Les hédoniens ardents

Echanges pour promouvoir l'épanouissement, la bienveillance, l'expression des sentiments, le plaisir, le bien être dans le respect des autres et de la vie.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Essais d'annonces avec images...
Cliquez sur les images pour les voir en grand... - - - - - - - - - - -
-

Partagez | 
 

 L' Allocation universelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MiVé
Rang: Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 60
Localisation : Liège
Loisirs : Massage, photographie, informatique
Souhaits : De nouvelles personnes sympathiques avec qui dialoguer et plus si affinités...
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: L' Allocation universelle   Ven 27 Avr 2007 - 7:22

Φιλо a écrit:
Et quel partit politique propose cette allocation universelle de base ? Vivant, un parti politique dont la préoccupation principale est une libéralisation de la société, ce qui nous enfermerais encore plus dans le système capitaliste (notamment, ça dégraderais l'enseignement par un système de prime qui est proche d'une forme de privatisation). Personnellement et avec le recul, je ne veux plus voter pour ce parti, malgré le fait que je suis pleinement d'accord avec l'instauration d'une allocation universelle de base.

Et de toute façon, dans l'état actuel des choses, est-il réaliste de penser que cette allocation universelle de base soit instaurée ?

Il me semble que je connais que Vivant mais je pense qu'il en avait ausi été question chez les écolos... Il faudrait leur demander...

Qu'est-ce qui te fait croire que la préoccupation principale du parti Vivant est une libéralisation de la société ? Je n'ai pas eu cette impression...
Mais qu'est-ce que tu entends par libéralisation ?

Pourquoi penses-tu que cela nous enfermerais encore plus dans le système capitaliste puisque dans le système qu'il préconise ce ne serait plus le travail qui serait taxé mais les produits (sans pour autant changer de prix) et que donc ceux qui consomment le plus (les riches) financeraient la sécurité sociale alors que c'est aujourd'hui en grande partie de travail des prolétaires qui finace cette sécurité ?

Je ne comprends pas ton argumentation au sujet de l'enseignement.

Je ne crois pas non plus que je vais voter sur ce parti, bien qu'ils m'ont demandé à Liège de figurer sur leur liste, ce que j'ai décliné.

Et dans l'état actuel des choses, je pense nous seulement qu'il serait réaliste d'instaurer une allocation universelle de base et que cela simplifierait grandement le système, que ce serait plus juste et plus économique...

Encore faut-il bien comprendre ce que cela implique... Elle n'est pas toujours bien comprise et elle remplacerait des allocations qui existent déjà : chômage, alloc. familiales, pensions... Mais à la différence qu'elle serait inconditionnelle et que donc il n'y aurait plus la crainte de la perdre et l'obligation de faire des démarches auprès des CPAS et tout ce que cela implique comme vexations, stress et pappaseries inutiles... Sans parler du mépris social...

_________________
On peut mieux, mais cela prendrait plus de temps...


Dernière édition par le Dim 29 Avr 2007 - 13:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Léon
Vitesse de croisière


Masculin
Nombre de messages : 1128
Age : 40
Localisation : Région Liégeoise, région du Centre, entre les deux, parfois ailleurs...
Loisirs : Créer, écouter, observer, sentir, goûter, comprendre, m'exprimer, ...
Date d'inscription : 26/06/2005

MessageSujet: Re: L' Allocation universelle   Ven 27 Avr 2007 - 11:30

Pour les élections législatives fédérales du 18 mai 2003, j'ai lu le programme de Vivant et j'ai participé au forum qu'il y avait alors sur internet. Sur plusieurs point, je n'étais pas d'accord (notamment, ce dont j'ai déjà parlé le fait qu'il voulait financer les écoles en fonction du nombre d'élèves, ce qui est la porte ouverte à la concurrence entre les écoles, ce qui ne peut être que néfaste pour l'enseignement).

Comme tu le rappel, il basent tout sur la TVA et veulent supprimer les charges social sur la main d'oeuvre. Pourquoi ? Pour le bénéfice du patronat qui aura une main d'oeuvre moins cher et qui pour autant ne payera pas les produit nécessaire au fonctionnement de son entreprise plus cher puisque le prix n'augmenterais pas, par contre, il devrait vendre leur produit moins cher étant donné les économie réalisée, donc, là aussi, on accentue la concurrence en augmentant le pouvoir des plus gros qui peuvent se permettre les prix les plus bas et ce au détriment de la qualité de biens de consommation.

La libéralisation, c'est "libérer" des secteurs d'activité qui ne fonctionne pas de façon commercial pour les faire fonctionner de la sorte ce qui accentue l'emprise du capitalisme sur la vie des gens.

Les riches ne consommes pas tellement plus que les pauvres, d'ailleurs, il n'y a pas d'un côté les riches et de l'autre les pauvres, il y a tout un tas de niveau de richesse et plus les gens sont riche plus ils économise pour être plus riche, ce qu'on économise, on ne le consomme pas. Par ailleurs, il y a plus de pauvre et donc, la somme total dépensée dans la consommation vient majoritairement des pauvres.

Ce que Vivant veut, c'est donner un minimum pour consommer à tout le monde afin de relancer la croissance et rester dans la sacralisation du travail afin d'avoir de la main d'oeuvre qui, comme je l'ai dit ci-dessus sera moins cher.

De plus, la TVA est un impôt injuste car il est le même quelque soit la somme dont on dispose pour consommer. Bien sûr, imposer le travail pour financer la sécurité social n'est pas un système satisfaisant. L'impôt qui me semble le plus juste car le plus proportionnel au pouvoir d'achat est l'impôt sur le revenu et il faudrait étendre cette impôt à tout les types de revenu possible et imaginable, ça se serait une véritable alternative à cette impôt sur le travail et à cette TVA qui pèsent sur nous, pour la TVA, elle me semble en partie justifier, mais pour les produits de base (nourriture, produit hygiénique, ...), elle devrait être purement et simplement supprimer. Pour les produit culturelle (littérature, musique, spectacles ...), elle devrait être très peu élevée, pour les produit de consommation ordinaire, elle devrait être peu élevée, pour les produit de luxe, elle devrait être élevée, pour les produit polluant ou posant un problème étique (OGM, Hydrocarbure, ...), elle devrait être très élevée. Quand à l'impôt sur le travaille il devrait être intégré à l'impôt sur le revenu (c'est à dire que le pourcentage unique pour tout individu de l'impôt sur le revenu devrait être calculer pour combler le manque d'apport financier pour l'état venant de la suppression de l'impôt sur le travail et des modifications sur la TVA.

Bref, ce que veut Vivant en misant tout sur la TVA, c'est maintenir le système capitaliste (et sa sacro-sainte propriété privée) en place en diminuant le potentiel de rébellion en satisfaisant les gens avec un pouvoir d'achat minimum grâce à l'allocation de base universelle tout en facilitant le développement du capitalisme avec une main d'oeuvre moins cher (le but étant d'être compétitif au niveau mondial grâce à ça, car, si la TVA sera plus importante en Belgique, elle ne le sera pas ailleurs et donc, les produit Belge fait par une mains d'oeuvre moins cher seront moins cher à l'étrangé).

Ca revient à la charité pour les pauvres pour maintenir la monarchie, le servage et l'église Catholique au moyen-âge.

Pour le reste, je suis d'accord avec tout ce que tu dis sur l'allocation de base universelle, j'ajoute que celle proposée par Vivant me parait trop peu élevé et ce dans le but d'inciter à perpétuer la concurrence entre travailleur sur le marché de l'emploies et donc à empêcher une augmentation de salaire digne de ce nom.


Dernière édition par le Sam 28 Avr 2007 - 21:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
MiVé
Rang: Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 60
Localisation : Liège
Loisirs : Massage, photographie, informatique
Souhaits : De nouvelles personnes sympathiques avec qui dialoguer et plus si affinités...
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Re: L' Allocation universelle   Ven 27 Avr 2007 - 22:54

Euh...
C'est vrai que ce n'est pas simple tout ça...

Je ne suis d'accord sur l'école avec aucun parti et j'avoue que je ne m'étais pas posé la question mais là je suis d'accord avec toi... Quoi que, je manque d'informations, elles sont financer sur quelle base les écoles aujourd'hui ?

Et j'étais resté sur une raisonnnement assez simpliste en ne considérant que le prix du produit et j'aurais bien besoin de plus d"éclaircissements et j'espère que j'en aurais prochainement et j'espère que je pourrais soulever le problème lors de la rencontre formation avec Pierre VERJANS, profeseur de sciences politique à l'ULg (le mercredi 9 mai 2007 à 14 h à la Maison des Sports 12 rue des Prémontrés à Liège...

Je ne voyais que l'avantage de rendre la possibilité de travail plus abordable en permettant plus d'embauche et mon attention à été détourné par le fait que le prix des produits restait équivalent et que l'on pouvait adapter la TVA comme tu le dis. Je devrais relire le programme et je m'étonne qui personne ne soulève plus ce problème comme tu viens de le faire... Je suis sans doute bien trop naïf, séduit par l'allocation universelle et mon aversion pour la politique et les chiffres à fait le reste...

Les bénéfices des entreprises devraient, selon moi, uniquement servir à de nobles causes ou conduire à la diminution des prix, l'amélioration de la qualité et la durabilité et l'investissement pour rendre plus performat la production mais aussi plus écologiques, plus humaine mais quand je dis ça je pense aussi à la robotisation de tâche ingrates... Le parti pour lequel j'aimerais voter n'existe malheureusementv pas. Les écolos sont sans doute les plus proches, mais je n'en suis pas certain...

Je suis surpris que tu dise que les riches ne consommes pas tellement plus que les pauvres ! Là, je crois que tu te trompe... Ils ont des (grosses) voitures et les pauvres n'en ont pas (ou juste une petite d'occasion), il font bien plus de kilomètres, ils achète plus aussi d'autres produits en renouvellant plus souvent leur matériel. C'est sûr qu'il y a aussi le fait qu'il éconimise plus et je suis bien d'accord qu'il faudrait plus d'impôts sur les gros revenus, les grosses fortunes et les transactions financières...

J'espérais que cela rendrait l'accès à l'emploi plus facile et que cela pourrait permettre à beaucoup de personnes de travailler moins puisqu'il aurait un revenus de base, l'allocation univreselle, et ne serait donc plus autant l'esclave d'un patron... Et je me suis laissé séduire par cet aspect de la chose...

C'est vrai aussi qu'il y a plus de pauvres, mais je voyais le problème en considérant la consommation personne par personne et là un riche consomme généralement bien plus qu'un pauvre... Et dans des produits ou pour des services que les pauvres n'imagine pas...

Ce que je veut, c'est que tout le monde puisse avoir une allocation de base universelle et inconditionnelle. Elle devrait au moins être égal au chômage actuel. Je pense ausi que la possibilité de travailler le temps qu'on le souhaite devrait être beaucoup plus grande... Que le travail devrait être à la fois plus accessible mais aussi moins indispensable, moins obligatoire, et j'avais pensé que le programme vivant était propice à ça ! Mais je me rends compte que j'ai un peu trop rêver naïvement à un monde meilleur...

Et je suis bien d'accord avec toi qu'il faudrait étendre l'impôt à tout les types de revenu possible et imaginable, notament celui généré par la production réalisé par les robots...
Et le revenu de base devrait être lié à la production, si la production augmente, il devrait augmenter également... Mais il faudrait pourtant éviter la surproduction et donc diminuer le temps de travail.

Mais malheureusement et ce qui souvent à fait que je me suis peu intéressé à la question c'est que les bonnes idées que nous pourrions avoir ne seront pas entendues et encore moins appliquées à moins que nous parvenions à convaincre suffisament de gens... Et là, c'est vachement difficiles... La plupart des gens ne savent pas entendre et ont d'autres préocupation et comme moi parfois, ils se laisse séduire par de beaux programmes sans bien en peser toutes les conséquences...

Au sujet de la TVA, je pense que j'ai déjà dit que je suis d'accord que pour les produits de base (nourriture, produit hygiénique, ...), elle devrait être faible (pour ne pas dire purement et simplement supprimée ce qui pourrait encourage le gaspillage). Pour les produit culturels (littérature, musique, spectacles ...), elle devrait être très peu élevée, pour les produit de consommation ordinaire, elle devrait être raisonnable , pour les produit de luxe, elle devrait être élevée, pour les produit polluant ou posant un problème étique (OGM, Hydrocarbure, ...), elle devrait être très élevée.

D'accord avec toi quand tu dis que l'impôt sur le travaille il devrait être intégré à l'impôt sur le revenu (c'est à dire que le pourcentage unique pour tout individu de l'impôt sur le revenu devrait être calculer pour combler le manque d'apport financier pour l'état venant de la suppression de l'impôt sur le travail et des modifications sur la TVA.

Il y avait aussi d'autres idées dans le programmes de vivant et l'avantage de plus taxer les produit c'est d'éviter la délocalisation et rendrre notre main d'oeuvre de nos pays plus compétitives... Mais là aussi il y a quelque chose qui me chifonne et pour moi cette allocation doit être universelle et pas seulement limitée à notre pays... Mais être en rapporta avec les besoins nécessaire pour vivre. En fait, je me sens fort d'accord avec l'idée de Marx : "de chacun selon ses capacités, à chacun selon ses besoins".

Et je me sens donc fort en accord avec toi. C'est quand que tu lance ton parti ?

_________________
On peut mieux, mais cela prendrait plus de temps...
Revenir en haut Aller en bas
Mouchette
Prend de la hauteur


Nombre de messages : 57
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: L' Allocation universelle   Ven 27 Avr 2007 - 23:15

Pas pris le temps de lire tout dans le détail, j'y reviendrai à une heure plus convenable à la compréhension...mais si vous voulez faire un nouveau message avec les questions que vous vous posez sur les idées de vivant, je peux essayer de vous répondre - quitte à me faire aider par Henri (que Mivé a rencontré) soit par un autre membre de ce mouvement
Revenir en haut Aller en bas
Léon
Vitesse de croisière


Masculin
Nombre de messages : 1128
Age : 40
Localisation : Région Liégeoise, région du Centre, entre les deux, parfois ailleurs...
Loisirs : Créer, écouter, observer, sentir, goûter, comprendre, m'exprimer, ...
Date d'inscription : 26/06/2005

MessageSujet: Re: L' Allocation universelle   Sam 28 Avr 2007 - 10:40

Je ne pose aucune question Mouchette, je fais une analyse, si tu n'est pas d'accord, tu peux y répondre, tu peux aussi la poster sur le forum Liégeois de Vivant pour voir ce qu'on y répond, personnellement, je n'ai pas envie de m'inscrire à un forum juste pour donner cette avis, surtout que je me doute qu'on me répondra par des pirouette qui épaterons la galerie et auquel je ne saurait répondre que : "Je n'y crois pas, je n'ai pas changé d'avis sur les intention des fondateurs de Vivant, quoi qu'en pense leurs adeptes idéalistes les plus convaincu".

Au fait, je rectifie ce que j'ai dis, car je ne me suis pas très bien exprimé à ce sujet : Bien sûr que les "riches" consomment plus que les "pauvres", mais proportionnellement moins que leur pouvoir d'achat le leur permet et de toute façon, la proportion de "riches" est tel que la majeur partie de ce qui est consommé ne l'est par les riches, mais bien par les plus ou moins "pauvres" et les ni riche ni pauvre (que l'on appelle les bourgeois).

MiVé a écrit:
C'est quand que tu lance ton parti ?

Un jour peut-être... Pour l'instant, je me contente de réfléchir et de prendre des notes, pour le reste, on verra bien, je ne suis déjà pas convaincu qu'un partit politique peut changer les choses suffisamment en profondeur que pour que ça ai un impacte réel sur le bien-être des gens. Il faut d'abord que les gens ai envie de changer les choses et ça, c'est pas évidant, la plupart étant bercé dans l'illusion que notre démocratie est tout de même pas si mal faite et que le capitalisme toujours plus féroce est un fait établit qu'il est impossible de changer.
Revenir en haut Aller en bas
Léon
Vitesse de croisière


Masculin
Nombre de messages : 1128
Age : 40
Localisation : Région Liégeoise, région du Centre, entre les deux, parfois ailleurs...
Loisirs : Créer, écouter, observer, sentir, goûter, comprendre, m'exprimer, ...
Date d'inscription : 26/06/2005

MessageSujet: Re: L' Allocation universelle   Sam 28 Avr 2007 - 21:39

MiVé a écrit:
Il y avait aussi d'autres idées dans le programmes de vivant et l'avantage de plus taxer les produit c'est d'éviter la délocalisation et rendrre notre main d'oeuvre de nos pays plus compétitives...

Oui, c'est sûr que leur programme éviterais les délocalisations, mais est-ce vraiment un mal, les délocalisations peuvent pousser l'état à reprendre les choses en main et à déprivatiser (à condition que le peuple vote suffisament à gauche pour ça, ce qui est loin d'être évidant).

Pour revenir au travail, le fait même que le revenu universelle de base serait financé par la TVA fait qu'il faut consommer pour financer l'état et pour consommer suffisamment, il faut que la plupart des gens travaillent, donc, ce n'est pas Vivant qui mènera à une déssacralisation du travaille, ni même à la disparition de cette masse de travaille totalement inutile qui n'existe que pour maintenir le système en place. Alors, les gens aurait plus accès au confort, il y aurait moins de précarité, mais la société dériverais bien plus vers le capitalisme et le travaille primera toujours sur le bien être (et tout qui ne penserait pas comme ça serait encore plus marginalisé que maintenant).
Revenir en haut Aller en bas
Ln_neva_unique
Vitesse de croisière


Féminin
Nombre de messages : 795
Date d'inscription : 31/03/2005

MessageSujet: Re: L' Allocation universelle   Dim 29 Avr 2007 - 8:27

Au lieu de soutenir l'idée complètement utopique , d'une allocation universelle, qui ne sera jamais qu'une forme de charité de la part de ceux qui travaillent ou disposent de revenus, envers les personnes sans revenus, qui ne peuvent travailler (pour diverses raisons dont la plupart du temps par manque de proposition d'emploi), ne serait-il pas plus intelligent de soutenir un parti qui propose à tous les citoyens une intégration totale dans la société dans laquelle ils vivent, par le partage total : des biens autant que du travail ?
Un parti qui permette à tous les citoyens de prendre part à la vie de cette société , et d'y avoir leur place par un travail qui soit leur façon d'aider eux aussi leurs concitoyens, comme dans toute société normalement constituée qu'elle soit humaine ou animale ?
Un parti qui soutienne le citoyen en qualitié de citoyen et non de bouche à nourir ?
Un parti qui prenne en considération tous les besoins de tous les citoyens et non une seule catégorie d'entre eux ?
Un parti qui ait des propositions concrètes à tous les niveaux pour gouverner dans l'intérêt de tous et de tout ce qui nous entour ?

Personnellement, je ne connais aucun parti qui apporte ce genre de proposition.

_________________
Ln_neva_unique
Revenir en haut Aller en bas
MiVé
Rang: Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 60
Localisation : Liège
Loisirs : Massage, photographie, informatique
Souhaits : De nouvelles personnes sympathiques avec qui dialoguer et plus si affinités...
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Re: L' Allocation universelle   Dim 29 Avr 2007 - 11:39

Ai-je une hallucination ? Suis-je en train de rêver ? C'est bien celle qui a définitevement quitté le site qui s'exprime là ?

Je ne connais aucun parti qui représente vraiment mes idées...
Il faudrait qu'il intègre à la fois la compréhension de Marx, Kropotkine, Duboin, Reich, Pacalet, Illich et quelques autres... Et donc qu'il soit à la fois anarchiste, écologiste et Reichien.
Les plus proches de mon idéal sont probablement les écolos...
Mais je n'ai pas véritablement de certitude...

Tout comme le chômage et les autres allocations actuelles, cette allocation est un dû et c'est l'héritage d'un passé collectif, elle ne peut donc pas être considéré comme une charité ce qui n'est qu'un mépris social qui devrait disparaître et justement son universalité devrait y conduire !

Ceci dit, je suis d'accord en bonne partie avec ce que dit ici Ln et je suis ausi pour le partages des biens et du travail mais d'une manière raisonnable qui reste à définir. Je ne suis pas d'accord de produire n'importe quoi pour une majorité aliéné qui voudrais continuer dans la voie de la surconsommantion et continuer à nous y encourager à grand renforts de publicité...

Et tout en votant écolo, j'ai envie que l'on réfléchisse plus aux idées de Vivant et à des changements bien plus radicaux que ceux qui l'on propose généralement. A une véritable simplification, à plus d'égalité et plus de liberté.
J'ai pas dit plus de libéralisme, comprennons nous bien !

Et il ne s'agit pas de se disputer, de se diviser, ce qui fait le jeu des dirigeant et voilà pourquoi aussi je n'aime pas le simulacre de démocratie qu'est le système réprésentatifs actuelle. Ne nous faisons pas d'illusions, si les élection pouvait réellement changer les choses, il y a longtemps qu'elles auraient été abolies ! On ne peut pas compter sur elles mais on essaye de nous le faire croire.

Osons croire à l'utopie car c'est la réalité de demain et cessons de croire à des illusions que l'on nomme progres, développement et même avec le qualificatif de durable associé, ce n'est pas réaliste, nous devons absolument allé vers une décroissance si nous voulons que l'humanité survive demain.
J'en suis profondément persuadé...

Et plutôt pessimiste, et c'est une des raison qui ferait que je ne voudrais plus faire d'enfant aujourd'hui, même si j'étais plus jeune !

_________________
On peut mieux, mais cela prendrait plus de temps...
Revenir en haut Aller en bas
MiVé
Rang: Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 60
Localisation : Liège
Loisirs : Massage, photographie, informatique
Souhaits : De nouvelles personnes sympathiques avec qui dialoguer et plus si affinités...
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Re: L' Allocation universelle   Dim 29 Avr 2007 - 11:49

Φιλо a écrit:
Pour revenir au travail, le fait même que le revenu universelle de base serait financé par la TVA fait qu'il faut consommer pour financer l'état et pour consommer suffisamment, il faut que la plupart des gens travaillent, donc, ce n'est pas Vivant qui mènera à une déssacralisation du travaille, ni même à la disparition de cette masse de travaille totalement inutile qui n'existe que pour maintenir le système en place. Alors, les gens aurait plus accès au confort, il y aurait moins de précarité, mais la société dériverais bien plus vers le capitalisme et le travaille primera toujours sur le bien être (et tout qui ne penserait pas comme ça serait encore plus marginalisé que maintenant).

Je ne vois pas les choses de cette manière...
Je ne sais pas ce qui pourait réellement se passer mais j'espère que certaines personnes pourrait alors oser travailler moins ou demander à pouvoir le faire...
D'autre part, je pense qu'il sera beaucoup plus facile pour des indépendant de créer des petites entreprises, des petites unité de production de biens utiles... Il n'y aura plus cette notion de "travail en noir" avec tout ce que cela comporte de négatif !

Mais le programme idéal est encore à inventer...

_________________
On peut mieux, mais cela prendrait plus de temps...
Revenir en haut Aller en bas
Léon
Vitesse de croisière


Masculin
Nombre de messages : 1128
Age : 40
Localisation : Région Liégeoise, région du Centre, entre les deux, parfois ailleurs...
Loisirs : Créer, écouter, observer, sentir, goûter, comprendre, m'exprimer, ...
Date d'inscription : 26/06/2005

MessageSujet: Re: L' Allocation universelle   Dim 29 Avr 2007 - 12:00

Pour moi, une allocation universelle de base est un premier pas vers ce partage car il entraîne un droit inaliénable à pouvoir manger à sa faim et à avoir un toit.

Un des problèmes les plus important est l'existence de travaux qui n'apporte rien d'autre que du travail (alors que dans certain secteur, il y a pénurie de main d'oeuvre). Le temps de faire le tri et d'organiser le travaille équitablement (et aussi le temps de faire le tri dans la loi pour ne garder que l'essentielle afin que tout le monde soit capable de connaître la loi) et le temps de passer d'une économie capitaliste à un réel partage, il ne faut pas laisser de côté ceux qui inévitablement se retrouverons sans travail et donc sans source de revenu, de plus, ce revenu universelle de base permet aussi à quiconque ne veut pas travailler de le faire (que ce soit pour pouvoir pleinement se consacrer à ces enfants, pour se soigner, pour prendre du temps pour soi parce qu'on en a besoin, parce qu'on considère que l'on est trop vieux pour encore travailler, pour reprendre les études ou la formation que l'on veut indépendamment du fait que ça soit dans un secteur porteur au niveau de l'emploies, ...).

Actuellement, quand on à une allocation de chômage ou le minimex, on est souvent mal considéré et on est obliger de faire des démarches totalement inutile parce que le travail est sacralisé et que quelqu'un sans travail, il faut l'"occuper" pour le rendre acceptable au yeux de la société. Cette mentalité doit cesser avant que l'on puisse vivre en partageant les biens et le travail.

Note que la plupart des partis politique d'extrême gauche propose ce partage, mais à côté, ils stigmatisent souvent la bourgeoisie, certain prône une milice de travailleur pour faire régner l'ordre parce qu'ils croient que la police et l'armée sont inévitablement à la solde des riches, ... Bref, c'est très difficile de trouver un parti politique qui nous convienne et ça vient en partie du fait que le système est si compliquer que pour le changer, il faut une stratégie tout aussi complexe qui implique des choix avec lesquels tout un chacun ne peux pas être pleinement d'accord. C'est pourquoi il faut à mon avis choisir un certain nombre de point dans un programme qui seront voté par référendum et bien choisir ces point car il ne doivent pas entraver la bonne marche du programme si le choix du peuple n'est pas celui attendu et en même temps laisser suffisamment de choix à la population.
Revenir en haut Aller en bas
MiVé
Rang: Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 60
Localisation : Liège
Loisirs : Massage, photographie, informatique
Souhaits : De nouvelles personnes sympathiques avec qui dialoguer et plus si affinités...
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Re: L' Allocation universelle   Dim 29 Avr 2007 - 12:08

Si je suis bien d'accord avec toi, il me semble que tu oublie un point important : l'aliénation d'une grande partie des masses populaires et la possibilité de les manipuler assez facilement... Il est donc important de bien comprendre la psychologie de masse du fascisme, de la bourgeoisie et des dictateurs de toujours.

Nous devons ausi tenir compte du manque de conscience et d'information et cela même si aujourd'hui, il y a quand même un certains progrès... Quoi que... parfois je me demande ce que pense la majorité, ceux que je fréquente ne sont sans doute pas représenstatif et bien des personnes s'exprime peu et bien d'autres ont des idées fort fausées de la réalité...

_________________
On peut mieux, mais cela prendrait plus de temps...
Revenir en haut Aller en bas
Léon
Vitesse de croisière


Masculin
Nombre de messages : 1128
Age : 40
Localisation : Région Liégeoise, région du Centre, entre les deux, parfois ailleurs...
Loisirs : Créer, écouter, observer, sentir, goûter, comprendre, m'exprimer, ...
Date d'inscription : 26/06/2005

MessageSujet: Re: L' Allocation universelle   Dim 29 Avr 2007 - 12:16

Tout à fait, c'est pour ça que je ne fonce pas tête baissé dans l'engagement politique, je veux suffisamment nourrir ma réflexion à ce sujet.

Et moi aussi, je suis d'accord avec tout ce que tu as dit (pendant que je répondait à LN), sauf quand tu n'est pas d'accord avec moi. Wink

A ce sujet, je crois que Vivant n'enrayant pas la machine capitaliste (bien au contraire), si certain oseront refusé le travail inutile (et donc travailler moins), ça ne changera rien à l'opinion populaire et le travail sera toujours plus sacralisé car c'est nécessaire au fonctionnement capitaliste (d'où mon affirmation sur le lien entre la TVA dans le système de Vivant et la sacralisation du travail).


Dernière édition par le Dim 29 Avr 2007 - 12:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
MiVé
Rang: Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 60
Localisation : Liège
Loisirs : Massage, photographie, informatique
Souhaits : De nouvelles personnes sympathiques avec qui dialoguer et plus si affinités...
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Re: L' Allocation universelle   Dim 29 Avr 2007 - 12:19

C'est pourquoi je veux aussi associé à ma revendication pour une allocation universelle, une critique radicale du travail.

_________________
On peut mieux, mais cela prendrait plus de temps...
Revenir en haut Aller en bas
Léon
Vitesse de croisière


Masculin
Nombre de messages : 1128
Age : 40
Localisation : Région Liégeoise, région du Centre, entre les deux, parfois ailleurs...
Loisirs : Créer, écouter, observer, sentir, goûter, comprendre, m'exprimer, ...
Date d'inscription : 26/06/2005

MessageSujet: Re: L' Allocation universelle   Dim 29 Avr 2007 - 12:21

Il y a aussi quelque chose qu'on a pas vraiment aborder, c'est le fait que les technologie incitent à travailler toujours plus, ce qui va également dans le sens de ce que je dis, c'est pour ça que la décroissance et également la "détechnologisation" sont crucial (il ne s'agit pas de refuser toute technologie mais de bien mieux les choisir et pas qu'en fonction de leurs effet sur l'environnement, il y a aussi leur effet sur le psychisme humain qu'il est important d'évaluer).
Revenir en haut Aller en bas
Ln_neva_unique
Vitesse de croisière


Féminin
Nombre de messages : 795
Date d'inscription : 31/03/2005

MessageSujet: Re: L' Allocation universelle   Dim 29 Avr 2007 - 15:12

Je peux intervenir sur un site où la conversation et les échanges sont intéressants et nullement délateurs !

Je pense qu'il y a une erreur fondamentale dans la compréhension du mot travail !
Le travail n'est pas une façon de se procurer de l'argent, mais une façon de participer à l'avancée et au soutien de la collectivité où on vit.
Autrefois, le troc remplaçait le payement, et beaucoup s'en contentaient.
C'est la notion de profit qui est néfaste à la société.
Il est bon nombre de personnes qui ont eu une occuptation rémunérée dans leur vie, atteignent un âge où elles peuvent jouir d'un certain repos lui aussi rémunéré soit par leurs cotisations durant les années de travail, soit par des revenus personnels. (car l'argent, hélas est indispensable dans notre civilisation, et sans doute une certaine prévoyance leur a permis de vivre indépendantes).
Et pourtant, à un certain moment, elles travaillent bénévolement, c'est mon cas.
En insistant sur cette façon d'obtenir de l'argent, vous ne faites que de cautionner la société de consommation, de dépenses inutiles, de détérioration de la vie naturelle, dans laquelle vous vivez.

Je ne sais plus qui a dit : "Il est plus difficile de convaincre une seule personne qu'une masse de gens".... Mais c'est une maxime que tous les dirigeants de partis politiques ont parfaitement compris.
Quel est réellement le parti qui a pu réaliser ses promesses électorales dès sa place installée au pouvoir ?

_________________
Ln_neva_unique
Revenir en haut Aller en bas
MiVé
Rang: Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2308
Age : 60
Localisation : Liège
Loisirs : Massage, photographie, informatique
Souhaits : De nouvelles personnes sympathiques avec qui dialoguer et plus si affinités...
Date d'inscription : 11/05/2005

MessageSujet: Re: L' Allocation universelle   Dim 29 Avr 2007 - 15:49

Oui, il y a une erreur fondamentale dans la compréhension du mot travail qui est une torture, un esclavage, qui ne permet pas d'oeuvrer au bien être de l'humanité. Tant que cela restera une contrainte, ce ne sera pas un droit. Et voilà pourquoi il est indispensable de créer une allocation unverselle qui cesserait de faire du travail une obligation de survie alimentaire.
Il y a le CPAS et le chômage, me direz-vous ?
Mais ils sont conditionnels et impliquent un mépris social intolérable.

Ce qui compte donc, comme le dit Jean Marc Ferry, c'est l'idée d'une dissociation progressive entre la contrainte de travail et le droit au revenu.

On s'obstine toujours, dans le système capitaliste à vouloir équilibrer deux grandeurs qui varient aujourd'hui en sens inverse : la production qui augmente grâce à la téchnologie et aux machines, aux ordinateurs etc. et le pouvoir d'achat qui ne peut que diminuer s'il reste proportionnel aux heure de travail.
Au lieu de chercher un équilibre impossible adaptons nous à notre époque en rendant le pouvoir d'achat proportionnel à la production et non plus aux heures de travail.

Et ainsi on travaillera naturellement moins et on cessera de surproduire pour s'assure d'un côté un salaire et de l'autre un profit ! Mois de travail sera alors nécessaire pour survenir à ses besoins et il faudrait évidement cesser de produire des choses inutiles et supprimer la publicté mais en rendant une information juste sur les produits et leurs caractéristiques accessible à tous ce qui permettra de faire un meilleur choix en connaissance de cause.

Les produit devraient aussi être construit pour être plus durable, plus écologiques et que leur production soit plus humaine.

_________________
On peut mieux, mais cela prendrait plus de temps...
Revenir en haut Aller en bas
Mouchette
Prend de la hauteur


Nombre de messages : 57
Date d'inscription : 13/04/2007

MessageSujet: Re: L' Allocation universelle   Sam 2 Juin 2007 - 20:21

Il faut que je vous raconte quelque chose :

Une dame se présente à l'hôtel et réserve une chambre pour la nuit. Elle verse pour acompte un billet de 50 euros et va se promener dans la ville.

Le boulanger entre dans l'hôtel au moment où la dame en sort et avisant le billet de 50 euros s'adresse à l'hôtelier pour lui rappeler une dette de ce montant, solde de la facture pour les gâteaux du mariage de sa fille.

L'hôtelier remet donc les 50 euros au boulanger.

Comme ce dernier sort, il tombe nez à nez avec son garagiste qui lui rappelle un impayé de 50 euros sur le dernier entretien de sa camionnette...et le billet de 50 euros change de mains.

Le garagiste croise un créancier et le billet passe encore et ainsi de suite pendant toute l'après-midi.

A 18 heures, il est dans les mains du notaire qui doit encore 50 euros à l'hôtelier depuis son dernier 5 à 7 avec sa secrétaire...

Et le billet revient donc dans les mains de l'hôtelier juste avant que la dame du début de notre histoire ne revienne s'adresser à lui pour lui avouer qu'elle a fait une galante rencontre et qu'elle ne souhaite donc plus passer la nuit seule à l'hôtel...et le brave hôtelier - pas chien - lui rend son acompte.

...Et la dame prend alors conscience que ce billet est un faux !

Pourtant, 10 personnes ont remboursé leur dette grâce à ce faux billet...

Dans le programme actuel de Vivant, il y a les points que nous pensons pouvoir faire comprendre à la majorité des citoyens mais il y a des idées en gestation, des idées qui ne sont pas réellement neuves puisqu'elles ont existé - et fonctionné - au Moyen-Age, puis, au fil des siècles, dans plusieurs parties du monde. Des idées qui ne pourront être vraiment étudiées et exploitées que si les politiques adhèrent aux idées de Vivant...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L' Allocation universelle   

Revenir en haut Aller en bas
 
L' Allocation universelle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Allocation universelle
» l'énergie universelle
» le taijisme - tai chi - fraternité universelle
» Le temple de la fausse religion universelle
» Emmanuel Kant (1784), Idée d’une histoire universelle du point de vue cosmopolitique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les hédoniens ardents :: Salles de réunions & forums sérieux :: A propos de la politique et des problèmes sociaux-
Sauter vers: