Les hédoniens ardents

Echanges pour promouvoir l'épanouissement, la bienveillance, l'expression des sentiments, le plaisir, le bien être dans le respect des autres et de la vie.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Essais d'annonces avec images...
Cliquez sur les images pour les voir en grand... - - - - - - - - - - -
-

Partagez | 
 

 Et si nous parlions d’amour ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Êtes-vous heureux en amour ?
Oui
28%
 28% [ 8 ]
Non
10%
 10% [ 3 ]
C’est variable, parfois oui, parfois non
28%
 28% [ 8 ]
Seul l’amour me rend heureux
21%
 21% [ 6 ]
Il n’y a pas d’amour heureux
7%
 7% [ 2 ]
Je ne sais pas ou je préfère ne pas me prononcer
6%
 6% [ 2 ]
Total des votes : 29
 

AuteurMessage
moniquelunique
Vitesse de croisière


Féminin
Nombre de messages : 403
Date d'inscription : 06/04/2005

MessageSujet: Re: Et si nous parlions d’amour ?   Sam 11 Juin 2005 - 23:38

Kikou
Michel,

Clap
Voilà , je me lance dans le débat, Moi , je pense être assez spéciale ....dans ma façon d'aimer et de me faire aimer.
Je suis assez large d'esprit , un peu libertine , suis pas jalouse, ni possessive , je laisse la liberté à mon ou mes partenaires ,
Je ne suis pas du genre non plus à imposer mes idées et ma façon de vivre.
Peut être , ai-je l'air un peu trop désintéressée ? à force de ne pas vouloir étouffer mes partenaires , ceux-ci pense que je ne ressens aucun sentiments à leur égard ?

Qu'en pensez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
MiVé
Rang: Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 60
Localisation : Liège
Loisirs : Massage, photographie, informatique
Souhaits : De nouvelles personnes sympathiques avec qui dialoguer et plus si affinités...
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Re: Et si nous parlions d’amour ?   Dim 12 Juin 2005 - 17:54

Ce que j'en pense ?
Ben, il me semble que l'on pense à peu près la même chose et que l'on se comporte de manière assez similaire sur le plan sentimental...

Quoi que j'expose et je défends sans doute un peu plus mes idées et j'aime assez bien les discutions, les polémiques quand elles nous permettent de mieux se comprendre ou d'évoluer ensemble vers une meilleure compréhension d'un problème ou une remise en cause si nécessaire...
Et comme je ne suis pas jaloux et que je laisse libre mes partenaires, certaines parfois se demandent si je les aime vraiment…
J’étais aussi plus démonstratif avant ou quand je suis fort amoureux…

_________________
On peut mieux, mais cela prendrait plus de temps...
Revenir en haut Aller en bas
moniquelunique
Vitesse de croisière


Féminin
Nombre de messages : 403
Date d'inscription : 06/04/2005

MessageSujet: Re: Et si nous parlions d’amour ?   Mar 14 Juin 2005 - 9:51

oui effectivement Michel,
Je pense aussi que malgré nous , nous reproduisons toujours le même schéma.
"Chasssez le naturel , il revient au galop"
Pas facile d'adopter de nouvelles habitudes ,
Revenir en haut Aller en bas
Léon
Vitesse de croisière


Masculin
Nombre de messages : 1128
Age : 41
Localisation : Région Liégeoise, région du Centre, entre les deux, parfois ailleurs...
Loisirs : Créer, écouter, observer, sentir, goûter, comprendre, m'exprimer, ...
Date d'inscription : 26/06/2005

MessageSujet: Re: Et si nous parlions d’amour ?   Lun 27 Juin 2005 - 0:34

sandraspeed a écrit:
Moi l'amour des hommes j'y crois pas c'est psychologique !!! dans mon esprit ils sont bons qu'a etre des geniteurs pour etre polie !!! Rien de plus facile de faire coucher un mec !!!! j'ai ete abusee par plusieurs jeunes garcons a repetition durant mon enfance je devais avoir dans les 6 ans, et je me suis faite abuseé a l'age de 8.9 ans par un cousin qui etait majeur, les psy classent ca en inceste, limite pedophile, c'est affreux ce que ca a cree en moi, mais c'est comme ca !
J'aime les femmes, de la tendresse et pas forcement que du cul, en plus elles sont si douces dans tout les sens du terme !!!!! ma derniere petite amie ca remonte a plus de 2 ans, et elle me manque tres gravement, je l'aime toujours et je n'arrive pas a me resoudre a faire le deuil de cet amour !!! j'ai vraiment cru que je pourrais produire des fleurs pour qu'elle vende ses bouquets, elle a vraiment un don a ce niveau ! et elle est si belle, mylene farmer est un boudin a cote !!! une blonde aux yeux verts d'un metre 72 environ, superbe, gentille et tres blessee, le plus fort vecue que je connaisse, pourtant j'ai ete sdf, donc j'en ai croise des blesses !!! blabla, blabla !!!!
Voila en gros pour l'amour !!! Bad et Mayer vous comprendrez mieux mon etat quand je deprime !!!! j'en suis navree, mais j'adore tchater avec vous 2, et j'espere avec les hedoniens !!!
kissseeeezzzzz

Ce que tu dis me touche, je comprend la réaction de Michel qui t'a proposer un bizou. Moi aussi, je voudrait te serrer dans mes bras pour te témoigner de l'affection, sans arrière pensé, mais, je ne le ferais pas car tu risquerais de le prendre comme une agression étant donné ce que tu as vécu.

Je voudrais juste te dire que si c'est vrai qu'il est facile de coucher avec un homme (et encore, ce n'est pas forcément aussi évidant que ce qu'il est communément admit), les hommes ne sont pas forcément que des prédateurs en mal de sex. Un homme peut être très doux, très tendre, donner beaucoup d'amour et d'affection. Je respecte ta sexualité, le plus important, c'est que tu sois heureuse, ce que j'aimerais, c'est simplement que tu n'ai pas une mauvaise idée des hommes, je comprend que ce que tu as vécu est traumatisant et que ta peur des hommes vient de là, je t'invite simplement à tenter de voir plus loin que ta peur, pas pour aimer des hommes, mais juste pour ne pas ressentir de la haine ou de la répultion envers tout les hommes. Il y a des hommes très vils, des femmes aussi, il y a aussi des hommes et des femmes très bien et des hommes et des femmes très moyens, il y a de tout.

J'espère que tu entendra ce que je tente de t'exprimer peut-être maladroitement.
Revenir en haut Aller en bas
Béa
Vitesse de croisière
avatar

Nombre de messages : 150
Localisation : Liège
Loisirs : vivre des rencontres, ballades, voyages, lecture,...
Date d'inscription : 27/06/2005

MessageSujet: Re: Et si nous parlions d’amour ?   Mer 29 Juin 2005 - 10:19

Citation :
seul (donc rien d'autre !!!!!!!....) l'amour me rend heureux. = il n'y a que l'amour qui me rend heureux !
(selon ma conception du bonheur).
Je ne vois pas trente-six façons de comprendre cette phrase.... surtout dans la liste proposée.
Il faudrait d'abord demander ce que c'est que le bonheur alors !!!!!

Effectivement, c'est quoi le bonheur, être heureux?
Mais aussi, c'est quoi l'amour?

Chacun(e) sans doute y apportera sa propre définition...

Pour ma part, je ne vis pas le bonheur comme un état de béatitude permanent; il est plutôt le résultat de mon désir et de ma capacité à percevoir, à être conscient de ce que je vis dans l'instant présent. Je peux me sentir "heureuse" à voir le soleil se lever, à entendre le chant des oiseaux, à goûter une cerise savoureuse, à prendre une amie dans mes bras, à sentir l'odeur de l'herbe coupée, à partager un moment de tendresse avec un ami,......A condition d'y apporter un minimum (voire un maximum!) de conscience! Si je vis ces instants "distraitement", je risque de passer à côté du bonheur.

De même, pour moi, l'amour ne se limite pas à ce que je ressens pour quelqu'un. La tendresse, un sourire vrai, une main tendue, ... (+ cfr le post ci-dessus, de Mivé), c'est de l'amour aussi. Oui: l'amour sous toutes ses formes, au travers de toutes ses manifestations... me rends heureuse!
Pour moi, sans amour, il n'y a pas de Vie. Bref...C'est la Vie qui me rend heureuse!!
Bis1 Bis1 Bis1

_________________
Il vaut mieux allumer une bougie que de maudire l'obscurité.
Revenir en haut Aller en bas
MiVé
Rang: Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 60
Localisation : Liège
Loisirs : Massage, photographie, informatique
Souhaits : De nouvelles personnes sympathiques avec qui dialoguer et plus si affinités...
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Re: Et si nous parlions d’amour ?   Ven 1 Juil 2005 - 9:50

Pour comprendre ce qu'est le bonheur et l'amour, aucune définition n'est suffisante, il est nécessaire de le vivre...
Ensuite, il me semble utile de comprendre ce qui vient "polluer" ou ternir l'amour et le bonheur...

Dans son chef d'oeuvre, Khalil Gibran a écrit un texte sur l'amour que j'apprécie beaucoup...
J. Krishnamurti à préférer montrer tout ce que l'amour n'est pas pour permettre de découvrir ce qu'il est...
D'autres proposent des expériences pour nous permettre de l'intensifier, de le vivre plus en profondeur et de manière plus durable, sans peur et sans reproches...

_________________
On peut mieux, mais cela prendrait plus de temps...
Revenir en haut Aller en bas
Taki
Vitesse de croisière
avatar

Nombre de messages : 149
Localisation : Liège
Loisirs : Taquiner
Souhaits : Echanger des opinions, dialoguer.
Date d'inscription : 13/04/2005

MessageSujet: Re: Et si nous parlions d’amour ?   Mar 12 Juil 2005 - 13:07

Seul l'amour me rends pleinement heureuse...

Ceci dit pas uniquement pour taquiner Ln et j'aurais bien difficile à expliquer ce qu'est l'amour et le bonheur...
Je ne parle pas seulement de l'amour dans le sens affectif mais dans le sens plus vaste défini par Mivé plus haut...
Et comme le dit merveilleusement Béa, sans amour pas de vie...

_________________
Taquineuse par moments, ne me prenez pas trop au sérieux quand même... mdrrrr
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.dial.be
Ln_neva_unique
Vitesse de croisière


Féminin
Nombre de messages : 795
Date d'inscription : 31/03/2005

MessageSujet: Re: Et si nous parlions d’amour ?   Mar 12 Juil 2005 - 13:18

Taki,
je pense que l'amour est qqch qui n'a rien de matériel, il relève d'un sentiment naturel de plaisir, de don, de fusion. Il est la base de toute relation correcte entre les êtres vivants. Il est présent partout.
Je suis entièrement d'accord que seul l'amour, moi aussi, me rend heureuse, puisque l'absence d'amour me tue à petit feu !
Au cours de notre vie, enfant, ado, adulte, parent, vieillard, nous connaissons différentes sortes d'amour. Tous sont indispensables à chaque période de la vie. Et qu'un seul d'entre eux manque à l'appel, voilà une vie qui risque bien d'être incomplète

_________________
Ln_neva_unique
Revenir en haut Aller en bas
moniquelunique
Vitesse de croisière


Féminin
Nombre de messages : 403
Date d'inscription : 06/04/2005

MessageSujet: Re: Et si nous parlions d’amour ?   Mar 12 Juil 2005 - 21:25

oui , mivé
avant de pouvoir s'épanouir dans une relation de couple , je pense qu'il d'abord , je sentir bien soi même .
se reconstruire , et être bien dans son corp et dans sa tête.... avoir l'esprit libre...

Comme tu le dis , avoir panser toutes les blessures du passé , car il est inutile , de reconstruire sur nouvelle relation sur les ruine d'une ancienne histoire...qui revient encore de temps en temps en surface... et nous fait mal.

Ne pas non plus reprocher , à sa nouvelle compagne ou nouveau compagnon , les comportement qui nous ont blessé chez un ex.

il recommencer à zéro , faire le vide , oublier son passé amoureux....(affectif)

_________________
envie de gros calins ....
Revenir en haut Aller en bas
MiVé
Rang: Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 60
Localisation : Liège
Loisirs : Massage, photographie, informatique
Souhaits : De nouvelles personnes sympathiques avec qui dialoguer et plus si affinités...
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Re: Et si nous parlions d’amour ?   Jeu 14 Juil 2005 - 12:28

Oui, s'aimer soi-même est essentiel...
Et pour bien s'aimer soi-même, n'est-il pas nécessaire d'avoir d'abord été bien aimé ?
Comment pourrions nous donner ce que nous n'aurions pas d'abord reçu ?

Oui aussi, il faut se construire (ou se reconstruire perpétuellement) et avoir l'esprit suiffisament libre, avoir panser toutes les blessures du passé...

Où je serais plus nuancé, c'est que je ne pense pas qu'il faut négliger les acquis que nos expériences nous ont apportées... Oui, il ne faut pas construire sur des ruines ni faire des reproches, ni pourtant répéter les même erreurs. Repartir à zero sans avoir bien compris aboutira probablement à un résultat similaire...

Il s'agit donc de comprendre ses erreurs et pas de reprocher au nouveau partenaire les erreurs du précédant ou lui reprocher de ne pas être comme lui..

Nous devons être plus responsable de nos choix et apprécier nos partenaires pour ce qu'ils ou elles sont et pas pour ce que nous aimerions qu'ils ou elles soient...

_________________
On peut mieux, mais cela prendrait plus de temps...
Revenir en haut Aller en bas
Léon
Vitesse de croisière


Masculin
Nombre de messages : 1128
Age : 41
Localisation : Région Liégeoise, région du Centre, entre les deux, parfois ailleurs...
Loisirs : Créer, écouter, observer, sentir, goûter, comprendre, m'exprimer, ...
Date d'inscription : 26/06/2005

MessageSujet: Re: Et si nous parlions d’amour ?   Jeu 14 Juil 2005 - 19:04

Panser toutes les blessures du passé ? Je ne crois pas qu'il en faut autant. Il est certaines blessures qui mettent énormément de temps à guérir et je crois que, pendant ce temps, on peut vivre avec, s'aimer et aimer une autre personne.
Revenir en haut Aller en bas
Ln_neva_unique
Vitesse de croisière


Féminin
Nombre de messages : 795
Date d'inscription : 31/03/2005

MessageSujet: Re: Et si nous parlions d’amour ?   Jeu 14 Juil 2005 - 19:47

il ne faut pas non plus commettre l'erreur de croire que seul(e) le (la) partenaire est coupable des blessures qui ont été infligées par la vie !
Il en est d'autres qu'il est tout aussi difficile de guérir, et dont les traces durent très longtemps... Ce sont souvent celles-là qui ont participé à la destruction de nous-mm.

_________________
Ln_neva_unique
Revenir en haut Aller en bas
MiVé
Rang: Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 60
Localisation : Liège
Loisirs : Massage, photographie, informatique
Souhaits : De nouvelles personnes sympathiques avec qui dialoguer et plus si affinités...
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Re: Et si nous parlions d’amour ?   Sam 16 Juil 2005 - 9:15

Oui, Léon et je pense même que l'amour est le meilleur remède pour soigner et guérir ses blessures sans avoir besoin de les recouvrir d'un pansement, on peut les laisser à l'air libre et les anges, de l'air et de la lumière les guérissent avec la force de l'amour...  

Oui, Ln, peu importe à qui la faute, inutile de se culpabiliser ou de culpabiliser l'autre.
Chaque expérience peut-être une leçon de vie qui nous enrichit...
Bien sûr qu'il y a des erreurs qui nous blessent, j'ai pourtant l'espoir que si nous pouvons comprendre nos erreurs, il nous est possible de progresser vers un plus grand épanouissement...
Si pas dans cette vie, peut-être dans une autre...

_________________
On peut mieux, mais cela prendrait plus de temps...
Revenir en haut Aller en bas
Ln_neva_unique
Vitesse de croisière


Féminin
Nombre de messages : 795
Date d'inscription : 31/03/2005

MessageSujet: Re: Et si nous parlions d’amour ?   Sam 16 Juil 2005 - 9:37

MiVé a écrit:
Bien sûr qu'il y a des erreurs qui nous blessent, j'ai pourtant l'espoir que si nous pouvons comprendre nos erreurs, il nous est possible de progresser vers un plus grand épanouissement...
Si pas dans cette vie, peut-être dans une autre...

je pense que tu as tout à fait raison. mais le chemin est dur !
Et parfois, j'ai tellement envie de laisser tomber les bras !

_________________
Ln_neva_unique
Revenir en haut Aller en bas
Masty
Vitesse de croisière
avatar

Nombre de messages : 202
Localisation : Mons
Loisirs : guide nature, herboristerie, danse de salon, lecture, chant
Date d'inscription : 25/07/2005

MessageSujet: Re: Et si nous parlions d’amour ?   Lun 1 Aoû 2005 - 14:13

Etats d'âme

50 ans et rien ou si peu,
si peu de temps,
si peu souvent,
si mal ...
peurs, orgueil, ...
rempart de glace,
de graisse,
dur, solide...

IL franchit le mur,
panique,
fonte des glaces et raz de marée,
volcan ...
trop,
trop fort !
IL recule, s'enfuit
parti.

laisser ouvert,
calmer, apaiser,

ne pas reconstruire la barrière

laisser venir
laisser partir
doucement

descendre en eaux profondes
force
calme
Aller, venir,
nager, jouer, rire
laisser venir
laisser partir
jouir
vivre
Aimer ?

_________________
Aujourd'hui est le premier jour du reste de ma vie !
Revenir en haut Aller en bas
moniquelunique
Vitesse de croisière


Féminin
Nombre de messages : 403
Date d'inscription : 06/04/2005

MessageSujet: Re: Et si nous parlions d’amour ?   Mar 2 Aoû 2005 - 21:49

kikou
Gros calin

Effectivement , il faut vivre chaque expérience différament , prendre des leçons du passé pour ne pas commettre les même erreurs.
Réfléchir avant de s'engager....
Ne pas contruire sur des ruines ... être bien dans sa tête et dans son corps.
Ne pas non plus se mettre avec un patenaire patr défit...colme s'il étrait une bouée de secours , ces relations sont d'office vouées à l'échec.
Prendre le temps de se comprendre , de se connaître ....et surtout communiquer et se parler....





'

_________________
envie de gros calins ....
Revenir en haut Aller en bas
moniquelunique
Vitesse de croisière


Féminin
Nombre de messages : 403
Date d'inscription : 06/04/2005

MessageSujet: Re: Et si nous parlions d’amour ?   Mer 3 Aoû 2005 - 0:50

Clap
La jalousie , c'est horrible , cela me fait fuire....
La personne qui est jalouse a un problème sphychologique, elle ne peut s'assumer, elle n'a pas assez d'assurance , pas assez confiance en elle.
La posséssivité , c'est tout aussi grave , car on ne possède pas un(e) partenaire ...
On partage de bons moments avec s(a)on bon ami(e) , mais on ne peut pas lui imposer une façon de vivre .
Chaque individus a droit à sa liberté.. de penser, de vivre sa vie, de parler de ce qu'il lui plait , de s'exprimer librementet aller où bon lui semble avec la personne de son choix.

Bis1

_________________
envie de gros calins ....
Revenir en haut Aller en bas
moniquelunique
Vitesse de croisière


Féminin
Nombre de messages : 403
Date d'inscription : 06/04/2005

MessageSujet: Re: Et si nous parlions d’amour ?   Sam 20 Aoû 2005 - 16:54

Clap kikou
Ben oui , malheureusement, il y a aussi beaucoup de gens, qui allient amour et jalousie.
N'avez-vous jamais entendu cette phrase ridicule " On n'est jaloux que de ce qu'on aime"

Pour moi , la jalousie est le remède contre l'amour....Elle empoisonne la vie du(ou de la) partenaire.
C'est de la possession , combien de fois n'entent on pas dire : c'est ma propriété, c'est ma femme , c'est ma copine...un être humain n'appartient à personne, Sa vie n'appartient qu'à lui (ou elle)

On vit avec une personne , mais on ne partage pas sa vie...

Aimer une personne , c'est tout d'abord , lui laisser sa personalité , sa liberté , la laisser vivre sa vie sans obligation et sans interdit...
Bien à vous

_________________
envie de gros calins ....
Revenir en haut Aller en bas
Taki
Vitesse de croisière
avatar

Nombre de messages : 149
Localisation : Liège
Loisirs : Taquiner
Souhaits : Echanger des opinions, dialoguer.
Date d'inscription : 13/04/2005

MessageSujet: Re: Et si nous parlions d’amour ?   Mar 23 Aoû 2005 - 16:36

Et quand tu es déjà amoureuse d'un jaloux qu'est-ce que tu fais ?
Fuir pour aller où ? Et quelle assurance de retrouver quelqu'un qui t'aime ?

_________________
Taquineuse par moments, ne me prenez pas trop au sérieux quand même... mdrrrr
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.dial.be
MiVé
Rang: Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 60
Localisation : Liège
Loisirs : Massage, photographie, informatique
Souhaits : De nouvelles personnes sympathiques avec qui dialoguer et plus si affinités...
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Re: Et si nous parlions d’amour ?   Mar 23 Aoû 2005 - 19:56

Et tu crois que sa jalousie est une preuve d'amour ?

_________________
On peut mieux, mais cela prendrait plus de temps...
Revenir en haut Aller en bas
Masty
Vitesse de croisière
avatar

Nombre de messages : 202
Localisation : Mons
Loisirs : guide nature, herboristerie, danse de salon, lecture, chant
Date d'inscription : 25/07/2005

MessageSujet: Re: Et si nous parlions d’amour ?   Mar 23 Aoû 2005 - 20:58

Bon retour de vacances Taki,

Je ne suis pas bien placée pour intervenir ici, mais, vu de l'extérieur, je me permets de relever quelque chose qui est peut-être surprenant dans ton questionnement (mais pas nécessairement) : si tu es amoureuse, as-tu envie de fuir ?
Où, ça peut toujours se trouver.

J'imagine bien tout ce que la jalousie a d'insupportable. Le quotidien peut devenir un enfer.
J'ai l'impression que je sortirais vite de mon état amoureux dans ces conditions. Il est vrai que j'ai vécu d'autres "enfers" et il m'a fallu quelquessssss mois pour m'en rendre compte, sortir de la relation dans laquelle je me faisais du mal, et puis soigner mes blessures.

Retrouver un amour ... selon moi, cela dépend de ce que l'on veut vraiment.

_________________
Aujourd'hui est le premier jour du reste de ma vie !
Revenir en haut Aller en bas
Taki
Vitesse de croisière
avatar

Nombre de messages : 149
Localisation : Liège
Loisirs : Taquiner
Souhaits : Echanger des opinions, dialoguer.
Date d'inscription : 13/04/2005

MessageSujet: Re: Et si nous parlions d’amour ?   Mer 24 Aoû 2005 - 22:02

Evidement non, Michel, mais je connais ton opinion sur le sujet tu peux t'épargner une répétion inutile. En tout cas, elle n'est pas nécessaire pour moi.

Merci Masty, j'attire ton attention que c'est surtout Monique que la jalousie fait fuir. Moi, je la supporte, pas toujours joyeusement mais d'autres qualités, chez l'homme que j'aime, compensent ce petit défaut. Donc, c'est pas un enfer, juste parfois des moments désagréables, il est pas violent, juste chiant. Dans un cas comme celui que tu décris, je serais parti en lui claquant violement la porte sur le nez, je te le garantie, je suis pas le genre de femme à se laisser dominer, sauf par les sentiments.
J'avoue que parfois je regrette un peu le passé, quand j'étais jeune, belle, désirée et comblée par de beaux mecs... Désolée si je te choque.

_________________
Taquineuse par moments, ne me prenez pas trop au sérieux quand même... mdrrrr
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.dial.be
Masty
Vitesse de croisière
avatar

Nombre de messages : 202
Localisation : Mons
Loisirs : guide nature, herboristerie, danse de salon, lecture, chant
Date d'inscription : 25/07/2005

MessageSujet: Re: Et si nous parlions d’amour ?   Jeu 25 Aoû 2005 - 22:15

Qu'est-ce qui devrait me choquer, Taki ? (je crois que les seules choses qui me choquent sont la méchanceté et la violence)

Quand je disais retrouver un amour, cela dépend de ce que l'on veut vraiment, c'est simplement que moi, pendant des années je me plaignais d'être seule, mais en fait, au fond de moi, je ne souhaitais rencontrer personne...

A l'heure actuelle, je suis ravie quand je me sens désirée.

_________________
Aujourd'hui est le premier jour du reste de ma vie !
Revenir en haut Aller en bas
cornebelle
Prend de la hauteur


Nombre de messages : 41
Localisation : luxembourg
Loisirs : marche, amitiés
Date d'inscription : 23/08/2005

MessageSujet: Re: Et si nous parlions d’amour ?   Dim 28 Aoû 2005 - 8:46

ce qui m'a permis d'être heureuse en amour ? et je l'ai été , et je suis encore aimée , autrement , peut-être ? Le fait de ne jamais mettre en balance l'amour d'autrui et le mien . Quand j'aime, je ne demande pas la réciprocité , c'est gratuit . Si l'autre n'en veut pas , je reporte mon besoin de tendresse vers qui souhaite m'en donner . Il n'y a pas qu'une façon d'aimer et l'amour sexué n'est pas le seul . Il est complément éventuel de l'amour .Pas exclusif .

Il me semble que ce qui fait le lien entre deux êtres est unique , rend donc la jalousie inutile , la possessivité névrotique .
Revenir en haut Aller en bas
MiVé
Rang: Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 60
Localisation : Liège
Loisirs : Massage, photographie, informatique
Souhaits : De nouvelles personnes sympathiques avec qui dialoguer et plus si affinités...
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Re: Et si nous parlions d’amour ?   Dim 28 Aoû 2005 - 16:56

Voilà qui est très sage Cornebelle... félicitations...

_________________
On peut mieux, mais cela prendrait plus de temps...
Revenir en haut Aller en bas
Léon
Vitesse de croisière


Masculin
Nombre de messages : 1128
Age : 41
Localisation : Région Liégeoise, région du Centre, entre les deux, parfois ailleurs...
Loisirs : Créer, écouter, observer, sentir, goûter, comprendre, m'exprimer, ...
Date d'inscription : 26/06/2005

MessageSujet: Re: Et si nous parlions d’amour ?   Lun 29 Aoû 2005 - 20:00

Taki a écrit:
Et quand tu es déjà amoureuse d'un jaloux qu'est-ce que tu fais ?

Tu peux lui exprimer clairement que ça jalousie te pèse, lui dire ce que tu ressent quand il exprime ça jalousie.

Moi, si j'étais amoureux d'une femme jalouse, c'est simple, je partirais, j'ai vraiment du mal à supporter la jalousie (c'est une réaction vicérale, conforté par ce que j'en pense qui est fort proche de ce qu'en pense Michel), mais, ce n'est pas ton cas, alors, le mieux pour toi est certainement le dialogue.
Revenir en haut Aller en bas
Flora
Prends de la vitesse


Nombre de messages : 66
Date d'inscription : 13/05/2005

MessageSujet: Re: Et si nous parlions d’amour ?   Mer 31 Aoû 2005 - 15:09

la jalousie pourri la vie je pense.
Je ne pourrais pas non plus vivre avec quelqu'un de jaloux.
Et comme dans beaucoup d'autres domaines, tout est toujours une question de confiance.
Si il ou elle ne peut pas comprendre ça, c'est peine perdue je crois
Revenir en haut Aller en bas
MiVé
Rang: Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 60
Localisation : Liège
Loisirs : Massage, photographie, informatique
Souhaits : De nouvelles personnes sympathiques avec qui dialoguer et plus si affinités...
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Re: Et si nous parlions d’amour ?   Jeu 1 Sep 2005 - 4:37

Moi, je pourrais si j'aime cette personne et avec amour l'aider à guérir de cette maladie...
Et je l'ai déjà fait...
Car je considère la jalousie comme une maladie qui peux se guérir...
Certaine personnes parviennent à guérir plus vite que d'autres...
Il y en a même qui sans doute n'y parviendrons jamais...
Probablement un problème de confiance...
Je devrais peut-être même dire certainement un problème de confiance...

_________________
On peut mieux, mais cela prendrait plus de temps...
Revenir en haut Aller en bas
cornebelle
Prend de la hauteur


Nombre de messages : 41
Localisation : luxembourg
Loisirs : marche, amitiés
Date d'inscription : 23/08/2005

MessageSujet: Re: Et si nous parlions d’amour ?   Jeu 1 Sep 2005 - 8:57

il me semble qu'il ya des imprégnations venues de la toute petite enfance , et qu'on n'efface jamais . L'ainé d'une fratrie est souvent jaloux , parceque la venue des suivants l'a détrôné . Mais parfois, cette venue développe chez lui le goût du dévouement . Il faut bien , aussi, qu'i y ait des prédispositions innées . On n'a pas encore tout découvert .

Quant à guérir un jaloux , je n'y crois pas beaucoup . On peut l'aider à s'améliorer , mais les vieux réflexes sont toujours prêts à resurgir
Revenir en haut Aller en bas
Ln_neva_unique
Vitesse de croisière


Féminin
Nombre de messages : 795
Date d'inscription : 31/03/2005

MessageSujet: Re: Et si nous parlions d’amour ?   Jeu 1 Sep 2005 - 9:09

la jalousie est un sentiment.Elle est nécessaire.
Mais elle peut devenir exacerbée et de ce fait, comme toute chose devenir invivable, tant pour celui qui en est atteint que pour pour son entourage.
Il en est de mm pour l'amour, l'alcool, la cigarette, l'argent, le rêve, le plaisir, la maladie, .... Un peu permet de s'adapter, de vivre.
Trop devient infernal, et déforme la vision de la vie.

_________________
Ln_neva_unique
Revenir en haut Aller en bas
Flora
Prends de la vitesse


Nombre de messages : 66
Date d'inscription : 13/05/2005

MessageSujet: Re: Et si nous parlions d’amour ?   Jeu 1 Sep 2005 - 9:15

comme Cornebelle, je ne pense pas qu'on puisse guérrir un(e) jaloux.
Tôt ou tard ça reprendra le pas sur tout, malgré les efforts consentis.
C'est pour moi un trait de caractère
Revenir en haut Aller en bas
Masty
Vitesse de croisière
avatar

Nombre de messages : 202
Localisation : Mons
Loisirs : guide nature, herboristerie, danse de salon, lecture, chant
Date d'inscription : 25/07/2005

MessageSujet: Re: Et si nous parlions d’amour ?   Jeu 1 Sep 2005 - 9:33

Bonjour,

selon ce que je pense, l'homme est perfectible. L'aider à changer un comportement excessif est sans doute une bonne chose mais le vrai changement ne peut être atteint que si lui même travaille à ce changement avec réussites et chutes mais il finira par gagner.
J'ai vu des personnes changer radicalement au cours de leur vie, alors, je ne veux plus ranger personne dans quelque tiroir que ce soit. Je préfère, dans ma tête et mon coeur, laisser à chacun l'opportunité d'évoluer vers un mieux être (car le jaloux n'est pas plus heureux que le "jalousé").

_________________
Aujourd'hui est le premier jour du reste de ma vie !
Revenir en haut Aller en bas
MiVé
Rang: Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 60
Localisation : Liège
Loisirs : Massage, photographie, informatique
Souhaits : De nouvelles personnes sympathiques avec qui dialoguer et plus si affinités...
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Re: Et si nous parlions d’amour ?   Jeu 1 Sep 2005 - 10:43

Bonjour mesdames...

Quand il y a des imprégnations fortes pendant l'enfance qui génèrent la jalousie, une bonne thérapie est très probablement nécessaire pour en venir à bout, ce que peux de personnes tenterons puisse qu'elles ne considère pas la jalousie comme une maladie mais un sentiment normal. Quand on a constaté un fait, il n'est plus question d'y croire ou de ne pas y croire. La jalousie venant d'un manque de confiance en soi et en l'autre, l'amour, les massages échangés, la tendresse, l'attention, des événements divers ont fait que l'amie avec qui j'étais à cette époque à cessé d'être jalouse et nous avons formé un couple ouvert. Nous avions tous les deux des aventures extra-conjugales et cela se passait sans jalousie. C'est juste un témoignage. J'en ai connu d'autres.

Nécessaire à quoi Ln ? Tu pourrais développer ?

Je ne pense pas non plus qu'un caractère soit quelque chose d'immuable même si c'est souvent le cas dans notre société. Pleinement d'accord avec Masty, l'homme est perfectible. On peut aider mais c'est seulement l'autre qui pourra opérer les changements. Il me semble qu'il s'agit beaucoup d'une prise de conscience des causes de la jalousie et du besoin qu'elle dissimule. Une fois que la personne abandonne ses résistances, prend conscience de ses besoins, les exprime et parvient à les satisfaire, elle gagne une grande confiance en elle-même et la jalousie n'a plus de raison d'être, elle disparaît alors souvent sans efforts... D'accord, il n'est pas toujours possible de satisfaire ses besoins et dans ce cas la jalousie est un sentiment compréhensible et j'ajouterais même saine et naturelle et sans doute une des dernières solutions tentées pour satisfaire les besoins de la personne victime de cette frustration...

_________________
On peut mieux, mais cela prendrait plus de temps...
Revenir en haut Aller en bas
Ln_neva_unique
Vitesse de croisière


Féminin
Nombre de messages : 795
Date d'inscription : 31/03/2005

MessageSujet: Re: Et si nous parlions d’amour ?   Jeu 1 Sep 2005 - 12:29

MiVé a écrit:
.....Nécessaire à quoi Ln ? Tu pourrais développer ? ...
la jalousie, comme tu le dis, dissimule peut-être un besoin, en tout cas, à mon sens, elle sert de catalyseur !

_________________
Ln_neva_unique
Revenir en haut Aller en bas
Taki
Vitesse de croisière
avatar

Nombre de messages : 149
Localisation : Liège
Loisirs : Taquiner
Souhaits : Echanger des opinions, dialoguer.
Date d'inscription : 13/04/2005

MessageSujet: Re: Et si nous parlions d’amour ?   Jeu 1 Sep 2005 - 12:55

De catalyseur ?
Là c'est moi qui aimerais que tu développe.

En partie d’accord Mivé, je te sens pourtant fort sûr de toi. Un peu trop à mon goût.
Il me semble que tu simplifie trop le problème.
J’ai l’impression d’avoir été dans ce sens sans vraiment de succès…
J’ai une autre impression que je t’exprimerais probablement ailleurs, plus tard.
Puis peut-être que cela marche avec les femmes, mais pas avec les hommes.
Razz

_________________
Taquineuse par moments, ne me prenez pas trop au sérieux quand même... mdrrrr
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.dial.be
Ln_neva_unique
Vitesse de croisière


Féminin
Nombre de messages : 795
Date d'inscription : 31/03/2005

MessageSujet: Re: Et si nous parlions d’amour ?   Jeu 1 Sep 2005 - 13:09

Taki a écrit:
De catalyseur ?
Là c'est moi qui aimerais que tu développe.

catalyseur : fait qui par sa seule présence provoque une réaction !
c'est pas un peu ce qu'on a dit plus haut ?
Un sentiment qui par sa seule présence provoque une réaction dans une situation de crise.... ?

_________________
Ln_neva_unique
Revenir en haut Aller en bas
Béa
Vitesse de croisière
avatar

Nombre de messages : 150
Localisation : Liège
Loisirs : vivre des rencontres, ballades, voyages, lecture,...
Date d'inscription : 27/06/2005

MessageSujet: Re: Et si nous parlions d’amour ?   Jeu 1 Sep 2005 - 13:43

Citation :
la jalousie, comme tu le dis, dissimule peut-être un besoin
La jalousie est effectivement un sentiment. Et derrière chaque sentiment se dissimule un besoin satisfait ou non. Je ne suis pas convaincue qu' un sentiment soit nécessaire, mais je pense que, quel qu'il soit, il est respectable.

Au sentiment de jalousie correspond la non-satisfaction d'un besoin fondamental...
Peut-être celui de sécurité émotionnelle, d'amour, de réassurance, de confiance, de respect, de considération, ou d'appréciation,... Ca dépend de chacun; il n'y a pas de généralité.

Je pense que si la jalousie peut être dérangeante voire faire souffrir celui ou celle qui en est "la cible", elle rend surtout malheureuse la personne qui la ressent.
En tout cas, je n'ai jamais rencontré quelqu'un de jaloux et heureux de l'être!

Même si ce n'est pas facile, car la jalousie de l'Autre peut-être étouffante et très difficile à supporter, je pense aussi que ce peut être une belle démarche (d'amour) que d'inviter l'autre à s'exprimer sur son sentiment, l'aider à trouver son (ou ses) besoins non satisfaits qui ont fait naître ce sentiment...
Une écoute empathique, quoi! (cfr la c.n.v.)
Girafon
L'identification et l'expression des sentiments et besoins permettront peut-être au jaloux de voir que ce n'est pas son/sa partenaire qui est responsable de sa jalousie, et de se "réparer" peu à peu en prenant soin de ses besoins.

Si on est ""victime"" d'un jaloux, il me semble que le même processus est à appliquer à soi. C'est pas parce qu'on comprend le sentiment de l'autre, qu'on doit en oublier ses propres besoins!
Evidemment, cette démarche devient compliquée (mais peut-être pas impossible) si on n'est pas tous les deux ouvert à la communication...

Ouf! C'est moi qui ai été longue ce coup-ci!

_________________
Il vaut mieux allumer une bougie que de maudire l'obscurité.


Dernière édition par le Jeu 1 Sep 2005 - 13:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ln_neva_unique
Vitesse de croisière


Féminin
Nombre de messages : 795
Date d'inscription : 31/03/2005

MessageSujet: Re: Et si nous parlions d’amour ?   Jeu 1 Sep 2005 - 13:48

Shit

c'est pour compenser !!!!!

_________________
Ln_neva_unique
Revenir en haut Aller en bas
Béa
Vitesse de croisière
avatar

Nombre de messages : 150
Localisation : Liège
Loisirs : vivre des rencontres, ballades, voyages, lecture,...
Date d'inscription : 27/06/2005

MessageSujet: Re: Et si nous parlions d’amour ?   Jeu 1 Sep 2005 - 13:58

Compenser??Ah bon! Quoi?!

Evidemment, ça pourrait soulager aussi de foutre une baffe au jaloux et de se tirer en claquant la porte! rambo
Perso, je trouve ça un peu moins constructif.

Enfin...Chacun son truc! blackeye

_________________
Il vaut mieux allumer une bougie que de maudire l'obscurité.
Revenir en haut Aller en bas
Ln_neva_unique
Vitesse de croisière


Féminin
Nombre de messages : 795
Date d'inscription : 31/03/2005

MessageSujet: Re: Et si nous parlions d’amour ?   Jeu 1 Sep 2005 - 14:30

Béa !!!!!
voyons, c'était pour mettre un bref comment pour compenser la longueur du précédent !!!!!! Gros calin

_________________
Ln_neva_unique
Revenir en haut Aller en bas
Léon
Vitesse de croisière


Masculin
Nombre de messages : 1128
Age : 41
Localisation : Région Liégeoise, région du Centre, entre les deux, parfois ailleurs...
Loisirs : Créer, écouter, observer, sentir, goûter, comprendre, m'exprimer, ...
Date d'inscription : 26/06/2005

MessageSujet: Re: Et si nous parlions d’amour ?   Jeu 1 Sep 2005 - 22:36

Taki a écrit:
En partie d’accord Mivé, je te sens pourtant fort sûr de toi. Un peu trop à mon goût.
Il me semble que tu simplifie trop le problème.
J’ai l’impression d’avoir été dans ce sens sans vraiment de succès…
J’ai une autre impression que je t’exprimerais probablement ailleurs, plus tard.
Puis peut-être que cela marche avec les femmes, mais pas avec les hommes.
Razz

Je ne crois pas que ce soit une question de sexe, mais d'individus, comme l'a dis Michel, ça marche mieux avec certain(e)s qu'avec d'autres. Mais peut-être étais-tu taquine, dans ce cas, je n'ai rien dis. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Béa
Vitesse de croisière
avatar

Nombre de messages : 150
Localisation : Liège
Loisirs : vivre des rencontres, ballades, voyages, lecture,...
Date d'inscription : 27/06/2005

MessageSujet: Re: Et si nous parlions d’amour ?   Ven 2 Sep 2005 - 0:08

Citation :
Béa !!!!!
voyons, c'était pour mettre un bref comment pour compenser la longueur du précédent !!!!!! Gros calin
_________________
Ah bon!! Oups! Timide
Big Kiss

_________________
Il vaut mieux allumer une bougie que de maudire l'obscurité.
Revenir en haut Aller en bas
MiVé
Rang: Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 60
Localisation : Liège
Loisirs : Massage, photographie, informatique
Souhaits : De nouvelles personnes sympathiques avec qui dialoguer et plus si affinités...
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Re: Et si nous parlions d’amour ?   Ven 2 Sep 2005 - 5:48

Taki a écrit:
En partie d’accord Mivé, je te sens pourtant fort sûr de toi. Un peu trop à mon goût.
Il me semble que tu simplifie trop le problème.
J’ai l’impression d’avoir été dans ce sens sans vraiment de succès…
J’ai une autre impression que je t’exprimerais probablement ailleurs, plus tard.
Puis peut-être que cela marche avec les femmes, mais pas avec les hommes.
Léon a écrit:
Je ne crois pas que ce soit une question de sexe, mais d'individus, comme l'a dis Michel, ça marche mieux avec certain(e)s qu'avec d'autres. Mais peut-être étais-tu taquine, dans ce cas, je n'ai rien dis. Wink
Ben, je suis certains de l'avoir vécu et que c'était réel et pas un rêve...
Mais je ne suis pas sûr que ce soit souvent possible...
Oui, j'ai expressément simplifié le problème, pour ne pas être trop long...
- je sais que certaines personnes n'apprécient pas les longs commentaires, alors je fais des efforts -
Je serais content de recevoir ton autre impression.
Et je partage ton impression (taquine ou non) que cela marche probablement mieux avec les femmes (déjà parce que je sors pas avec des hommes Wink
Pourquoi ? Ce n'est qu'une impression, sans doute parce qu'elles en font moins une question de principes, qu'une fois qu'elles sont satisfaites, elles sont plus tolérantes... Quoi que... Disons que cela marche mieux avec les femmes que j'aime... Na !  

Rirep1

_________________
On peut mieux, mais cela prendrait plus de temps...
Revenir en haut Aller en bas
MiVé
Rang: Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 60
Localisation : Liège
Loisirs : Massage, photographie, informatique
Souhaits : De nouvelles personnes sympathiques avec qui dialoguer et plus si affinités...
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Re: Et si nous parlions d’amour ?   Ven 2 Sep 2005 - 5:55

Béa a écrit:
La jalousie est effectivement un sentiment. Et derrière chaque sentiment se dissimule un besoin satisfait ou non. Je ne suis pas convaincue qu'un sentiment soit nécessaire, mais je pense que, quel qu'il soit, il est respectable.

Au sentiment de jalousie correspond la non-satisfaction d'un besoin fondamental...
Peut-être celui de sécurité émotionnelle, d'amour, de réassurance, de confiance, de respect, de considération, ou d'appréciation,… Ça dépend de chacun; il n'y a pas de généralité.

Je pense que si la jalousie peut être dérangeante voire faire souffrir celui ou celle qui en est "la cible", elle rend surtout malheureuse la personne qui la ressent.
En tout cas, je n'ai jamais rencontré quelqu'un de jaloux et heureux de l'être!

Même si ce n'est pas facile, car la jalousie de l'Autre peut-être étouffante et très difficile à supporter, je pense aussi que ce peut être une belle démarche (d'amour) que d'inviter l'autre à s'exprimer sur son sentiment, l'aider à trouver son (ou ses) besoins non satisfaits qui ont fait naître ce sentiment...
Une écoute empathique, quoi! (cf. la c.n.v.)

L'identification et l'expression des sentiments et besoins permettront peut-être au jaloux de voir que ce n'est pas son/sa partenaire qui est responsable de sa jalousie, et de se "réparer" peu à peu en prenant soin de ses besoins.

Si on est ""victime"" d'un jaloux, il me semble que le même processus est à appliquer à soi. C'est pas parce qu'on comprend le sentiment de l'autre, qu'on doit en oublier ses propres besoins!
Évidemment, cette démarche devient compliquée (mais peut-être pas impossible) si on n'est pas tous les deux ouvert à la communication...

Ouf! C'est moi qui ai été longue ce coup-ci!
Tout d'abord, j'ai bien aimé ton long commentaire très clair, intéressant et agréable à lire...
Je me demande si tu te souviens de MBR (Marshall B. Rosenberg) qui disait que pour les chacals l'amour est un sentiment et un besoin pour les girafes...
J'étais un peu surpris, pour moi, il est les deux...
Je conçois la jalousie comme étant le résultat d'une frustration ou, comme tu le dis, comme la non-satisfaction d'un besoin fondamental...
Il me semble que notre conception est donc fort proche et je me sens pleinement d'accord avec ce que tu as exprimé dans ton commentaire...
Merci de l'avoir écrit, je ne l'ai pas du tout trouvé trop long...
Je préfère un long commentaire intelligent et pertinent que de nombreux commentaires cours et irritants...  
Je pense pas que ce soit une question de longueur mais de clarté, comme l'a dis Léon, mais peut-être que Ln étais taquine, dans ce cas, je n'ai rien dis. Wink

_________________
On peut mieux, mais cela prendrait plus de temps...
Revenir en haut Aller en bas
Béa
Vitesse de croisière
avatar

Nombre de messages : 150
Localisation : Liège
Loisirs : vivre des rencontres, ballades, voyages, lecture,...
Date d'inscription : 27/06/2005

MessageSujet: Re: Et si nous parlions d’amour ?   Ven 2 Sep 2005 - 9:28

Citation :
Je me demande si tu te souviens de MBR (Marshall B. Rosenberg) qui disait que pour les chacals l'amour est un sentiment et un besoin pour les girafes...
En fait, il me semble que le besoin d'amour est une constante; tandis que si je considère l'amour en tant que sentiment, il est plus aléatoire, temporaire (comme tout sentiment ou émotion ).
J'ajouterais que je découvre de plus en plus l'amour comme un "état d'être", comme une manière autre d'être en relation, une ouverture du coeur qui n'est pas tributaire de ce que l'autre m'apporte ou non, du fait que l'autre m'aime ou non.
Et cette découverte me rend plutôt joyeuse! Bis1

_________________
Il vaut mieux allumer une bougie que de maudire l'obscurité.
Revenir en haut Aller en bas
Ln_neva_unique
Vitesse de croisière


Féminin
Nombre de messages : 795
Date d'inscription : 31/03/2005

MessageSujet: Re: Et si nous parlions d’amour ?   Ven 2 Sep 2005 - 9:35

état d'être ?
Oui, sans doute ! Mais que faire quand l'être aimé me piétine ?

Il y a toujours des difficultés, du temps, des catalyseurs pour passer d'un état à l'autre !

_________________
Ln_neva_unique
Revenir en haut Aller en bas
Béa
Vitesse de croisière
avatar

Nombre de messages : 150
Localisation : Liège
Loisirs : vivre des rencontres, ballades, voyages, lecture,...
Date d'inscription : 27/06/2005

MessageSujet: Re: Et si nous parlions d’amour ?   Ven 2 Sep 2005 - 10:16

Je viens de vivre la fin d'une relation amoureuse...
Moment pas gai, mais riche d'enseignement, l'occasion de faire le point.

Et je constate que je peux mettre un terme à une relation dans laquelle je ne me sentais plus épanouie, pas aimée; quitter une personne pour laquelle je n'éprouve plus de sentiment amoureux... tout en conservant en moi cette "ouverture du coeur" qui est indépendante du fait que l'autre m'aime ou non.

Dans une relation (il y a longtemps) dans laquelle je me sentais "piétinée", non respectée par l'autre ... Je me suis un jour posée la question dans quelle mesure JE ne me respectais pas!
Quand j'ai pris conscience que c'est mon mode de fonctionnement qui permettait à l'autre de ne pas me respecter, c'est comme si un voile s'était levé!
J'ai radicalement évolué, modifié ma manière d'être en relation avec les autres ...
Un jour, j'ai pris la décision salvatrice de quitter cette relation destructrice (après avoir, en vain, tenté de dialoguer et de me faire respecter par ce" compagnon"). Ouf!
Alors, quant à l'amour...
Oui, bien sûr, par rapport à cet homme (ou tout autre personne qui me fait réellement du mal, à moi ou à d'autres d'ailleurs), je ne suis pas vraiment en contact avec l'amour. Mais je ne nourris pas de rancoeur, c'est déjà pas mal, il me semble.

_________________
Il vaut mieux allumer une bougie que de maudire l'obscurité.


Dernière édition par le Ven 2 Sep 2005 - 22:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
moniquelunique
Vitesse de croisière


Féminin
Nombre de messages : 403
Date d'inscription : 06/04/2005

MessageSujet: Re: Et si nous parlions d’amour ?   Ven 2 Sep 2005 - 10:23

En effet , la situation, n'est pas si simple .
C'est à toi de voir Taki, tout être humain est un ensemble de qualités et de défauts..
Personne, n'est parfait malheureusement.
Tu me semble assez hésitante cependant .....
Ne resterais tu pas avec lui , de peur de la solitude....
Rapelles toi "vaut mieux seule , que mal accompagnée".
Tu restes maître de tes décisions et de ta vie , personnes ne peut rien décider à ta place.
bien à toi
Moniquel

_________________
envie de gros calins ....


Dernière édition par le Ven 2 Sep 2005 - 16:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ln_neva_unique
Vitesse de croisière


Féminin
Nombre de messages : 795
Date d'inscription : 31/03/2005

MessageSujet: Re: Et si nous parlions d’amour ?   Ven 2 Sep 2005 - 10:32

Béa,
comme tu le dis, c'est un moment qui enrichit toujours !
Mais c'est un moment pénible à traverser, comme une tempête qu'on traverse, mm si on sait que le port est proche, que le calme va arriver et le repos, bienfaiteur.
Il y a la lutte pour conserver le bateau, en oubliant le soleil du départ du voyage, la cargaison qui va sombrer, la pluie qui traverse tout, le froid qui glace, les ressources de l'équipage qu'on doit rassembler, garder la confiance dans la boussole parce que le noir recouvre tout. Ne pas penser à la cargaison qui peut sombrer, parce que seule la vie est importante.

_________________
Ln_neva_unique
Revenir en haut Aller en bas
moniquelunique
Vitesse de croisière


Féminin
Nombre de messages : 403
Date d'inscription : 06/04/2005

MessageSujet: Re: Et si nous parlions d’amour ?   Ven 2 Sep 2005 - 16:40

Moi , je préfère une petite vie tranquille, des problèmes j'en ai eu mon lot.
il y a d'autres choses beaucoup plus agréable pour mettre du piment dans la vie.
Un couple s'enrichi ensemble de tous les petits moments agréables , passée ensemble...ou que l'on se racontent mutuellement ses journée dans la sérénité , sans toujours devoir faire attention à ce que l'ondit , ce qu'on fait....
NON merci , pas trop pour moi , ce genre de chose , j'ai trop donné.
Bien à vous

_________________
envie de gros calins ....
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Et si nous parlions d’amour ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Et si nous parlions d’amour ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» « Nous parlions d'amour! » dit Jésus.
» Sans fin, Seigneur, nous chanterons ton amour
» Prière pour l'amour entre nous
» Méditation Quotidienne : Aimer comme Dieu nous aime : d'un véritable amour
» Seigneur, nous te demandons aujourd’hui l’amour qui sait te voir.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les hédoniens ardents :: Salons & forums d'échanges amicaux... :: A propos de l'amitié, des relations humaines, de l'amour et de ses défis...-
Sauter vers: