Les hédoniens ardents

Echanges pour promouvoir l'épanouissement, la bienveillance, l'expression des sentiments, le plaisir, le bien être dans le respect des autres et de la vie.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Essais d'annonces avec images...
Cliquez sur les images pour les voir en grand... - - - - - - - - - - -
-

Partagez | 
 

 Le besoin de reconnaissance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MiVé
Rang: Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 60
Localisation : Liège
Loisirs : Massage, photographie, informatique
Souhaits : De nouvelles personnes sympathiques avec qui dialoguer et plus si affinités...
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Le besoin de reconnaissance   Mer 14 Jan 2009 - 14:21

Introduction

Je vais commencer par rappeler quelques évidences, examiner la question de nos besoins. J’aimerais percevoir à partir de quand nos perceptions des choses vont diverger afin que nous puissions en débattre pour tenter de se mettre d’accord et progresser ensemble.

Quand nos besoins fondamentaux sont satisfaits, que l’on se sent reconnu et apprécié, nous sommes en paix et plein de reconnaissance, nous pouvons nous ouvrir à l’amour et nous épanouir pleinement.
Si au contraire nos besoins ne sont pas satisfaits, que nous avons faim ou soif, nous sommes naturellement enclins à chercher à manger ou à boire, autrement dit à chercher à les satisfaire et à lutter contre les obstacles qui pourraient se présenter. Je pense, j’espère, que tout le monde ici reconnaîtra que c’est légitime, sain et naturel. Bien sûr, il faut savoir partager mais ne compliquons pas les choses et commençons par envisager une situation simple où il n’y a pas de pénuries

Que se passe t’il quand seulement une partie de nos besoins sont satisfaits ?

Après les besoins fondamentaux traditionnels (se nourrir, dormir, etc.), je pense que le besoin de reconnaissance occupe une place très importante. Il me semble pourtant que nous n’en parlons pas très souvent franchement et quand c’est le cas, c’est souvent superficiellement.

Le besoin de reconnaissance est lié à l’estime, au respect et à la confiance en soi et il peut conduire à la révolte quand il n’est pas satisfait. Si le besoin de reconnaissance n’est pas reconnu et que la révolte est réprimée, on peut aboutir au refoulement ou à des tendances antisociales, à la délinquance et la violence.

Pouvons-nous être d’accord jusque là et poursuivre ?

_________________
On peut mieux, mais cela prendrait plus de temps...
Revenir en haut Aller en bas
Léon
Vitesse de croisière


Masculin
Nombre de messages : 1128
Age : 41
Localisation : Région Liégeoise, région du Centre, entre les deux, parfois ailleurs...
Loisirs : Créer, écouter, observer, sentir, goûter, comprendre, m'exprimer, ...
Date d'inscription : 26/06/2005

MessageSujet: Re: Le besoin de reconnaissance   Jeu 15 Jan 2009 - 20:50

Ca me rappel la pyramide des besoins de Maslow :


Le besoin de reconnaissance y est appelé le besoin d'appartenance. L'estime de soi n'y est pas au même niveau. Voilà pour la théorie, ce qui n'empêche pas qu'il y ai des liens entre le besoin de reconnaissance et l'estime de autres et de soi.

Quand à savoir s'il y a un lien avec la violence et la révolte, c'est bien possible, je n'y ai jamais vraiment pensé.
Revenir en haut Aller en bas
MiVé
Rang: Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 60
Localisation : Liège
Loisirs : Massage, photographie, informatique
Souhaits : De nouvelles personnes sympathiques avec qui dialoguer et plus si affinités...
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Re: Le besoin de reconnaissance   Sam 17 Jan 2009 - 18:32

Oui, c'est une autre théorie, une autre manière de présenter les choses...

Revenons à la question que j’ai posé un peu plus haut : que se passe t’il quand seulement une partie de nos besoins sont satisfaits ?
Quand par exemple on n’a ni faim, ni soif, que l’on peut respirer et dormir mais que l’on ne se sent pas reconnu, pas apprécié ? On cherche à attirer l’attention, mais si cela ne fonctionne pas et que l’on continue à nous ignorer ? Car il y a déjà moins de gens qui trouveront cela sain et naturel… On risque d’être qualifié d’égoïste ou d’égocentrique…
On peut alors chercher à compenser, à se consoler de toutes sortes de manières, à essayer de se venger, de prendre une revanche d’une manière ou d’une autre, à chercher à avoir du pouvoir sur d’autres, chercher à posséder, à se distraire pour tenter d’oublier notre mal-être et aussi se tourner vers les religions, vers la spiritualité, la philosophie (surtout des hommes), la psychologie (surtout des femmes)… Et il y a bien sûr, finalement, la résignation et la soumission à l’autorité.
Sommes nous toujours d’accord ? Peut-être sur le principe, mais en pratique cela risque d’être moins évident. C’est donc de cette question et de ce qui en découle que j’aimerais discuter avec vous…

_________________
On peut mieux, mais cela prendrait plus de temps...
Revenir en haut Aller en bas
Léon
Vitesse de croisière


Masculin
Nombre de messages : 1128
Age : 41
Localisation : Région Liégeoise, région du Centre, entre les deux, parfois ailleurs...
Loisirs : Créer, écouter, observer, sentir, goûter, comprendre, m'exprimer, ...
Date d'inscription : 26/06/2005

MessageSujet: Re: Le besoin de reconnaissance   Dim 18 Jan 2009 - 12:56

En quoi est-ce que ça entraînerait une soumission à l'autorité ?

En fait, il s'agit d'éviter de ressentir le manque de la reconnaissance dont on a besoin par des moyens détournés.

Je ne dis pas qu'il n'y a pas de rapport, le fait d'être occupé, fait que l'on se soucie moins du fait d'être soumis à tel ou tel autorité, mais la soumission à l'autorité ne me semble pas être la conséquence directe, je crois que la cause la plus importante de soumission est la peur (de perdre ce que l'on a, soit des besoins plus primaire que ceux qui ne sont pas satisfait). Ceci-dis, cette peur est peut-être injustifié puisque la soumission vient du fait que l'on a quelque chose à perdre et le pouvoir en place à tout intérêt à éviter la révolte et donc à éviter de nous faire perdre nos aquis.
Revenir en haut Aller en bas
MiVé
Rang: Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 60
Localisation : Liège
Loisirs : Massage, photographie, informatique
Souhaits : De nouvelles personnes sympathiques avec qui dialoguer et plus si affinités...
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Re: Le besoin de reconnaissance   Dim 18 Jan 2009 - 15:37

A force de ne pas trouver une satisfaction, de ne pas se sentir reconnu, en désespoir de cause, on peut se soumettre et s'identifier à une autorité, politique, religieuse ou autre encore... On n'est alors plus fier de ce que l'on accompli mais de ce qu'accomplit l'idole que l'on a choisie...

C'est une variante du besoin d'appartenance...

L'individu n'étant pas reconnu en tant que tel, il est fier d'être reconnu en tant que membre de tel parti, de telle religion, de tel secte... Il sera fier d'être nazi, punk, musulman, socialiste, hippie ou n'importe quoi... Et il sera fier de son furher, de son idole, de Dieu, de son guru ou du chef de fil de son parti, de son clan...

Faute d'être reconnu et estimé pour ce qu'il est, il s'identifie à un groupe... Et il se soumet alors à l'autorité de ce groupe...

Est-ce un peu plus clair ainsi ?

_________________
On peut mieux, mais cela prendrait plus de temps...
Revenir en haut Aller en bas
Léon
Vitesse de croisière


Masculin
Nombre de messages : 1128
Age : 41
Localisation : Région Liégeoise, région du Centre, entre les deux, parfois ailleurs...
Loisirs : Créer, écouter, observer, sentir, goûter, comprendre, m'exprimer, ...
Date d'inscription : 26/06/2005

MessageSujet: Re: Le besoin de reconnaissance   Lun 19 Jan 2009 - 18:35

Oui, je ne l'avait effectivement pas compris comme ça.
Revenir en haut Aller en bas
MiVé
Rang: Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 60
Localisation : Liège
Loisirs : Massage, photographie, informatique
Souhaits : De nouvelles personnes sympathiques avec qui dialoguer et plus si affinités...
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Re: Le besoin de reconnaissance   Lun 19 Jan 2009 - 20:14

Les diverses formes du besoin de reconnaissance

Comme nous sommes des animaux sociaux et grégaires, nous avons à la fois un besoin d’appartenance à un groupe et un besoin d’identification, de différenciation.
Une fois que l’on est accepté et reconnu comme membre au sein d’un groupe, on cherche à se différencier, à être reconnu et accepter avec ses qualités et caractéristiques personnelles.
Les formes dans lesquelles s’exprime le désir de reconnaissance dépendent de la manière dont notre identité est socialement reconnue ou méprisée. Le désir de reconnaissance peut prendre diverses formes pathologiques. Certains individus souffrent d’une telle pathologie de la reconnaissance que leurs discutions avec autrui sont constamment habitées par un besoin de reconnaissance insatiable.
Dans les cas les plus graves, l’amour de soi peut se transformer en haine de soi qui ne trouve plus à s’exprimer que dans la haine d’un autre ou des autres. Sans oublier qu’elle peut rester masquée et s’exprimer de manière sournoise ou par intermittence.
Dans des cas moins grave, nous avons des comportements à risques ou des comportements suicidaires. C’est alors surtout la personne elle-même et ses proches qui sont menacées et les personnes qui pourraient se trouver malheureusement sur son chemin.
Nous pouvons donc distinguer des comportements sains, sociaux et naturels et des comportements pathologiques, anti-sociaux, pervers… Et entre les deux nous pourrions placer les compensations de toutes sortes qui sans être directement préjudiciable peuvent le devenir si elles prennent trop d’ampleur.
Les comportements anti-sociaux peuvent aussi être une forme d’un besoin de reconnaissance, tout autant qu’un moyen d’obtenir la satisfaction d’autres besoins.

_________________
On peut mieux, mais cela prendrait plus de temps...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le besoin de reconnaissance   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le besoin de reconnaissance
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Utilisateurs du TBI => besoin de votre avis
» Clash avec le CPE (et la direction)... Besoin d'avis
» Bébé de 7 mois et réveil matinal - Besoin de conseils!
» besoin de conseils!
» Juste besoin d'une confirmation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les hédoniens ardents :: Salles de réunions & forums sérieux :: A propos de la santé, du mieux-être physique et mental, des sciences humaines, de psychologie, etc.-
Sauter vers: