressens les choses aussi...
Et pas facile de garder le sourire après ce qui s'est passé...

Philippe, Internet est un outil de communication, on y trouve des forums publics mais aussi des forums privés, un peu comme des messages privé mais que l'on envoit à plusieures personne en même temps et qui sont stocké dans un espace sur le net dans des sujets privés. Il me semble normal qu'il puisse y avoir des propos public et des propos privés.
Et puis il y a des sites ouvert à tous le monde et celui-ci est un peu plus ciblé et ne s'adresse que à ceux qui se découvre d'accord avec l'objectif clairement exprimé. C'est un choix que j'ai fait. Je n'ai pas envie de m'auto-censurer et j'espère que tout le monde puisse s'exprimer librement mais en respectant les autres personnes respectueuses.
Concernant les propos raciste, je pense que c'est surtout les propos incitant à la haine raciale qui sont visé par la législation. Mais je ne suis pas juriste et c'est peut-être sujet à interprétation. Mais il me semble que certains préfère être prudent sur cette question. Moi aussi et je n'ai pas envie de discuter sur ce site avec des gens haineux. Par contre, je veux bien entendre des témoignages sincères et que nous parlions ensemble de ce que nous avons véçu...
Je répondrais sans doute plus tard au reste de ton message...

_________________
On peut mieux, mais cela prendrait plus de temps...
Revenir en haut Aller en bas
Ghislaine
Vitesse de croisière
avatar

Féminin
Nombre de messages : 83
Age : 52
Date d'inscription : 10/01/2007

MessageSujet: Re: La liberté d'expression sur Internet   Ven 12 Jan 2007 - 23:02

Pour avoir vécu et observé certaines choses en ce qui concerne le harcèlement moral et en avoir fait le tour, il me semble important de tenter de passer le cap de la frustration (avec de l'aide c'est plus facile, pourquoi pas par le biais du forum) et de se concentrer non pas sur la défense (la partie justice du sujet) mais bien sur la compréhension du mécanisme du harcèlement. Non seulement il permet de comprendre comment il a commencé, comment il a progressé mais aussi, de part cette compréhension, les moyens d'y remédier et d'y échapper si la "malchance" se représentait à nouveau. Cette compréhension, une fois les mécanismes décryptés, est importante puisqu'elle permet non pas de modifier notre comportement mais de l'adapter au moment ou l'évenement se produit et en fonction des circonstances.
Je tenterai de préparer un billet sur le sujet demain dans la journée.
Cela t'apportera peut-être une aide. Il y a des caps a passer prochent du Horn, de Leuwinn et de Bonne espérance.
C'est rien de le dire, c'est pas rien de le faire.

à suivre ... Arrow
Smile
Revenir en haut Aller en bas
Ln_neva_unique
Vitesse de croisière


Féminin
Nombre de messages : 795
Date d'inscription : 31/03/2005

MessageSujet: Re: La liberté d'expression sur Internet   Sam 13 Jan 2007 - 8:40

irOise a écrit:
Pour avoir vécu et observé certaines choses en ce qui concerne le harcèlement moral et en avoir fait le tour, il me semble important de tenter de passer le cap de la frustration (avec de l'aide c'est plus facile, pourquoi pas par le biais du forum) et de se concentrer non pas sur la défense (la partie justice du sujet) mais bien sur la compréhension du mécanisme du harcèlement . ......
Je suis à 200 % d'accord avec toi.
Et j'ajouterai que de s'interroger sur la manière dont nous répondons à ces agressions de harcèlement, comment nous faisons monter le ton ou les répliques, les possibilités d'inverser la vapeur, et à la limite de quitter les agresseurs, permet souvent de quitter le cercle vicieux ds lequel on se laisse enfermer et culpabiliser.

Perso, je peux dire que j'ai aussi subi ce harcèlement sur le site dont on parle. Je l'ai quitté, je m'en porte mieux, et actuellement quand je lis ou j'entends des comments, des réactions venant de là, je me conforte dans mon idée que j'ai choisi le bon chemin.
Preuve en est que mes "agresseurs" ont cru à de nombreuses reprises me reconnaître sous la plume (ou le clavier) de parfaits inconnus, et qu'ils ont cherché à les détruire comme ils le cherchaient avec moi.

Il y a une chose que j'ai appris dans ma vie, et plus les jours s'écoulent, plus je sais que c'est axact :
On ne peut changer les autres, on ne peut que se changer soi-même

_________________
Ln_neva_unique
Revenir en haut Aller en bas
Ghislaine
Vitesse de croisière
avatar

Féminin
Nombre de messages : 83
Age : 52
Date d'inscription : 10/01/2007

MessageSujet: Re: La liberté d'expression sur Internet   Sam 13 Jan 2007 - 17:50

Disons qu'il me semblait plus intelligent de ne pas me cogner le tête contre les murs ou me battre contre des moulins à vent.
Quand on ne sait pas aller plus loin, rien ne sert de s'obstiner.
Revenir en haut Aller en bas
MiVé
Rang: Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 59
Localisation : Liège
Loisirs : Massage, photographie, informatique
Souhaits : De nouvelles personnes sympathiques avec qui dialoguer et plus si affinités...
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Re: La liberté d'expression sur Internet   Lun 15 Jan 2007 - 9:51

Ce qui est valable pour certaines personnes ne l'est pas nécessairement pour d'autres…
On peut évidement revendiquer une liberté d'expres​sion(en demander une plus grande ou conserver celle que l'on a) mais on ne peut pas imposer l'obligation de s'exprimer. Si j'ai bien été victime d'un harcèlement, ils ne sont à aucun moment parvenus à me culpabiliser. Je sais que je ne suis pas parfait et que j'ai le droit à l'erreur et je pense n'avoir commis que peu de faute dans l'exercice de mon droit à la liberté d'expression et que quand je l'ai fait, c'est uniquement en utilisant les mêmes 'armes', les mêmes 'mots armés' que mes agresseurs voir en utilisant des qualifications bien plus légitimes, bien plus justifié. Je ne me sens donc nullement responsable de cette escalade. Ainsi donc, on ne me la reproche guère. Par contre, ce que les gens sensés et intelligents m'ont souvent reproché, sans doute en l'absence d'autres arguments vraiment valables, c'est de me battre seul contre beaucoup d'autres et de ne pas me remettre en question. Je l'ai pourtant fait bien souvent et je n'ai pas toujours été seul.
On peut donc préconiser la fuite avec oui ou non la recherche de nouveaux endroits pour s'exprimer et discuter avec d'autres personnes. Je ne fuis pas facilement, j'essaye plutôt d'esquiver les attaques tant que cela est possible. Je ne pense pas que la fuite résout valablement un problème. Ou plutôt j'ai pas très envie d'accepter qu'il en soit ainsi.
J'ai un témoignage différent à donner : les autres ont souvent eu une influence considérable sur ma vie et ils ont changé celle-ci, mon caractère et mon comportement. J'en suis bien conscient. Et je pense que moi-même j'ai changé la vie, le caractère et le comportement de certaines personnes. Mais là c'est évidement plus une impression qu'une véritable certitude.
Je me suis souvent demandé pourquoi on voulait m'imposer comme un dogme inattaquable que l'on ne peut changer les autres et que se changer soi-même. Faut-il comprendre le verbe pouvoir dans le sens d'un droit que l'on a pas ou d'une impossibilité ?
Si c'est dans le sens d'un droit que l'on n'a pas de le faire, je suis d'accord.
S'il s'agit d'une impossibilité à pouvoir le faire, je ne suis pas d'accord avec cette phrase.

Et j'affirme donc : "Il est possible de changer les autres mais bien plus important de savoir changer soi-même, de savoir évoluer ensemble et d'apprendre à collaborer les uns avec les autres plutôt que s'opposer les uns aux autres."

_________________
On peut mieux, mais cela prendrait plus de temps...
Revenir en haut Aller en bas
Ln_neva_unique
Vitesse de croisière


Féminin
Nombre de messages : 795
Date d'inscription : 31/03/2005

MessageSujet: Re: La liberté d'expression sur Internet   Lun 15 Jan 2007 - 10:29

MiVé a écrit:

Je me suis souvent demandé pourquoi on voulait m'imposer comme un dogme inattaquable que l'on ne peut changer les autres et que se changer soi-même. Faut-il comprendre le verbe pouvoir dans le sens d'un droit que l'on a pas ou d'une impossibilité ?
Si c'est dans le sens d'un droit que l'on n'a pas de le faire, je suis d'accord.
S'il s'agit d'une impossibilité à pouvoir le faire, je ne suis pas d'accord avec cette phrase.

Et j'affirme donc : "Il est possible de changer les autres mais bien plus important de savoir changer soi-même, de savoir évoluer ensemble et d'apprendre à collaborer les uns avec les autres plutôt que s'opposer les uns aux autres."
Cette affirmation "changer les autres est une impossibilité" est bien fondée, étudiée, vérifiée depuis des siècles par des tas de gens de toute tendance, de toute éducation, de toute philosophie.
Tu peux inciter les gens à se changer, mais il t'impossible par toi même de les changer ! quoi que tu puisses faire.
Le seul changement vient d'eux mêmes et non de toi.
Prends deux personnes dans la mm situation, toutes les mm données, et dis-leur la mm chose à toutes les deux : l'une changera et l'autre pas. Pourquoi ? Parce que l'une aura compris le besoin de ce changement à effectuer elle-même et l'autre pas !
Il fautparfois se remettre en question, face à ses acquis, ses connaissances et admettre qu'on a pu se tromper parfois, tout simplement parce que nous sommes, tous des êtres humains, pas des dieux.
Parce que nous avons tous nos lacunes, nos défauts, nos limites.
Le nier c'est de l'orgueil très mal placé.

Enfin, si toi, tu admets que le harcèlement ne t'a pas atteint, si tu admets ne jamais avoir été découragé d'intervenir à cause de ces gens, il n'en reste pas moins vrai que ce harcèlement existe et est condamnable.
Et là, ne rien faire est grave !

_________________
Ln_neva_unique
Revenir en haut Aller en bas
MiVé
Rang: Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 59
Localisation : Liège
Loisirs : Massage, photographie, informatique
Souhaits : De nouvelles personnes sympathiques avec qui dialoguer et plus si affinités...
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Re: La liberté d'expression sur Internet   Lun 15 Jan 2007 - 10:56

On dit souvent qu'une chose est impossible et pourtant, elle existe. Je ne crois donc pas tout ce que l'on dit. Même si on prétends que cela as été vérifié depuis des siècles, je ne me laisse pas intimider par ce genre d'arguments quand je peux constater l'existence de ce qui est nié.
Mais d'accord avec le reste, c'est plus une question de mots.

Bien sûr qu'il convient de savoir se remettre en question aussi souvent que nécessaire et admettre que l'on peut se tromper tout autant que l'on à le droit de regarder et de voir par soi-même la réalité (on pourrait parler du kalama sutra et de l'accès au libre examen dans un autre sujet).
Bien sûr que nous avons tous nos lacunes, nos défauts, nos limites et nous sommes tous influençables et vulnérables. Et je ne dis pas que le harcèlement ne m'a pas atteint, seulement qu'ils ne sont à aucun moment parvenus à me culpabiliser. Ce n'est tout de même pas pareil. Je voulais juste nuancer l'impact du minable harcèlement de ces imbéciles !
J'ai aussi plus d'une fois été découragé d'intervenir à cause de ces cons bornés, car c'est bien ce qu'ils sont en utilisant le harcèlement plutôt que d'opposer des arguments censés, et c'est justement par ce que cet harcèlement existe que je n'ai pas cédé à la pression. Quant à savoir si il est condamnable, j'aimerais bien mais je demande à voir…
Je suis plutôt d'accord avec toi que ne rien faire est assez grave et c'est pourquoi j'ai choisi de continuer à m'opposer à cet harcèlement plutôt que de fuir. Mais tout choix est également respectable, je voulais juste dire que le mien est différent pour les raisons que j'ai énoncées.

_________________
On peut mieux, mais cela prendrait plus de temps...
Revenir en haut Aller en bas
Léon
Vitesse de croisière


Masculin
Nombre de messages : 1128
Age : 40
Localisation : Région Liégeoise, région du Centre, entre les deux, parfois ailleurs...
Loisirs : Créer, écouter, observer, sentir, goûter, comprendre, m'exprimer, ...
Date d'inscription : 26/06/2005

MessageSujet: Re: La liberté d'expression sur Internet   Lun 15 Jan 2007 - 15:56

irOise a écrit:
les modérateurs ont des perceptions peut-être différentes sur un sujet, ils onvt donc le modérer le forum d'une toute autre manière que celui qui l'a créé et' peut-être ainsi dénaturer l'idée de base que l'auteur du forum se faisait.

La personne qui crée le sujet aura forcément une vision plus subjective qu'une personne qui à choisi de modéré, donc, elle aura plus tendance à trop censurer. C'est pour ça que, je trouve ça totalement idiot.

irOise a écrit:
En plus, qui décide de c'est telle ou telle personne qui prend le relais d'un forum, pour qu'elle(s) raison(s) et sous quel(s) critère(s)
Non décidement non, il ne me semble pas que la liberté d'expression consiste à emmerder le monde Philippe, parce que dans ce cas, elle a bon dos la liberté d'expression. Par contre, cela démontre que la liberté d'expression et la démocratie ont leurs faiblesses.

Que la démocratie ai sais faiblesse, je suis tout à fait d'accord, par contre, la liberté d'expression, je n'y vois aucune faiblesse.

irOise a écrit:
créer un sujet sur un forum, c'est vouloir discuter sur un sujet et laisser les gens libre de dire ce qu'ils ont à dire.

Que fais tu quand tu es envahi de propos "hors sujets" et paysans ?

Ca dépends, soit je continue hors sujet quand ce qui est hors sujet est intéressant, soit j'ignore ce qui est hors sujet, soit j'ignore le sujet (même si j'ai créé le sujet).

Le problème, c'est que vous résonné en utilisateurs de RDV, moi, ça fait des années que je n'y suis plus et je ne le regrette vraiment pas, au contraire.

Dans tous les forums auquel j'ai participé depuis, je n'ai jamais eu tout les problèmes qu'il y a sur RDV.

Bref, il y a une très bonne solution à tout les problèmes sur RDV : ne plus y aller.

MiVé a écrit:
Philippe, Internet est un outil de communication, on y trouve des forums publics mais aussi des forums privés, un peu comme des messages privé mais que l'on envoit à plusieures personne en même temps et qui sont stocké dans un espace sur le net dans des sujets privés. Il me semble normal qu'il puisse y avoir des propos public et des propos privés.

Oui, le problème, c'est qu'il y a des forums qui ont un contenu intéressant pour le publique et qui ne donne accès à la lecture de ce contenu qu'une fois inscrit et je peux t'assurer pour fréquanté l'un de ces forums que le contenu des discutions n'a rien de privé, ce sont des propos que les utilisateurs tiendrait dans n'importe quel forum publique.

Il y avait un autre forum comme ça dont tu m'avais donné le lien, je m'y était inscrit avec un pseudonyme du genre "test" et c'est vrai que c'était plutôt un espace de rencontre convivialle entre personnes qui se connaisse plus ou moins et que certains ont peut-être tendance à s'y confier, mais la grande majorité du contenu était un contenu de type publique pourtant dans un forum de type privé.

MiVé a écrit:
On peut donc préconiser la fuite avec oui ou non la recherche de nouveaux endroits pour s'exprimer et discuter avec d'autres personnes. Je ne fuis pas facilement, j'essaye plutôt d'esquiver les attaques tant que cela est possible. Je ne pense pas que la fuite résout valablement un problème. Ou plutôt j'ai pas très envie d'accepter qu'il en soit ainsi.

Si, la fuite peut résoudre valablement le problème quand c'est l'ambiance qui reigne à un endroit le problème.

Ceci-dis, je n'ai pas fuit rendez-vous, j'ai reffusé de payer quand c'est devenu payant (déjà que je payais en regardant leur pub, je n'allais pas en plus payer de l'argent), c'est un choix idéologie et en rien une fuite, ceci-dis, je crois que si j'étais resté passé ce cap, la fuite aurait été salutaire.

Ca fait des années que je me demande pourquoi tu continue à supporter le harcellement dont tu es victime là-bas, il n'y a rien à faire, aucune solution valable et durable autre que de quitter RDV, j'en suis persuader.

En général, c'est moi qui suis trop fier, mais là, je te trouve trop fier à reffuser la fuite quand ça te serais si salutaire.

Peut-être qu'au début, tu regretterais de laisser ce site à sa médiocrité ambiante et bien sûr, sans toi, il n'y aurait pour ainsi dire plus personne pour empêcher les gens de tourné en rond dans des sujets sans réel intérêt, mais tu n'a pas à le regretter et ça te passera.

MiVé a écrit:
J'ai un témoignage différent à donner :

Je m'arrette là parceque ça rejoint ce que je disait, dans l'absolut, tu as un témoignage différent de la vie à donner, c'est en ça que tu sort du lots sur RDV, que RDV serait totalement médiocre sans toi.

MiVé a écrit:
les autres ont souvent eu une influence considérable sur ma vie et ils ont changé celle-ci, mon caractère et mon comportement. J'en suis bien conscient. Et je pense que moi-même j'ai changé la vie, le caractère et le comportement de certaines personnes. Mais là c'est évidement plus une impression qu'une véritable certitude.

Voici de quoi en faire une certitude : tu fais partie de ces gens qui m'ont concidérablement et positivement influancé ma vie et la façon de me comporter. Par contre, le caractère, je ne suis pas sûr étant donné le carractère très particulier de mon carractère.

MiVé a écrit:
Je me suis souvent demandé pourquoi on voulait m'imposer comme un dogme inattaquable que l'on ne peut changer les autres et que se changer soi-même. Faut-il comprendre le verbe pouvoir dans le sens d'un droit que l'on a pas ou d'une impossibilité ?
Si c'est dans le sens d'un droit que l'on n'a pas de le faire, je suis d'accord.
S'il s'agit d'une impossibilité à pouvoir le faire, je ne suis pas d'accord avec cette phrase.

Je ne suis pas d'accord avec toi, on a le droit de le faire tant qu'on en abuse pas et surtout, personnellement, je comprends cette affirmation (qui ne me semble pas être un dogme) autrement : On peut influancer les gens (dans les deux sens du terme pouvoir), mais pas les changer fondamentalement, tout le monde à une partie inchangable de lui même, c'est ce qui donne son caractaire individuel et ça, on à pas la possiblité de le changé.

Je crois que quand les gens disent qu'on ne peut pas changer les gens, c'est ça qu'ils venlent dire.

Quand à ce qu'a dis LN, ça ne me semble pas totalement vrai, sinon, par exemple une secte dangereuse ne pourrait jamais avoir l'influance qu'elle a auprès de ces adeptes. D'un autre côté, ce n'est pas ça le fond de ce qu'elle voulait dire, c'est pour ça que je ne dis pas que ce qu'elle a dit est faux.

MiVé a écrit:
Je suis plutôt d'accord avec toi que ne rien faire est assez grave et c'est pourquoi j'ai choisi de continuer à m'opposer à cet harcèlement plutôt que de fuir. Mais tout choix est également respectable, je voulais juste dire que le mien est différent pour les raisons que j'ai énoncées.

Ah non ! Pas du tout, mais alors là, pas du tout ! La fuite n'est pas rien faire, vraiment pas !

Tu l'as dit, tout choix est respectable et la fuite est un choix très respectable, surtout dans le cas présent, mais en aucun cas la fuite revient à ne rien faire, c'est totalement différant !

Je comprends ta fierté à rester sur RDV, mais ravalle ta fièrté et je t'en prie, quitte RDV, je n'espère rien tant de plus que ça pour toi et ce depuis des années, je n'ai jamais réussi à te convincre et je doute arriver à le faire, mais j'espère quand même. Je ne sais pas si tu t'en rend compte en lisant ces ligne, mais c'est un cris qui vient du fond du coeur pour toi. Je t'ai trop vu soufrire à cause de ces cons sur RDV, ce site médiocre à bien des point de vue n'en vaut pas la peine !
Revenir en haut Aller en bas
Ln_neva_unique
Vitesse de croisière


Féminin
Nombre de messages : 795
Date d'inscription : 31/03/2005

MessageSujet: Re: La liberté d'expression sur Internet   Lun 15 Jan 2007 - 16:01

Ne pas choisir est déjà un choix !

_________________
Ln_neva_unique
Revenir en haut Aller en bas
Ghislaine
Vitesse de croisière
avatar

Féminin
Nombre de messages : 83
Age : 52
Date d'inscription : 10/01/2007

MessageSujet: Re: La liberté d'expression sur Internet   Lun 15 Jan 2007 - 19:13

Bin dit donc, on en écrit des choses!
Me rendait pas compte à quel point

Smile

Il ne me semble pas que cela soit une faiblesse ou une fuite Mivé.
Ah oui, Phil, je ne parlais pas spécialement de RDV, je prennais la chose au sens large. Y'a pas qu'eux hein.
Je me dis qu'à un moment donné, il va falloir choisir.
Ou on reste,on accepte, on s'adapte à la chose et forcément on évite de se plaindre (ou on continue à se battre, mais alors bon courage!). Ou on part parce que l'on refuse de subir qui plus est quand on paye pour ça! Et là, à ce moment vient une autre question, je me contente d'aller voir ailleurs sans rien faire de plus ou je me défends de ce qui vient de m'arriver.
On ne peut pas choisir à la place de l'autre, on n'est ni dans sa tête, ni dans son coeur, on ne vit pas forcément les choses de la même manière que lui.
Ce que Mivé supporte j'ai décidé de ne pas le supporter et je suis partie. C'est son choix de rester, le mien de partir.
Je ne vais pas faire un "caca nerveux"* pour autant mais je me dis quand même que si je paye, j'attends un service de qualité. Il n'y est pas, je m'en vais.
Comme dit Neva, ne pas choisir est déjà un choix, je rajouterais que choisir est renoncer.
Dans le cas qui nous occupe (le sujet) je préfère renoncer que de ne pas choisir, ne pas choisir serait pour moi faire du sur place et être dans un état létal.
De l'autre côté c'était le cas, ce qui est très très loin de l'être ici.
Et à vous lire, messages de bienvenue ou commentaires, il me semble avoir fait le bon choix!

Wink

* petite crise de nerf que font les mômes quand ils râlent, du genre "je me retiens de respirer et je pousse" .... d'où la crotte. Lol
Banane <-----------je l'aime bien cette banane
Revenir en haut Aller en bas
MiVé
Rang: Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 59
Localisation : Liège
Loisirs : Massage, photographie, informatique
Souhaits : De nouvelles personnes sympathiques avec qui dialoguer et plus si affinités...
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Re: La liberté d'expression sur Internet   Mar 16 Jan 2007 - 13:57

D'accord Iroise, le mot 'fuite' n'est sans doute pas bien choisi.
Cependant, quand on s'inscrit sur un site comme rendez-vous, c'est tout de même avec une intention au départ et si on part ensuite, ce n'est peut-être pas une fuite mais il y a quand même là quelque chose qui nous a déplut et que l'on cherche à éviter... Et ce n'est pas je pense que rendez-vous n'est pas en mesure de répondre à ce que l'on venait charcher initialement sur ce site. C'est pourquoi je trouve que cela ressemble fort à une fuite...
Il n'y a pas que rendez-vous, mais tu connais un autre site comparable ?
J'en ai chercher mais je n'ai rien trouvé qui est susceptible de me plaire autant que rendez-vous. Et je ne parle ici que du site lui-même, pas de sa fréquentation et de la modération de ces forums.
Je prendrais le temps de mieux lire et de répondre à Philippe plus tard...

_________________
On peut mieux, mais cela prendrait plus de temps...
Revenir en haut Aller en bas
MiVé
Rang: Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 59
Localisation : Liège
Loisirs : Massage, photographie, informatique
Souhaits : De nouvelles personnes sympathiques avec qui dialoguer et plus si affinités...
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Re: La liberté d'expression sur Internet   Mar 16 Jan 2007 - 17:27

Philippe, quand je participe à une débat, je suis favorable à la liberté d'expression mais aussi à la pertinence des propos.
Si dans un débat sur le réchauffemant planétaire ou sur les psychothérapies on vient parler de football et de ses déboires sentimentaux, désolé mais là il ya un problème (pour ne pas dire une faiblesse) avec la liberté d'expression. Je trouverais pleinement normal que l'animateur ou le modérateur rappelle à l'ordre le perturbateur. Et qu'il soit exclus s'il persévère à perturber le débat. Sans quoi, il n'y aurait plus de débat possible sur des sujet qui dérangerais ses perturbateurs. Ce serait eux les ennemis de la liberté d'expresion et non pas l'animateur ou le modérateur qui aurait exclus ses emmerdeurs du débat !
Bien sûr que si on parle entre amis, comme ici, c'est assez différents. Mais quand de nombreuses personnes sont invité à une débat public, c'est fort différent. Tu pourrais me donner l'adresse d'un forum belge où il y a plusieurs centaines de personnes connectées chaque jour et où l'on puisse parler de quasiment tous les sujets de manière conviviale et librement ? Si oui et que ce forum me plait, je n'irais évidement plus sur rendez-vous !
Je me demande si je ne pourrais pas dire que le problème, c'est que vous tu résonne ici uniquement en fonction de toi, de ton expérience et de tes souhaits. Je suis toujours sur rendez-vous, c'est là que j'ai commencé à faire la connaissance de IrOise il y a peu. Sans rendez-vous je ne l'aurais sans doute jamais eu l'occasion de discuter avec elle et probablement toi non plus. C'est en fait grâce à rendez-vous que j'ai connu de nombreuses personnes. Notamment aussi Ln ! Et j'espère que je continuerais à parfois y rencontrer des personnes sympathiques. Voilà pourquoi je ne suis pas partisan de ta 'bonne' solution.
En privé, nous parlons souvent de sujet qui ne sont pas privé. Je vois pas où le problème ! Mais assurément je ne parlerais pas de la même manière si je savais que n'importe qui pouvait m'écouter et intervenir à tout moment ! Si dans l'autre forum dont je t'avais donné le lien était plutôt un espace de rencontre convivialle, c'est parce qu'il est bien géré par sa modératrice !
Et c'est quoi un contenu de type privé selon toi ? Ce dont je parle généralement en privé n'est la plupart du temps pas des propos qui ne pourrais pas être aussi public !
Pourquoi je continue à supporter le harcellement dont je suis victime là-bas ?
Je ne le supporte pas, je le combat et je défends cette endroit qui devrait être un lieu de libre expression et non pas un terrain de chasse pour les ennemis de la pensée libre mais pertinente.
En quoi cela me serait salutaire de quitter rendez-vous selon toi ?
J'ai parfois pris mes distances et j'ai laisser ce site à sa médiocrité ambiante habituelle mais je ne suis quand même pas le seul là-bas qui aimerait empêcher les gens de tourné en rond. Et tous les sujet ne sont pas sans réel intérêt. J'ai lu et je lis encore sur rendez-vous des information ou des opinions que je trouve intéressantes. Pas assez souvent et pas sur tous les sujet qui m'intéresse. C'est vrai que je perd parfois du temps à lire des conneries de quelques imbéciles et que j'ai alors envie de leur dire que j'aimerais ne pas avoir à lire leurs conneries. J'aimerais qu'il y ai plus de sujet sérieux et bien modéré pour parler de certaines choses sérieuses avec des personnes qui ont suffisament de connaissance sur le sujet. J'en rencontre parfois sur rendez-vous. Bien plus rarement ici !

J'avais écrit:
Je me suis souvent demandé pourquoi on voulait m'imposer comme un dogme inattaquable que l'on ne peut changer les autres et que se changer soi-même. Faut-il comprendre le verbe pouvoir dans le sens d'un droit que l'on a pas ou d'une impossibilité ?
Si c'est dans le sens d'un droit que l'on n'a pas de le faire, je suis d'accord.
S'il s'agit d'une impossibilité à pouvoir le faire, je ne suis pas d'accord avec cette phrase.
Philippe à répondu:
Philippe a écrit:
Je ne suis pas d'accord avec toi, on a le droit de le faire tant qu'on en abuse pas et surtout, personnellement, je comprends cette affirmation (qui ne me semble pas être un dogme) autrement : On peut influancer les gens (dans les deux sens du terme pouvoir), mais pas les changer fondamentalement, tout le monde à une partie inchangable de lui même, c'est ce qui donne son caractaire individuel et ça, on à pas la possiblité de le changé.

Je crois que quand les gens disent qu'on ne peut pas changer les gens, c'est ça qu'ils venlent dire.
Quand à ce qu'a dis LN, ça ne me semble pas totalement vrai, sinon, par exemple une secte dangereuse ne pourrait jamais avoir l'influance qu'elle a auprès de ces adeptes. D'un autre côté, ce n'est pas ça le fond de ce qu'elle voulait dire, c'est pour ça que je ne dis pas que ce qu'elle a dit est faux.

Oui, il y a une partie 'inchangeable' (quoi que tout change constament en fait, mais bon, on se comprends)) mais il y a aussi une partie qui est changeable. On peut changer les autres et aussi se changer soi-même, mais ce n'est qu'une partie des autres ou de soi qui change. On ne peut changer complètement ni soi ni la autres. Quant au caractère, il peut évoluer et il n'est pas donné que par cette partie 'inchangeable'.

Philippe a écrit:
MiVé a écrit:
Je suis plutôt d'accord avec toi que ne rien faire est assez grave et c'est pourquoi j'ai choisi de continuer à m'opposer à cet harcèlement plutôt que de fuir. Mais tout choix est également respectable, je voulais juste dire que le mien est différent pour les raisons que j'ai énoncées.


Ah non ! Pas du tout, mais alors là, pas du tout ! La fuite n'est pas rien faire, vraiment pas !
Tu l'as dit, tout choix est respectable et la fuite est un choix très respectable, surtout dans le cas présent, mais en aucun cas la fuite revient à ne rien faire, c'est totalement différant !
Je comprends ta fierté à rester sur RDV, mais ravalle ta fièrté et je t'en prie, quitte RDV, je n'espère rien tant de plus que ça pour toi et ce depuis des années, je n'ai jamais réussi à te convincre et je doute arriver à le faire, mais j'espère quand même. Je ne sais pas si tu t'en rend compte en lisant ces ligne, mais c'est un cris qui vient du fond du coeur pour toi. Je t'ai trop vu soufrire à cause de ces cons sur RDV, ce site médiocre à bien des point de vue n'en vaut pas la peine !
Quand je disais que ne rien faire est grave, je répondais à Ln ! Il y a des harcèlements sur rendez-vous et ailleurs. Que faire contre ces harcèlement ?
Que faire si on n'est pas présent à l'endroit du harcèlement et que l'on est aller ailleurs ?
Si n'est pas en raison d'une quelconque fierté que je reste sur rendez-vous ! Si tu te crois ça, permet moi de te dire que tu te méprends complètement sur ma raison d'être sur rendez-vous ! Ces cons de rendez-vous m'irritent comme bien d'autres, je suis un râleur tonique, mais ce n'est guère cela qui me fait souffrir ! Je ne trouve pas que ce site soit médiocre, je n'en connais pas de meilleur techniquement parlant. Cela reste celui que je préfère même si j'aimerais trouver mieux ! Je n'ai pas les capacités, les compétences techniques ni les moyens matériels de faire pareil et j'ai choisi de faire ce "forum actif" faute d'avoir trouvé mieux. Nous en avons déjà parlé souvent. Et si on me proposait quelque chose de stable et de meilleur, je serais intéressé. L'ennui serait sans doute de ne pouvoir transféré ce qui a été exprimé ici et qu'il faudrait repartir à zero.

_________________
On peut mieux, mais cela prendrait plus de temps...
Revenir en haut Aller en bas
Ln_neva_unique
Vitesse de croisière


Féminin
Nombre de messages : 795
Date d'inscription : 31/03/2005

MessageSujet: Re: La liberté d'expression sur Internet   Mar 16 Jan 2007 - 18:39

MiVé a écrit:
........Tu pourrais me donner l'adresse d'un forum belge où il y a plusieurs centaines de personnes connectées chaque jour et où l'on puisse parler de quasiment tous les sujets de manière conviviale et librement ? Si oui et que ce forum me plait, je n'irais évidement plus sur rendez-vous !
.......
Voilà précisément ce que perso, je ne comprends pas, et que (j'en suis persuadée) d'autres personnes ne comprennent pas : c'est que justement RDV n'est plus du tout un site où l'on puisse parler de quasiment tous les sujets de manière conviviale et librement.... comme c'était le cas autrefois !
Qu'il y reste des personnes agréables, que tu aies du plaisir à les côtoyer ne t'oblige pas pour cette raison à t'accrocher aux forums et à subir les sarcasmes des autres.

_________________
Ln_neva_unique
Revenir en haut Aller en bas
Ghislaine
Vitesse de croisière
avatar

Féminin
Nombre de messages : 83
Age : 52
Date d'inscription : 10/01/2007

MessageSujet: Re: La liberté d'expression sur Internet   Mar 16 Jan 2007 - 18:42

J'aimerais qu'il y ai plus de sujet sérieux et bien modéré pour parler de certaines choses sérieuses avec des personnes qui ont suffisament de connaissance sur le sujet. J'en rencontre parfois sur rendez-vous. Bien plus rarement ici !

Bin c'est joyeux ça!
Si je comprends bien, Les hédoniens Ardents, c'est: "à défaut de"
Et bien moi qui débarque je ne trouve pas qu'il n'y ai pas de sujet sérieux.
....suffisament de connaissance sur le sujet. Mais nous avons tous des connaissances! Il me semble que nous discutons à 4 ces derniers jours, et que les réponses que nous fesons aux commentaires des autres sont pertinentes et intéressantes.
Quand au "bien plus rarement ici", je dirais, forcément, puisqu'il n'y a que 76 inscrits. Mais crois tu que si tu avais 10.000 personnes de plus, cela se passerait aussi bien?
Excuse moi, mais le "bien plus rarement ici", je ne le prends pas très bien.
Revenir en haut Aller en bas
Ghislaine
Vitesse de croisière
avatar

Féminin
Nombre de messages : 83
Age : 52
Date d'inscription : 10/01/2007

MessageSujet: Re: La liberté d'expression sur Internet   Mar 16 Jan 2007 - 19:35

Purée, je repasse!
Puisque la liberté d'expression s'applique à tous...
J'ai à mon acitf 3 ans de dessin de construction et bâtiment, 3 ans d'art appliqués, 6 ans d'histoire de l'art, 1 an de scénographie et divers brevets, que ce soit pour bosser avec des mômes ou des adultes. Je suis metteuse au net de formation et pastelliste. Je suis dans les Arts Appliqués depuis que j'ai 8 ans, la plupart de mes connaissances et amis sont artistes eux mêmes et je participe à la mise au point d'un concept artistique qui fera du bruit un jour, mes lectures sont diverses et le dernier acheté est Le Décameron, je me fais Psychologie tous les mois et mes instants passés devant la télé, c'est en face de Thalassa, Matière Grise, Envoyé Spécial et compagnie. Mes deux chaînes préférées sont TV5 et Arte, je zone très souvent du côté d'Euronews et me fait de temps en temps une bonne série et divertissement. Je parle français et je peux amplement me démerder en anglais et en néérlandais, je peux même en révisant un coup me refaire un chouya d'italien. En informatique, je fais plus que me démerder et je peux te créer un site de base en moins d'une heure.
Est-ce que tu crois que j'ai assez de connaissances intéllectuelles pour me balader par ici et faire avancer le débat à propos de différents sujet?!
Revenir en haut Aller en bas
MiVé
Rang: Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 59
Localisation : Liège
Loisirs : Massage, photographie, informatique
Souhaits : De nouvelles personnes sympathiques avec qui dialoguer et plus si affinités...
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Re: La liberté d'expression sur Internet   Mar 16 Jan 2007 - 19:47

Bien sûr que oui, mais tu viens juste d'arriver et c'est bien un problème de quantité de membre et évidement que cela se passrerait différement si nous étions plus nombreux ici...

Je pars à la conférence, répondre mieux plus tard...

_________________
On peut mieux, mais cela prendrait plus de temps...
Revenir en haut Aller en bas
Ghislaine
Vitesse de croisière
avatar

Féminin
Nombre de messages : 83
Age : 52
Date d'inscription : 10/01/2007

MessageSujet: Re: La liberté d'expression sur Internet   Mar 16 Jan 2007 - 20:04

Oui, répond mieux plus tard, parce que je ne peux me contenter de cette réponse !
Revenir en haut Aller en bas
MiVé
Rang: Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 59
Localisation : Liège
Loisirs : Massage, photographie, informatique
Souhaits : De nouvelles personnes sympathiques avec qui dialoguer et plus si affinités...
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Re: La liberté d'expression sur Internet   Mer 17 Jan 2007 - 8:33

Quand il y a plus de personnes, il y évidement plus de connaissance et moins de rareté. Il convient de bien comprendre mes propos de manière globales, ce n'est pas une mise en question individuelle ou qualitative des personnes qui sont ici. Simplement, nous sommes très peu ici, il y a donc évidement moins de connaissances, et plus de 'rareté' et dans les 76, certains se sont très peu exprimé et d'autres pas du tout... Au bout d'un certains temps, on se lasse naturellement de parler les uns avec les autres, et c'est assez naturel... Parfois cela reprends un peu quand arrive une nouvelle personne, mais souvent ce n'est que temporaire.
Je suis aussi assez nostalgique de ce que j'ai connu sur rendez-vous et même s'il est devenu rare de parler demani!re conviviale sur rendez-vous sur les forum, c'est tout de même là-bas que je t'ai rencontrée, ainsi que d'autres, et non pas ici même si ici nous pouvons parler plus librement sans se faire agresser fréquement par des remarques volontairement offensantes.
Je ne souhaite pas que l'on soit 100.000 personnes de plus, mais que l'on ne soit plus que 4 participants, c'est tout de même un trop peu non ?

_________________
On peut mieux, mais cela prendrait plus de temps...
Revenir en haut Aller en bas
Ln_neva_unique
Vitesse de croisière


Féminin
Nombre de messages : 795
Date d'inscription : 31/03/2005

MessageSujet: Re: La liberté d'expression sur Internet   Mer 17 Jan 2007 - 9:54

Ce qui se passe aujourd'hui se passe régulièrement lors de l'arrivée d'un nouveau membre.
Sous l'impulsion, ou les commentaires de cette nouvelle personne, des échanges (souvent intéressants) reprennent.
Puis les échanges s'arrêtent.
Pourquoi ???????

J'aimerais avoir l'avis des derniers membres inscrits.
En général, les très bavards qui restent sont Mivé, Philippe et moi-même.
Notre présence est-elle désagréable ?
Nos propos sont-ils décourageants ?
Une seule personne est-elle "répulsive" ?
Notre accueil (à longue échéance) ne répond-il pas à ce que vous espériez ?
L'ambiance du site vous semble-t-elle sans intérêt ?
Que souhaiteriez-vous trouver ici ?
Que trouvez-vous peut accueillant ?

Suivant l'avis des nouveaux utilisateurs, qui faire pour rendre une certaine impulsion au site ?

_________________
Ln_neva_unique
Revenir en haut Aller en bas
zen
Vitesse de croisière
avatar

Féminin
Nombre de messages : 213
Age : 37
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 13/06/2006

MessageSujet: Re: La liberté d'expression sur Internet   Mer 17 Jan 2007 - 11:11

bon je vais tenter d'y répondre




J'aimerais avoir l'avis des derniers membres inscrits.
En général, les très bavards qui restent sont Mivé, Philippe et moi-même.
Notre présence est-elle désagréable ? Nonnnnn bien au contraire
Nos propos sont-ils décourageants ? non très intéressant
Une seule personne est-elle "répulsive" ?non aucune
Notre accueil (à longue échéance) ne répond-il pas à ce que vous espériez ?[b]si pour moi j'apprecie ce forum pour les propos qui y sont tenus et je lis tous vos posts[/b]
L'ambiance du site vous semble-t-elle sans intérêt ?si elle est très differentes des autres sites et j'apprécie et surtout j'y apprends
Que souhaiteriez-vous trouver ici ?je pense que tout y est
Que trouvez-vous peut accueillant ?il n y a rien qui n est pas acceuillant pour les personnes qui acceptent que d'autre ne possèdent pas les les mêmes avis

voila c'est vrai que je ne réponds pas mais je vous lis et vous apprecie

Bonjour
Revenir en haut Aller en bas
Ln_neva_unique
Vitesse de croisière


Féminin
Nombre de messages : 795
Date d'inscription : 31/03/2005

MessageSujet: Re: La liberté d'expression sur Internet   Mer 17 Jan 2007 - 11:33

merci Zen !
Bisous à toi et aux autres qui vont arriver, j'en suis persuadée

_________________
Ln_neva_unique
Revenir en haut Aller en bas
zen
Vitesse de croisière
avatar

Féminin
Nombre de messages : 213
Age : 37
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 13/06/2006

MessageSujet: Re: La liberté d'expression sur Internet   Mer 17 Jan 2007 - 11:44

Ln_neva_unique a écrit:
merci Zen !
Bisous à toi et aux autres qui vont arriver, j'en suis persuadée

Merci c'est gentil...

Big Kiss
Revenir en haut Aller en bas
Ghislaine
Vitesse de croisière
avatar

Féminin
Nombre de messages : 83
Age : 52
Date d'inscription : 10/01/2007

MessageSujet: Re: La liberté d'expression sur Internet   Mer 17 Jan 2007 - 17:01

Ahhhhhhh, c'est déjà mieux comme réponse Mivé, j'avais eu peur là quand même!
Bon quand au papotage, bin oui je débarque et j'aime autant vous dire que je vais vous faire sortir de votre mutisme, parce que des trucs en tête, j'en ai pleins! Il est pas marqué "esprit bouillonnant " pour rien.
J'ai des choses à placer, des choses à écire, des coups de gueules à faire, peut-être même des images à montrer.
D'ailleurs pour le coup de gueule, j'aimerai placer un sujet sur le comportement des gens non pas sur le net mais sur MSN et les liens créés. Le problème est que je ne sais pas ou placer le sujet. Si quelqu'un(e) peut m'éclairer?
Neva, je vais moi aussi répondre à tes questions. Pour ce qui est des nouveaux arrivants, j'ai un ami que cela intéresserait je pense, le seul problème est le temps qu'il a à consacrer. Mais il aime les mots et les échanges. Si vous le permettez, je lui enverrai le lien vers ce forum.
Alors Ln, voici tes questions.....et mes réponses. scratch

Notre présence est-elle désagréable ?
NON ! Bien loin de là même! J'ai apprécié l'acceuil reçu ici, je ne l'ai jamais eu ailleurs. cheers

Nos propos sont-ils décourageants ?
Pas du tout décourageants. Je ne me promène pas depuis longtemps sur les forums, ceux que j'ai pu voir sur RDV ne m'encourageaient pas à cela d'ailleurs. Ce n'est pas du tout le cas ici. Ca choque parfois, ça secoue, ça heurte, mais pas au point que je m'énerve derrière mon pc comme je pouvais le faire de l'autre côté. C'est d'ailleurs en partie à cause de cela que je ne suis pas restée. Il est vrai que nous sommes peu nombreux ici, mais visiblement, même à quelques uns, nous avons l'air d'être quand même vachement différents. Le nombre est-il encore si important que cela dans ce cas? Moi ce que je regarde surtout, c'est "l'ambiance" générale du site, c'est convivial et on peut dire : "non , je ne suis pas d'accord" sans se faire traiter de m..... Et ça, ce n'est pas rien!

Une seule personne est-elle "répulsive" ? affraid
Jusqu'à présent, non, même s'il est certain qu'au bout d'un certain temps, des affinités doivent se créer entre certains. Ce n'est pas un problème pour moi, c'est même plutôt normal, dans la vie de tous les jours, c'est comme cela aussi

Notre accueil (à longue échéance) ne répond-il pas à ce que vous espériez ?/i]
A longue échéance, je ne sais pas encore dire. Mais je le répète, l'acceuil reçu ici m'a touché.

[i]L'ambiance du site vous semble-t-elle sans intérêt ?

Pas spécialement, et je suis loin d'avoir déjà été me promener partout. Donc ne vous étonnez pas de voir iroise, iroise, iroise, iroise, ........ et un tas de sujets dans les derniers commentaires. Selon le temps que j'ai a consacrer à cet espace, je lis, je réagis.

Que souhaiteriez-vous trouver ici ?

Jusqu'à présent ce que je vois me convient, d'autres sujets viendront sans doute. Peut-être plus soft, peut-être plus adultes. Il y a des sujets auquels je n'ai pas encore pensé, le manque de temps.

Que trouvez-vous peut accueillant ?
Rien non plus à redire à ce niveaux. Par contre, une image représentant l'esprit des hédoniens ardents, ça serait sympa. Autre suggestion, une définition de votre part de "hédonien", pas une définition du dico, non, celle que vous pourriez donner à une personne qui débarque ici. Tient, pourquoi pas un espace suggestion Smile
Autre suggestion qui me vient à l'esprit. Pourquoi ne pas envoyer un message aux inscrits lorsqu'une nouvelle personne débarque. Cela permettrait de rappeler aux anciens qui ne viennent plus ou peu que le site est toujours bien présent et que les membres sont actifs et par la même occasion de nouer le contact avec la nouvelle personne. Ca bougera peut-ête un peu plus puis qu'apparament c'est un soucis.

Voili, voilà, c'était juste quelques mots.
Je me sens bien dans cet espace et tant que cela reste dans cet esprit, j'ai l'intention de rester.

Bisoux à tous et à toutes,
A plus tard! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Ln_neva_unique
Vitesse de croisière


Féminin
Nombre de messages : 795
Date d'inscription : 31/03/2005

MessageSujet: Re: La liberté d'expression sur Internet   Mer 17 Jan 2007 - 18:32

irOise a écrit:
......J'ai des choses à placer, des choses à écire, des coups de gueules à faire, peut-être même des images à montrer. Wink
chouette alors ! Accrochons-nous !
irOise a écrit:
..... j'ai un ami que cela intéresserait ......Si vous le permettez, je lui enverrai le lien vers ce forum.
Le grand chef suprême, ici, c'est Sieur Mivé, Admin de son état, qui a droit de vie et de mort sur ses sujets.
Inclinons-nous donc devant la décision qu'il va prendre d'accepter l'arrivée de ton ami !
irOise a écrit:
..... c'est "l'ambiance" générale du site, c'est convivial et on peut dire : "non , je ne suis pas d'accord" sans se faire traiter de m..... Et ça, ce n'est pas rien!
Ah ! çà, j'en sais quelque chose !
Mais isi, une certaine politique permet à ceux qui perturbent avec candeur, de comprendre à quel point leur perturbation peut devenir lassante, et une sélection naturelle s'est faite au cours des temps.
irOise a écrit:
....Jusqu'à présent, non, même s'il est certain qu'au bout d'un certain temps, des affinités doivent se créer entre certains. Ce n'est pas un problème pour moi, c'est même plutôt normal, dans la vie de tous les jours, c'est comme cela aussi
Il ne faudrait pas croire que nous baignons tous dans l'amour universel !!!!!
J'ai aussi mes coups de gueule, mes remarques aggressives je me fâche aussi, je sais bouder quelques temps.... puis je reviens, moi aussi ! Mais l'ambiance générale qui va vers une certaine tolérance d'opinions, permet à ceux qui ne savent la comprendre, de quitter sans trop de heurts, et ceux qui la comprennent d'accepter que rester implique certaines obligations de vie en commun.
irOise a écrit:
...une image représentant l'esprit des hédoniens ardents, ça serait sympa. Autre suggestion, une définition de votre part de "hédonien", pas une définition du dico, non, celle que vous pourriez donner à une personne qui débarque ici. .....
Nous avons déjà réalisé, Mivé et moi, le logo des Hédoniens. Quant à la définitions, elle est donnée quelque part, mais Mivé pourrait la rappeler !
irOise a écrit:
......pourquoi pas un espace suggestion Smile
.... Pourquoi ne pas envoyer un message aux inscrits lorsqu'une nouvelle personne débarque. Cela permettrait de rappeler aux anciens qui ne viennent plus ou peu que le site est toujours bien présent et que les membres sont actifs et par la même occasion de nouer le contact avec la nouvelle personne. ....
Wink

Mais voilà des idées qu'elles sont superbes !
J'applaudis à deux mains. Clap

dis, Mivé, t'en as encore en réserve des copines comme çà ? Appelle-les, suis pas jalouse, hein moi ! Sif Bis1 Je t'aime

Rirep1

_________________
Ln_neva_unique
Revenir en haut Aller en bas
MiVé
Rang: Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 59
Localisation : Liège
Loisirs : Massage, photographie, informatique
Souhaits : De nouvelles personnes sympathiques avec qui dialoguer et plus si affinités...
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Re: La liberté d'expression sur Internet   Ven 19 Jan 2007 - 14:20

Quelques unes, mais elles ne veulent pas venir sur Internet...

Surtout que les forums ont mauvaises réputations...

Timide

_________________
On peut mieux, mais cela prendrait plus de temps...
Revenir en haut Aller en bas
Léon
Vitesse de croisière


Masculin
Nombre de messages : 1128
Age : 40
Localisation : Région Liégeoise, région du Centre, entre les deux, parfois ailleurs...
Loisirs : Créer, écouter, observer, sentir, goûter, comprendre, m'exprimer, ...
Date d'inscription : 26/06/2005

MessageSujet: Re: La liberté d'expression sur Internet   Ven 19 Jan 2007 - 18:33

Michel,

Je sais que j'en ai probablement pas l'air, mais non, je ne résonne pas qu'en fonction de moi. Il semble que tu veuille reffuser mon regard extérieur sur toi-même. C'est ton choix. Je ne veux t'obliger à rien, j'espère arriver à te mettre en face de tes contradiction et apparament, je m'y suis bien mal pris en disant ce que je ressent par rapport à ça. Le fait que je trouve Rendez-vous médiocre accentue certainement cette impression que je ne pense qu'en fonction de moi, je mélange mon ressenti concernant RDV et mon ressenti concernant ce que j'observe de ta façon de vivre avec RDV et les tentions que ça provoque en toi. Je devrais séparer les deux et c'est loin d'être facile, j'ai trop de mépris pour RDV pour que ce soit facile, mais ça n'empèche que ces deux aspect était bien présent.

Mais, je suis moi et même si je m'y prend mal, je continue à répondre en restant moi-même...

D'après ce que tu dis, c'est le fait qu'il y ai des centaines de visite par jour sur RDV lié aux possibilités technique (recherches poussée, organisation de visu, ...) qui t'intéresse sur RDV. Et bien, évidament, non, je ne connais pas d'autre forum aliant ces deux critaires, si il y en avait un, tu le connaitrais certainement avant moi, puis RDV à détruit 6friends parcequ'il pouvait être un concurant sérieux, nul doute qu'il font tout pour garder leur monopole. Il y a bien meetic (que je ne connais pas très bien), mais apparament, si il y a autant de monde, d'un point de vue technique, les possibilité offerte sont fort différante (et tu dois certainement mieux le savoir que moi).

Personnellement, je vais dans des forums spécialisé, j'y trouve largement assez de personne pour discuter de ce qui m'intéresse (même trop pour un de ces forums au point que ça me prenne trop de temps).

Pour en revenir à ces critaires, j'irais dans le sens d'irOise, sont-il vraiment important ? Pour moi, autant de monde = difficulter de faire un débat, car plus il y a de monde, plus il y a de perturabateur de débat possible et pas uniquement des cons/emmerdeurs, il y a des gens de bonne fois qui perturbe naturellement le débat pour tout un tas de raison. Quand au possibilité technique, là, je dois dire que d'une part, je trouve que RDV offre des tas de choses intéressantes, c'est même impressionnant et d'un autre côté, je ne peux m'empêcher d'observer qu'il devrait tout refaire pour avoir un code propre (ma déformation professionnelle revient Wink), mais soit, j'avoue que -à part 6friends qui était sur la bonne voie point de vue possibilité technique (la V3 avait l'air terrible, mais elle n'est jamais sortie) et qui aurait pu faire mieux à ce niveau la (et niveau propreté de code, c'était exemplaire pour ce que je m'en souviens)- aucun site n'égale RDV au niveau des outils et c'est bien domage. Bref, pour ça, je suis d'accord avec toi. Mais est-ce important ? Je crois que tout les gadget du monde ne vallent pas de sacrifier la convivialité.

Tu le sais, j'ai toujours en tête un projet qui vise à faire aussi bien que RDV côté technique avec la propreté du code en plus, mais je n'ai pas du tout le temps pour ça, ça viendra un jour, mais quand ? Dans 6 mois peut-être ou dans 10 ans, ou dans 40 ans, qui sais ? Ce qui est sûr, c'est que, en dehors de la musique, c'est le projet qui me tient le plus à coeur. J'étais bien partit (mais je n'étais qu'au tout début) avant de reprendre les études et depuis, le projet ne bouge plus. J'en suis capable, c'est juste que ça dois prendre des centaines voir des milliers d'heure de travaille (ceci-dis, une fois la première version sortie, il y a moyen de générer l'angouement de la communauté des logiciels libre et de ne plus être seul sur le projet).

Tu as fait connaissance de beaucoup de monde sur RDV (moi y compris), et alors ? Tu aurais de toute façon fait connaissance de tas de gens intéréssant n'importe où ailleurs. Je peux te dire d'expérience que j'ai connu bien des gens de qualité depuis que je fréquante des forum spécialisé sur les sujets qui m'intéresse et sur une durée égale, certainement plus que sur RDV. Le passé est le passé, je suis très heureux de te connaitre, tu es une des personnes que j'apprécie le plus, mais maintenant, nous nous connaissons, si tu quitte RDV, nous nous contaitrons toujours.

MiVé a écrit:
Pourquoi je continue à supporter le harcellement dont je suis victime là-bas ?
Je ne le supporte pas, je le combat et je défends cette endroit qui devrait être un lieu de libre expression et non pas un terrain de chasse pour les ennemis de la pensée libre mais pertinente.

Mais tant qu'il y aura combat, il n'y aura pas de libre expression.

Admettons que demain, la Flandre déclare la guerre à la Walonie, comment réagis-tu ? Tu va te battre pour défandre la Walonie ? Si oui, est-ce que ça passifiera la Flandre ? Est-ce que les Américains ont passifié l'Irak ?

Ce qui serait salutaire pour toi si tu quitais rendez-vous, c'est que tu ne serais plus dans cette engrenage d'agression/défence qui te bouffe apparament un temps concidérable. En gros, tu ne passerais pas ton temps à défendre le droit de dire ce que tu pense, tu dirais se que tu pense sans qu'on essaye de t'en empêcher.

Beaucoup d'agressivité se dégage de RDV et l'agressivité, c'est contagieux, bien sûr, tu n'es agressif avec personne autour de toi, mais je crois que tu dois certainement avoir parfois envie d'explosé à force de côtoyer toute cette agressivité.

MiVé a écrit:
Que faire contre ces harcèlement ?
Que faire si on n'est pas présent à l'endroit du harcèlement et que l'on est aller ailleurs ?

Je veux bien admettre que je me suis trompé sur la fiérté, mais, ce n'est pas très loin (enfin, dans ma façon de voir les choses), c'est un peu comme si tu te sentais obliger d'être là pour défendre la veuve et l'orphelin et toi même de ce harcèlement.

Attention, la déformation proffetionnel revient (irOise, ne crois pas que je t'en veux, mais ça tombe le même jour que tu tronque mon prénom, ce que je déteste et que j'ai lu ce qui suit, ce qui m'a fait bondir) :

irOise a écrit:
En informatique, je fais plus que me démerder et je peux te créer un site de base en moins d'une heure.

Merci de ne pas confondre webdesign et webmastering. Que tu sois capable de créer une page qui s'affichera sur le web, je n'en doute pas, mais, connais-tu bien des languages de bases que sont (X)HTML (utilisé de façon sémantique), CSS, PHP (ou n'importe quel language côté serveur, mais "PHP capuepascestlibre" pour paraphraser un dialogue typiquement "logicielolibriste") et as-tu des connaissances en accessibilité web ? A voir l'abut d'utilisation de l'atribut "alt" dans un autre sujet, je suis sûr que non pour les premiers et derniers points.

Tu me dira que tu n'a jamais prétendu être webmaster, mais "je peux te créer un site de base en moins d'une heure", pour moi, ça laisse entendre : "je suis webmistress" malgré le terme "site de base" on ne peu plus flou.

Si je suis agressif dans mes propos, c'est que les webdesigner se sont accaparer le boulo des webmaster et que le web ne s'en porte que plus mal (même si 90% des gens ne vois pas la différance).

LN, j'ai une vague explication au phénomène de discution qui disparaisse pour revenir à chaque nouvelle arrivant :

Peu d'entre nous crée des sujet, nous sommes plus réactif que créateur (dans le cadre du forum), donc, quand nous n'avons plus rien à répondre, plus personne ne dis rien et les nouveau arrivant, étonné de voir que le forum était vivant à leur arrivé (il l'ont ravivé, mais il ne le savent certainement pas), ce dise que c'est mort et ne vienne plus ici.

Donc, il faudrait se forcer à créer des sujet de discution quand les gens commence à moins intervenir, mais, quelque part, c'est forcer les choses, ça manque de naturel.

Pour l'image représentative des Hédoniens ardent créé par Michel et LN, je me suis proposé de l'héberger, tout allait bien jusqu'a ce que je change de nom de domaine, j'ai prévenu Michel qui n'a qu'a aller dans la zone d'administration et rémplacer ".be" par ".name", ça fait un petit temps qu'il devrait le faire, mais il ne le fait pas le bougre...

Quand à envoyer un message aux ancien participant, d'une part, il me semble que ça ferait : "ramenez vous, on est désespérément seul ici", ce qui ne donnerais pas envie de venir, en suite, étant donné l'histoire du forum et les problèmes qu'il y a eu avec certaine personne, je crois que rien que le fait de savoir qui rappeller serait une question très déliquate, voir inextricable.


Dernière édition par le Ven 19 Jan 2007 - 19:02, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ghislaine
Vitesse de croisière
avatar

Féminin
Nombre de messages : 83
Age : 52
Date d'inscription : 10/01/2007

MessageSujet: Re: La liberté d'expression sur Internet   Ven 19 Jan 2007 - 18:42

Monsieur "Φιλо"

Je vous prie de m'excuser d'être la dernière des gourdes. Je ferai à partir de ce jour preuve de beaucoup d'attention quand à ce que je pourrais écrire en répondant à certains commentaires et ne placerai plus aucune photos de ma composition, celles-ci n'étant pas conformes puisque d'après vos dire, il y a abus.
Je vous remercie de l'attention que vous ne manquerez pas de porter à mon commentaire et vous présente, Monsieur "Φιλо", mes salutations les plus respectueuses.

Mademoiselle irOise
Time!
Revenir en haut Aller en bas
Ghislaine
Vitesse de croisière
avatar

Féminin
Nombre de messages : 83
Age : 52
Date d'inscription : 10/01/2007

MessageSujet: Re: La liberté d'expression sur Internet   Ven 19 Jan 2007 - 18:58

Et quand je lis "forcer les gens à faire des sujets" ça aussi ça me fait bondir, quand je vois les "corrections" que je prends, ça aussi ça me fait bondir, et quand je lis le com concernant l'abréviation du prénom, pas sur le sujet, ça je peux respecter sans aucun problème, mais sur la manière dont il est exprimé, ça aussi ça me fait bondir ! Pourquoi? Simplement parce qu'avec "irOise, ne pourrais-tu pas écrire Philippe au lieu de Phil, cela me ferait plaisir, merci bcp"
ça ne me fesait pas bondir et c'était courtois.
Donc créer des sujets, c'est bien, placer des photos, c'est bien, avoir envie d'intervenir, c'est encore très bien, mais si je dois à chaque avoir un prof derrière moi pour me corriger, ça ne me donnera sans doute plus l'envie de créer des sujets et/ou d'intervenir.
Sad
Revenir en haut Aller en bas
Léon
Vitesse de croisière


Masculin
Nombre de messages : 1128
Age : 40
Localisation : Région Liégeoise, région du Centre, entre les deux, parfois ailleurs...
Loisirs : Créer, écouter, observer, sentir, goûter, comprendre, m'exprimer, ...
Date d'inscription : 26/06/2005

MessageSujet: Re: La liberté d'expression sur Internet   Ven 19 Jan 2007 - 19:18

Je viens d'édité mon commentaire ci-dessus et j'ai expliquer d'où venais mon agressivité.

Ca me désole que tu prenne tout ça si mal.

Pour mon prénom, c'est un ral bol, désolé que ça tombe sur toi, c'est sûr que j'aurais pu le dire autrement, mais voilà, je ne l'ai pas fait, je me suis peut-être défoulé, je n'aurais pas dû.

Quand au images, je n'avais aucune mauvaise intention, je ne comprend pas pourquoi tu le prend si mal (à part peut-être parceque tu as lu ça juste après mon commentaire sur mon prénom). Je ne veux surtout pas t'empècher de poster des images. En fait, si Michel n'avait pas dit "comme sur RDV", je n'aurais certainement rien dis. Donc, si il y avait de l'agressivité (mais j'ai pas l'impression qu'il y en ai), ce n'était de toute façon pas à ton encontre.

Je ne suis pas un prof, je suis pointieux, ce n'est pas dutout pareil, j'ai travaillé dans une école en tant qu'informaticien, j'ai côtoyé des profs et rare sont ceux qui sont aussi pointieux que moi. Par ailleurs, je serais bien incapable d'être prof.

Et ne crois pas que je serais en permance derrière toi, si je devais réagir à chaque fois que quelque chose me fait bondir, je n'arretterais pas, ajourd'hui, je n'ai pas arreté, j'étais dans le mode "ayatola des standard du web" et y'a pas eu moyen de completement switché en "participant au forum intélectuel", mais c'est exceptionnel.

Je suis bien désolé. J'espère que tu m'excusera.

A part ça, je n'ai jamais parler de forcer les gens à faire des sujets, j'ai juste voulu dire que si on créait des sujets uniquement pour que les gens reste, sans avoir une autre motivation que ça, ça ne serait pas naturel et ça serait domage d'en arriver là.

Je suis tout à fait d'accord avec toi, créer des sujets, c'est bien, mettre des images, c'est bien (et quand c'est accessible, c'est pas plus mal, c'est pour ça que je t'ai parlé de l'attribut alt, désolé si tu m'a pris pour un grand méchant prof moralisateur) et avoir envie d'intervenir, c'est très bien aussi, ne t'en prive surtout pas, ce serait domage vu la qualité de tes interventions.
Revenir en haut Aller en bas
Ghislaine
Vitesse de croisière
avatar

Féminin
Nombre de messages : 83
Age : 52
Date d'inscription : 10/01/2007

MessageSujet: Re: La liberté d'expression sur Internet   Sam 20 Jan 2007 - 11:46

Ca me désole que tu prenne tout ça si mal.

Vu qu'hier tu t'es défoulé sur moi dans 3 sujets, je ne vois pas comment je pourrais prendre la chose autrement.
Je n'ai pas à faire les frais de l'agressivité des autres ni du fait qu'elles ont passé une mauvaise journée ou semaine. C'est certain que si on se défoule comme ça sur les gens, ça ne leur donne pas forcément l'envie de revenir.
Hier, c'était vendredi et fin de semaine pour tout le monde, j'ai passé une journée plus que moyenne, ce n'est pas pour ça que je me défoule sur les autres pour autant!
Alors quand je lis le slogan "Echanges pour promouvoir l'épanouissement, la bienveillance, l'expression des sentiments, le plaisir, le bien être dans le respect des autres et de la vie" , bin je me dis qu'hier, on était bien loin de tout cela

Dingue
Revenir en haut Aller en bas
Ln_neva_unique
Vitesse de croisière


Féminin
Nombre de messages : 795
Date d'inscription : 31/03/2005

MessageSujet: Re: La liberté d'expression sur Internet   Sam 20 Jan 2007 - 12:33

Je comprends la réaction de irOise.
Et elle est aussi une explication aux nombreuses guerres qui peuvent jaillir un peu partout, à la maison, sur le net, dans le monde.
Une personne a mal encaissé des probs persos.
Elle est mal dans sa peau, cherche un exutoire, et s'en prend à la première personne qui va se trouver sur son chemin. Sans même se demander si cette personne n'a pas, elle aussi, ses propres probs persos !

Encore une raison de chercher à se remettre chacun en question !
Car avant de demander à l'autre de revoir sa position, sa réponse, sa situation, il est des fois où il est bon de se demander si on est bien soi-même certain que sa propre position, sa propre réponse, sa propre situation est absolument clean !
Et de se rappeler que la communication repose sur beaucoup de paramètres extérieurs mais aussi intérieurs à nous.

Je voudrais encore rappeler cette petite histoire d'un garçon colérique qui était invité par son père à enfoncer un clou dans une barrière chaque fois qu'il se mettait en colère.
Il a appris à dominer sa colère, et à enlever les clous un à la fois !
Mais il n'en reste pas moins que les trous dans la barrière resteront, eux !
Et les excuses n'effaceront jamais la blessure que peut avoir infligée une parole !

_________________
Ln_neva_unique
Revenir en haut Aller en bas
Léon
Vitesse de croisière


Masculin
Nombre de messages : 1128
Age : 40
Localisation : Région Liégeoise, région du Centre, entre les deux, parfois ailleurs...
Loisirs : Créer, écouter, observer, sentir, goûter, comprendre, m'exprimer, ...
Date d'inscription : 26/06/2005

MessageSujet: Re: La liberté d'expression sur Internet   Mar 23 Jan 2007 - 17:24

J'ai l'impression à vous lire que vous concidérées que je réagis en parmanence comme ça.

Et bien non, je ne me défoule pas en permanence sur les autres qui n'ont rien fait quand quelque chose m'énerve. Ce qui s'est passez vendredi (et encore une fois, je n'ai pas envie d'en parler) est relativement exeptionnelle et le fait que je réagisse comme je l'ai fait me semble l'être encore plus.

Je précise que je ne me suis pas défoulé trois fois sur toi, mais bien, une fois sur toi, une fois à moitier sur toi et à moitier sur le monde entier ou presque et une fois à moitier sur Michel et à moitier sur le monde entier ou presque. Tu as tout pris pour toi et ça, je n'en suis pas responsable.

Personne n'est parfait, je me remet souvant en question, je fais des erreurs et je fais ce que je peux pour les corriger.

Et toute cette histoire me semble lié à la liberté d'expression, pourquoi faudrait-il être en permanence parfait lorsqu'on s'exprime, il faut aussi savoir accepter que l'autre peut faire des erreur. La liberté d'expression, c'est aussi le droit de dire une connerie, le droit à l'erreur, ce qui est important, c'est de s'en rendre compte et de réparer ces erreurs autant que possible. Le respect de l'autre, ce n'est pas continuellement prendre des pincette quand on s'exprime et donc s'autocensurer en permanance, le respect, c'est aussi reconnaitre lorsqu'on a pas été respecteux (encore une fois parcequ'on est pas à l'abrit d'une erreur).

Avec tout ce qui s'est passé ici, je me suis dit qu'on serait probablement égoïstement heureux en ne tenant pas compte des autres (l'enfer c'est les autres), en ralant à tout va et en pestant contre tout ce qui nous dérange, en se défoulant en permance, mais on manquerait d'une chose essenciel : le rapport à l'autre, la communication, qui se base sur une chose tout aussi essenciel : le respect.

Nous sommes en permance tiraillé entre deux moyens opposé d'être heureux : l'altruisme et l'égoïsme. Si l'on tend trop vers l'un ou vers l'autre, on est pas heureux, parceque l'autre manque. Ca doit être pour ça que parfois, on se lache, on est agressif alors qu'on ne devrait pas l'être.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La liberté d'expression sur Internet   

Revenir en haut Aller en bas
 
La liberté d'expression sur Internet
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ACTA: la nouvelle menace pour la liberté d'expression sur Internet
» Liberté d'expression menacée en Italie : Wikipedia ferme ses portes pour une journée
» On perdrait notre procès à cause de la liberté d'expression
» La liberté d'expression menacée : Une femme condamnée pour avoir blasphémé Mahomet !
» Spectacle raciste et liberté d'expression ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les hédoniens ardents :: Salons & forums d'échanges amicaux... :: Nos sites favoris-
Sauter vers: