Les hédoniens ardents

Echanges pour promouvoir l'épanouissement, la bienveillance, l'expression des sentiments, le plaisir, le bien être dans le respect des autres et de la vie.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Essais d'annonces avec images...
Cliquez sur les images pour les voir en grand... - - - - - - - - - - -
-

Partagez | 
 

 Le manque d’amour de soi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MiVé
Rang: Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 60
Localisation : Liège
Loisirs : Massage, photographie, informatique
Souhaits : De nouvelles personnes sympathiques avec qui dialoguer et plus si affinités...
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Le manque d’amour de soi   Dim 19 Juin 2005 - 14:50

Me semble être la principale cause d’échec dans les relations affectives.
Vous êtes d’accord ou voulez-vous qu’on en parle ?

Si vous êtes d’accord, passons au sujet suivant…

_________________
On peut mieux, mais cela prendrait plus de temps...


Dernière édition par le Dim 19 Juin 2005 - 20:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ln_neva_unique
Vitesse de croisière


Féminin
Nombre de messages : 795
Date d'inscription : 31/03/2005

MessageSujet: Re: Le manque d’amour de soi   Dim 19 Juin 2005 - 16:39

entièrement d'accord avec toi.
Mais ce qui me semble important est de chercher à savoir le pourquoi ? du manque d'amour de soi.
Il me semble que cela va de pair avec une dévaloriation constante de soi-même.
Dans mon cas, j'en connais la raison.
Il faut non seulement l'accepter, mais la surmonter, et c'est là le prob.

_________________
Ln_neva_unique
Revenir en haut Aller en bas
moniquelunique
Vitesse de croisière


Féminin
Nombre de messages : 403
Date d'inscription : 06/04/2005

MessageSujet: Re: Le manque d’amour de soi   Lun 20 Juin 2005 - 1:30

Big Kiss Big Kiss kikou
je ne suis pas certaine que ce soit le manque d'amour de soi , qui soit la cause des échecs amoureux.
Moi , je m'aime , sinon qui m'aimerais , et on ne peut pas vivre sans amour.....
Je suis du signe du Lion ascendant sagitaire, donc de ce fait je suis un peu égocentrique.
j'aime rayonner, être la meilleure, être la plus... à tous points de vue.
Je mets un point d'honneur sur mon amour propre, ma réputation, je tiens toutes mes promesses même si parfois j'ai difficile d'y arriver.
Je suis équilibrée, honnête, sincère...
Je prends soin de ma petite personne, je suis joviale, j'aime rigoler, je suis chaleureuse. J'aime cuisiner de bons petits plats.
J'aime les gros calins, j'aime faire l'amour (ce qui ne déplait généralement pas aux hommes)
et malgré tout , je suis toujours seule.
Quand les enfants étaient petits, je pensais qu'un homme ne prendrait pas les responsabilités, d'élever 3 enfants que leur père a abandonné.
Mais maintenant, mes enfants ont terminé des études supérieures et sont à leur ménage ... (et je suis fière du résultat , car je ne dois dire merci à personne)
je me retrouve seule dans ma grande maison.(avec le chien et le chat)
Je me réveille seule dans le lit , je déjeune seule à table , personne pour parler avant de partir au travail, je rentre , personne ne m'attend, je suis seule devant la TV (heureusement qu'il y a internet), et puis je me retrouve encore seule dans mon grand lit pour aller dormir.
Les week-end , c'est la même chose, seule pour aller promener...ou au marché....
Le restaurant, n'en parlons pas, on a déjà l'air con d'y aller seule et en plus dés que l'on est seul , le garçon de salle nous envoie dans un petit coin caché , à la plus petite table.

Pourquoi , une personne sérieuse , sincère, de bonne présentation et ayant des affinités avec moi , ne se trouve t'elle pas sur mon chemin.
La vie est injuste parfois.
bien à vous
Big bisous (heureusement j'ai des ami(e)s) Bis1

_________________
envie de gros calins ....


Dernière édition par le Sam 25 Juin 2005 - 20:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MiVé
Rang: Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 60
Localisation : Liège
Loisirs : Massage, photographie, informatique
Souhaits : De nouvelles personnes sympathiques avec qui dialoguer et plus si affinités...
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Re: Le manque d’amour de soi   Mar 21 Juin 2005 - 8:40

Ah oui, bonnes questions, je disais bien la principale cause mais pas la seule et l'unique...

Les habitudes dans notre société ne favorise guère l'amour de soi et même des autres, si ce n'est avec de belles paroles...

Me voilà ici avec 2 lionnes, moi qui ne suit qu'un végétarien avec des cornes... J'ai comme l'impression que je risque de me faire bouffer...

_________________
On peut mieux, mais cela prendrait plus de temps...
Revenir en haut Aller en bas
Ln_neva_unique
Vitesse de croisière


Féminin
Nombre de messages : 795
Date d'inscription : 31/03/2005

MessageSujet: Re: Le manque d’amour de soi   Mar 21 Juin 2005 - 9:38

une histoire de lion :

Sur la route.


Sur la route, se croyant sans danger,
Gémeaux rieurs allaient sans se presser.
Un vieux lion sa crinière au vent,
Cherchait une proie à se mettre sous la dent.
Un matin, leurs chemins se croisèrent
Commença alors une tendre guerre.
Tous, différents, pensaient la gagner
Les armes enfin se mirent à hurler.
Je peux vous dire ce qui arriva :
Resté seul, aujourd’hui, le lion, oui, c’est moi.

Ln, Mars 2001

_________________
Ln_neva_unique
Revenir en haut Aller en bas
MiVé
Rang: Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 60
Localisation : Liège
Loisirs : Massage, photographie, informatique
Souhaits : De nouvelles personnes sympathiques avec qui dialoguer et plus si affinités...
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Re: Le manque d’amour de soi   Mar 21 Juin 2005 - 13:01

Végétarien ne sert de courir quand on est entre bouffeurs d'herbe et dans ces cas là on est rarement seuls, mais si il n'y avait que nous, nous devrons acquérir une maîtrise de notre fécondité car nous manquerions rapidement d'herbe...

Merci lion de nous débarasser des cadavres ambulants de nos frères malades... Wink

_________________
On peut mieux, mais cela prendrait plus de temps...
Revenir en haut Aller en bas
Ln_neva_unique
Vitesse de croisière


Féminin
Nombre de messages : 795
Date d'inscription : 31/03/2005

MessageSujet: Re: Le manque d’amour de soi   Ven 24 Juin 2005 - 21:57

Une histoire :
une mère a une fille, une seule et unique. mais voilà elle n'aime pas sa fille. Elle ne l'aimera jamais. Toujours, elle cherchera à la dévaloriser, elle lui fera accomplir ce qu'elle même aurait voulu faire, sans se soucier de ce que sa fille souhaitait ou espérait, ou simplement pensait.
Elle pensera pour sa fille, parce qu'elle croit détenir la seule et unique vérité.
Sa fille n'aura jamais aucune confiance en elle, et jamais n'arrivera ni à aimer ni à se faire aimer, comme elle l'aurait voulu puisqu'elle se culpabilisera de n'avoir pas su se faire aimer de sa propre mère.
Elle va aller d'échec en échec, parce qu'elle ne sait que reproduire le mm schéma....
Qui est coupable ? La mère ? la fille ? la vie ?
Evil or Very Mad

_________________
Ln_neva_unique
Revenir en haut Aller en bas
MiVé
Rang: Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 60
Localisation : Liège
Loisirs : Massage, photographie, informatique
Souhaits : De nouvelles personnes sympathiques avec qui dialoguer et plus si affinités...
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Re: Le manque d’amour de soi   Sam 25 Juin 2005 - 1:14

Merci pour cette histoire...

Je ne pense pas qu'il s'agit de trouver "à qui la faute" mais de comprendre la cause... Et la cause de la cause... la cause première si tu préfère...

Pourquoi la mère n'aime pas sa fille ?

Ensuite, il importera de voir ce que l'on peut faire de ce qui est acquis et compris...

La fille peut se guérir de son enfance, découvrir sa valeur, réapprendre ses goûts personnelles et rendre à sa mère ce qui lui appartient... Elle est devenue grande maintenant et elle ne dépends plus de sa mère, elle peut comprendre qu'elle n'est pas responsable du manque d'amour de sa mère.
Elle peut donc se libérer de l'influence nocive que sa mère à eu sur elle et ne dois pas croire ceux qui disent que c'est impossible. D'autres l'ont fait, c'est donc que c'est possible...
Quand cette fille parviendra à s'aimer elle même, d'autres pourront aussi l'aimer...
Avant ce sera très difficile, il est quasi impossible d'aimer une personnes qui ne s'aime pas elle même, l'amour ricoche sur une cuirase hermétique et décourage les amours les plus tenances...

Il est possible de briser ce cercle vicieux et il importe d'oser l'affirmer...

J'ai connu une femme qui avait véçu quelque chose de similaire et tout me donne à penser qu'elle a su aimer sa fille, que cette fille ne manquait pas de confiance en elle et je sais aussi qu'elle a eu de nombreux amants et que certains on vraiment su l'aimer...

N'est donc pas la preuve qu'il est possible de ne pas reproduire shéma parental et redécouvrir le merveilleux pouvoir de l'amour ?

_________________
On peut mieux, mais cela prendrait plus de temps...
Revenir en haut Aller en bas
moniquelunique
Vitesse de croisière


Féminin
Nombre de messages : 403
Date d'inscription : 06/04/2005

MessageSujet: Re: Le manque d’amour de soi   Sam 25 Juin 2005 - 21:27

kikou,
oui , en effet , certaines personnes qui ont souffert , répète le même schéma et font souffrir les autres à leur tour...
Malheureusement , je connaissais plusieurs personnes dans mon entourage quand j'habitais Namur...J'ai déménagé pour m'éloigner de mon ex-mari et je ne cotye plus ces personnes.
Mais c'est une réalité, que je n'arrive pas à m'expliquer.
Moi , j'ai tout laissé en arrière et suis repartie du bon pied avec mes 3 enfants ,j'en suis fière et heureuse .
mais je peux vous dire que j'en ai bavé . et je ne vous parle pas de la méchanceté des gens qui me jugeaient .
moi, j'ai le coeur sous le main , je ne sais pas dire non quand on me demande un petit service.
Je suis trop bonne , et je me fais souvent avoir ...et en remerciement , on dit du mal de moi, quand on ne m'insulte pas en public ...
Je ne réponds pas et souffre en silence.
Tristes mentalités de nos jours , dans le monde du travail
HEUREUSEMENT, je rencontre aussi des personnes très sympa en dehors du boulot.
Bis1 Gros calin A bientôt

_________________
envie de gros calins ....
Revenir en haut Aller en bas
Léon
Vitesse de croisière


Masculin
Nombre de messages : 1128
Age : 40
Localisation : Région Liégeoise, région du Centre, entre les deux, parfois ailleurs...
Loisirs : Créer, écouter, observer, sentir, goûter, comprendre, m'exprimer, ...
Date d'inscription : 26/06/2005

MessageSujet: Re: Le manque d’amour de soi   Dim 26 Juin 2005 - 20:55

Une autre grande raison qui fait qu'on souffre en amour, c'est que, généralement, on est attirer par le même type de partenaire, et, quand ce type de partenaire ne nous correspond pas où ne sais pas nous rendre heureux, la plupart de ses relations sont des écheques (mais pas toute, car il arrive que l'on tombe sur quelqu'un qui sais nous combler tout en appartenant un à ce type de personne qui en général ne nous comble pas).

Je sais que jusqu'il y a quelques années, c'était mon cas, puis, j'ai entrepris de faire un travail sur moi-même ainsi qu'un travail d'ouverture et j'espère que ça changera les choses. C'est peut-être la même chose pour toi Monique (je n'en sais rien, je me dis juste que c'est une ébauche d'explication à envisager pour toi).

Quoi qu'il en soit, je crois que quand on a des difficulter dans ces relations amoureuse, c'est par un travail sur soi qu'on peut comprendre d'où vient le problème (et parfois les problèmes) qui font qu'on arrive pas à être heureux en amour. Donc, si ce n'est pas forcément un problème d'amour propre, on revient toujours à soi pour régler ces problèmes affictif qui sont parfois bien éloigné et bien plus complexe que le fait de ne pas avoir d'amour propre.
Revenir en haut Aller en bas
MiVé
Rang: Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 60
Localisation : Liège
Loisirs : Massage, photographie, informatique
Souhaits : De nouvelles personnes sympathiques avec qui dialoguer et plus si affinités...
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Re: Le manque d’amour de soi   Jeu 14 Juil 2005 - 12:35

Il serait utile de comprendre pourquoi cette attirance pour le même type de partenaire...

N'est-ce pas en raison de la croyance que c'est celui-là qui va apporter l'amour qui fait défaut ?

Plutôt que d'aller vers ceux qui nous attire, ne serait pas préférable de se laisser aimer et de faire l'expérience d'aimer tout simplement sans être guidé par des attirances qui proviennent sans doute de croyances, de peurs, de préjugés, d'un conditionnement, etc. ?

_________________
On peut mieux, mais cela prendrait plus de temps...


Dernière édition par le Jeu 14 Juil 2005 - 12:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ln_neva_unique
Vitesse de croisière


Féminin
Nombre de messages : 795
Date d'inscription : 31/03/2005

MessageSujet: Re: Le manque d’amour de soi   Jeu 14 Juil 2005 - 12:38

n'est-ce pas plutôt parce que ce sont ceux-là qui catalysent le mieux nos sentiments ?

_________________
Ln_neva_unique
Revenir en haut Aller en bas
MiVé
Rang: Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 60
Localisation : Liège
Loisirs : Massage, photographie, informatique
Souhaits : De nouvelles personnes sympathiques avec qui dialoguer et plus si affinités...
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Re: Le manque d’amour de soi   Jeu 14 Juil 2005 - 12:41

Tiens, tu as posté pendant que je modifiait mon commentaire...
Bonjour Ln...

Que veux-tu dire par "catalysent le mieux nos sentiments" ?

_________________
On peut mieux, mais cela prendrait plus de temps...
Revenir en haut Aller en bas
Ln_neva_unique
Vitesse de croisière


Féminin
Nombre de messages : 795
Date d'inscription : 31/03/2005

MessageSujet: Re: Le manque d’amour de soi   Jeu 14 Juil 2005 - 12:44

catalyser : qui déclenche une réaction par sa seule présence.....

_________________
Ln_neva_unique
Revenir en haut Aller en bas
MiVé
Rang: Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 60
Localisation : Liège
Loisirs : Massage, photographie, informatique
Souhaits : De nouvelles personnes sympathiques avec qui dialoguer et plus si affinités...
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Re: Le manque d’amour de soi   Jeu 14 Juil 2005 - 13:31

Et qu'est-ce qui déclenche cette réaction ?

Plus que de l'expliquer, il me semble utile de le comprendre... C'est donc bien à une introspection et à une compréhension que je vous invite...

Pourquoi ces personnes vous attirent ou catalysent vos sentiments ?
Vont-ils pouvoir combler vos besoins, répondre à vos attentes ?

Est-ce seulement un désir ?
Ou l'espoir que ce sont ces personnes là qui vont apporter l'amour qui fait défaut ?

Et si nous osions aimer librement, sans idées préconcues, sans croire savoir à l'avance ce à quoi cet amour va nous conduire ?

Est-il possible d'aimer en faisant taire ses peurs, ses préjugés etc. ?

Est-il aussi possible de se laisser aimer sans avoir l'impression que l'on veut nous posséder ou profiter de nous ?

Autrement dit, l'amour peut-il être un acte gratuit ?

_________________
On peut mieux, mais cela prendrait plus de temps...
Revenir en haut Aller en bas
Taki
Vitesse de croisière
avatar

Nombre de messages : 149
Localisation : Liège
Loisirs : Taquiner
Souhaits : Echanger des opinions, dialoguer.
Date d'inscription : 13/04/2005

MessageSujet: Re: Le manque d’amour de soi   Jeu 14 Juil 2005 - 15:26

Tu reste un grand adolescent !
Il n’y a pas que l’amour dans la vie et toutes sortes d’obligations sociales.
Bien sûr qu’il serait chouette de pouvoir aimer librement mais soit un peu réaliste ! C’est déjà pas facile de trouver un partenaire adéquat, si en plus il faut chercher à tout comprendre et se poser toutes ces questions, où va-t-on ?

_________________
Taquineuse par moments, ne me prenez pas trop au sérieux quand même... mdrrrr
Revenir en haut Aller en bas
http://forum.dial.be
Léon
Vitesse de croisière


Masculin
Nombre de messages : 1128
Age : 40
Localisation : Région Liégeoise, région du Centre, entre les deux, parfois ailleurs...
Loisirs : Créer, écouter, observer, sentir, goûter, comprendre, m'exprimer, ...
Date d'inscription : 26/06/2005

MessageSujet: Re: Le manque d’amour de soi   Jeu 14 Juil 2005 - 18:49

Je ne crois pas que nous soyons attirer par le type de personne dont nous croyons qu'elle nous rendra heureux (je connais plusieurs personnes qui sont attirées par des personnes qui leurs font du mal, elle s'en rendent compte mais n'arrive pas à être attirées par des personnes qui serait bien plus aptes à les rendre heureuses), je penche plutôt pour quelque chose de l'ordre du transfère lié au complexe d'oedipe, pour parler avec des mots plus facilement compréhensible. On est attiré par des personnes qui ont les certains trait de caractère de notre mère ou notre père (selon nos préférences sexuelles).

De toute façon, quoi qu'il en soit, seul un travail d'introspection peut permettre de prendre conscience du pourquoi on est attiré par tel type de personnes.

Enfin, c'est sûr que ne pas se préocuper de ces préjugés et de se laisser aller à plus de liberté en amour serait une très bonne chose, mais, ce n'est pas facile car nos préjugés, ... sont ancrés en nous.

Taki, peut-être que le fait de se poser des question, de faire une introspection, rend plus facile le fait de trouver un(e) partenaire.

De quelles obligations sociales parles-tu ?
Revenir en haut Aller en bas
MiVé
Rang: Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 60
Localisation : Liège
Loisirs : Massage, photographie, informatique
Souhaits : De nouvelles personnes sympathiques avec qui dialoguer et plus si affinités...
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Re: Le manque d’amour de soi   Mar 4 Oct 2005 - 15:00

Taki a écrit:
Tu reste un grand adolescent !
Il n’y a pas que l’amour dans la vie et toutes sortes d’obligations sociales.
Bien sûr qu’il serait chouette de pouvoir aimer librement mais soit un peu réaliste ! C’est déjà pas facile de trouver un partenaire adéquat, si en plus il faut chercher à tout comprendre et se poser toutes ces questions, où va-t-on ?

Ben oui, on me le dit de temps en temps...
Je sais qu'il y a des obligations sociales et sans doute que je n'en tiens pas suffisament compte et d'autres trop (cela compense) Wink
On est libre de se poser les questions que l'on veut et quand on veut...
Je pense seulement qu'il faut non pas le faire constament mais de temps en temps et au moins une fois dans sa vie.
Où on vas ? Ben justement, après s'être posés ces questions on sait un peu mieux où l'on vas !

Bien des gens on véçu trop longtemps sans se les poser et quand enfin ils se les posent, il est souvent trop tard.

_________________
On peut mieux, mais cela prendrait plus de temps...
Revenir en haut Aller en bas
Ln_neva_unique
Vitesse de croisière


Féminin
Nombre de messages : 795
Date d'inscription : 31/03/2005

MessageSujet: Re: Le manque d’amour de soi   Mar 4 Oct 2005 - 17:39

MiVé a écrit:
Bien des gens on véçu trop longtemps sans se les poser et quand enfin ils se les posent, il est souvent trop tard.

Peut-être qu'il vaut mieux savoir le plus tard possible que l'on raté sa vie.....

_________________
Ln_neva_unique
Revenir en haut Aller en bas
MiVé
Rang: Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 60
Localisation : Liège
Loisirs : Massage, photographie, informatique
Souhaits : De nouvelles personnes sympathiques avec qui dialoguer et plus si affinités...
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Re: Le manque d’amour de soi   Mar 4 Oct 2005 - 18:06

C'est quoi "raté sa vie" ?

_________________
On peut mieux, mais cela prendrait plus de temps...
Revenir en haut Aller en bas
MiVé
Rang: Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 60
Localisation : Liège
Loisirs : Massage, photographie, informatique
Souhaits : De nouvelles personnes sympathiques avec qui dialoguer et plus si affinités...
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Re: Le manque d’amour de soi   Mer 5 Oct 2005 - 9:59

Ne pas avoir résussi des projets que l'on avait ?
Est-on sur terre pour réaliser des projets ?
Vanité des vanités, dit l'Ecclésiaste, vanité des vanités, tout est vanité.
Quel avantage revient-il à l'homme de toute la peine qu'il se donne sous le soleil ?

Ne pas avoir fait du mal à d'autres ou pas suffisament de bien aux autres ?
Peut-être, mais si chacun est là pour les autres, qui est là pour soi et qui peut mieux que soi savoir ce qui est bon pour lui ?

Ne pas avoir suffisament jouis de la vie ?
On en revient au manque d'amour pour soi.

Je pense avoir suffisament réussi ma vie même si je devais mourir maintenant, et j'aimerais qu'il en soi de même pour vous.

_________________
On peut mieux, mais cela prendrait plus de temps...
Revenir en haut Aller en bas
Ln_neva_unique
Vitesse de croisière


Féminin
Nombre de messages : 795
Date d'inscription : 31/03/2005

MessageSujet: Re: Le manque d’amour de soi   Dim 9 Oct 2005 - 9:47

MiVé a écrit:
Ne pas avoir résussi des projets que l'on avait ?
Est-on sur terre pour réaliser des projets ? ....
Chacun a, de la vie, sa propre conception. Il en fait ce qu'il veut ou en tout cas, ce qu'il peut. Chacun a sa propre idée de ce qu'il a réalisé, de ce qu'il a raté.
Selon les aspirations qu'il avait, qu'il n'a pas pu mener à bien.

MiVé a écrit:
....Je pense avoir suffisament réussi ma vie même si je devais mourir maintenant, et j'aimerais qu'il en soi de même pour vous.
Cela t'honore, mais malheureusement tout le monde ne peut en dire autant.

_________________
Ln_neva_unique
Revenir en haut Aller en bas
Masty
Vitesse de croisière
avatar

Nombre de messages : 202
Localisation : Mons
Loisirs : guide nature, herboristerie, danse de salon, lecture, chant
Date d'inscription : 25/07/2005

MessageSujet: Re: Le manque d’amour de soi   Sam 15 Oct 2005 - 11:44

Bonjour tout le monde,

Pour moi, les "ratages" autant que les succès participent à la réussite de ma vie car tout me permet "d'avancer" . Or "avancer" dans la conscience d'être est probablement, selon ce que je pense aujourd'hui, mon critère principal de réussite de la vie.

_________________
Aujourd'hui est le premier jour du reste de ma vie !
Revenir en haut Aller en bas
moniquelunique
Vitesse de croisière


Féminin
Nombre de messages : 403
Date d'inscription : 06/04/2005

MessageSujet: Re: Le manque d’amour de soi   Ven 25 Nov 2005 - 1:17

Clap
En effet Masty, toutes nos expériences , bonnes ou mauvaises , nous sont utiles pour construire notre futur et ne plus commettre les même erreurs.
Mais je suis aussi d'accord avec Léon, en général nous sommes toujours attiré par le même style de personne, c'est pour cela qu'il faut toujours bien réfléchir avant de prendre une décision.
Mais justement " l'amour de soi  " doit nous inciter à ne pas tomber toujours dans les même piège.
Nous devons nous montrer digne de ce que nous sommes, des personnes respectables qui savons nous faire respecter.
Et pas quelqu'un prête à tout accepter pour ne pas vivre seul, tout est  question de fierté et d'amour propre.



Banane

_________________
envie de gros calins ....
Revenir en haut Aller en bas
moniquelunique
Vitesse de croisière


Féminin
Nombre de messages : 403
Date d'inscription : 06/04/2005

MessageSujet: Re: Le manque d’amour de soi   Ven 25 Nov 2005 - 1:27

Des paroles de douceur,
Des moments de bonheur.
Des regards échangés,
Un zeste de complicité.
Des étoiles dans les yeux,
La joie d'être deux.
Main dans la main,
Suivre le même chemin.
Des rêves plein le coeur,
Que du plaisir, aucune rancoeur.
Aimer et oublier
Les blessures du passé.
Juste la magie de l'amour,
Une belle vie pour toujours.

- Julie Jamar -

_________________
envie de gros calins ....
Revenir en haut Aller en bas
MiVé
Rang: Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 60
Localisation : Liège
Loisirs : Massage, photographie, informatique
Souhaits : De nouvelles personnes sympathiques avec qui dialoguer et plus si affinités...
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Re: Le manque d’amour de soi   Sam 26 Nov 2005 - 1:13

Bien d'accord avec Masty, c'est en corrigeant ses erreurs que l'on évolue...

D'accord aussi que le respect est important, se respecter soi-même aussi...

Par contre la fierté et l'amour propre, voilà des choses bien suspectes pour lesquels j'éprouve beaucoup de méfiance...

J'aime ce que je suis mais en être fier qu'est-ce que cela signifie ?
Je ne suis pas sûr que ce soit quelque chose de bon susceptible de me faire du bien...

Le manque d'amour de soi conduit à ne pas savoir aimer les autres...
Je pense qu'être (trop) fier risque de conduire au même résultat...

C'est parce que je m'aime que je t'aime et que j'ai aussi envie d'être aimé par toi...
Mais si tu ne t'aime pas, comment pourrais tu m'aimer ?
Et si je suis fière de moi et si tu es fière de toi et que tu ne me montre pas l'estime que j'espère alors et que je ne te montre pas l'estime que tu recherche, allons nous pouvoir nous aimer ?

Ai-je besoin d'être fier pour que tu m'aimes ?

_________________
On peut mieux, mais cela prendrait plus de temps...
Revenir en haut Aller en bas
MiVé
Rang: Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 60
Localisation : Liège
Loisirs : Massage, photographie, informatique
Souhaits : De nouvelles personnes sympathiques avec qui dialoguer et plus si affinités...
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Re: Le manque d’amour de soi   Sam 26 Nov 2005 - 1:17

Puis je suis aller voir le sens du mot fierté dans le Robert :

FIERTÉ [fjeRte] n. f.

- 1. Vx. Courage, intrépidité.
- 2. (XIIe). Vieilli. Caractère d'une personne qui se croit supérieure aux autres, s'enorgueillit d'avantages réels ou supposés.
- 3. (1651). Littér. Sentiment élevé de la dignité*, de l'honneur*, de l'indépendance.
- 4. Arts. Hardiesse, vigueur créatrice.

_________________
On peut mieux, mais cela prendrait plus de temps...
Revenir en haut Aller en bas
Masty
Vitesse de croisière
avatar

Nombre de messages : 202
Localisation : Mons
Loisirs : guide nature, herboristerie, danse de salon, lecture, chant
Date d'inscription : 25/07/2005

MessageSujet: Re: Le manque d’amour de soi   Dim 4 Déc 2005 - 16:52

MiVé, tu écris :

Citation :
Et si je suis fière de moi et si tu es fière de toi et que tu ne me montre pas l'estime que j'espère alors et que je ne te montre pas l'estime que tu recherche, allons nous pouvoir nous aimer ?

Ai-je besoin d'être fier pour que tu m'aimes ?


C'est compliqué ton truc, MiVé !!!
Pour moi, pas besoin que tu sois fier pour t'estimer et t'aimer (j'estime toujours les gens que j'aime bien et le fait qu'ils soient fiers ou pas fait simplement partie de leur personnalité)

_________________
Aujourd'hui est le premier jour du reste de ma vie !
Revenir en haut Aller en bas
Léon
Vitesse de croisière


Masculin
Nombre de messages : 1128
Age : 40
Localisation : Région Liégeoise, région du Centre, entre les deux, parfois ailleurs...
Loisirs : Créer, écouter, observer, sentir, goûter, comprendre, m'exprimer, ...
Date d'inscription : 26/06/2005

MessageSujet: Re: Le manque d’amour de soi   Ven 9 Déc 2005 - 18:07

Je crois que notre société pointe toujours du doigt les gens fier, ce n'est pas partout pareil, en Afrique, les gens, du moins traditionnelement, sont assez fier et pour moi, c'est une de leur qualité.

Je ne comprend pas très bien en quoi le fait d'être fier pourrais nuire à une relation amoureuse, être fier, ça ne veut pas dire dénigré l'autre (ce sens est d'ailleurs veilli d'après le Robert). Pour moi, être fier est un trait de caractaire, ça peu ne pas plaire à certain, mais, à part avec les personnes à qui ça ne plait pas, je doute fort que la fièreté puisse être nuisible au sein d'un couple.

Je suis quelqu'un d'assez fier (c'est d'ailleurs une des choses qui fait ma singularité dans ce monde occidental) et je trouve ça positif d'être fier de soi. Je ne suis, bien sûr, pas fier de certains aspect de ma personne, mais globalement, je suis fier de moi, fier de ce que je suis, de ce que j'ai accomplit, de ce que je fait, de mes qualités, de mon attention, ... Je sais d'expérience que certain confonde fierté avec trop d'égoïsme et une forme dénigrement de l'autre, ce qui n'est pas du tout mon cas, ni même celui des quelques personnes fier que je connais.

J'entend souvent qu'il n'y a pas de honte à être riche et à profiter de ces richesse, moi, je dirais qu'il n'y a pas de honte à avoir des qualités, de l'inteligence, d'en profiter et d'en être fier.

Enfin, je crois que, contrairement à ce que l'on pourrais penser, le fait d'être fier n'est en rien lier avec l'estime de soi, en effet, j'ai toujours été fier, mais, je n'ai pas toujours eu une bonne estime de moi.
Revenir en haut Aller en bas
MiVé
Rang: Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 60
Localisation : Liège
Loisirs : Massage, photographie, informatique
Souhaits : De nouvelles personnes sympathiques avec qui dialoguer et plus si affinités...
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Re: Le manque d’amour de soi   Ven 16 Déc 2005 - 11:31

Oui, cela se discute et tout dépend du sens que l'on donne à ce mot...
Je pense que je te comprends bien et que c'est une question d'équilibre...
Une qualité devient souvent un défaut quand elle est exagérée...

Je suis fier de certaines choses, mais d'un courage moyen, souvent trop intrépide, parfois imprudent... J'en prends conscience et je me corrige... Et ça, j'en suis fier ! ;-)

Je me crois pas supérieur aux autres, je pense que nous avons tous des qualité différentes et que nous sommes complémentaires...

Bon, c'est vrai qu'il y en a qui le sont peut-être un peu moins que d'autres et peut-être qu'ils ne servent qu'à nous valoriser quand on se compare à eux...

Bon, je suis taquin, je pense rester digne même si je comprends pas toujours ce qu'est l'honneur... J'essaye de rester suffisament indépendant tout en étant solidaire... Je sais solliciter de l'aide en cas de besoin...

Je pense ne pas trop manquer de "vigueur créatrice"...
Et puis surtout je m'aime bien avec mes qualités et malgré mes défauts...

Notre société est remplie de contradictions et encore fort imprégnée d'une moralité "judéo-chrétienne" dans laqquelle est venu se mélanger toutes une serie d'autres valeurs... C'est notre richesse "multiculturelle".

En quoi le fait d'être fier pourrais nuire à une relation amoureuse ?
J'ai une amie qui est assez fière et souvent cela m'agasse fortement...
Sans doute que cela me protège d'être amoureux !
Les réactions qu'elle a quand elle est véxée, m'irritent et c'est parfois l'occasion de disputes...
Et comme toi, elle manque, il me semble, d'estime de soi...
Elle a d'autres qualités que sa fierté et c'est pourquoi je l'apprécie...
Mais je pense bien sincèrement que s'il avait été question de relations amoureuses, cette fierté aurait été une grosse entrave à des relations harmonieuses entre nous...

Il me semble que chez moi c'est l'inverse, je m'estime beaucoup mais je suis pas trop fier...
J'ai bein sûr envie que mes qualités soient reconnues mais c'est plus une envie de vivre et de jouir de la vie que pour être mis sur un piedestal inconfortable !

Et puis, je ne suis pas vraiment fier de toi, mais je t'estime beaucoup... En raison de certaines de tes qualités...
Maintenant que tu le dis, c'est vrai que tu semble assez fier et manque d'estime. Je le constate, mais cela ne m'avait pas particulièrement 'frappé' au départ...

_________________
On peut mieux, mais cela prendrait plus de temps...
Revenir en haut Aller en bas
Léon
Vitesse de croisière


Masculin
Nombre de messages : 1128
Age : 40
Localisation : Région Liégeoise, région du Centre, entre les deux, parfois ailleurs...
Loisirs : Créer, écouter, observer, sentir, goûter, comprendre, m'exprimer, ...
Date d'inscription : 26/06/2005

MessageSujet: Re: Le manque d’amour de soi   Mar 20 Déc 2005 - 18:13

Il est fort possible que ma fièrtée soit là pour combler un certain manque de confiance en moi qui à tendance à s'amenuiser, mais qui est toujours présent.

Par contre, ma fièrté ne s'amenuise pas à mesure que ma confiance de moi augmente et je ne le regrette nullement, je le constate, c'est tout.
Revenir en haut Aller en bas
moniquelunique
Vitesse de croisière


Féminin
Nombre de messages : 403
Date d'inscription : 06/04/2005

MessageSujet: Re: Le manque d’amour de soi   Jeu 22 Déc 2005 - 13:09

Bonne journée à tous et à toutes.

Je suis d'avis que l'amour de soi et très important, je le redis , si je ne parviens pas à m'aimerà m'aimer moi-même, je ne pense pas qu'une tierce personne parviendrai à m'aimer.
Biensûr, à coté de cet amour de soi, il y a aussi la confiance en soi, qui est aussi très importante.
A bientôt

_________________
envie de gros calins ....
Revenir en haut Aller en bas
chupa36
Vitesse de croisière
avatar

Féminin
Nombre de messages : 220
Age : 34
Localisation : couvin belgique
Date d'inscription : 21/09/2006

MessageSujet: Re: Le manque d’amour de soi   Jeu 28 Sep 2006 - 14:16

l'amour de soi est essentielle dans un couple mais comment savoir si on l'a vraiment acquis ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://chupa36.skyblog.com
Léon
Vitesse de croisière


Masculin
Nombre de messages : 1128
Age : 40
Localisation : Région Liégeoise, région du Centre, entre les deux, parfois ailleurs...
Loisirs : Créer, écouter, observer, sentir, goûter, comprendre, m'exprimer, ...
Date d'inscription : 26/06/2005

MessageSujet: Re: Le manque d’amour de soi   Lun 2 Oct 2006 - 20:11

En étant à l'écoute de soi et de ce que les autres reflète de soi je pense.

De toute façon, est-ce vraiment important de le savoir ?
Revenir en haut Aller en bas
MiVé
Rang: Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 60
Localisation : Liège
Loisirs : Massage, photographie, informatique
Souhaits : De nouvelles personnes sympathiques avec qui dialoguer et plus si affinités...
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Re: Le manque d’amour de soi   Mar 3 Oct 2006 - 6:07

Il me semble qu'oui que c'est important de la savoir mais je m'étonne un peu de cette question...

Je suppose qu'elle montre qu'il n'est pas suffisant...

Mais il s'agit plus d'être aimant, d'agir pour se faire plaisir, que d'acquérir quelque chose...
Il s'agit bien d'être et non pas d'avoir...
Inutile de chercher à acquérir ce quelque chose et de se culpabilier si on n'y parvient pas, il importe plutôt de faire ce que l'on aime et d'apprendre à s'accepter pleinement tel que l'on est.
Mais cette acceptation pleine et entière de soi, ne doit évidement pas conduire à une résignation et à une stagnation, c'est juste un point de départ qui peut conduire à une amélioration, une évolution et à un plus grand amour pour soi-même.

J'espère être suffsament clair...

_________________
On peut mieux, mais cela prendrait plus de temps...
Revenir en haut Aller en bas
chupa36
Vitesse de croisière
avatar

Féminin
Nombre de messages : 220
Age : 34
Localisation : couvin belgique
Date d'inscription : 21/09/2006

MessageSujet: Re: Le manque d’amour de soi   Mar 3 Oct 2006 - 11:35

Léon a écrit:
En étant à l'écoute de soi et de ce que les autres reflète de soi je pense.

De toute façon, est-ce vraiment important de le savoir ?

je pense comme toi, on vit dans une éternelle remise en question de soi donc je ne m'attends pas à une réponse...jamais

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://chupa36.skyblog.com
MiVé
Rang: Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 60
Localisation : Liège
Loisirs : Massage, photographie, informatique
Souhaits : De nouvelles personnes sympathiques avec qui dialoguer et plus si affinités...
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Re: Le manque d’amour de soi   Mar 3 Oct 2006 - 12:10

Ah bon... Rolling Eyes Sad

_________________
On peut mieux, mais cela prendrait plus de temps...
Revenir en haut Aller en bas
chupa36
Vitesse de croisière
avatar

Féminin
Nombre de messages : 220
Age : 34
Localisation : couvin belgique
Date d'inscription : 21/09/2006

MessageSujet: Re: Le manque d’amour de soi   Mar 3 Oct 2006 - 13:12

quand tu réfléchis bien, chacun te donnera SA réponse ce qui signifie bien que LA réponse n'existe pas...jamais

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://chupa36.skyblog.com
MiVé
Rang: Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 60
Localisation : Liège
Loisirs : Massage, photographie, informatique
Souhaits : De nouvelles personnes sympathiques avec qui dialoguer et plus si affinités...
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Re: Le manque d’amour de soi   Mar 3 Oct 2006 - 13:51

Euh... C'était quoi la question déjà ? Sif

_________________
On peut mieux, mais cela prendrait plus de temps...
Revenir en haut Aller en bas
chupa36
Vitesse de croisière
avatar

Féminin
Nombre de messages : 220
Age : 34
Localisation : couvin belgique
Date d'inscription : 21/09/2006

MessageSujet: Re: Le manque d’amour de soi   Mar 3 Oct 2006 - 13:54

chupa36 a écrit:
l'amour de soi est essentielle dans un couple mais comment savoir si on l'a vraiment acquis ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://chupa36.skyblog.com
Léon
Vitesse de croisière


Masculin
Nombre de messages : 1128
Age : 40
Localisation : Région Liégeoise, région du Centre, entre les deux, parfois ailleurs...
Loisirs : Créer, écouter, observer, sentir, goûter, comprendre, m'exprimer, ...
Date d'inscription : 26/06/2005

MessageSujet: Re: Le manque d’amour de soi   Mar 3 Oct 2006 - 16:19

Ce que je voulais dire, c'est que, peu importe de savoir si on s'aime suffisament, ce qui est important, c'est de s'aimer suffisament. Je crois que si l'on s'aime, on ne se pose pas trop de question à ce sujet.

Le fait de se poser la question de façon récurante peut signifier un manque de confiance en soi et donc un manque d'amour de soi.

Il est bon de se remettre en question, pour autant qu'il y ai question à se poser.
Revenir en haut Aller en bas
MiVé
Rang: Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 60
Localisation : Liège
Loisirs : Massage, photographie, informatique
Souhaits : De nouvelles personnes sympathiques avec qui dialoguer et plus si affinités...
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Re: Le manque d’amour de soi   Mar 3 Oct 2006 - 18:52

Oui, c'est à peu près ce que je pense aussi... A la différence de l'importance de le savoir, ce savoir me semble aller de soi quand on s'aime. Donc, comme le dit Léon, on ne se pose pas la question, on a déjà la réponse... Ou sa réponse... D'où mon étonnement pour cette interrogation et il me semble qu'elle qu'elle montre, surtout si elle est récurante, que cet amour pour soit n'est pas suffisant puisqu'il n'est pas clairement perçu, connu, su puisqu'il n'est pas considéré comme acquis et que peut-être on pourrait douter de sa pérennité ou craindre sa disparition...  

Ce qui est aussi étrange, c'est que malgré l'amour que l'on a pour soi, à on parfois des comportements, des actes, des maladresses, des propos qui peuvent faire penser à un sorte autosabotage inconscient... Ce qui peut donc parfois amener à douter de l'amour pour soi ?  

La réceptivité pour une remise en question de ses idées lors d'information nouvelles n'implique pas pour moi la constante remise en question de son amour pour soi sans que des fait nouveaux ne vienne le justifier. Je n'attends donc pas non plus une réponse puisque la réponse est déjà là, oui, je m'aime et c'est clairement acquis. Quand ce qui est a faire pour mon propre épanouissement, c'est pas toujours des plus clairs et cela rentre souvent en opposition, en contradiction ou en conflits avec les exigences sociales et la volonté, les idées des autres...

Il y a donc un manque d'unité quand à la compréhension de notre intéret commun et à l'utilité d'une solidarité, d'une collaboration, plutôt que d'une concurence. Ceux qui veulent régner chercher à nous diviser, à nous opposer les uns aux autres hors je pense que nous avons tout intérêt à comprendre combien il est important de s'aimer, de rester solidaire, de ne pas se concurencer et se combattre mais de collaborer et partager les fruits de cette collaboration.

_________________
On peut mieux, mais cela prendrait plus de temps...
Revenir en haut Aller en bas
Léon
Vitesse de croisière


Masculin
Nombre de messages : 1128
Age : 40
Localisation : Région Liégeoise, région du Centre, entre les deux, parfois ailleurs...
Loisirs : Créer, écouter, observer, sentir, goûter, comprendre, m'exprimer, ...
Date d'inscription : 26/06/2005

MessageSujet: Re: Le manque d’amour de soi   Mar 3 Oct 2006 - 19:05

Pour ce qui est des actes d'auto-sabordage, personnellement, je les mets sur le compte de l'instinct. Je m'explique : l'instinct de la plupart des animaux fait diminuer le taux de natalité lors de surpopulation. Chez l'humain, cette instinct à été si réprimé par des tas de choses qu'il se manifeste par un comportement auto-destructeur. Je crois que l'occidental moyen est profondément auto-destructeur et qu'il a beau s'aimer, ça ne l’empêche pas de s'auto-détruire de façon plus ou moins importante et malgré lui.
Revenir en haut Aller en bas
chupa36
Vitesse de croisière
avatar

Féminin
Nombre de messages : 220
Age : 34
Localisation : couvin belgique
Date d'inscription : 21/09/2006

MessageSujet: Re: Le manque d’amour de soi   Mar 3 Oct 2006 - 21:59

Léon a écrit:
Pour ce qui est des actes d'auto-sabordage, personnellement, je les mets sur le compte de l'instinct. Je m'explique : l'instinct de la plupart des animaux fait diminuer le taux de natalité lors de surpopulation. Chez l'humain, cette instinct à été si réprimé par des tas de choses qu'il se manifeste par un comportement auto-destructeur. Je crois que l'occidental moyen est profondément auto-destructeur et qu'il a beau s'aimer, ça ne l’empêche pas de s'auto-détruire de façon plus ou moins importante et malgré lui.

scratch

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://chupa36.skyblog.com
MiVé
Rang: Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 60
Localisation : Liège
Loisirs : Massage, photographie, informatique
Souhaits : De nouvelles personnes sympathiques avec qui dialoguer et plus si affinités...
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Re: Le manque d’amour de soi   Mer 4 Oct 2006 - 13:29

Effectivement, il y a une surpopulation humaine qui est assez incompatible avec un bon épanouissement et qui peut expliquer des tendances, conscientes ou non, à s'autodétruire...

Dans ce monde de plus en plus impersonnel, la solitudes, le mal-être et les tendances suicidaires sont importantes...

_________________
On peut mieux, mais cela prendrait plus de temps...
Revenir en haut Aller en bas
chupa36
Vitesse de croisière
avatar

Féminin
Nombre de messages : 220
Age : 34
Localisation : couvin belgique
Date d'inscription : 21/09/2006

MessageSujet: Re: Le manque d’amour de soi   Mer 4 Oct 2006 - 13:34

oui certes...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://chupa36.skyblog.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le manque d’amour de soi   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le manque d’amour de soi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le manque d' amour d'Abel
» L'agitation dans le monde causé par le manque d'amour pour Moi./voyante anonyme
» Le sentiment de vide affectif
» Les raisons ou causes du divorce
» En confession demander miséricorde, pour vos péchés d'orgueil, de vaine gloire..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les hédoniens ardents :: Salons & forums d'échanges amicaux... :: A propos de l'amitié, des relations humaines, de l'amour et de ses défis...-
Sauter vers: