Les hédoniens ardents

Echanges pour promouvoir l'épanouissement, la bienveillance, l'expression des sentiments, le plaisir, le bien être dans le respect des autres et de la vie.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Essais d'annonces avec images...
Cliquez sur les images pour les voir en grand... - - - - - - - - - - -
-

Partagez | 
 

 SECRET DE FEMMES, PAROLES D'HOMMES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MiVé
Rang: Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 59
Localisation : Liège
Loisirs : Massage, photographie, informatique
Souhaits : De nouvelles personnes sympathiques avec qui dialoguer et plus si affinités...
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: SECRET DE FEMMES, PAROLES D'HOMMES   Lun 18 Jan 2010 - 3:52

Film + conférence : " SECRET DE FEMMES, PAROLES D'HOMMES " Organisateur : Collectif liégeois contre les Mutilations Génitales Féminines
Type : Éducation - Conférence

Date : vendredi 5 février 2010
Heure : 19:00 - 22:00
Lieu : FGTB Place Saint -Paul, 9- 11 4000 LIEGE

Description

Organisée la veille de la Journée Internationale "Tolérance Zéro aux mutilations génitales féminines" cette soirée veut dépasser le simple cadre du constat d'une réalité d'un acte horrible touchant des millions de petites filles et de femmes dans le monde entier et plus particulièrement dans les 28 pays africains où se pratiquent les MGF.
Le film qui sera présenté, probablement en présence de ses réalisateurs, nous montre l'envers du décor de l'enregistrement d'un clip du chanteur Tiken Jah Fakoli portant comme titre "Non à l'Excision", ce film de 43 minutes n'est pas un documentaire sur les MGF mais un document sur la prise de conscience par les hommes d'une réalité que des millénaires de tradition ont attribué aux seules femmes les rendant coupables et victimes.
Au départ du film les personnalités présentes à la tribune aborderont la question des MGF plus sur le volet de la perception humaine voire humaniste que sur la simple dénonciation d'un acte barbare considéré comme criminel.

Les invités seront :

Mme Céline VERBROUCK, avocate, représentant l'association "INTACT",
Mme Chris PAULIS, anthropologue, Université de Liège
Mr Phillippe WOITCHICK, ethno-psychiâtre
Mme Nathalie CARLIER, Médecin, CLM

Animatrice : Mme Nicole GERARD, Journaliste RTBF-Liège

C'est une organisation du Collectif liégeois contre les Mutilations Génitales Féminines (CMGF).

18 h 30 ouverture de la salle et des stands, 19 h 10 FILM, 20 h Conférence-débat, 21 h 30 Verre offert par l CAL-Liège et les FPS.

Contact : Jacques Chevalier : chevaljak@mail.be 0476/479388

_________________
On peut mieux, mais cela prendrait plus de temps...
Revenir en haut Aller en bas
Léon
Vitesse de croisière


Masculin
Nombre de messages : 1128
Age : 40
Localisation : Région Liégeoise, région du Centre, entre les deux, parfois ailleurs...
Loisirs : Créer, écouter, observer, sentir, goûter, comprendre, m'exprimer, ...
Date d'inscription : 26/06/2005

MessageSujet: Re: SECRET DE FEMMES, PAROLES D'HOMMES   Lun 18 Jan 2010 - 19:22

Je ne saurais pas y aller, si ça te dis, tu peux relayer les question suivant :

Pourquoi ne parler que des mutilations génitale féminine, les hommes aussi subissent des mutilation génitale, que ce soit dans le cadre d'une tradition religieuse (à ma connaissance, la religion juive) ou par "hygiène" comme c'est pratiqué ici en Belgique par des médecins qui ne se soucie aucunement de ce qu'en pensera l'enfant opéré une fois qu'il sera adulte ?

Pourquoi parler de crime ? c'est considérer que les mutilations génitales (féminine) au meurtre et au viole. Bien sûr, les mutilation génitales envers des enfants devrait être interdites et il s'agit d'un acte d'une graviter certaine, mais un meurtre ou un viole me semble bien plus grave.

C'est tout pour les questions que je t'invite à relayer.

A part ça, je suis surpris que de plus en plus, au nom de la morale, on parle de "Zéro Tolérance" ou autre terme de rejet qui permet de blâmer sans chercher à comprendre, durant mon enfance, dans les années 80, on m'a appris à être tolérant et maintenant, il faut être intolérant, ou sélectivement tolérant, je ne comprends pas. Ceci dis, j'émets des réserve quand au concepte de tolérance, pourquoi ne faire que tolérer ? Ca me parraît assez hypocrite, je préfère quelqu'un d'intolérant et franc que quelqu'un de tolérant et hypocrite.

Je parlait de rejeter sans chercher à comprendre (au nom de la morale ambiante), c'est bien facile, les "bourreaux" deviennent les victimes que réclame la populace (particulièrement féministe, iste, comme extrêmiste) et fort de ce type de bouc émissaire, on oublie les problèmes fondamental (structurel) de notre société. Puis, c'est bien utile aussi, ces africains avec leurs "traditions ignobles" d'excision, il faut les éduquer or, qui dit éducation dit occidentalisation... Ce que l'on fait depuis déjà trop longtemps.

Bref, les mutilations génitales me semble être une bel excuse à l'ingérence au nom de la finance. D'après moi, on devrait se limiter à dire qu'il est bien dommage de priver les femmes de plaisirs sexuelle au nom de la tradition, dire que la tradition peut changer, mais pas pour autant imposer notre morale et tout ce qui va avec (capitalisme en premier lieux).
Revenir en haut Aller en bas
MiVé
Rang: Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 59
Localisation : Liège
Loisirs : Massage, photographie, informatique
Souhaits : De nouvelles personnes sympathiques avec qui dialoguer et plus si affinités...
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Re: SECRET DE FEMMES, PAROLES D'HOMMES   Mer 20 Jan 2010 - 7:54

Je ne suis pas certain que je me rendrais à cette soirée. Je ne sais pas non si je trouverais opportun de relayer les questions que tu soulève malgré qu'aujourd'hui je partage plutôt ton avis... Je connais mal la situation sur le terrain et il est vrai que l'on parle aujourd'hui assez souvent de l'excision et autre MGF et plus tellement de la circoncision qui est aussi une autre mutilation. Elle est probablement percue comme moins mutilante, portant moins à conséquence et parfois avec l'excuse, le prétexte de l'hygiène. La critique des dogmes médicaux ne sera très probablement pas à l'ordre du jour et je pense qu'il sera très difficile de faire entendre autre chose qu'une indignation et une opposition à ses pratiques traditionnelles. Si j'y vais, je verai bien comment tournera l'éventuel débat...

Je n'ai guère envie de discuter sur les différences entre la qualification de "crime" ou "délit" pour les mutilations... Et un viol avec mutilation me semble plus grave qu'un viol sans mutilation... Et je considère comme viol que tout acte accompli avec violence sur une personne et sans son consentement.

Quant au problème de la tolérance, j'aurais moi aussi bien des réserves à exprimer...
Mais je n'aime pas aborder les problèmes par ce biais là car cela conduit très souvent à des débats désagréables et stériles.

Je n'aime pas non plus les ingérences et que l'on s'occupe plus de ce qui se passe ailleurs que ici... Je me sens donc en accord avec tes propos...

_________________
On peut mieux, mais cela prendrait plus de temps...
Revenir en haut Aller en bas
Léon
Vitesse de croisière


Masculin
Nombre de messages : 1128
Age : 40
Localisation : Région Liégeoise, région du Centre, entre les deux, parfois ailleurs...
Loisirs : Créer, écouter, observer, sentir, goûter, comprendre, m'exprimer, ...
Date d'inscription : 26/06/2005

MessageSujet: Re: SECRET DE FEMMES, PAROLES D'HOMMES   Dim 24 Jan 2010 - 12:35

Je comprends que tu n'ai pas très envie de relayer mes propos, ils sont assez polémique.

Parfois, j'ai envie de secouer les gens qu'ils se rendent compte que tout n'est pas aussi évident que ce qu'ils le croient, qu'une grande cause n'est pas toujours sans faille et peut cacher d'autres causes qui mérite tout autant d'être abordée.

Parfois, selon le point de vue que l'on a, on peut même être révulsé par une "grande cause", par exemple, les militants anti-expérimentation animal qui dénonce le télévie qui finance des recherches où l'on pratique l'expérimentation animal.
Revenir en haut Aller en bas
MiVé
Rang: Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 59
Localisation : Liège
Loisirs : Massage, photographie, informatique
Souhaits : De nouvelles personnes sympathiques avec qui dialoguer et plus si affinités...
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Re: SECRET DE FEMMES, PAROLES D'HOMMES   Ven 29 Jan 2010 - 11:04

Ce n'est pas l'envie qui manque, c'est l'opportunité...

La même envie que toi m'anime très souvent...

Et l'expérientation animale n'est pas la seule raison qui fait que je n'aime pas le "télévie" !

_________________
On peut mieux, mais cela prendrait plus de temps...
Revenir en haut Aller en bas
MiVé
Rang: Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 59
Localisation : Liège
Loisirs : Massage, photographie, informatique
Souhaits : De nouvelles personnes sympathiques avec qui dialoguer et plus si affinités...
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Re: SECRET DE FEMMES, PAROLES D'HOMMES   Mer 10 Fév 2010 - 4:13

Finalement, je n'y suis pas allé, pas en forme...

_________________
On peut mieux, mais cela prendrait plus de temps...
Revenir en haut Aller en bas
Léon
Vitesse de croisière


Masculin
Nombre de messages : 1128
Age : 40
Localisation : Région Liégeoise, région du Centre, entre les deux, parfois ailleurs...
Loisirs : Créer, écouter, observer, sentir, goûter, comprendre, m'exprimer, ...
Date d'inscription : 26/06/2005

MessageSujet: Re: SECRET DE FEMMES, PAROLES D'HOMMES   Jeu 11 Fév 2010 - 16:46

Pour quel autre raison n'aimes-tu pas le Télévie ?
Revenir en haut Aller en bas
MiVé
Rang: Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 59
Localisation : Liège
Loisirs : Massage, photographie, informatique
Souhaits : De nouvelles personnes sympathiques avec qui dialoguer et plus si affinités...
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Re: SECRET DE FEMMES, PAROLES D'HOMMES   Sam 13 Fév 2010 - 11:21

En résumé : manipulations, arnaques, exploitation de la crédulité et de la charité publique.
Financement de recherches qui ne vont pas dans le sens d'une plus grande conscience et d'une meilleure santé mais dans le sens d'un combat contre les maladies (qui nous le savons chez les naturopathes, sont des processus de guérisons) et qui rend les gens plus dépendant du pouvoir médical et aveuglés par ses dogmes.

_________________
On peut mieux, mais cela prendrait plus de temps...
Revenir en haut Aller en bas
bellisa
Plane en haute atmosphère
Plane en haute atmosphère


Féminin
Nombre de messages : 52
Age : 46
Loisirs : lecture, net, ciné, balades,sorties entre ami(e)s ...
Souhaits : Echanger sur divers sujets avec des personnes bienveillantes et sensibles.
Apprendre le plaisir ...
Date d'inscription : 27/06/2009

MessageSujet: Re: SECRET DE FEMMES, PAROLES D'HOMMES   Ven 5 Mar 2010 - 13:08

Léon a écrit:

Pourquoi parler de crime ? c'est considérer que les mutilations génitales (féminine) au meurtre et au viole. Bien sûr, les mutilation génitales envers des enfants devrait être interdites et il s'agit d'un acte d'une graviter certaine, mais un meurtre ou un viole me semble bien plus grave.


Bonjour,
Je réagis un peu tardivement car cela faisait longtemps que je n'étais pas venue...

L'excision est aussi grave qu'un viol parce que cela enlève à la femme tout plaisir sexuel, et rend même douloureux l'amour physique. Les jeunes filles excisées ne connaitront jamais la jouissance et souffriront à chaque rapport sexuel. Or sans plaisir et avec la certitude de la souffrance ces rapports deviennent presque des viols puisqu'elles le font pour remplir leur devoir conjugal.
Enfin il est fréquent qu'elles attrappent diverses infections suite à cette mutilation.
La circonsition n'empêche (à ma connaissance) aucunement le plaisir, ne provoque pas de douleurs (sauf au moment de l'intervention, je suppose) et ne provoque pas d'infections à répétition.
Elle n'est pas faite dans le but d'empecher l'homme de jouir, ce qui est le cas pour l'excision !

Enfin voilà, je suis dégoûtée qu'on puisse faire subir cela à des personnes. Ce n'est pas un meurtre, mais bien un crime car la vie de la personne est bien gâchée et le dommage est quasiment irréparable.
Revenir en haut Aller en bas
MiVé
Rang: Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 59
Localisation : Liège
Loisirs : Massage, photographie, informatique
Souhaits : De nouvelles personnes sympathiques avec qui dialoguer et plus si affinités...
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Re: SECRET DE FEMMES, PAROLES D'HOMMES   Sam 6 Mar 2010 - 12:35

Oui, je pense que tu as en bonne part raison, je ne connais pas très bien le problème... En tout cas, merci de ton éclairages et de tes précisions...

Je pense que Léon ne voulait pas minimiser la gravité de l'acte mais juste relativisé n'étant sans doute pas très bien conscient de toutes ses conséquences...  

D'autre part, je pense qu'effectivement la circoncision est moins douloureuse mais insensibilise plus le gland de par sa mise à nu et diminue donc le plaisir...
Le but de la circoncision serait plutôt d'éviter des infections que pourraient provoquer un manque d'hygiène...  

Dans les 2 cas, avec une gravité moindre, j'y vois des pratiques religieuses stupides, obsolète, castratrices...

_________________
On peut mieux, mais cela prendrait plus de temps...
Revenir en haut Aller en bas
MiVé
Rang: Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 59
Localisation : Liège
Loisirs : Massage, photographie, informatique
Souhaits : De nouvelles personnes sympathiques avec qui dialoguer et plus si affinités...
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Re: SECRET DE FEMMES, PAROLES D'HOMMES   Lun 8 Mar 2010 - 12:02

Je pense cependant qu'il est préférable de remettre en cause toutes les mutilations et la circoncision n'est pas si anodine qu'on pourrait le penser et ne se justifie pas sur le plan médical ou pour des raisons d'hygiène.

Le pédiatre Jean Labbé remet en question la pertinence des circoncisions pratiquées pour des motifs sociaux et si vous voulez en savoir plus, voilà le lien d'un article sur le sujet :

http://www.aufil.ulaval.ca/articles/rite-preputial-circonscrire-23271.html

_________________
On peut mieux, mais cela prendrait plus de temps...
Revenir en haut Aller en bas
Taki
Vitesse de croisière
avatar

Nombre de messages : 149
Localisation : Liège
Loisirs : Taquiner
Souhaits : Echanger des opinions, dialoguer.
Date d'inscription : 13/04/2005

MessageSujet: Re: SECRET DE FEMMES, PAROLES D'HOMMES   Ven 16 Avr 2010 - 14:55

Sujet délicat tout autant que révoltant... Et j'estime que c'est bien un crime et pire qu'un viol.
La gravité entre les mutilations féminines et la circoncision me semble bien différente et je pense que cela justifie assez bien un traitement séparé.

_________________
Taquineuse par moments, ne me prenez pas trop au sérieux quand même... mdrrrr
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.dial.be
Léon
Vitesse de croisière


Masculin
Nombre de messages : 1128
Age : 40
Localisation : Région Liégeoise, région du Centre, entre les deux, parfois ailleurs...
Loisirs : Créer, écouter, observer, sentir, goûter, comprendre, m'exprimer, ...
Date d'inscription : 26/06/2005

MessageSujet: Re: SECRET DE FEMMES, PAROLES D'HOMMES   Ven 9 Juil 2010 - 16:04

Évidemment quand on à un discours un peu plus fin, on a l'air de défendre l'ennemi alors que pas du tout, il s'agit de s'attaquer à ce qui est attaquable et de ne pas s'en prendre à des chimères, d'où mon analyse qui va au delà de la propagande médiatique féministe de base.

bellisa a écrit:
L'excision est aussi grave qu'un viol parce que cela enlève à la femme tout plaisir sexuel, et rend même douloureux l'amour physique. Les jeunes filles excisées ne connaitront jamais la jouissance et souffriront à chaque rapport sexuel. Or sans plaisir et avec la certitude de la souffrance ces rapports deviennent presque des viols puisqu'elles le font pour remplir leur devoir conjugal.
Enfin il est fréquent qu'elles attrappent diverses infections suite à cette mutilation.

Tout d'abord, le clitoris n'est pas la seul source de plaisir chez la femme. En suite, toute blessure cicatrise (plus ou moins bien selon les cas), donc, pour ce qui est de la douleur à chaque rapport sexuel et des infections à répétition, si ça arrive certainement, je pense que ces phénomènes sont amplifié dans un but de propagande, donne moi des chiffres fiable et je te croirais.

Je me demande ce qu'en dise les femmes excisé, j'ai l'impression que ce sont les femmes qui ne le sont pas qui prennent la paroles pour celles qui le sont.

Je relativise comme Michel le disait, je réfléchis de manière raisonnée et pas de manière émotive (car on en arrive vite à des extrême comme par exemple vouloir la peine de mort quand on réfléchis de manière émotive). Je ne nie nullement la graviter de l'excision, mais je me dis que si ça fait des milliers d'années qu'elle est pratiquer, c'est que ce que tu décrit n'est pas une généralité, sinon, ça fait longtemps que des femmes se serait révolté, même dans un système patriarcal autoritaire.

De plus, il y a une notion très importante dans le viol qui est le non consentement, une femme excisé qui à un rapport sexuel avec un homme est consentante (même s'il y a des dérives dû à ce système patriarcal autoritaire, mais alors, ce sont ces dérives qu'il faut condamné pour ce qu'elle sont: des viols).

Ceci-dis, il n'y a effectivement pas de consentement de la part d'une fille pour se faire exciser (tout comme de la part d'un garçon pour se faire circonscrire) et c'est, si le fait que c'est une mutilation ne suffisait pas, une très bonne raison de condamner ces actes. Mais de là à assimiler l'excision au viol (et au meurtre), c'est disproportionné.

bellisa a écrit:
La circonsition n'empêche (à ma connaissance) aucunement le plaisir, ne provoque pas de douleurs (sauf au moment de l'intervention, je suppose) et ne provoque pas d'infections à répétition.
Elle n'est pas faite dans le but d'empecher l'homme de jouir, ce qui est le cas pour l'excision !

Bien sûr, les conséquence de l'excisions sont plus grave que les conséquence de la circoncision (qu'il ne faudrait pas minimiser pour autant, car c'est à chaque rapport sexuel aussi que le manque de sensibilité risque de poser problème).

Ce que je ne comprends pas, c'est qu'on ne soit pas côte à côte pour dénoncer ces deux actes inacceptables, au lieux de ça, on joue le jeu de la compétition victimaire (peut-être aussi que s'en prendre à une tradition sub-saharien ne pose pas de problème, par contre s'en prendre à une tradition juive dans une société judéo-chrétienne, c'est peut-être moins bien vu..., d'où la mise en avant médiatique de la circonsision), sans compter la dérive sécuritaire qui au final aboutirait à une banalisation de la notion de crime.

Réfléchissez et ne prenez pas quelque propagande que ce soit pour une réalité de fait.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: SECRET DE FEMMES, PAROLES D'HOMMES   

Revenir en haut Aller en bas
 
SECRET DE FEMMES, PAROLES D'HOMMES
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Parole de Dieu ou paroles des hommes
» Egalité salariale hommes-femmes oui mais...
» Après les femmes cougars,les hommes pumas
» Les femmes rendent-elles les hommes stupides ?
» Peut-on avoir plusieurs femmes ?..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les hédoniens ardents :: Salons & forums d'échanges amicaux... :: Activités, conférences, stages, visites éducatives, actualités, événements et faits divers, etc.-
Sauter vers: